AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Empire State of Mind [Sasha & Casey]

MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1317

Voir le profil de l'utilisateur

Casey Forbes

13 aout 2010



_ Avec Teddy on a dit qu’on allait passer les essais. J’aimerai bien être Poursuiveur. Ou Gardien. En fait n’importe quel poste m’irait  pourvu que je fasse partie de l’équipe ! s’enthousiasma Gabriel. Il fourra une cuillère de cornflakes dans son gosier au moment où Virgil répondait :
_ Je crois que les Serpentard ont besoin d’un porte bidon. Ce poste est fait pour toi. Souffla ce dernier sans quitter des yeux les hologrammes de son Pear posé sur la table du petit déjeuner.

Les Forbes avaient élu domicile  dans un joli loft industriel du quartier magique de New York. Un ami de Jonah avait échangé son appartement à deux pas de l’OA contre la petite maison familiale d’Appleby en Angleterre, si bien que la famille était en mesure de découvrir la Grosse Pomme à moindre coût. Gabriel, Casey et Virgil avaient rejoint leur père début août, juste après le départ de Thelma, et Dean était sensé les retrouver dans deux jours.

Toutefois, avant d’être rejoint par le quatrième membres de la fratrie, les Forbes avaient une jeune invitée à accueillir aujourd’hui même. Si l’information semblait avoir échappée à Gaby et Virgil, il y en avait un qui savait exactement combien de minutes il lui restait à patienter avant de retrouver Sasha Benson : Trente deux, pour être exact.

Casey referma le clapet de son Pear et reporta son attention sur ses deux frères occupés à déjeuner. Ils étaient loin d’être prêts, contrairement à lui qui était déjà douché, coiffé, parfumé et habillé avec soin depuis plusieurs heures. En effet, le Poufsouffle comptait les jours que le séparait de ce moment depuis le début des vacances d’été. Ce 13 août était marqué d’une pierre blanche : Sasha Benson venait passer toute une journée avec lui… Et ses frères. Et son père. Ok, mais quand même.
Casey gardait en mémoire le moment qu’il avait partagé avec la Serpentard  lors du bièraubeurre quizz et il espérait pouvoir retrouver cette complicité même si la perspective d’avoir ses frères sur son dos toute la journée ne le réjouissait guère…
Pour être tout à fait honnête, cela le stressait même carrément. Il détailla quelques instants Gaby, vêtu de la tête au pied de sa toute nouvelle tenue des « Quidditch Yankees de New York » et Virgil simplement habillé de son caleçon, les cheveux emmêlés et les plis de son oreiller encore imprimés sur sa joue.
A cet instant Jonah pénétra dans la pièce à vivre, les bras chargés de linge à étendre et son Pear Two virevoltant autour de lui tel un vif d’or.



« Bien sûr. Je comprends. J’aurais aimé le rencontrer mi-juillet comme c’était prévu initialement, dit il à l’attention de l’hologramme du Pear. D’un coup de baguette, il fit léviter le linge jusqu’à l’étendage sur le balcon avant de reprendre, Je projette de rédiger un chapitre entier sur les exosquelettes magiques dans mon prochain livre et je sais qu’il est le plus grand spécialiste en la matière, Jonah ordonna rapidement le plan de travail et aligna les paires de chaussures dans l’entrée d’un sortilège sans quitter des yeux son écran, mais malheureusement le Professeur DiLioffo a eu un empêchement le jour où nous avions prévu de nous voir et aujourd’hui ce n’est vraiment pas possible pour moi : J’ai mes enfants et une amie à eux qui passe la journée avec nous… » expliqua-t-il à la secrétaire matérialisée dans son Pear Two.

Virgil releva le nez de son propre écran pour croiser le regard de Gabriel :

-Une amie ? articula-t-il silencieusement pour ne pas déranger la conversation de son père. Il fronça les sourcils d’un air dubitatif.
Gaby réfléchit quelques instants et son visage s’illumina subitement. Il désigna Casey de son pouce et articula en silence le nom de Sasha Benson avant de tourner un regard coquin en direction de Casey, rapidement imité par Virgil.

Le Poufsouffle sentit immédiatement  ses joues s’empourprer sous le regard de ses frères. Il lutta pour ne pas s’affaisser sur son siège et se soustraire ainsi aux œillades moqueuses de ses frangins.

« Cela aurait été avec plaisir mais j’ai déjà réservé mes entrées au Musée de l’Histoire de la Magie Américaine pour cet après-midi, je ne peux vraiment pas annuler…Ce matin ? C‘est compliqué également, je dois récupérer l’amie de mon fils à Salem voyez vous, j’aurai peut-être un petit créneau entre 11h et 12h… »

Indifférents à la conversation de leur père, Gabriel, la bouche en cœur,  mimait un baiser entre ses deux index sans quitter des yeux Casey, quand à Virgil, il passait langoureusement sa langue sur sa lèvre supérieure en haussant les sourcils de manière suggestive.

Casey avait pudiquement baissé les yeux sur la table. Non il n’était pas en couple avec Sasha Benson ! Ils étaient juste amis ! A en juger par leurs taquineries balourdes, ses frères étaient bien incapables de comprendre ce concept.

« Virgil… Virgil ? …Virgil ! »

Le Gryffondor fut contraint d’interrompre ces mimiques d’une grande subtilité et reporta son attention sur son père qui avait visiblement mit sa conversation en attente.

« Peux tu garder les garçons et Sasha en fin de matinée ?
-Moi ? s’étrangla Virgil, y a pas moyen j’avais prévu de faire autre chose…
- J’en aurais pas pour très longtemps. C’est vraiment un rendez-vous important.
-Non, je veux pas me coltiner Gab, Casey et sa copine, y a pas écrit Mary Poppins ici, dit-il en traçant une ligne invisible sur son front
-Tu peux bien me rendre un service une fois de temps en temps, insista Jonah visiblement agacé par les simagrées de son fils.

Même si la plupart du temps Casey tenait avec son père, il devait avouer qu’il n’avait pas du tout envie de se retrouver sous la responsabilité de son ainé durant une heure.

-C’est pas un service que tu me demandes c’est un ordre que tu me donnes, reprit Virgil en rivant ses yeux cernés sur son père, Nuance. Qu’est-ce que tu veux que je réponde à part « Oui Papa. Bien sûr Papa. Avec plaisir Papa. »

Casey et Gaby échangèrent un regard –l’atmosphère était toujours aussi pesante entre Virgil et Jonah, et ce, malgré les vacances. L’air pouvait se charger en électricité en quelques secondes à peine et Casey redoutait plus que tout ces moments de conflits latents. Il retint sa respiration tandis que son frère et son père se toisaient l’un l’autre avant que Jonah ne se compose  un visage avenant pour reprendre son appel.

« C’est bon. Je me suis arrangé avec mes fils. Mon ainé gardera les autres, dit-il, son regard braqué sur Virgil. Je peux vous retrouver dans vos locaux à 11h. »  Après quelques formules de politesse Jonah raccrocha et ajouta à l’attention de Virgil : Dépêche toi de te préparer. On transplane dans dix minutes. »


***

Quinze minutes plus tard, ils étaient tous les quatre sur la pelouse du campus de Salem baignée d’une lumière estivale. Jonah, en bermuda et polo, patientait à l’ombre d’un arbre centenaire flanqué de Casey et Gabriel. Virgil s’était éloigné, surement pour fumer en paix une cigarette lorsque la doyenne apparut accompagnée de Sasha à l’autre bout de l’étendue herbeuse. Le père de famille et ses deux fils marchèrent à leur rencontre et Jonah  salua les deux femmes d’une poignée de main chaleureuse.

« Bonjour Madame la doyenne, bonjour Sasha. » lança-t-il d’un air avenant, Alors, comment se déroule le programme ? » demanda-t-il autant à l’une qu’à l’autre.

Casey était resté en retrait, ne sachant pas vraiment comment procéder. Même s’il n’avait plus Virgil sur le dos, il voyait bien que Gaby ne perdait pas une miette de ses faits et gestes et qu’il attendait de voir comment les deux adolescents allaient se saluer. Pour le coup, Casey était bien incapable de prendre les devants et il décida d’attendre que Sasha fasse le premier pas pour venir leur dire bonjour…
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha avait rendez-vous devant le bureau de la doyenne à onze heures précises mais était prête depuis une bonne heure et vérifia sa tenue dans le miroir de sa chambre pour la dixième fois, sous le regard moqueur de sa copine de chambre.

"Mais oui, il va te trouver belle ton amoureux ! Laisse cette robe tranquille ! s'agaça Irina avec un sourire amusé alors que Sasha était prise d'une nouvelle hésitation entre la robe blanche qu'elle avait enfilée et la bleue, accrochée sur un cintre au dos de leur porte. Tu sais ce que vous allez faire ?
- Non aucune idée, surement des visites dans New-York, on sera avec son père et ses frères.
- Ils vont quand même vous laisser un peu tous les deux j'espère ! s'indigna la jolie blonde. Vous avez droit à un peu d'intimité... Sasha sentit ses joues rosirent face au sourire entendu de sa camarade de chambre, qui avait l'air d'en savoir beaucoup plus qu'elle sur ce qu'ils pourraient faire cet après-midi, tous les deux, si seulement Casey était réellement son petit-ami.
- Euh...oui, j'espère !
- En tout cas tu vas nous manquer ! C'est trop dommage que tu loupes le match de Wizz-ball !
- On en verra d'autres ! Il y en a tous les week-end sur le campus !
- Oui mais là c'est au Wankee Stadium !
- Tu m'enverras des photos sur mon Pear !
- Compte sur moi ! Mais je veux une photo de l'amoureux en échange ! "

Les deux adolescentes se promirent de se raconter leurs après-midi respectifs en détails -et Irina en profita pour glisser quelques nouveaux sous-entendus- puis Sasha quitta la chambre un peu avant onze heures, pour rejoindre le bureau de la doyenne qui se trouvait plus loin sur le campus. En traversant les pelouses baignées de soleil qu'elle commençait à connaitre par coeur, elle s'émerveilla comme à chaque fois de la beauté des lieux. Elle se sentait réellement bien ici, les bâtiments comme leurs habitants lui étaient tous agréable et elle avait envie de donner le meilleur d'elle-même, pour leur prouver à tous qu'elle méritait sa place entre ses murs.

Sasha arriva devant le bureau de la doyenne quelques minutes avant l'heure prévue et frappa trois coups timides contre la haute porte en bois sombre. Quelques minutes plus tard, elle traversait la pelouse en sens inverse, en discutant avec Mrs. Taylor de ses derniers séminaires de D.I.M comme elle aurait bavardé avec n'importe quel autre élève. Que c'était agréable, d'être traitée comme une adulte par quelqu'un de si important. Sasha faisait particulièrement attention à son niveau de langage et essayait de gomme au maximum son accent anglais, empruntant les intonations de son interlocutrice dont elle admirait tant l'éloquence.

Sasha ne tarda pas à apercevoir le Professeur Forbes, qu'elle fut surprise de découvrir en bermuda, entouré de ses deux plus jeunes fils. Elle était soulagée de constater que Virgil ne les avait pas accompagnés, la compagnie du jeune homme n'était pas des plus agréable. Elle sentit les battements de son coeur s'accélérer un peu et réalisa que -bien qu'il ne soit pas réellement son petit-ami- elle était vraiment heureuse de retrouver Casey.

"Bonjour Professeur, la Serpentard serra la main de son directeur de maison. Le programme est absolument génial ! Les cours sont très intéressants, et les sorties aussi, on apprend beaucoup de nouvelles choses ! Laissant le soin à la doyenne de donner plus de détails à l'enseignant, Sasha se tourna vers les deux fils de Jonah. Salut Gabriel, elle agita la main en direction du benjamin des Forbes avant de faire un pas en direction de Casey. Salut ! souffla-t-elle avant de déposer un bref baiser sur la joue du jeune homme. Je suis contente de te voir", débita-t-elle, un peu trop rapidement.

Sasha avait pris quelques couleurs, après de longues après-midi passées à visiter la ville ou à relire ses cours allongée sur la pelouse devant la bibliothèque, et était heureuse de pouvoir mettre ses joues roses sur le compte du soleil.



MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1317

Voir le profil de l'utilisateur

Casey Forbes

Casey enviait l’aisance de Sasha. La facilité avec laquelle elle interagissait avec les autres, surtout avec les adultes qui avaient légèrement tendance à le terroriser, lui. Elle semblait à l’aise en toutes circonstances : Qu’elle se promène avec la doyenne de l’université de Salem, qu’elle converse avec son père avec enthousiasme ou qu’elle décide de l’embrasser, sur la joue, devant Gabriel, elle assumait chacun de ses faits et gestes, sans se soucier du jugement des autres.  

D’ailleurs ce baiser ne manqua pas de faire réagir Gaby qui retint difficilement un gloussement –mi moqueur mi gêné- devant cette scène. Il faisait le malin tout à l’heure mais bizarrement il était nettement moins prompt à mimer  un baiser entre ses doigts maintenant que Sasha était là. Casey surpris même le regard de son frère remontant des jambes dénudées de la jeune femme à ses pommettes rosées tout  en passant par  son harmonieuse silhouette mise en valeur  par son élégante robe blanche. Il était clair que Gaby n’avait plus envie de se moquer.

Plus du tout .

Quant en Casey, difficile de savoir ce qu’il ressentait à cet instant tant il éprouvait des émotions contradictoires. Son cœur battait à mille à l’heure, au moins, et il se sentait aussi heureux que fébrile. Aussi gêné qu’impatient. A la fois mal à l’aise de vivre ces retrouvailles en présence de quasiment toute sa famille mais en même temps tellement chanceux de pouvoir passer, ne serait-ce qu’une journée, avec Sasha sans les autres élèves de leur année.

« Moi aussi je suis content de te voir. » articula-t-il en s’efforçant de soutenir le regard de la jeune fille. Merlin que c’était difficile ! Il n’arriva pas à le faire plus de quelques secondes d’ailleurs et s’empressa de se perdre dans la contemplation de l’Université qui offrait une diversion parfaite aux magnifiques yeux bleus de Sasha :

« Ces bâtiments sont vraiment jolis. »
commenta-t-il en observant la bibliothèque.

Vraiment jolis ? Par Helga. Ne pouvait-il pas trouver mieux ? Casey avait du vocabulaire quand il s’agissait  d’écrire des histoires médiévales ou des nouvelles fantastiques  mais la transposition orale restait très compliquée pour lui…ce qui n’était pas le cas de Gaby.

« T’as vu des matchs de Wizz-Balls ? s’enquit le benjamin des Forbes en faisant un pas vers Sasha, A s’qu’on dit Salem a la meilleure équipe Universitaire. J’ai lu qu’il ont été dix fois champions de le Ligue. C’est pour ça qu’ils ont une baguette brodée sur leur maillot. J’aimerai bien essayer. T’y as déjà joué toi ? Vous avez des cours de Wizz-Balls dans ton programme ? Parce que si vous… »

« Et donc voici mes trois fils, interrompit Jonah en s’immisçant dans la conversation des enfants. Il se tourna légèrement vers  Mrs . Taylor et entama les présentations,  Casey,  qui est dans la promotion de Sasha mais dans une autre maison  –Bonjour Madame- Gabriel, qui vient de fêter ces douze ans- Bonjour M’dame ! – et… Virgil."Le Gryffondor qui patientait dans le dos de Sasha depuis plusieurs minutes gratifia la doyenne d’un vague signe de tête avant de baisser les yeux sur l’amie de son frère. Il l’observa d’un regard éteint durant quelques secondes et reporta lentement son attention sur son père d’un air blasé,  Si cela vous convient je raccompagnerai Sasha pour 22h- 22h30 environ. Nous mangeons au restaurant ce soir mais j’ai réservé durant le premier service afin qu’elle ne rentre pas trop tard, Jonah se tourna vers son élève pour lui décrocher un sourire, c’est que tu as cours demain ! »


Les Forbes s’apprêtaient donc à partir lorsque deux jeunes étudiantes, vêtues aux couleurs de Salem traversèrent la pelouse pour venir à leur rencontre.

-Bonjour Mrs Taylor ! s’exclamèrent-elles à l’unisson.
- On voulait juste souhaiter une bonne journée à Sasha ! enchaina la brune en reportant son attention sur  la Serpentard. Amuses-toi bien à New York avec Casey… » souffla-t-elle en lui pressant doucement l’avant bras.
Elle gratifia Sasha d’une œillade complice et observa tour à tour les fils Forbes comme pour tacher de deviner lequel d’entre eux faisait battre le cœur de sa  nouvelle copine anglaise…
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur
La sourire enthousiaste de Sasha s'effaça momentanément quand Casey vanta la beauté des bâtiments. Elle aurait préféré qu'il lui réserve ce genre de compliment à elle, mais ne se laissa pas abattre pour si peu et se força à rebondir avec son entrain habituel.

"Oui, ils sont magnifiques ! Et tous différents ! Les pavillons de chaque département ont été construits à des époques différentes, et peut vraiment voir les évolutions de l'architecture en faisant le tour du campus !"

La Serpentard fut coupée dans son exposé architectural par le jeune frère de Casey, visiblement bien plus bavard que son ainé, qui la questionna avec excitation au sujet du Wizz-balls. Sasha avait assisté à son premier match du célèbre sport magique américain samedi dernier, le jour de son arrivée, et n'avait pas trouvé ça franchement passionnant - elle préférait encore le Quidditch !- mais la bonne ambiance au sein du stade était contagieuse et elle avait malgré tout passé un bon moment !

"Il parait qu'ils sont excellents oui ! affirma-t-elle avec fierté, comme si elle se considérait déjà comme appartenant à la prestigieuse université. Je n'ai pas encore vu Salem jouer mais j'ai assisté à mon premier match la semaine dernière, répondit-elle avec un sourire. Pour être honnête, je ne suis pas sûre d'avoir compris toutes les règles... avoua-t-elle avec un sourire amusé. Tu m'expliqueras !"

Sasha reporta son attention sur le Professeur Forbes, qui présentait ses fils à Mrs Taylor. Elle eut du mal à dissimuler sa surprise en entendant le prénom de Virgil et jeta un coup d'oeil par dessus son épaule pour aviser le Gryffondor, adossé contre un arbre un peu plus loin et visiblement très heureux d'être ici. Elle qui était généralement assez à l'aise avec les gens avait du mal avec les personnalités comme celles du Gryffondor, et n'avait pas la moindre envie de faire des efforts pour engager la conversation avec lui. Elle le gratifia d'un simple signe de tête et fit volte-face pour répondre au sourire de son directeur de maison, qui affirmait ne pas vouloir la ramener trop tard à Salem.

"C'est gentil !"

L'adolescente salua poliment la doyenne, qui s'apprêtait à reprendre la direction de son bureau quand Maureen et Leanne passèrent à leur hauteur. Sasha se raidit imperceptiblement en reconnaissant ses deux camarades et en avisant le sourire complice sur les lèvres de Maureen qui -elle en était certaine- n'était passée par là que dans le but d'apercevoir son soit-disant petit-ami. La Serpentard refusa de céder à l'inquiétude qu'elle sentait naitre en elle et entreprit même de faire les présentation avec le plus de naturel possible.

"Salut les filles, les salua-t-elle avec un sourire chaleureux qui dissimulait parfaitement son trouble. Je vous présente mon directeur de maison, le Professeur Forbes. Elle désigna son enseignant d'un geste de la main. Gabriel, Virgil -elle pointa un doigt derrière elle. Et Casey."

Elle posa une main sur le bras du jeune homme, le plus naturellement du monde, comme si elle avait fait ça des dizaines de fois, espérant que cela suffirait à entretenir l'illusion -après tout, ils étaient sous les yeux de la doyenne, ce n'était pas le moment de se livrer à des démonstrations d'affection.

"Et voici Maureen et Leanne, qui suivent les cours d'été avec moi, enchaina-t-elle en retirant sa main du bras de Casey pour désigner tour à tour les deux jeunes filles. Passez une bonne journée ! lança-t-elle à l'attention de ses camarades en espérant que cela suffirait à les faire partir. Vous me raconterez !"

Elle-même se ferait un plaisir de leur raconter une version légèrement modifiée de la journée qu'elle s'apprêtait à passer avec la famille Forbes.



MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1317

Voir le profil de l'utilisateur

Casey Forbes


Casey était impressionné. Non pas par les nombreux bâtiments qui permettaient de retracer à eux seuls l’histoire de l’architecture mais par les connaissances de Sasha. Il se demandait si elle pouvait citer le style des immeubles situées aux abords de cette pelouse et se promit de se renseigner sur l’architecture en général avant la rentrée prochaine. Il était déjà féru de constructions médiévales –Les châteaux forts et les villages fortifiés n’avaient pas de secret pour lui- alors cela ne le gênait pas d’accroitre ses connaissances en matière d’architecture, surtout si cela lui faisait un point commun avec sa camarade de classe.

Pour le moment, il ne se sentait pas vraiment prompt à dater les oriels de l’immeuble situé en face d’eux aussi préféra-t-il rester silencieux. Non seulement il craignait de passer pour un imbécile mais en plus Sasha venait de se lancer dans une conversation avec Gabriel à propos du Wizz-Ball. L’adolescent écouta sans mot dire, et avec un intérêt non-feint, les explications de son petit frère ainsi que les commentaires de Sasha. Il esquissa même un timide sourire devant l’exclamation de Gaby, visiblement enthousiaste à l’idée d’expliquer les règles de ce sport à la si cultivée Sasha Benson.

« Oh ouai ! Carrément ! Y a pas de souci, Je peux t’apprendre! Et si tu veux, j’ai même téléchargé une appli sur Pear pour regarder les matchs et connaitre tous les résultats des championnats universitaire et professionnel,
commenta Gabriel en sortant son Pear One de la poche de son bermuda tandis que Jonah réglait les derniers détails avec Mme Taylor. Le benjamin de la fratrie alla se positionner entre Casey et Sasha  pour montrer  à la jeune fille une icône holographique semblant tourner frénétiquement sur elle-même, ça s’appelle Wizz-Score ! »
« Gab, elle s’en fout. » intervint Virgil d’un air morne, le dos toujours appuyé sur son arbre.
Gabriel fronça les sourcils sans quitter des yeux son écran. « Non elle s’en fout pas. » grommela-t-il en ouvrant l’application. Tu vois, là t’as les différents championnats et… »
« Si, elle s’en fout. »

Comme à chaque fois que Virgil était en présence de ses rares amis, Casey avait littéralement des sueurs froides. Sur le fond, son ainé avait peut-être raison –rien ne laissait penser que Sasha puisse être une passionnée de Wizz-ball- mais sur la forme…
Le Poufsouffle releva les yeux en direction de son père, priant pour qu’un regard désapprobateur de ce dernier fasse taire ses deux frères mais Jonah était tellement occupé à parler avec emphase du programme d’été de Salem qu’il ne se rendit même pas compte de ce qui se jouait sous ses yeux.

« Elle m’a dit qu’elle voulait que je lui explique les règles ! » insista Gabriel d’un air contrarié.
« Elle a dit ça parce qu’elle est polie. C’est tout. » rétorqua Virgil les mains au fond de ses poches. Il interrogea Sasha du regard comme pour la prendre à témoin et Gaby l’imita, les yeux brillants d’espérance.

« Ne te sens pas obligé de rép… » commença Casey afin de voler au secours de sa camarade. Il n’avait aucune envie qu’elle se mette à dos l’un ou l’autre de ces frères. Casey avait toujours fonctionné comme cela : Il ménageait tout le monde, ne prenait pas partie, arrondissait les angles. Il restait l’éternel facilitateur de la famille : L’huile dans les rouages.

Discret mais plus que jamais nécessaire.

Il n’eut toutefois pas l’occasion de terminer sa phrase puisque deux jeunes femmes légèrement plus âgées que lui le firent taire. Elles irradiaient d’assurance l’une et l’autre –comme Sasha-  et tous les regards se tournèrent vers elles lorsque la Serpentard fit les présentations officielles : Jonah, Virgil, Gaby… Casey allait les gratifier d’un léger sourire à l’entente de son prénom – en s’efforçant de ne pas avoir le regard fuyant, bien sûr- mais le jeune garçon se figea complètement en sentant la main de Sasha se refermer sur  son biceps.

Le sien. Pas celui de quelqu’un d’autre.
Oh Merlin, pensa-t-il en sentant immédiatement les battements de son cœur s’emballer.

Comment devait-il réagir à cette proximité soudaine et surtout, que sous-entendait-elle ?  Il avait peur de deviner et cette conclusion l’exaltait autant qu’elle le terrorisait. Ce genre de chose n’arrivait pas. Du moins, pas à lui. Depuis quand la fille la plus intelligente, la plus brillante de l’école l’avait-elle remarqué ? Avait-elle attendu ce 13 août aussi impatiemment que lui ? Tout portait à croire que oui. L’adolescent chercha brièvement le regard de Sasha, comme pour y lire une sorte de confirmation, mais elle était trop occupée à sourire à ses deux nouvelles amies américaines pour qu’elle remarque le trouble dans lequel elle l’avait propulsé avec ce simple geste anodin.


Casey surprit toutefois  le regard étonné de son père – Jonah dut d’ailleurs s’y reprendre à deux fois, pensant avoir halluciné – Ses  yeux bleus passèrent de la main de Sasha au visage de son fils, plongeant ce dernier dans un profond embarras.

Voilà, voilà.

Casey avait juste envie de se terrer sous la pelouse de Salem maintenant. L’adolescent se racla la gorge et reporta son attention sur ses chaussures. Tant pis pour ses bonnes résolutions de regard franc et assuré, il avait encore tout le reste de la journée pour s’entrainer.


« Et bien…Ma foi. Enchanté mesdemoiselles. Ravi de vous avoir rencontrer…» répondit Jonah après un bref instant «  …mais nous allons devoir vous abandonner.  Il est temps pour nous d’y aller. »

Leane et Maureen  saluèrent chaleureusement Sasha et s’éclipsèrent en compagnie Mrs. Taylor laissant la famille Forbes sur la pelouse.

« Bien… » souffla Jonah, visiblement un peu décontenancé par la tournure des événements, Je fais transplaner Casey et Sasha et tu t’occupes de Gabriel ? » reprit-il en interrogeant Virgil du regard. Le Gryffondor haussa les épaules avec indifférence.
« Je veux pas transplaner avec Virgil. »
« Et pourquoi ça ? s’enquit Jonah en posant ses deux mains sur les épaules des deux adolescents dont il avait la charge.
« Il va faire exprès de me désartibuler ! »
« J’ai que ça à faire. »
« Après je serai défiguré par sa faute » grommela Gaby.
« Regarde toi dans un miroir : t’es déjà défiguré. »
« Toujours moins que toi ! »
« Bon. Vous arrêtez tous les deux ? Virgil occupes toi de ton frère, et toi- Jonah fronça les sourcils pour observer Gabriel qui gesticulait en tout sens pour échapper à la poigne de son ainé, Arrête de gigoter. Virgil n’a pas son permis depuis longtemps alors il faut que tu sois sage durant le transplanage. »


Ils apparurent moins de cinq minutes plus tard  à l’angle de l’OA et de Broom Avenue, au cœur même du quartier touristique du New York City Magique. Ils libérèrent rapidement l’aire de transplanage et se mêlèrent à la foule bigarrée.  Tout autour d’eux, des hauts gratte-ciels mouvants filaient droit vers le ciel en tourbillonnant sur eux mêmes. Au pied de ces géants de verre et d’acier, les échoppes et des magasins de souvenirs étaient remplis de  sorciers et sorcières du monde entier. Plusieurs spectacles de rues animaient l’Avenue : Des vélanes dansant sur les pavés, des gobelins magiciens, et même un dresseur de dragons nains ! Un peu plus loin à l’Est on pouvait deviner les lumières chatoyantes du Light-District inondant la foule de badauds. A l’Ouest, les arbres millénaires du Centaure Park.

« Bienvenue à New-York. » souffla Casey en slalomant entre les sorciers pour se rapprocher de Sasha. Il espérait qu’elle était aussi conquise et impressionnée que lui par les proportions hallucinantes d’une telle cité, c’est fou, non ? » poursuivit-il tandis qu’un couple de sorciers asiatiques échangeaient un baiser fougueux juste devant eux. Ici, tout devenait envisageable. Les rêves les plus fous prenaient vie et devenaient réalité. Le champs des possibles s’élargissait. Dans cette ville, chacun avait le pouvoir de devenir celui qu’il voulait être. Et ce que Casey souhaitait plus que tout, c’était d’être le petit-ami de Sasha Benson.


Jonah Forbes

Qui l’aurait cru ? Le premier de ses fils à ramener un fille dans la famille était…Casey. Jonah avait toujours cru que Dean serait le premier : Non seulement il était l’ainé mais sa personnalité sociable, son contact facile et son humeur toujours égale faisait de lui le candidat idéal  pour  une idylle sérieuse. Il devait l’avouer, Jonah avait imaginé à plusieurs reprises sa future belle-fille –Une musicienne, comme Dean, cultivée et drôle- ou alors une fille sérieuse et réfléchie dans le genre de Claire Kane. Les années passant, Jonah s’était persuadé que Dean attendait « la bonne » et qu’il ne souhaitait pas lui présenter ses conquêtes dont il savait qu’il ne construirait pas sa vie avec.

L’éventuelle petite-amie de Virgil lui causait davantage d’inquiétude. Jonah connaissait trop bien l’esprit de contradiction de son cadet et il imaginait non sans mal la sorcière junkie, vulgaire, fille-mère -et qui sait peut-être même, repris de justice- qui pourrait faire craquer son second fils.

Enfin,  pour être tout à fait honnête, il n’avait jamais imaginé Casey en couple. Même l’éventualité que Gaby ait une petite chérie lui semblait plus probable. Bien qu’il soit un adorable garçon, Casey manquait cruellement d’assurance et de confiance en lui et il était  bien trop timide pour séduire qui que ce soit, non ? Force était d’admettre qu’il s’était trompé, surtout depuis qu’il avait vu la main de Sasha Benson posée sur le bras de son fils, qui, à bien y regarder, n’était plus vraiment un enfant maintenant.
Il n’était plus si petit, ni si innocent, constata Jonah en l’observant depuis l’autre côté du trottoir avec une pointe de nostalgie. Il faudrait sans doute qu’ils aient une conversation d’homme à homme d’ici peu pourtant le père de famille n’était pas pressé de voir son troisième fils entrer dans l’âge des premiers amours.   Même s’il  appréciait réellement Sasha Benson –il l’avait nommé préfète après tout-  Jonah n’aspirait pas à devenir grand père trop rapidement…

L’enseignant traversa toutefois le large trottoir  pour rejoindre les deux apprentis tourtereaux devant lesquels il se posta. Il se tourna légèrement vers son invitée du jour et expliqua alors :

« J’ai un entretien professionnel ce matin pour une heure, tout au plus. Après je serai toute la journée avec vous mais en attendant Virgil va vous garder pendant que je m’absente. Jonah leva la tête pour faire signe à Virgil et Gaby d’approcher,  S’il y a le moindre soucis, vous n’hésitez pas, vous m’appeler sur mon Pear, d’accord ? »
Casey hocha la tête en silence.
-Paaapa, Virgil m’appelle Porte-Bidon ! »
Jonah ferma lentement les yeux et retint un soupir. Calme. Zen. Ne pas s’énerver devant Sasha Benson. Il jeta un travers à Virgil qui leva les mains de part et d’autre de son visage en toute innocence.
-On t’appelle s’il y a un souci, fayota ce dernier.
Le père de famille le gratifia d’ un ultime avertissement visuel  avant de reporter son attention sur Sasha et Casey pour leur donner rendez-vous ici-même, dans une heure.

« D’accord. » approuva Casey avant que son père ne s’éloigne en direction d’une haute tour de verre.

Virgil s’approcha alors de ses deux frères et de Sasha avant de river  ses mains au fond de ses poches.

« Bon, vu que je suis obligé de faire du babysitting non rémunéré vous n’avez pas le choix : Vous allez devoir m’aider, s’exclama-t-il en scrutant les magasins de souvenirs aux vitrines surchargées, Je dois trouver la plus moche boule à neige de New York.
-Pourquoi ?
-Pour faire un cadeau.
-Pourquoi t’offres un cadeau  moche ?
-Je vais quand même pas offrir un truc beau. » grimaça Virgil comme s’il s’agissait de l’idée la plus stupide qui soit. Il avait une réputation à tenir, bordel de troll.
-Je pensais qu’on aurait pu aller voir le Light District ou Centaure Park, hasarda Casey. Il venait de prendre son courage à deux mains pour mettre cette hypothèse sur la table.
Virgil observa tour à tour son frère et Sasha.
-Ah oui ? Tu pensais ça…L’espoir fait vivre ! lacha-t-il alors avec un sourire mauvais.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha ne fut pas mécontente de voir Leanne et Maureen s'éloigner et se détendit imperceptiblement en les observant remonter le parc du campus en compagnie de Mrs. Taylor. Leur arrivée avait au moins eut le mérite de couper court à la dispute ridicule entre les deux frères de Casey. L'adolescente aurait évidement pris parti pour le moins immature des deux -Gabriel, donc- pas tellement parce qu'elle était passionnée de Wizz-balls mais plutôt pour clouer le bec à Virgil, dont l'attitude l'agaçait profondément.

Elle hocha la tête et se tint sagement immobile alors que le Professeur Forbes posait une main sur son épaule pour les faire transplanter, Casey et elle -non sans avoir préalablement mis fin à une nouvelle dispute entre ces deux autres fils. Un instant plus tard, ils se retrouvèrent au beau milieu du quartier magique de New-York et Sasha oublia bien vite la sensation de malaise provoquer par le transplanage. Ils quittèrent rapidement la zone de transplanage et se retrouvèrent aussitôt plongés au coeur de la ville. Elle tourna sur elle même, observant les buildings autour d'eux avec des étoiles plein les yeux. Tout était si grand ici !

"C'est impressionnant... souffla-t-elle en réponse au commentaire de Casey. On se sent minuscule..." Et tellement grand à la fois.

L'immensité de la ville s'offrait à eux, avec toutes ses richesses et ses possibilités. Sasha promena son regard autours d'elle, passant des hommes et femmes d'affaires pressés aux touristes venus en famille. Chacun semblait suivre son rêve, dans cette ville qui donnait l'impression de tout pouvoir accomplir.

Les deux adolescents furent rapidement rejoints par le père de Casey, ainsi que par Virgil et Gabriel. Sasha s'efforça de dissimuler sa joie en entendant son professeur leur expliquer qu'il allait devoir s'absenter pendant une heure. La perspective de passer un peu de temps seule avec son camarade, sans son directeur de maison pour les surveiller, n'était pas des plus déplaisantes !

"D'accord, à plus tard !"

Elle ponctua sa phrase de son sourire le plus innocent avant de se retourner pour faire face à Virgil, qui n'avait visiblement aucune envie de s'occuper d'eux. Ce qui tombait très bien puisque Sasha n'avait aucune envie d'être surveillé par un imbécile à peine âgé de deux ans de plus qu'elle. Elle avait largement passé l'âge d'être baby-sitée ! La jeune fille leva les yeux au ciel en entendant son histoire de boule à neige -ils étaient à New-York, n'avait-il pas mieux à faire ?- et sentit une vague de colère déferler en elle en l'entendant répondre méchamment à Casey. Ce type était exécrable.

Se retenant de le couvrir d'insulte relative à la taille de son minuscule cerveau -entre autre- l'adolescente ouvrit son sac à main et en sortit un billet de vingt dollars moldus.

"Tiens, elle tendit le billet à Virgil. Considère ça comme ta rémunération, si tu veux, lança-t-elle, acerbe. Ça devrait largement suffire à acheter une boule à neige ridicule. Même si elle ne pouvait pas penser à une façon plus stupide de dépenser vingt dollars. Rendez-vous ici dans cinquante minutes ?"

Elle attendit la réponse de leur baby-sitter, une lueur de défi au fond des yeux. Il n'avait pas envie de rester avec eux, c'était évident. Et elle venait de lui offrir vint dollars, et une heure de tranquillité. C'était une offre qui ne se refusait pas !



MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1317

Voir le profil de l'utilisateur

Casey Forbes

Casey se sentit rougir de honte en voyant Sasha prendre sa défense face à Virgil. En soit, c’était gentil de sa part mais le Poufsouffle n’aspirait qu’à une chose, que cette heure se déroule du mieux possible. Ne valait-il pas mieux suivre son ainé docilement dans les boutiques de souvenirs ?
De toute évidence, Sasha n’était pas de cet avis. Elle sortit un billet moldu de son sac à main et proposa de rémunérer Virgil pour qu’il les laisse seuls. A la fois surpris et touché par cette attention, Casey observa Sasha comme s’il la découvrait pour la première fois. Bien sûr, il savait qu’elle n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds mais, là, elle frappait un grand coup. A croire qu’elle avait parfaitement cerné Virgil ! Ce dernier se saisit du billet et l’examina, comme s’il tentait de savoir s’il s’agissait d’une contrefaçon, puis il le glissa prestement dans la poche arrière de son bermuda.

« Deal. » dit-il en faisant quelques pas à reculons. Il désigna Sasha de son index et poursuivit : « Par contre c’est plus cher si vous voulez que j’amène Gab avec moi. »
« Hééé, mais moi je veux rester avec Casey et Sasha ! » s’exclama ce dernier.
« Toi on te demande pas ton avis. » répondit Virgil en toisant le benjamin de la fratrie pour observer tour à tour Sasha et Casey, alors ? »

La Serpentard avait déjà trouvé cette idée ingénieuse pour se débarrasser de Virgil, Casey n’entendait pas lui laisser tout faire. Inspiré par l’audace de sa camarade, il dégaina à son tour son porte feuille –un porte feuille à scratch qui faisait terriblement bébé constata-t-il avec horreur-  puis il sortit deux galions de la petite poche à fermeture éclair et les tendit à son frère ainé.
« Non mais j'hallucine ! Tu es en train de payer pour te débarrasser de moi ? Pas toi Casey ! » s’offusqua Gabriel d’un ton outré.
C’est vrai que ce n’était vraiment pas sympa, tergiversa le Poufsouffle,  un tel comportement  ne lui ressemblait guère.
« C’est pas contre toi Gaby… » tenta-t- il pour faire entendre raison à son petit frère. Gabriel ne pouvait-il pas comprendre la situation , de lui-même, et les laisser tranquille ? Casey avait l’occasion de passer une heure entière en tête à tête avec Sasha Benson  -une aubaine inespérée pour lui- devait-il laisser passer cette chance pour rester fidèle à ses principes ?

Oui, bien sûr que oui, lui souffla une petite voix. Évidemment même.

Il était un garçon gentil et il savait que Gabriel ne méritait pas d’être traité ainsi. Quel genre de frère se débarrassait de son cadet pour passer un moment avec une fille ? Pas lui en tout cas. Il était sur le point de revenir sur sa décision lorsque Virgil coupa court à ses tergiversations en partant d’un léger rire moqueur.

« Ahaha. T’as vu Gab' ? Tu es tellement chiant que même Casey est obligé de me payer pour que tu le laisses tranquille, Virgil reporta alors son attention sur le Poufsouffle, C’est bon va, garde tes sous pour lui payer une glace, dit-il, goguenard, en désignant Sasha du menton. Il passa son bras autour des épaules de Gabriel et l’entraina avec lui en direction des magasins de souvenirs, 50 minutes, répéta-t-il avant de disparaitre dans la foule laissant les deux adolescents seuls.

Pourtant, Casey était bien incapable de se réjouir pleinement de cette situation. Certes, il avait obtenu ce qu’il souhaitait au plus profond de lui-même mais il ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser.

« Ça m’embête un peu pour Gabriel… »
souffla-t-il en reportant son attention sur Sasha, C’était vraiment pas cool pour lui. » Il secoua légèrement la tête, contrarié à l’idée de s’être montré si égoïste.  Les remords l’empêchaient de savourer pleinement ce moment mais il était tellement soucieux du bien-être d’autrui qu’il décida de ne pas trop s’appesantir sur son ressenti. Sasha avait œuvré pour qu’ils aient un peu d’intimité alors il n’allait pas gâcher ce moment en pleurnichant sur son sort.

« Enfin… J’espère qu’il finira par comprendre… » souffla-t-il en s’efforçant d’afficher un sourire timide « Alors, dis moi… Qu’est-ce que tu veux faire ? » s’enquit-il alors. Il était prêt à se plier en quatre pour que Sasha Benson passe la meilleure heure de sa vie entière.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha n'avait que peu de doutes quant à la réponse de Virgil, mais guetta tout de même la réaction de l'adolescent avec impatience. Celui-ci examina son billet avec attention, tel un Gobelin devant un galion un peu trop brillant, avant de le fourrer dans la poche arrière de son bermuda.

Le sourire victorieux de la Serpentard disparut toutefois quand l'ainé des Forbes lui rappela la présence de son petit-frère, expliquant qu'il allait falloir le payer plus pour qu'il l'emmène avec lui. La jeune fille n'aurait pas hésité à se faire dépouiller de quelques dollars de plus, si seulement le petit frère en question n'avait pas protesté en affirmant qu'il voulait rester avec Casey et elle. Evidement. Elle allait passer pour un monstre maintenant, si elle essayait de se débarrasser de lui. Il n'était même pas désagréable en plus, mais un peu trop...envahissant au goût de la Serpentard.

A sa grande surprise, ce fut Casey qui tira à son tour son portefeuille de sa poche pour tendre deux galions à son frère. Sasha l'observa, stupéfaite, sans savoir quoi penser de cette soudaine preuve d'individualisme. Elle découvrait un aspect de son camarde qu'elle n'avait pas soupçonné jusque là, et ce n'était pas pour lui déplaire. Ce serait mentir que de dire qu'elle n'était pas soulagée de voir Casey se débarrasser de Gabriel.

Virgil lui-même semblait assez surpris par le comportement de son cadet, si bien qu'il refusa l'argent qu'il lui proposait et s'éloigna en direction des magasins de souvenirs, son bras autour des épaules du benjamin de la fratrie. Il suffisait néanmoins de voir la mine contrariée de Casey pour comprendre qu'il n'était pas fier de la façon dont les choses s'étaient déroulées. Sasha trouvait ça plutôt mignon, de culpabiliser pour si peu !

"Je suis sûre qu'il comprendra ! assura-t-elle avec un sourire engageant. Ils ne l'avaient pas envoyé au bagne non plus ! Bien que la compagnie de Virgil ne soit pas forcément préférable, à bien y réfléchir. Ce n'est que pour une petite heure..."

Une petite heure dont elle comptait bien profiter sans perdre une minute de plus. Elle n'aurait peut-être pas d'autres occasions de passer un peu de temps avec Casey loin de leurs camarades.C'était peut-être sa seule chance de changer son mensonge en réalité...

Le sourire de l'adolescente s'agrandit quand son camarade lui demanda ce qu'elle voulait faire.

"On pourrait faire un tour à Centaure Park ? suggéra-t-elle, se rappelant parfaitement que c'était un des lieux que Casey avait dit vouloir visiter. J'ai lu qu'on pouvait y faire un tour en barque ! ajouta-t-elle avec enthousiasme. En plus elles sont ensorcelées, il n'y a même pas besoin de ramer !"



MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1317

Voir le profil de l'utilisateur

Casey ressassait intérieurement sa réaction envers Gaby –Mais qu’est-ce qui lui était passé par la tête bon sang !?- mais il s’efforçait de faire bonne figure devant Sasha. Elle avait balayé ses remords en lui assurant que son petit frère comprendrait surement et il avait répondu à sa remarque en esquissant un sourire poli, n’osant plus évoquer le trouble réel dans lequel il était plongé.

Bien sûr Gabriel finirait par comprendre, ce que Casey ne saisissait pas, lui, c’était son propre comportement. Etait-il déjà à ce point attaché à Sasha pour se fourvoyer ainsi et envisager de payer Virgil pour se débarrasser de Gaby ? Certes l’idée ne lui avait traversée l’esprit que quelques secondes, tout au plus, mais tout de même.

L’adolescent releva les yeux vers Sasha pour l’observer à la dérobée. Il allait passer pour un pleurnichard ou un garçon trop sensible s’il accordait trop d’importance à ce fait qu’elle jugeait minime. Mieux valait passer ce ressenti sous silence et tout mettre en œuvre pour qu’elle passe un excellent moment en sa compagnie. Il avait tellement à cœur qu’elle soit heureuse qu’il était prêt à étouffer sa culpabilité –au moins momentanément.

« Oui, excellente idée. »
dit-il lorsqu’elle suggéra d’aller faire un tour en barque en Centaure Park. Il ne trouva pas utile de préciser qu’il avait déjà fait cette animation la veille avec son père et ses frères. Sasha avait l’air tellement ravie à l’idée de naviguer sur le lac qu’il ne lui révéla pas ce « détail ». Et puis, il avait aimé cette animation, tenta-t-il de se convaincre, en dépit du fait que le sort sensé guider leur barque sous le « pont des amoureux » les avaient amené, lui et Virgil, dans une zone marécageuse et boueuse pleine de roseaux et de branches basses. Que tous les couples présents sur le pont avaient ri en les voyant s’enfoncer dans les branchages sans qu’ils ne puissent maitriser leur barque. Ils étaient ressortis couverts de toile d’araignée et les bras griffés de toutes parts par les rameaux… sous l’hilarité des touristes.
A l’arrivée, le loueur de bateaux leur avait offert un second tour gratuit pour s’excuser de ce désagrément mais Casey avait préféré céder sa place à Gabriel tant il était peu désireux de revivre une expérience similaire. Il était resté sagement sur la berge avec Jonah à regarder ses frères naviguer paisiblement, cette fois, sur le lac.

« C’est vraiment très joli Centaure Park... » souffla-t-il en bifurquant en direction du célèbre poumon vert de la Grosse Pomme.

Joli, joli, il n’avait que ce mot à la bouche ma parole ! Ce n’était pas joli : C’était grandiose, époustouflant. Le contraste entre les gratte-ciels miroitants au soleil et la nature luxuriante était saisissant ! Casey avait pris tellement de plaisir à observer les animaux exotiques de l’espace zoologique, à détailler les habitudes des sorciers new-yorkais se retrouvant au parc pour pique-niquer, jouer au quidditch ou au Wizz ball. Il avait adoré cet espace hors du temps, coupé de la frénésie du centre ville. Il devait l’avouer, il s’était imaginé en train de déambuler dans les allées du parc avec Sasha, main dans la main, et ce scénario n’avait jamais été aussi proche de se réaliser…

Oserait-il pour autant faire le premier pas ?

Il faudrait d’abord que sa camarade l’impressionne un peu moins. S’il n’arrêtait pas d’enchainer des banalités depuis qu’il l’avait retrouvé à Salem c’était uniquement parce qu’elle l’éblouissait : Sa culture, son aisance, son naturel, tout chez elle forçait le respect et Casey avait bien du mal à retrouver le peu d’assurance dont il avait su faire preuve lors du bièraubeurre quizz. Il se sentait gauche et hésitant. Pire même ! Il l’était vraiment et il en avait surtout pleinement conscience : La boucle infernale.

Pour se rassurer, il songea à cette soirée à Pré-Au-Lard lors du Quizz, soirée qui avait commencé exactement de la même manière. Il avait bafouillé, parlé de météo –de météo - et il avait même trébuché sur le chemin qui les menait au pub. Pourtant Sasha était restée avec lui et ils avaient fini par bien discuter tous les deux.  Casey avait juste besoin d’un petit temps d’adaptation pour se sentir à l’aise et briser la glace, se rassura-t-il en reportant son attention sur Sasha.

« Alors ? Comment se passe ton programme d’été ? » s’enquit-il avec un intérêt non feint, tu as eu des cours de droit ? »  Elle lui avait avoué vouloir travailler dans la justice magique, cette matière devait sans doute être celle qu’elle attendait le plus, Tes amies avaient l’air sympa en tout cas… » ajouta-t-il en s’arrêtant sagement au passage piéton pour traverser l’Avenue. Un flot de balais volants et de magicobus leur barrait la route. De l’autre côté de la chaussée l’entrée ouest du parc était symbolisée par quatre gigantesques statues de pierre mouvantes représentant des dragons jouant avec une sphère armillaire comme avec un simple souafle.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Empire State of Mind [Sasha & Casey]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» 01. Losing your mind
» Empire ork de Charadon
» Dirty Little Sasha. [Done.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-