AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 From Manchester with love [Lilly & Jeremy]

Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
17 août 2010

Lilly remua le plus doucement possible, tendant la jambe pour tenter de dissiper la sensation d'engourdissement qui se répandait jusqu'à ses hanches. Elle jeta un regard désolé à Jeremy lorsque sa manœuvre le bouscula légèrement et se cala finalement contre le mur.

Ils étaient là depuis cinq heures déjà. Cinq très longues heures passées dans la concentration la plus totale, à guetter les allées et venues des miliciens et les relèves qui se faisaient selon un ordre bien précis. Mais la milice, depuis la destruction du dôme de Bristol, avait redoublé de vigilance ; désormais les compositions des équipes et leurs rondes variaient tous les jours, orchestrés par un code qu'ils s'efforçaient de découvrir, cachés dans cette cave sombre, seulement éclairée par une minuscule fenêtre qui donnait sur le trottoir. Avec cette ouverture, ils avaient une bonne visibilité sur les bureaux de la milice et, en se contorsionnant un peu, sur les alentours et les directions que prenaient les miliciens lorsqu'ils entamaient leurs patrouilles.

Les heures s'étaient écoulées très lentement, le silence seulement perturbé par le bruit des stylos qui notaient sur un calepin quelques renseignements glanés au détour d'une conversations ou d'une observation minutieuse des lieux, ou par des remarques qu'ils lançaient, concentrés l'un et l'autre sur leur mission commune. Ils avaient essayé de s'installer le plus confortablement possible mais, très bien, ils avaient été obligés de reconnaître qu'aucune position agréable ne leur permettait de garder un oeil attentif sur la rue. Ils s'étaient résignés à souffrir de fourmillements pour les prochaines heures. Heureusement, un sortilège de protection les protégeait contre l'extérieur et leur permettait de discuter sans craindre d'être entendus.

Un mouvement dans la rue lui fit relever la tête alors qu'elle se risquait un discret clin d’œil vers l'extérieur. Deux miliciens en cape violette marchaient l'un à côté de l'autre, plongés dans une grande conversation. D'un coup de baguette, Lilly lança un sort vers le duo et, brusquement, leurs voix résonnèrent dans la petite cachette, comme s'ils avaient été présents avec eux.

"... qu'on doit craindre un nouvel attentat ?"
"Chépa... Le ministère est en état d'alerte maximum, mais en même temps, on a quasiment doublé nos effectifs..."
"Ouais mais on n'avait rien vu venir pour Bristol. Si leur manif n'avait pas été pacifique, ils auraient pu sérieusement décimer nos rangs."
"C'est vrai. Mais on a l'avantage d'avoir la légitimité du ministère."
"C'est-à-dire ?"
"C'est simple. S'ils tuent l'un des nôtres, on fait passer cette personne pour un horrible terroriste, en guerre contre l'ordre établi, un danger pour la sécurité du pays. On affole la population, on crie au crime, on montre la famille en deuil, les enfants orphelins... Si on tue l'un des leurs, on explique à la société qu'il s'agissait d'un dangereux criminel. On le relie à des organisations terroristes, on le diabolise et on encense notre valeureux miliciens."
"C'est vrai."

Un temps de silence s'écoula. "Enfoirés." siffla Lilly entre ses dents.

"Et puis, le nouveau plan sécurité du ministère a largement renforcé les effectifs sur des points stratégiques. Si jamais ils se décident à frapper une nouvelle fois, ils ne tiendront pas dix secondes."


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1117

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy se redressa lentement pour risquer un oeil par le caniveau, et tenter d'apercevoir les miliciens. Les deux hommes, apparemment absorbés par leur conversation, s'étaient immobilisés dans un recoin de la ruelle qui abritait l'un des recoins de la milice. Avec une grimace, Jeremy se laissa tomber sur le coin de sol qu'il occupait depuis maintenant cinq longues heures, tentant d'ignorer la douleur qui pointait dans son dos. Qu'était un peu d'inconfort, par rapport à l'avantage que pourrait leur procurer une information clef glanée par un coup de chance ? Pour l'instant, ils n'avaient rien appris d'extrêmement intéressant à première vue, mais c'était la persévérance au fil de leurs différentes missions qui pouvait les perturber.

"Ouais c'est vrai, avec les nouveaux recrutements de la milice, les nouveaux équipements..."

"Oui, et la fondation de l'académie de Liverpool pour la formation. Franchement, il était temps, quand tu vois certains des bras-cassés qu'on se traîne... Tu m'étonnes qu'ils aient fait exploser le dôme ! T'as vu la vidéo du type au poireau  ?"

Jeremy se redressa instinctivement, comme pour mieux entendre, ce qui était inutile puisque le sortilège lancé par Lilly leur permettait d'entendre la conversation distinctement. Il échangea un regard avec la jeune femme, à l'évocation d'Irving, retenant instinctivement sa respiration. La chute du dôme de Bristol avait constitué une véritable défaite pour le régime, tant sur le plan de l'image que du symbole. Pour autant, ils les avaient inquiétés sans réellement les mettre en danger. Comme la March Bank avait été reconstruite, le dôme n'avait été éteint que de manière temporaire. A chaque attaque, sa contre-attaque... Le Lexit ne savait pas encore à quelle sauce il allait être mangé. C'était pour le découvrir qu'ils menaient toutes ces missions de surveillance.

"Ah ah, ouais, c'était ridicule, c'est sûr qu'avec des collègues pareils qu'est-ce que tu veux faire... La milice est censée inspirer un minimum de respect mais là... Enfin ça ira peut-être mieux avec un concours et une formation digne de ce nom."

"Un concours... pour entrer dans la milice ?", chuchota Jeremy en secouant la tête d'un air mi-désapprobateur, mi-inquiet. "Ils sont en train de transformer ça en véritable corps permanent. Bientôt il y aura plus de miliciens que d'aurors..."

"...vu le dernier match des Pies ?"

"Ouais, c'était long, mais quelle capture ! Ça valait le coup d'attendre cinq heures pour voir un tel geste technique."

Comme la discussion se détournait définitivement sur le terrain du Quidditch, Jeremy et Lily purent se détendre et souffler. Il nota rapidement ce qu'ils avaient entendu sur son petit carnet, puis posa sur sa partenaire un regard découragé.

"Ils sont déjà trois fois plus nombreux que nous, alors s'ils se mettent à recruter à tour de bras... T'avais déjà entendu parler de cette histoire d'académie ?"

Jetant un nouveau coup d’œil à l'extérieur, il constata que les deux miliciens ne semblaient pas pressés de déguerpir. Sa mission avec Lilly touchait pourtant bientôt à sa fin, et il devait bien reconnaître qu'il avait hâte de pouvoir se dégourdir les jambes.



Merci à Juliet Ship
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

From Manchester with love [Lilly & Jeremy]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Merci A Lilly,Peluche,CC, et Clémennnnnt!!!!!
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-