AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Freedôme [Topic Résistance]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Irving WhitakerAubergisteEn ligneavatar
Messages : 4035

Voir le profil de l'utilisateur
Irving eut tout juste le temps de voir une Milicienne accourir dans la direction de leur petit groupe que le dôme se brisa en éclat au dessus de lui. Instinctivement, le sorcier rentra son cou entre ses épaules et se protégea le visage avec sa main libre et son poireau. C’était le moment de transplaner et de disparaitre dans la nature, techniquement, mais l’aubergiste se ravisa bien vite. Le Pear One du jeune reporter filmait encore le moindre de ses faits et gestes et la totalité des followitchers du sorcier 2.0 avait d’hors et déjà vus son visage. Certains l’avaient peut-être même déjà reconnu : « Hééé ? Le mec au poireau c’est pas ce binoclard de Gryffondor qui trainait toujours avec Baker et Wilson à Poudlard ? » Si… Bien sûr que si.

Irving ne pouvait pas fuir. Fuir reviendrait à admettre sa culpabilité, hors, n’était-il pas un citoyen lambda venu faire son marché ?

L’aubergiste se fit donc violence pour rester sur les lieux du crime, flanqué, non pas d’un, mais de deux miliciens et d’un blogueur en herbe. Il redressa progressivement la tête et balaya les trois autres protagonistes du regard.

« Ça va ? Rien de cassé ? Tout le monde va bien ?»
s’enquit-il alors, visiblement soucieux de leur santé à tous…





Dean Forbes et Sharon High
Élèves en musicologie à l'Institut des Arts Magiques.




« Mais qu’est-ce qu’il fiche ? Pourquoi ne transplane-t-il pas ? » Sharon était allongée à plat ventre à côté de Dean sur le toit de l’immeuble à l’angle de la rue où se trouvaient Afghan, Avalon, Sam et Irving.
« Aucune idée. »
« On doit le laisser ? »
A l’intonation de sa voix, Dean savait que Sharon n’était pas emballée par cette perspective. Aux yeux de la jeune femme, la mission ne serait pas pleinement réussie si leur petit groupe ne revenait pas au complet.
« Tu connais la consigne. Dès que le dôme est tombé, on rejoint le QG. » Dean tourna la tête en direction de sa camarade de l’Institut des Arts Magiques « On devrait déjà être parti. »
Il attrapa la main de Sharon et les deux amis disparurent dans un « Plop »

Quelques secondes plus tard, ils se matérialisèrent dans le grand salon de Sainte Agnès où il régnait une ambiance bon enfant qui mit instantanément Dean mal à l’aise. Certains résistants avaient déjà décapsulé des gobières et regardaient en boucle les images de la manifestation sur les réseaux sociaux magiques. D’autres se tapaient sur l’épaule ou se serraient dans les bras, heureux de se retrouver ou tout simplement fier du travail accompli.

« Faut trouver Jeremy ou un autre responsable… » souffla Dean en se hissant sur la pointe des pieds pour balayer  la pièce des yeux.
« Je vais voir à l’infirmerie. Occupe-toi d’ici. » répondit Sharon. Elle prit la direction de l’étage, abandonnant Dean au milieu du salon. Le pianiste ne connaissait pas grand monde au sein du LEXIT. Certes, il avait participé à quelques activités résistantes par le passé mais il avait simplement réalisé des tracts et cherché des slogans accrocheurs avec ses amis graphistes de l’Institut des Arts Magiques. Après tout ce qui s’était passé durant ces derniers mois - la mort de Samantha et Lauren, l’arrestation de Nahuel-  il jugeait que son investissement  n’était plus assez suffisant. Il devait faire plus. Beaucoup  plus.

Il s’était donc porté volontaire pour participer à la mission du jour mais il avait à peine  identifié les quatre têtes pensantes de l’action : Jeremy, qu’il avait brièvement côtoyé à Poudlard et qui était dorénavant un collègue de son père à l’Ecole, et trois autres sorciers plus âgés dont il avait oublié les noms.  Nahuel les connaissait, pas lui. Dean devait l’avouer, il se sentait un peu perdu et désœuvré depuis que son petit-ami avait été emprisonné et extradé vers l’Argentine. Tout avait été si soudain. Il s’étaient quitté le matin, en s’embrassant, et Nahuel n’était pas revenu.

Il ne reviendrait probablement jamais d’ailleurs.

Le pianiste chassa ses sombres pensées de son esprit et se mit en marche. Il  slaloma entre différents groupes de résistants à la recherche des organisateurs. Il s’apprêtait à rejoindre la cuisine du QG lorsqu’il identifia un responsable devant les escaliers sur le point de rejoindre l’étage. Comment s’appelait-il déjà : Zayn ? Zach ? Dean n’avait peut-être pas la mémoire des prénoms, mais la mémoire des visages, si. Il était sûr de ne pas se tromper.

« Excuse-moi, il attrapa le bras du sorcier pour le retenir, je cherchais un organisateur, ajouta-t-il en relâchant son étreinte,  Je voulais signaler l’arrestation d’un membre, Whitaker Irving, articula-t-il comme si le sorcier allait prendre l’identité d’Irving en note, je sais que sa copine participait à l’action. Une petite blonde avec un chien. Nora Weaver, elle s’appelle. Je pense qu’il faudrait la prévenir… » souffla Dean en tournant la tête pour chercher dans la foule la chevelure dorée de son ancienne camarade de promotion.


Every day of your life is a leaf of your story which you write
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur


Ann Fleming ~ 22 ans ~ Vendeuse chez T&T Leopoldgrad

La foule silencieuse devant moi faisait plaisir à voir. J'avais la sensation de faire partie d'un tout. C'était une seule et même cause qui nous avait tous mené jusqu'ici. Peu importait les motivations de chacun, nous étions tous rassemblés pour manifester contre le gouvernement totalitaire de Marchebank. J'eus une pensée pour Caleb qui n'arrêtait pas de me traiter d'idiote, que tout ça allait mal se terminer et que je m'étais simplement fait entraîner là-dedans par Felicity. Pourtant, alors que j'étais là, avec ma pancarte, silencieuse, au milieu de tous ces gens avec leurs masques, je trouvais mon combat et ma participation à tout ceci encore plus légitime. C'était lui l'idiot qui ne se battait pas pour notre avenir.

A croire qu'il avait peur et qu'il n'avait plus le courage de revendiquer ses idées. Mon frère avait pourtant toujours clamé haut et fort ce qu'il pensait et n'avait jamais été indulgent envers les injustices. Mais là, il ne disait rien, il se contentait de me dire qu'il sympathisait mais que résister était une folie douce. Pour lui, nous allions forcément perdre parce que tout était passif, il n'y avait pas de réelle dictature. Mais ce n'était pas parce qu'elle se passait dans l'ombre qu'elle n'était pas moins là. Je voyais bien qu'il restait inactif pour préserver son statut d'interne et pour rester dans les bonnes grâces de Samaël. Il lui tournait trop autour pour que ce ne soit pas évident, il en pinçait pour mon ancien camarade de maison. Je connaissais assez mon aîné pour savoir quand il avait le béguin pour quelqu'un. Et après, c'était moi l'idiote trop influençable. Un sourire narquois s'étira sur mes lèvres masquées tandis que je continuais ma marche silencieuse.

Les miliciens ne tardèrent pas à entrer dans la danse. Je sentis l'un d'eux se saisir de mon bras mais je me dégageais d'un mouvement sec avant de continuer mon avancée. Je fus séparée de mon milicien par la foule dense qui continuait de marcher. J'aperçus une pancarte avec un visage familier, la mère de Felicity souriait sur la photo. Une seule autre personne aurait pu afficher Doris, son amie d'enfance. D'instinct, je rejoignis Elena Blackbonnes et plaçais ma main sur son avant-bras. Je savais que la Medicomage faisait partie du LEXIT avec son mari. Je l'avais croisé à plusieurs réunion, toutefois, j'avais caché l'information à Caleb. Il n'avait pas besoin de savoir que sa supérieure s'était engagée dans cette lutte.

Je m'étais rapprochée d'elle presque malgré moi lorsque la famille de Felicity avait été arrêtée. J'avais tenté de savoir si ma petite amie avait elle aussi été arrêtée mais Elena n'en avait pas la moindre idée. Skye était une île bien protégée et aucune information non contrôlée ne sortait. J'avais cru comprendre que nous avions parmi nos compagnons d'armes, un employé de Skye mais j'étais bien incapable de savoir qui. C'était certainement une information qu'il ou elle souhaitait garder secrète. Parfois, moins on en savait les uns sur les autres mieux c'était pour notre propre protection.

La manifestation devint soudain brouillonne, les miliciens tentaient de nous arrêter mais nous étions trop nombreux. Pourtant, certains d'entre nous se firent interpeller. Je vis, sous mes yeux horrifiés, Elena se faire violemment traîner en dehors de la masse par un milicien à l'air patibulaire. Tout se passa si vite que je n'eus pas le temps d'agir. J'étais déjà entraîné par la foule à l'opposé de sa position. C'est à se moment là que le dôme se brisa totalement. Je restais un moment immobile à observer le ciel alors que les premiers transplanages avaient lieu à côté de moi. Je tournais la tête dans tous les sens à la recherche d'Elena pour voir si elle était quelque part mais en vain. La panique commença à monter en moi alors que la foule se faisait de plus en plus éparse autour de moi. La vue d'un milicien avançant dans ma direction me fit réagir et je transplanais sans attendre une minute de plus.

Le cœur battant, j'arrivais aux portes de St Agnès. Les images de la manifestation tourbillonnaient devant moi alors que j'entrais dans le QG. Certains avaient déjà ouverts les bouteilles d'alcools pour fêter notre réussite. J'aperçus Galahad passer devant moi pour rejoindre Lilly avec un air grave sur le visage. Il ne souriait jamais celui là, c'était dépriment. Du regard, je cherchais Anthony Blackbonnes, j'espérais secrètement qu'il avait lui aussi pris part à la manifestation. Il devait savoir... Je fouillais la pièce des yeux mais sans succès. Bordel !

Dean Forbes me passa devant pour aller trouver l'un des chefs et annoncer une arrestation. Ce n'était pas une mauvaise idée... J'avançais à mon tour vers Zach quelque chose pour lui faire part de ma mauvaise nouvelle. J'attendis que Dean ait terminé avant de me racler la gorge pour attirer leur attention.

"J'ai une arrestation à déclarer également. Elena Blackbonnes. Peut-être son mari Anthony également. Je ne l'ai pas vu se faire arrêter mais il n'est pas ici. Peut-être parce qu'il n'est pas encore rentré au QG..."

J'espérais simplement que nous n'aurions pas trop de pertes à déclarer. La cause ne pouvait pas se permettre de perdre trop de membres. Je tournais la tête pour aviser les gens autour de moi, ils étaient tous en liesse devant leur Pear, à regarder les images qui avaient été tournées par les habitants de Bristol. C'était une réussite totale ! Nous avions réussi, le premier échec de la dictature et Bristol était à nouveau libre. Nous avions gagné une victoire mais le chemin était encore long pour gagner la guerre.


Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1117

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy bondit sur le côté pour éviter le dernier sortilège de son adversaire et atterrit, déséquilibré et à bout de souffle, au beau milieu de la ruelle. Incrédule, il observa les cordes qui s'enroulaient solidement autour du milicien, dont le regard furieux aurait presque pu paraître comique. Jeremy passa une main sur son front recouvert de sueur et poussa un soupir de soulagement. Son coeur battait encore à mille à l'heure et l'adrénaline courait dans ses veines. C'était son premier combat en situation réelle, et il avait bien cru le perdre. Après un regard au dôme, qui s'effritait de plus en plus, le jeune homme décida de commencer par régler son petit problème de milicien avant de reprendre l'attaque du ciel : si l'affaire se corsait, il aurait peut-être à fuir au plus vite. Or cet homme avait vu son visage, et menaçait ainsi de dévoiler son identité s'il le relâchait - et le Lexit n'avait pas prévu de prendre de prisonniers...

S'avançant vers Jack Faraday, dont les yeux coléreux menaçaient de sortir de leurs orbites, il s'agenouilla face à lui et convoqua un vieux chiffon d'un sortilège. Il en fabriqua un bandeau pour l'aveugler, puis pointa sa baguette sur son front. L'espace d'un instant, il s'arrêta pour considérer la situation : c'était la première fois qu'il appréhendait un adversaire et avait le sort d'un homme entre ses mains. Une brève introspection lui apprit qu'il n'appréciait guère l'expérience, pourtant, il n'avait pas le choix d'agir. Inspirant longuement, il se concentra pour effectuer un sort qu'il n'avait jamais pratiqué hors des bancs de l'école :

"Oubliettes."

Aussitôt, il put voir le visage crispé de Faraday se détendre, sa mâchoire contractée s'affaisser mollement et ses lèvres pincées s'étirer en un sourire béat. Ma foi, cela avait probablement fonctionné, il ne maîtrisait de toute façon pas suffisamment la Légimancie pour oser vérifier... et puis il n'avait guère le temps de s'attarder. Sautant sur ses jambes, il attrapa le milicien saucissonné, le stupefixa pour faire bonne mesure et l'installa dans un recoin de ruelle à l'abris des regards. Puis, vérifiant au passage que la voie était toujours libre, il reprit son attaque contre le dôme.

La fatigue commençait à se faire sentir, il le sentait dans l'énergie que lui coûtait chaque sortilège, dans lequel il mettait pourtant toute son ardeur. Ebloui par le ciel incandescent, Jeremy poursuivit néanmoins ses attaques incessantes, persuadé que la fin était proche. Un lambeau de ciel vint s'accrocher au bout de son nez, provoquant un éternuement qui coïncida parfaitement avec l'explosion spectaculaire du dôme. L'espace d'un instant, il resta figé, fasciné par la vue de ces lambeaux magiques qui virevoltaient sur la ville. Ils avaient réussi, le Lexit avait accompli sa mission et libéré Bristol. Une pensée victorieuse l'assaillit, puis un fouet d'adrénaline le remit en ordre de marche. Sa tâche n'était pas terminée, il lui fallait encore s'assurer que son équipe avait pu transplaner sans problème.

Jeremy s'engouffra dans la rue voisine en priant pour être le seul à avoir fait une mauvaise rencontre. Hélas, le son familier de la voix d'Irving le stoppa net dans sa progression et il s'interrompit à l'angle qui le séparait de la position de son ami. Il risqua un oeil dans sa direction, et observa une scène quelque peu surréaliste : un jeune à Pear One, deux miliciens, et Irving, poireau levé. Il n'avait pas l'air d'avoir la baguette à la main, mais n'avait pas l'air d'avoir été arrêté non plus. Incertain, Jeremy tendit l'oreille pour savoir de quoi il retournait, son esprit réfléchissant à toute allure.

Combattre un milicien, c'était une chose, mais deux ? Il n'en serait probablement pas capable seul, surtout si Irving avait été désarmé. De plus, si son ami n'avait pas transplané, c'était probablement parce qu'il conservait l'espoir de ne pas être appréhendé et ne voulait pas risquer son identité... Une idée lui traversa alors l'esprit et il se mordit l'intérieur de la joue, se demandant s'il n'était pas sur le point de faire une grosse bêtise. Peut-être bien, mais il n'avait pas le temps de tergiverser, alors...

Il jeta plusieurs sortilèges informulés, dans le vide, modifiant la mémoire de sa baguette comme un moldu effacerait l'historique de son navigateur. On ne savait jamais. Puis il bondit hors de sa cachette et courut en direction du petit groupe.

"A l'aide, par ici !", s'exclama-t-il, en freinant pour se poster pile devant la milicienne, dont il attrapa le bras pour la secouer comme un prunier, et l'inciter à le suivre. L'air inquiet, il tendit le doigt dans la direction de la rue où il avait abandonné Jack Faraday à son triste sort. "Par là-bas, des terroristes, ils s'en sont pris à un milicien ! J'ai tenté de les arrêter, mais ils étaient trop nombreux, alors je me suis enfuis... je suis désolé, je n'ai rien pu faire, mais si vous faites vite pour pouvez peut-être les rattraper."

Il secoua la tête d'un air piteux, et pria intérieurement pour que sa petite diversion ait l'effet attendu. Ils n'allaient tout de même pas s'en prendre à un mec avec un poireau, si ?



Merci à Juliet Ship
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Freedôme [Topic Résistance]

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Topic bouffe : à vos gamelles !
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple
» (Topic débile) Couples entre filles de 3-A...
» Le Topic des Nouvelles Coupes de Cheveux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol, :: L'Avenue des Douze Chênes ,-