AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Jamais je n'avouerai [Roy]

Isobel LavespèreChargée de communicationavatar
Messages : 828

Voir le profil de l'utilisateur
20 Juin 2010 - Oxford magique

Isobel avait préparé plein de petites choses à manger pour leur apéritif. Plein de petites sauces, des bâtonnets de légumes, des petits croissants au saumon fumé, des mini-pizza maisons, des roulés à l'avocat et puis aussi des chips - parce que bon, un mafieux ne voulait pas être vu en train de prendre des bâtonnets de légume à l'apéro - des naans qui venaient du restaurant indien pas loin et puis de l'alcool. Clairement, ils avaient un peu trop à manger pour deux mais le résultat était joli sur sa table basse. D'habitude, Roy et elle dînaient dehors mais il avait affirmé que Sorbier lui manquait alors ils s'étaient donné rendez-vous chez elle. Le chat dormait comme un bienheureux dans son panier et eux, ils en étaient à leur deuxième verre de vin. Isobel avait roulé un bout de naan au fromage pour le manger, haussant les épaules à la question de Roy.

- Je sais pas, tu vois. Je sais que je suis en âge d'acheter mais j'aime bien ici, alors je sais pas si je devrais investir...

Ouais, ils parlaient immobilier. De vrais adultes.



Avatar par foolish blondie.
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 2064

Voir le profil de l'utilisateur
Isobel faisait partie de ces quelques rares personnes qui pouvaient voir Roy sans sa casquette de chef mafieux qui fait peur mais en train de manger des bâtonnets de carotte trempés dans du tartare d’aubergine bio -parce que c’était exactement le genre de truc que mangeait Isobel- et faire des papouilles à Sorbier le chat trop trop adorable. Il était en train de finir à peu près l’intégralité du bol de chips, tout en discutant avec Isobel de sujets plutôt sérieux, à croire que ne pas être attablés au bar des Folies Sorcières les rendait plus adultes. Roy était donc en train de lui vanter les bienfaits de la propriété à son amie qui n’avait pas changé d’appartement depuis qu’il la connaissait, alors même qu’elle avait grimpé des échelons au Ministère :

« Mais tu peux trouver beaucoup mieux, tu payes quand même assez cher pour la surface que t’as. La location sur un temps court c’est rentable, mais sur sept ans… Plus que sept, même » calcula t-il, songeur.

Cela faisait longtemps qu’Isobel squattait ce pays, mine de rien. Roy attrapa une chips croquante, la pointant sur son amie avant de l’enfourner dans sa bouche :

« Puis ton appart’ est bien pour une personne seule mais tu te sens pas à l’étroit avec ton Laveau ici ? »


Isobel LavespèreChargée de communicationavatar
Messages : 828

Voir le profil de l'utilisateur
Isobel n'avait pas tellement l'impression de payer cher pour son appartement, même si le loyer avait augmenté ces dernières années. Elle était juste bien dans son petit cocon, qu'elle avait aménagé avec soin. Certains pourraient être dérangés par le fait que sa chambre n'ait pas de porte, uniquement séparée par une arche du salon, mais elle, elle aimait bien. Tous ses meubles étaient dans des tons clairs, elle avait des tapis moelleux, des coussins et des plaids. L'idée d'acheter paraissait insurmontable : beaucoup de paperasse, un prêt à la banque, un engagement sur vingt-cinq ans... Pour elle qui aimait tant se sentir libre, c'était un peu compliqué à imaginer. Même si elle était ici depuis... huit ans maintenant, elle se plaisait à penser qu'elle pouvait tout quitter et repartir aux États-Unis par exemple, ou en Corse, ou en Nouvelle-Zélande. Ou en Corse. C'était bien la Corse, elle avait posté plein de photos le mois dernier...

- Oui mais c'est s'engager, répondit-elle en terminant son verre de vin. Tout le monde ne peut pas sortir un énorme apport pour une villa de luxe avec piscine !

Elle devait pourtant avouer que les beaux appartements de Leopoldgrad lui avaient fait de l’œil à un moment mais elle avait un peu peur de s'y installer. Elle était retournée dans la ville de nombreuses fois depuis l'attentat et Abel lui avait expliqué plein de choses sur les nouveaux points de sécurité de la banque, ce qui lui avait fait un peu de bien. Pour autant, s'y installer, c'était autre chose... La mention de son petit-ami lui fit justement lever les yeux au ciel.

- Ça reste mon appart, il vit pas ici ! répondit-elle. Elle se pencha pour attraper une bouteille de vin blanc posée par terre, sur son parquet. Et de toute manière - tu me passes le tire-bouchon ? - on reste beaucoup dans la chambre, ajouta-t-elle avec un sourire moqueur.



Avatar par foolish blondie.
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 2064

Voir le profil de l'utilisateur
« Pas quand on dilapide son salaire en chemisiers en soie et en pulls en cachemire, c’est sûr, la nargua t-il avec un sourire goguenard. Cela dit, ton copain pourrait. »

Il avait cru comprendre que l’archimage gagnait bien, et même très bien, sa vie. Mais il savait que sa remarque allait davantage insurger la féministe qui sommeillait en Isobel que lui offrir de nouvelles perspectives. Le jour où elle se laisserait entretenir par un homme n’était sans doute pas arrivé, peu importait combien elle était amoureuse… Et de l’avis de Roy, elle avait l’air plutôt mordue, sujet sur lequel il ne se lassait pas de la taquiner.

« Oh mais que vous êtes mignons, vous êtes encore en lune de miel, ricana t-il en tendant le tire-bouchon à Isobel et en poussant son verre sur la table pour être servi. A quand le mariage et les bébés, du coup ? »


Isobel LavespèreChargée de communicationavatar
Messages : 828

Voir le profil de l'utilisateur
- Je ne dilapide pas, prévint Isobel en levant un index averti. Je profite, nuance.

Après tout, cet argent, elle n'allait pas l'emmener dans l'au-delà, il fallait bien qu'elle se fasse plaisir avec. Elle avait un toit sur la tête, c'est tout ce qui comptait, qu'elle le possède ou pas, elle ne voyait pas très bien ce que cela changerait. Elle était fonctionnaire, elle était assurée d'avoir son salaire normalement... La petite remarque de Roy sur Abel lui fit lever les yeux au ciel. Et bien oui, absolument, elle n'attendait que cela, que son petit-ami lui achète un appartement, tout à fait.

- Oh bah oui, je sors avec lui typiquement pour ça d'ailleurs, pour qu'il me mette sur l'acte de propriété de son appartement américain. Si j'avais dû me faire offrir un truc, c'aurait été ta villa, souligna-t-elle avec insolence.

Après tout, c'était elle qui en avait négocié le prix... Et Roy lui avait déjà donné sa chambre dans ce lieu de décadence. Elle y était peu en soi (trop de Veilleurs débridés), mais elle appréciait le geste.

Elle attrapa le tire-bouchon qu'il lui tendait pour ouvrir la seconde bouteille et secoua la tête quand il se fichu ouvertement d'elle. Ils n'étaient pas en "lune de miel", ils étaient juste bien tous les deux et elle l'assumait à peu près donc qu'il ne vienne pas lui faire de remarques sur le sujet. Elle s'apprêtait à le troller avec une petite remarque, quand elle se rendit compte que non, cela n'allait pas le faire.

- J'allais essayer de te faire croire que je suis enceinte, lança-t-elle en lui servant du vin, mais comme j'ai déjà bu deux verres, ce n'était pas très crédible... Sauf à être comme la mienne, de mère. Hé, le résultat n'est pas trop mauvais.

De quoi contrer les discours sur l'alcool, c'est pas LOL.



Avatar par foolish blondie.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Jamais je n'avouerai [Roy]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» le plus grand virus jamais connu
» BigShow, il n'est jamais trop tard....:D
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-