AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Can you dance like a hippogriff ? [Margot-Irving-Danny-Les Bizzar's sisters]

Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
[28 février 2006]

Peter poussa la porte des trois balais et sentit déjà la chaleur du lieu et les effluves d'alcool s'en échapper. Il ne s'étonna pas de la foule, ses collègues l'avaient prévenu que les Bizzar's sisters était "LE groupe de la décennie précédente" et quand il avait avoué n'en avoir jamais entendu parler, toute l'équipe enseignante l'avait dévisagé comme si il leur avait avoué qu'il était un meurtrier en fuite...Heureusement, Margot s'était proposé de lui faire découvrir un peu ce groupe mythique chez les anglais, et Peter avait été ravi de cette invitation. Il appréciait beaucoup sa collègue, et elle au moins ne lui causait pas de cauchemars avec d'effrayantes transes prophétiques. Il la laissa passer devant lui puis pénétra à son tour dans le bar, déjà bondé. Les tables avaient disparu, pour laisser la place à une scène sur laquelle était disposés une guitare, une batterie, un violoncelle, un luth et une cornemuse. Peter dissimula tant bien que mal son étonnement face à ces instruments peu communs mais ne put s’empêcher d'ouvrir de grands yeux en voyant la foule bigarrée qui se pressait contre la scène. Des sorciers arboraient des cheveux de toutes les couleurs, des crêtes vertigineuses, des piercings à des endroits divers et variés et des vêtements étranges. Peter, qui quelques instants se sentait comme un rocker, fier d'avoir ressorti sa veste en cuir, avait maintenant l'impression qu'il était loin de saisir toute la culture rock britannique.

"Je t'offre un verre ?" demanda-t-il en se penchant vers l'oreille de Margot pour se faire entendre par dessus le brouhaha ambiant.

Après tout ils avaient encore un moment avant le début du concert, autant en profiter pour trinquer à cette soirée. Sans attendre la réponse de sa collègue il l'entraina vers le bar où ils trouvèrent deux tabourets libres. Peter se rappela qu'il s'était promis d'éviter l'alcool après l'incident "St-Valentin", surtout quand il avait cours le lendemain matin...Mais ce n'était pas un soir comme les autres, alors au diable les bonnes résolutions ! Du moment qu'il évitait la vodka, devenue sa pire ennemie depuis dix ans, tout irait bien.

"Un Whisky Pur-feu pour moi, et...?" fut-il obligé de crier à Mrs Rosmerta pour qu'elle l'entende, avant de se tourner vers Margot pour prendre sa commande.

Il n'eut pas l'occasion d'entendre sa réponse car une voix s'éleva dans le bar. Elle provenait d'un petit monsieur en costume vert émeraude, placé sur le devant de la scène. Il devait être connu car plusieurs personne parurent le reconnaitre, sans doute un manager, ou quelque chose du genre.

"Mesdames et Messieurs, pour vous ce soir : les Bizarr Sisteeeers !" s'exclama-t-il de sa voix amplifiée, provoquant des hurlements hystériques dans la foule alors que le groupe faisait enfin son entrée.

Oubliant le whisky pour le moment, Peter fit signe à Mrs Rosmerta d'oublier sa commande et entraina Margot vers la foule rassemblée près de la scène. Le concert pouvait commencer. Le professeur de runes avait l'agréable impression de retrouver ses vingt ans. Les soirées trop longues, trop bruyantes et alcoolisées, les nuits trop courtes et les lendemains difficiles. Les premières notes firent hurler les fans, puis le silence se fit parmi la foule, laissant place à la musique.
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Margot pénétra dans le bar, elle fut frappée par une vague de chaleur et par le brouhaha ambiant. Ses yeux se promenèrent sur la foule bigarrée qui se pressait de toutes parts et son visage s'illumina d'un sourire. Étrangement, la sorcière se sentit tout de suite à l'aise dans cette ambiance festive qui lui rappelait ses années à Poudlard. Cette atmosphère si particulière lui avait manqué pendant ses années en France, quant aux Bizarr' Sisters, c'était toute sa jeunesse ! Elle ne pouvait croire que son collègue n'en ait jamais entendu parler. Lorsqu'il avait fait cette infortunée remarque, Margot s'était sentie obligée de combler cette lacune et de parfaire sa culture musicale. Non pas que ce soit une contrainte, au contraire, ce serait l'occasion d'apprendre à mieux connaître son mystérieux - et séduisant - collègue hors du cadre de Poudlard. Elle avait attendu cette occasion de sortir s'amuser depuis de nombreuses semaines avait abandonné ses sobres robes de sorcière pour la soirée, revêtant une tenue achetée chez T&T l'été dernier.

Elle jeta un coup d'oeil à Peter et son sourire s'agrandit lorsqu'elle perçut son air perplexe devant les instruments posés sur scène et les goûts vestimentaires particuliers de certains sorciers. Elle comprenait que ça avait de quoi décontenancer mais pour elle c'était tout ce qui faisait la richesse de cette culture. Le sorcier lui proposa alors de boire un verre et ils se dirigèrent vers le bar de Mrs Rosmerta.

"...un Whisky Pur Feu pour moi aussi", dit-elle après que le sorcier ait passé sa commande. Ce n'était peut-être pas très raisonnable mais après tout, elle avait bien le droit de s'amuser de temps en temps. De toute façon, ils n'eurent pas le temps d'attendre leurs boissons puisqu'un petit sorcier arriva sur scène pour présenter le groupe. Margot sentit aussitôt une excitation puérile et délicieuse s'emparer d'elle alors que la voix du manager se perdait dans les hurlements de la foule. Si Margot n'avait pas été une respectable enseignante, nul doute qu'elle se serait jointe aux cris des groupies...

Ils fondirent dans la foule qui s’amassait devant la scène et Margot se surprit à sautiller comme une adolescente lorsque les musiciens arrivèrent sur scène.

"Ils n'ont pas tant vieillis", remarqua-t-elle à l'intention de Peter, "Myron Wagtail, le chanteur, est une vraie star ici. Et Donaghan Tremlett, le bassiste, est toujours aussi chevelu !"

Elle se tut dès que les premières notes de Do The Hippogriff retentirent, mais ne put s'empêcher de fredonner les paroles en coeur avec la foule : "Move your body like a hairy troll, learning to rock and roll !"



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
« Court, Danny, Court ! »

Irving dévalait la petite route qui menait à Pré-Au-Lard à toutes jambes, devançant Sneals de plusieurs mètres. Lorsqu’il arriva enfin aux premières maisons qui bordaient le village, il s’arrêta pour invectiver de nouveau son ami :

« Putain Daaaan’ ! Tu veux rater Do The Hippogriff, ou quoi !? Tu sais bien qu’ils la jouent toujours en ouverture de concert ! Magne-toi ! » Lança-t-il en reprenant sa course.

Danny. Irving. En partance pour le concert des Bizzar’ Sisters.
Mais comment en étions nous arrivé là ?

A vrai dire, il fallait remonter au 18 février dernier. Pendant que Danny roucoulait amoureusement sous un arbre avec Sophie, Irving était rentré de son après midi à Pré-Au-Lard. Il avait rejoint sa salle commune et s’était installé confortablement dans le fauteuil près du feu pour dévorer le dernier Rock’N’Sorc qu’il venait de recevoir. En fin d’après-midi, une voix stridente avait troublé sa douce quiétude. Il s’agissait de Rebecca Edelstein qui conversait avec ses amies. Il n’aurait probablement pas prêté attention à leur conversation, s’il n’avait pas entendu les mots « Bizarr’Sisters ».
Depuis quand, Edelstein s’intéressait-elle au Rock ? C’était quasiment une insulte pour le groupe légendaire qu’une poufiasse dans son genre ose prononcer leur nom ! Après avoir discrètement épié l’échange entre les jeunes filles, Irving avait vite compris qu’elles ne parlaient pas musique. En effet, il s’agissait plutôt de potins. Visiblement, Edelstein avait croisé Twilfit qui lui avait dit qu’Adamson et Virtanen se rendait ensemble au concert des Bizarr’Sisters.
Irving s’était redressé dans son fauteuil ne pouvant ignorer davantage ce signe du destin. Il le savait. Il devait se rendre au concert. C’était écrit quelque part, comme la prophétie sur Potter et Voldemort.

Danny et lui avait donc attendu toute la soirée qu’Adamson et Virtanen se pointent devant les grilles de Poudlard. Ils étaient restés caché dans un buisson, en chuchotant des suggestions de set-listes éventuelles pour le concert du soir. Lorsque les professeurs de Runes et de Potions avaient enfin quitté le château, ils n’avaient pas refermé le portail à clef derrière eux. Boire une gorgée de Felix-Felicis n’aurait pas apporté de meilleurs résultats ! Les enseignants avaient transplanés juste derrière les grilles et les deux garçons s’étaient rués hors de l’enceinte école. Malheureusement pour eux, ils ne pouvaient pas utiliser la magie pour se rendre au village et ils étaient donc partis en courant afin de ne pas rater le début du concert…
Voilà comment nous en étions arrivés là.


Irving fut le premier devant l’entrée du pub où un énorme troll vérifiait les places et servait de videur. De l’extérieur, on pouvait entendre les acclamations du public et les premières notes du célèbre tube des Bizarr’Sisters commencèrent à raisonner. Irving fébrile, s’attrapa les cheveux et cria à l’attention de Danny qui arrivait en trottinant.

« C’est DO THE HIPPOGRIFF !!!!!!!”

Le Poufsouffle arriva à sa hauteur et le Gryffondor fut prit d’un terrible doute.

« Dan’, t’as bien pris la place au moins ? »

Après d’interminables secondes, son ami tendit le précieux sésame et les deux garçons pénétrèrent dans le pub bondé.

« PUTAIN DAN’ ON L’A FAIT ! ON Y EST !
Hurla Irving afin de couvrir la clameur de la foule tout en secouant le Poufsouffle, VIENS ON VA DEVANT ! » ajouta-t-il avec exaltation.

Le Gryffondor poussa alors un grand cri de joie et se fraya un chemin au milieu des spectateurs chevelus et vêtus de cuir. Il n’en revenait toujours pas d’être à quelques mètres de son idole, Donaghan Tremlett. C’était tellement incroyable !
Après avoir joué des coudes, Irving et Danny arrivèrent enfin vers les premiers rangs où le public se bousculait et pogotait au rythme de la musique. Le Gryffondor jubila et se jeta à son tour dans le pogo. Il ferma les yeux et se concentra sur la musique. Les autres spectateurs le poussaient sans ménagements avec leurs mains pleines de sueurs, des odeurs de transpirations, de bièraubeurre et de Whisky s’entremêlaient, les groupies hurlaient dans ses oreilles…Et pourtant, Irving vivait le plus beau moment de sa vie.


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Les deux compères s'étaient postés en embuscade dans les buissons afin de guetter l'éventuel départ du duo de professeurs Virtanen-Adamson. Attendre face à cette grille muette était d'un ennui mortel, et Danny se surprit à bailler en plusieurs occasions. Irving, quant à lui, ne tenait plus en place excité comme une puce dans la barbe d'Hagrid. Parler de musique avec lui permettait au Poufsouffle de rester éveillé.
Un coup de coude de son ami réveilla même le jeune endormi...

"Désolé... mais c'est hyper long d'attendre comme ça... sans rien à fumer... en plus ces buissons sentent la crotte..."


Danny respira alors longuement pour s’apercevoir qu'en réalité il s'agissait de ses propres vêtements qui refoulait une odeur détestable. L'autre jour il avait laver son uniforme pour voir Sophie en bibliothèque et paraitre fréquentable, mais il avait complétement oublier de laver des affaires pour le concert du soir. Il faut dire que depuis que Danny sortait avec le Serdaigle, il était quelque peu sur son petit nuage d'amour. Toutefois cette fois-ci son odeur taquinait ses propres narines, lui qui s'était habitué ces derniers jours à se tenir plus propre. Fréquenter une fille était un excellent remède pour soigner son hygiène mais parfois le naturel revenait au galop comme un hippogriffe...
Pour toutes ces raison, Danny n'avait pas encore la tête au concert, contrairement à son ami. Lorsque Peter Virtanen et Margot Admason firent enfin leur escapade nocturne, ils purent enfin s'éclipser par la porte entrouverte. Une course effrénée contre le temps s'en suivit et Danny avait toute la peine du monde à suivre le surmotivé gryffondor. Ce dernier finit même par l'invectiver sur son manque d'entrain.

« Putain Daaaan’ ! Tu veux rater Do The Hippogriff, ou
quoi !? Tu sais bien qu’ils la jouent toujours en ouverture de concert !
Magne-toi ! »


Danny voulait suivre mais son pied s'était prit dans une racine d'arbre et il s'était affalé de tout son long sans que son ami ne s’aperçoive de sa chute. Lui qui avait pour habitude de fumer les racines, venait d'être victime de la vengeance de la nature pour ses trop nombreuses séances de fumette.

"M'enfiiin... Je fais ce que je peux... et c'est moi qui ai les places... alors attends moi...!"

Après une longue cavalcade dans la lande désolée autours de Pré-au-Lard, Irving et Danny finirent enfin par arriver devant l'établissement des Trois-Balais ou les premières notes de musique résonnaient déjà. Un troll bedonnant contrôlait l'entrée, en émettant divers grognements à chaque passage. Danny sentit alors monter en lui l'excitation rock'n'roll...
La musique avait ce pouvoir de laver ses pensées et de le laisser s'envoler dans un monde paralèlle...
Alors que Danny exécutait dans la file d'attente un petit pas de danse ridicule en chantonnant l'air de "Do the Hippogriff", une question d'Irving le fit s'écraser au sol de la réalité.

« Dan’, t’as bien pris la place au moins ? »

Dan mit alors instinctivement sa main dans son caleçon cherchant le précieux sésame... qui ne s'y trouvait pas.
Danny fit alors des yeux aussi ronds que son visage. Il commença alors à farfouiller dans ses vêtements avec frénésie. Ou pouvait donc se trouver ce maudit pass magique? Peut être avait-il tombé le billet suite à sa chute sur le trajet? L'idée de rebrousser chemin alors que le concert venait de débuter déprimait le poufsouffle...

"Bordel de Boursoufflet...! Elle est ou cette place...? M'enfiiiin...
Ah la voila...! Je l'avais mise ici..."


Le visage éclairé par un sourire victorieux, Danny sortit de l'une de ses chaussettes le billet tout froissé, et le tendit en direction du Troll gardien!

"Deux places pour le paradis monsieur le troll..."


Le troll émit un grognement et Danny ne put s'empêcher de lancer une petite blague à son encontre, preuve qu'il nageait dans un état inconscient à l'idée de voir les Bizzar's'Sisters!

"Hé monsieur le troll...! Vous savez la différence entre un troll et une patate...? Non...? Et ben c'est facile... la patate est cultivée... Mort de rire...!"

Hilare comme une hyène, Danny se permit même le luxe d'expédier une petite tape amicale sur la bedaine du troll...
Le troll le foudroya alors du regard et Danny se rendit compte qu'il avait peut être gaffé en perdant une occasion de se taire. Toutefois le troll s'écarta pour les laisser pénétrer dans l’arène du Rock'n'Roll et Danny soupira de soulagement.
A son passage, le videur Troll posa sa main épaisse sur la nuque du poufsouffle et exerça une forte pression comme pour le punir...

"Mais Aïe...! ça fait vachement mal pour une accolade...!"

Irving ne vit point cette honteuse agression tant il était survolté et surchargé d'émotion. Il sautait comme un kangourou en rejoignant la fosse, nul doute qu'il était dans son élément comme un poisson nageant dans l'eau. Lorsque Danny fut à sa hauteur, distinguant la scène et les héros vivant du rock magique, Irving lui explosa les tympans et le secoua comme un vieux prunier!

« PUTAIN DAN’ ON L’A FAIT ! ON Y EST !
VIENS ON VA DEVANT ! »

Danny prit alors une tête offusquée, et gémit des propos qui furent couvert par la foule...

"Mais ho... Ne me secoue pas...J'ai mal... Le troll m'a brisé la nuque...!"

Mais très vite, ce détail fut rapidement oublié lorsque le chanteur exhorta la foule et les riffs tranchant de la guitare envahirent son cerveau!



Danny fut alors secoué par des vibrations comme s'il prenait une syncope. Mais en réalité, il dansait.
Le poufsouffle se dirigea alors au milieu de la fosse, valdinguant sous le multitude de coup de coudes. Danny était en transe.
Il s'époumonait comme un sombral marchant sur des braises ardentes!

"Mamama mamama mamama!"

Rien à dire, c'était trop bon! Ce concert était prodigieux, et lui et Irving étaient les privilégiés de ce grand moment de Rock'n'Roll. Obsédé par sa danse frénétique, le Poufsouffle ne vit même pas la professeur Adamson sautillant comme une adolescente à ses cotés. Omnibulé par le pogo qui venait de se déclencher devant lui, Danny bouscula violemment et par inadvertance la professeur de potion sur l'inquiétant professeur Virtanen...


Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que la musique emplissait le pub, faisant vibrer les murs et hurler les fans, Margot lui présenta rapidement les membres du groupe, qui n'avait visiblement pas vieillis. Cependant, il y avait tellement de bruit que Peter n'entendit que quelques mots dont "Wagtail", "star" et "chevelu". Il hocha néanmoins la tête, sachant très bien que lui faire répéter ne servirait à rien. Un sourire naquit sur les lèvres du professeur de Runes quand il vit sa collègue, sautillant comme une adolescente, qui commençait à chantonner avec la foule. Il ne regrettait vraiment pas d'avoir accepté son invitation à l'accompagner au concert car il la découvrait sous un nouveau jour. Il fallait dire qu'à Poudlard, devant les élèves, les enseignants ne pouvaient pas tout se permettre. S'amuser un peu ne pouvait leur faire que le plus grand bien. Peter aimait son métier de professeur, mais ne plus avoir les élèves à surveillez pendant quelques heures était plus qu'agréable. Il avait la sensation de retrouver une certaine insouciance, insouciance qu'il avait cru avoir perdu il y a de cela une dizaine d'année. Mais peut-être que rien n'était jamais perdu finalement, il suffisait de se laisser aller. Soudainement, quelqu'un bouscula le professeur de potions qui tomba dans les bras de Peter. Avec un sourire, il l'aida à retrouver l'équilibre, la gardant contre lui pour pouvoir lui parler sans avoir à hurler.

"Alors Margot on ne tient déjà plus sur ses jambes ? Heureusement que nous n'avons pas eu le temps de prendre un verre alors..." il ponctua sa phrase d'un clin d'oeil.

Alors que le groupe achevait la première chanson sous un tonnerre d'applaudissements, Peter chercha du regard la personne qui avait bousculé sa collègue avec si peu de délicatesse. Oh, il ne cherchait ni la bagarre ni les ennuis, mais il était curieux et se serait bien permis un regard réprobateur pour ce fan gesticulant. Il fronça les sourcils en repérant non loin d'eux, deux adolescents qui avaient l'air de bien s'amuser. Peter fronça les sourcils, il ne croyait connaitre ni l'un ni l'autre mais à vrai dire il ne connaissait pas tous les élèves. Seulement les Serdaigles, et ceux qui suivaient le cours de runes. Il y avait aussi les élèves "connus" dont ont entendait tellement parler dans la salle des professeurs qu'on avait l'impression de connaitre. Mais ceux deux-là ne figurait peut-être dans aucune de ces catégories. En tout cas une chose était sure, il s'agissait de deux sorciers qui étaient tout à fait en âge d'être à Poudlard. D'ailleurs, plus il les regardait, plus leurs têtes lui disaient quelque chose...

Le professeur songea immédiatement à une fugue, après tout quel ado de quinze ans ne filerait pas en douce pour voir "le plus mythique des groupe de Rock sorcier" -pour citer Margot- lui même aurait sans doute fait la même chose à leur âge. Puis il se dit qu'ils avaient peut-être eu une autorisation, mais il se demandait bien quel professeur la leur aurait donné. Certainement pas McGonagall en tout cas ! A vrai dire, il n'imaginait aucun de ses collègues autoriser deux jeunes élèves à sortirent un soir de semaine, sans surveillance, surtout sans prévenir les autres. Mais mieux valait vérifier...

"Dis moi, lança-t-il assez fort pour qu'elle l'entende. Aucun élève n'a été autorisé à venir au concert ?" il désigna les deux adolescent d'un signe de tête.
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot était en train de chanter "Mamama mamama mamama" à l'unisson avec le reste de la foule lorsqu'elle fut brusquement projetée contre Peter par un danseur un peu trop enthousiaste. Heureusement, Peter la rattrapa, non sans la taquiner au passage au sujet de son équilibre.

"Heureusement, tu es là pour me rattraper.", répliqua-t-elle d'un ton taquin. "Mais j'espère bien que nous aurons le temps de boire un verre plus tard..."

Plus amusée qu'énervée, l'enseignante ne prit pas la peine de réprimander l'auteur de la bousculade. Après tout, ce n'était pas son premier concert, elle en avait vu d'autres ! Il y a quelques années alors qu'elle se trouvait à un concert des Korrigans, un groupe breton, elle avait été entièrement recouverte de bière par un sorcier massif qui s'agitait en brandissant sa choppe sans se soucier de la gravité.

L'incident disparu donc de son esprit à la vitesse de l'éclair lorsque les Bizarr' Sisters achevèrent leur premier tube. Margot se joignit aux applaudissements avec enthousiasme. Le chanteur s'adressa alors au public pour présenter son deuxième morceau :

"Bonsoiiiiir Pré-au-Lard ! C'est un vrai plaisir d'être avec vous ce soir ! Et maintenant, pour la première fois sur scène, nous allons vous interpréter une chanson de notre nouvel album, inspiré de la deuxième guerre... KIIIIILL THE UNICOOOOOORN !!!

Alors qu'une mélodie plutôt inquiétante commençait, contrastant avec le rythme endiablé de Do The Hippogriff, Peter attira l'attention de sa collègue.

"Dis moi. Aucun élève n'a été autorisé à venir au concert ?"

"Bien sûr que non", répondit-elle avant de regarder dans la direction que lui indiquait Peter. "Oh, non..."

Malgré sa danse frénétique, il était impossible de ne pas reconnaître Danny Sneals. A ses côtés, elle aperçut la chevelure frisée de Irving Whitaker. Deux élèves qui se trouvaient là en toute illégalité, s'étant faufilés du château d'une manière ou d'une autre, et qui ne s'attendaient pas à tomber sur deux de leurs enseignants. Et pas les plus conciliants, qui plus est. Elle les fusilla du regard, non pas pour ce qu'ils avaient fait - elle en aurait probablement fait autant à leur place - mais pour avoir gâché sa soirée. Elle jeta un regard de regret à la scène avant de se rapprocher de son collègue et de lui crier :

"Ils ont demandé la permission à Daisy et elle leur a interdit de venir. Il faut les ramener à Poudlard."

A la mine boudeuse qu'elle affichait à présent, il était évident que cette perspective ne l'enchantait guère. En se dépêchant, ils pourraient les refiler à leurs directrices de maison respectives, Chloé et Daisy, et revenir à temps pour la fin du concert... Mais la soirée serait gâchée.

"Ou alors on fait comme si on ne les avait pas vus et on attend la fin du concert pour leur tirer les oreilles", ajouta-t-elle innocemment, sans vraiment y croire.

Après tout, ils étaient responsables de leur sécurité, et Margot n'était pas réputée pour son indulgence. Pas plus que Peter. Si au moins ces idiots n'étaient pas venus juste à côté d'eux ! Les sourcils froncés, elle fixa son regard clair sur son collègue en attendant qu'il décide de la marche à suivre. Elle même était bien trop partiale à cette instant pour agir, si elle s'en chargeait Gryffondor et Poufsouffle risquaient de se réveiller avec un solde de points négatifs... Elle avait attendu ce concert depuis des mois, après tout !



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
Le pogo prit fin sur les dernières notes de Do the Hyppogriff et Irving exulta en sautant de joie. Il chercha Danny des yeux pour partager ce moment avec lui et le vit enfin en pleine transe au milieu de la foule…à quelques mètres d’Adamson et de Virtanen qui l’observaient d’un œil mauvais.

« Et Merde ! » Lança-t-il en se baissant afin de ne pas être vu, bien que cela soit surement déjà trop tard.

Les deux garçons s’étaient laissés emporter par l’euphorie du moment et ils n’avaient pas été assez vigilants !
En même temps, que valait-il mieux ? Vivre pleinement cet instant de communion musicale avec son groupe préféré le temps d’une seule chanson, ou alors, écouter tout un concert en scrutant la foule de peur d’être découvert par les professeurs ?

Irving se redressa sur les premières notes de « Kill The Unicorn », sa chanson préférée du dernier album. Les Bizarr’Sisters lui envoyait un nouveau signe en jouant cet air qu’il aimait tant. Irving devait absolument profiter à fond de chaque seconde de ce concert. Lorsqu’il sortirait de ce pub encadré par les deux enseignants, il ne devrait avoir aucun regret.

Plus déterminé que jamais, le Gryffondor observa la foule compacte. Il connaissait le morceau par cœur et savait qu’après l’introduction inquiétante, Kirley Duke, le guitariste, lancerait un riff endiablé qui ferait sautiller McGonagall en personne.
Le jeune homme s’attrapa alors le poing et décida que c’était le moment pour réaliser son rêve. Il joua des coudes afin d’accéder au premier rang au moment même ou Duke entamait son solo. Le cœur battant Irving posa ses deux mains sur la scène et se hissa (difficilement) à la force des bras. Il savait que les sorciers de sécurité ne le rateraient pas et qu’ils n’hésiteraient pas à le stupéfixer s’il tentait d’approcher les membres de la formation. Il devait donc faire vite. Le jeune homme se mit alors debout sur l’estrade, dos au public puis il écarta les bras en croix et se laissa tomber sur la foule.

Cette chute lui parue interminable, comme si le temps c’était ralenti. En tombant, il vit clairement Myron Wagtail qui chantait à quelques mètres de lui, Kirley Duke emporté dans son riff de guitare et surtout, il croisa pendant une fraction de seconde le regard insondable de Donaghan Tremlett, son idole. Le corps suspendu dans le vide, Irving ferma alors les yeux et pria pour que le public ne se soit pas dispersé sous lui. Il allait finir par s’écraser au sol, il en était sûr, mais subitement, il sentit des dizaines de mains sur son corps qui amortirent sa chute. Il rouvrit les yeux et lança une exclamation de bonheur tandis qu’il passait de mains en mains, flottant comme sur une rivière humaine.
Enfin, il venait de réaliser son rêve le plus fou : Slammer pendant un concert des Bizarr’Sisters !


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny était dans tellement dans son concert qu'il manqua presque de voir son pote Irving se retourner vers lui pour le chercher du regard. Complètement hilare, le poufsouffle lui fit alors un petit "coucou" de la main pour lui indiquer sa position. Mais au lieu de répondre à son salut, son ami s'accroupit brusquement dans la foule comme pour se cacher...
Danny fut quelque peu interloqué par cette attitude et soupira bruyamment.

"Bah il est con ou quoi...? C'est pas le lieu pour jouer à cache-cache..."

Mais les premiers riffs de de "Do the Unicorn" le ramenèrent bien vite à la réalité scénique, et Danny oublia très vite le comportement étrange d'Irving. Le poufsouffle sautillait à nouveau frénétiquement et battait la mesure de l'une de ses chansons favorites. Il aimait ses odeurs de bierraubeurre et de sueur, et il commençait à se dire qu'il était le sorcier le plus chanceux au monde!
Soudain les yeux de Danny s'arrondirent de surprise lorsqu'il vit Irving Whitaker monté sur scène et se mettre dans la posture de l'ange déployant ses ailes.

"Nan, j'y crois pas.... il va pas faire ce que je pense...! Woh Irving t'es trop fort...!"

Irving venait de se jeter dans la fosse en délire, et était porté par des dizaines de mains tendus. Danny poussa alors un hurlement de satisfaction. Son pote était Rock'n'Roll et ils auraient plein de choses à raconter aux autres jaloux restés emprisonnés à Poudlard!
Mais le délire du jeune Poufsouffle s'entacha quelque peu, lorsque un punk à l'immense crête le bouscula pour se placer juste devant lui. La stature impressionnante du voyou masquait une bonne partie de la scène, et Danny exprima son mécontentement par une moue de dépit. La foule était tellement compacte qu'il était difficile de mouvoir et Danny tenta de parlementer avec le Punk culotté en lui tapotant sur l'épaule pour attirer son attention.

"Pardon monsieur mais j'étais devant vous...Si c'était possible d'échanger nos place, je pourrai voir le concert et tout le monde sera content..."


Le Punk se moquait éperdument de Danny, et ce dernier allait devoir très vite se résoudre à ne voir que le dos de celui-ci pendant le restant du concert. Mais le poufsouffle en avait marre de se laisser marcher sur les pieds, et dans un geste purement Rock il plaqua sa main sur son front, levant son index comme pour s'ériger une corne de licorne! Parfaitement dans le rythme, il piqua répétitivement le dos du Punk pour le faire craquer.
Cette stratégie fonctionna rapidement, ou du moins attira l'attention de l’énergumène sur sa petite personne. Le Punk à crête se retourna pour le dévisager, et lui demanda d'un ton acerbe.

"C'est quoi ton problème Ducon???"

Danny tout tremblotant tenta alors de prendre sa grosse voix, mais celle-ci s'éraya comme un jeune poulet tentant de pousser son premier cocorico...

"Le problème c'est que vous me gâcher mon concert...! Je vois rien à cause de vous..."

Le Punk se mit alors à rire et bouscula de sa large main le chétif garçon. Rotant sa bière, il finit par lui poser une question en guise de menace.

"Et tu vas faire quoi Ducon? Me frapper??? Vas-y je te laisse une chance!!! J'écarte les bras!!! Frappe moi Ducon, mais après je te garantie que tu vas dérouiller grave!!!"



En voyant le Punk les bras écartés, le fixant de son regard froid, Danny ne savait que faire...
Soit il s'écrasait comme une vulgaire bouse de sombral, soit il frappait courageusement et ramassait ses dents sur le sol. Terrible dilemme pour le Poufsouffle qui transpirait sa trouille par tout les pores de sa peau...
Vacillant, à la limite de chanceler, il décida de passer à l'action. Ce n'est pas Myron Wagtail qui reculerait devant l'ennemi! Danny devait suivre la voix tracer par ses idoles! Danny sentit le rébellion rock envahir ses veines! Et il finit par frapper le Punk...
Du moins le frapouiller...
Danny administra une petite gifflette molle aussi humiliante que faiblarde sur la joue du Punk abasourdi par la mollesse de ce geste. Le regard de l'odieux punk s’enflamma sous le coup de la haine!

"Tu vas morfler mauviette!!! Je vais te déchirer les dents!!!"


Danny plissa les yeux, et serra ce qui lui restait de mâchoire, se préparant à dérouiller. Le Punk allait lui faire mal, très mal!
Comme unique cri de détresse, il prononça :

"Môman..."

Nul doute qu'il allait très prochainement s'effondrer dans la fosse...


Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Peter esperait réellement que Margot allait lui répondre que oui, les deux élèves qu'ils avaient aperçu était autorisé à se rendre au concert, car il n'avait pas la moindre envie de les ramener au chateau. Mais au fond il n'y croyait pas vraiment. Aucun professeur n'était assez fou pour laisser deux adolescents sous leur reponsabilité se rendre à un concert de rock sans surveillance, quoique, peut-être Charlie....Margot mit fins à ses maigres espoirs en lui expliquant que les deux garçons avait demandé la permission à Daisy, et qu'elle la leur avait refusé. Elle conclut en affirmant qu'il fallait les ramener à Poudlard. Le profsseur de runes hocha la tête, pas du tout enchanté par cette idée. Sa collègue affichait elle aussi une mine boudeuse qui montrait bien qu'elle partageait son sentiment.

"Ou alors on fait comme si on ne les avait pas vus et on attend la fin du concert pour leur tirer les oreilles" proposa-t-elle.

C'était terriblement tentant, et Peter était à deux doigts d'accepter. Mais les deux adolescents étaient sous leur responsabilité et si quoi que ce soit leur arrivait pendant ce concert, les deux enseignants seraient tenus pour responsables. C'était un peu trop risqué. En tout cas une chose était sure, si Peter et Margot ramenaient les fuyards au chateau, que ce soit maintenant ou à la fin du concert, Poufsouffle et Gryffondor allaient beaucoup y perdre. Alors pourquoi ne pas attendre la fin du concert, afin de laisser les jeunes profiter de la musique avant de les coller jusqu'à la fin de leur vie et de leur enlever tellement de points que leurs camarades les détesteraient jusqu'à la fin de leur scolarité. Oui, c'était une bonne idée.

"On peut attendre la fin, si on les surveille ils ne vont pas...Mais qu'est-ce qu'il fabrique cet idiot ?" s'exclama Peter en voyant Irving Whitaker se hisser sur scène.

Le professeur vit avec horreur le Gryffondor se placer dos à la foule et écarter les bras. Non, il n'allait quand même pas...? Et si. Peter ferma les yeux au moment où le Gryffondor se laissa tomber dans la foule, persuadé que ça allait mal se terminer. Finalement ce n'était pas à Poudlard qu'il devrait l'amener, mais à Ste-Mangouste ! Il fut soulagé de voir des dizaines de mains se lever pour rattrapper le corps du Gryffondor qui se mit à flotter sur la foule. Sans doute l'adolescent passait-il un moment magique, sans se douter qu'il serait bientôt rompu par deux de ses professeurs. Car il était maintenant clair que si les jeunes avaient décidé de faire des choses si stupides ce soir, leurs enseignants ne pouvaient pas attendre la fin du concert pour les ramener à l'école. Ou était le Poufsouffle d'ailleurs ?

Peter balaya la foule du regard pour le voir en train de...giffler mollement un punk à l'air féroce. Il était suicidaire ou bien ? Pestant intérieurement contrel'inconscience et la bétise des adolescents, Peter se tourna vers Margot.

"Essaye de récupérer le gars à lunettes, je me charge de l'autre." Peut-être qu'il s'efforcerait de retenir les noms de tous les élèves, un jour.

Jouant des coudes pour traverser la foule, Peter réfélchit rapidement à un moyen d'arracher Danny à ce punk enragé. Il aurait pu se battre, mais la dernière fois ça avait plutôt mal tourner et il n'était pas sur de l'emporter face à un homme furieux et sans doute complètement bourré. Non, il devrait la jouer diplomatique. Arrivant derrière l'élève, il posa une main sur son épaule.

"Je vous débarasse de lui, lança-t-il à l'homme à la crête avant de se retourner, poussant l'adolescent devant lui. Vous aller regretter d'être venus ici, je vous le garantis, intima-t-il au jeune homme."

Au même moment, une main se posa sur son épaule et il pria pour qu'il s'agisse de celle de Margot et non du punk enragé.
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
A la grande surprise et à la grande joie de Margot, Peter semblait sur le point d'accepter d'attendre la fin du concert pour ramener les deux élèves fautifs. Malheureusement, Irving Whitaker semblait bien décidé à gâcher ce moment avec ses stupidités. Quant à Danny Sneals, il avait des tendances suicidaires...

"Essaye de récupérer le gars à lunettes, je me charge de l'autre."

"On se retrouve dehors", répondit-elle en réponse, mais elle n'était pas sûre que Peter l'ait entendu. Lâchant un juron, elle sortit sa baguette magique de sa cachette, à savoir son décolleté, et lança un Levicorpus sur Irving. Le garçon s'envola au-dessus des mains qui le soutenaient et redescendit dans un coin de la salle sous l'effet du sortilège de Margot. Celle-ci rejoignit le jeune homme et lui adressa son air le plus menaçant, foudroyant Irving de ses grands yeux bleus. Elle ouvrit la bouche pour enguirlander sa cible, lorsque le chanteur lança un tonitruant :

"Et maintenaaaaant celles que vous attendiez tous... Romance in the chamber of secret !!!"

"AAAAAAAAAAAAH !!!" hurlèrent les fans en folie. Margot dut se retenir pour ne pas hurler avec eux. Elle adorait cette chanson ! Sa colère décuplée, elle attrapa Irving par le bras et cria pour se faire entendre :

"Vous êtes conscients que vous me privez du meilleur concert de la décennie ?! Sans oublier que vous auriez pu avoir de sérieux problèmes ! Si vous ne voulez pas finir en retenue jusqu'à la fin de votre scolarité, vous allez faire exactement ce que je vous dis. Premièrement, ne révéler à personne que je suis fan des Bizarr' Sisters. Deuxième..."

La vision de Peter, soulevé du sol par un punk déchaîné, interrompit Margot dans sa diatribe. Elle ne doutait pas que Peter savait se défendre, mais dans le doute, mieux valait lui venir en aide.

"Suivez-moi", lança-t-elle à Irving. Jouant des coudes, elle entreprit de rejoindre Peter, mais elle était plus petite que beaucoup des sorciers présents et la foule était compacte. Pestant entre ses dents, elle pria pour que son collègue soit encore en un seul morceau le temps qu'elle le rejoigne...


HRP : Danny je compte sur toi pour faire un acte de bravoure et sauver Peter



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’il flottait sur une mer de mains humaines, Irving se sentit soudain transporté dans les airs. La sensation merveilleuse de voler sur son air préféré des Bizarr’Sisters s’estompa cependant bien vite lorsqu’il identifia la personne qui l’avait ensorcelé. En effet, en contrebas, Margot Adamson tentait de se frayer un chemin au milieu de la foule compacte tout en maintenant son sortilège. Irving grimaça en songeant que c’était le moment de faire profil bas. Ainsi, lorsque ses pieds touchèrent le sol, il leva un regard craintif en direction de la directrice adjointe qui arrivait à sa hauteur. Il ne se souvenait pas avoir vu le professeur Adamson aussi énervée ! Irving rentra donc la tête dans les épaules et grimaça comme s’il s’attendait à recevoir une claque magistrale. Au lieu de ça, il entendit le speaker annoncer « Romance in the chamber of secret ». Le Gryffondor leva vivement la tête et se plaça sur la pointe des pieds pour admirer l’intro mythique de Gidéon Crum à la cornemuse. Le jeune homme lança alors un sourire appréciateur à Margot avant de se rendre compte que cela pouvait paraitre légèrement déplacé. D’ailleurs Adamson semblait furibarde puisqu’elle lui broya le bras avec une poigne de fer avant de s’exclamer :


"Vous êtes conscients que vous me privez du meilleur concert de la décennie ?! Sans oublier que vous auriez pu avoir de sérieux problèmes ! Si vous ne voulez pas finir en retenue jusqu'à la fin de votre scolarité, vous allez faire exactement ce que je vous dis. Premièrement, ne révéler à personne que je suis fan des Bizarr' Sisters. Deuxième..."

La professeur s’interrompit brusquement en fixant un point derrière Irving. Ce dernier tourna la tête pour voir ce qui se tramait dans son dos et ouvrit grand la bouche lorsqu’il découvrit le Pr.Virtanen qui en venait aux mains avec un punk déchainé.
La directrice ordonna à Irving de la suivre et le jeune homme ne se fit pas prier, observant d’un œil nouveau sa prof de potions. Elle était plutôt cool finalement. Ne venait-elle pas de dire qu’il s’agissait du meilleur concert de la décennie ? Qui l’aurait cru ! Cette vieille femme d’au moins soixante ans était une amateur de rock ! Irving devait forcément tenter une approche. Il y avait une certaine forme de solidarité et d’entraide dans la communauté de fans des Bizarr’Sisters.

Le jeune homme se pencha donc vers Adamson qui tentait toujours de se frayer un chemin au milieu des grands sorciers tout vêtus de cuir et lui lança :

« J’uis d’accord avec vous ! C’est vraiment le concert du siècle ! hurla-t-il pour couvrir les hourras de la foule, Si vous voulez j’peux vous avoir un tee-shirt du groupe au tarif étudiant ! » proposa-t-il pour faire plaisir à sa nouvelle prof préférée.

Comme ils approchaient enfin du lieu du litige entre Virtanen et le Punk, Myron Wagtail arriva enfin au refrain légendaire de la chanson :

“Romance in the chamber of secret
Put your hands on her hips
Send a kiss on her lips
Romance in the chamber of secret”


Dans la plus pure tradition du célèbre slow des Bizarr’Sisters, des couples étranges se formèrent dans la fosse et les spectateurs se mirent à danser collé-serré avec leur voisin le plus proche. Les yeux d’Irving se figèrent d’horreur lorsqu’il s’aperçut que Margot Adamson n’avait pas encore de cavalier…


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny tremblotait compulsivement de la tête aux pieds, ses genoux s'entrechoquant dans un affreux bruit d'os qui témoignait de se réelle frayeur. Le poufsouffle était terrifié et il ne pouvait strictement rien faire contre la grêle de coups qui allaient s'abattre sur lui!
En entendant résonner les premières notes de la ballade rock "Romance in the chamber of secret", Danny entrevit une ultime chance de conserver sa mâchoire et de ne point avoir à manger à la paille jusqu'au restant de ses jours...
Danny entrouvrit les bras et demanda fébrilement :

"On pourrait... p't'être...danser... ensemble...?"

Les yeux du Punk agressif s’ensanglantèrent de colère, et il cracha toute sa rage à la face blême du Poufsouffle terrifié!

"Mais tu te fous de ma gueule!!! La seule danse que je vais t'offrir, c'est mon poing dans ta sale gueule!!! Je vais tellement t'enfoncer la tête que tu pourras bientôt dire bonjour à ton sphincter!!!"

Le punk enragé leva alors le point, alors que Danny fermait instinctivement les yeux! Il n'aurait jamais imaginé devoir mourir dans une fosse d'un concert rock. Cette mort était finalement plutôt glorieuse. Alors qu'il semblait accepter son destin, une voix masculine surgit de nulle part!
C'était celle du professeur Virtanen!

"Je vous débarrasse de lui"

Danny entrouvrit une paupière pour voir le directeur de Serdaigle en personne lui venir en aide. Du moins le sauver d'une mort pour lui en offrir une autre. Car nul doute que leur escapade musicale allait être sévèrement réprimandée!
D'ailleurs le professeur Virtanen se montra d'emblée menaçant!

"Vous aller regretter d'être venus ici, je vous le garantis"

Danny voulut protester, mais le Punk furieux finit par poser sa main sur l'épaule du professeur! Son air menaçant traduisait sa volonté de passer à l'action, et Danny voulut prévenir son professeur!

"Attention monsieur, derrière vous...!"

Mais c'était déjà trop tard! Le terrifiant punk à crête venait d'enserrer de ses bras puissants la taille du professeur Virtanen, le contraignant à décoller et et atterrir de la surface du sol!

"Tu veux danser toi aussi!!!??? Et ben on va danser!!! T'aimes les montagnes russes j'espère!!!"

Le visage de Danny se liquéfia, faisant des vas et vient régulier de haut en bas, afin de tenter de suivre du regard le malheureux professeur Virtanen qui voltigeait sous l'emprise du puissant punk. Danny avança une main comme pour traduire sa volonté de porter secours à son professeur, mais au bout du compte il finit par retenir son geste.
Après tout, n'était-ce pas la situation idéale pour pouvoir suivre à nouveau tranquillement son concert? Tranquille pépère pendant que les deux zouaves règleraient leurs problèmes en gentleman!
Danny apostropha le punk afin qu'il ne relâche pas son étreinte.

"Vous allez le regrettez monsieur...! Vous ne savez pas sur qui vous êtes tombé...! Car le professeur Virtanen déteste les punks à crête de coq comme vous...! Il n'arrête pas de nous répéter ... que vous êtes des résidus de la société moldus, tout juste bon à frapper des chiens anorexique en faisant la manche...!"

Cette remarque décupla les forces du punk qui tel un anaconda tenta de broyer la cage thoracique du malheureux professeur. Danny lança alors un petit regard sous-entendu pour s'excuser auprès du professeur Virtanen, et se tourna sans vergogne en direction de la scène.
Il allait enfin pouvoir regarder tranquillement son concert sans être perturbé. Nul doute qu'il allait regretter cet acte de dérobade inconsidérée mais au moins il aurait vu un maximum du concert...
C'était l'occasion d'une vie, et il ne voulait point la laisser passer. Il tapa dans un paquet de chips à la mandragore, tout en se demandant si les deux énergumènes qui se battaient à ses cotés pouvaient faire un peu moins de bruit, car cela couvrait le solo de flute qui clôturait la mythique ballade des Bizarr'Sisters...


Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
"Attention monsieur, derrière vous...!"

Peter n'eut pas le temps de se retourner que déjà le punk enragé lui enserrait la taille dans une étreinte qui l’empêchait presque de respirer. Suffoquant, le professeur de runes voulut attraper sa baguette mais l'homme à crête ne lui laissa pas cette occasion en le soulevant du sol avant de l'y faire atterrir brusquement. Le puissant punk faisait voltiger le malheureux enseignant comme s'il ne s'agissait que d'un pantin en bois, mais il ne savait pas à qui il avait affaire. Dès que Peter aurait attrapé sa baguette, il ferait ravaler sa violence à ce bougre. Le professeur préférait de loin un duel version sorciers qu'un corps à corps, la dernière fois qu'il avait levé la main sur quelqu'un, ça c'était plutôt mal terminé. Sentant l'étreinte du punk se relâcher, Peter crut qu'il tenait sa chance et s’apprêtait à se dégager d'un mouvement brusque pour saisir sa baguette. Malheureusement, Danny Sneals semblait en avoir décidé autrement puisqu'il apostropha le colosse pour lancer :

"Vous allez le regrettez monsieur...! Vous ne savez pas sur qui vous êtes tombé...! Car le professeur Virtanen déteste les punks à crête de coq comme vous...! Il n'arrête pas de nous répéter ... que vous êtes des résidus de la société moldus, tout juste bon à frapper des chiens anorexique en faisant la manche...!"

Le professeur eut tout juste le temps de jeter un regard assassin au Poufsouffle -qui serait collé tous les soirs jusqu'à la fin de sa vie- avant que le punk enragé ne tente de lui broyer la cage thoracique. Bon, le duel sorciers serait pour une prochaine fois, là Peter n'avait plus vraiment le choix. D'un brusque mouvement en arrière, il donna un coup de tête contre le crâne de l'homme à crête qui le relâcha. L'enseignant retomba sur ses pieds et put reprendre son souffle mais son répit fut de trop courte durée avant que le poing du punk ne vienne s'écraser sur son visage. Peter sentit un liquide au goût métallique lui couler sur les lèvres mais ne s'en préoccupa pas et renvoya son coup au punk enragé, lui décrochant un puissant coup de poing en pleine mâchoire. Le colosse grogna avant de se jeter contre l'enseignant, le projetant au sol et s'écrasant sur lui.

Avec un rire d'homme des cavernes, le punk leva à nouveau le poing, prêt à frapper mais les mains de Peter se refermèrent autours de son cou. L'homme à crête prit rapidement une teinte écarlate, puis bleuâtre. Il porta ses mains à sa gorge pour essayer de se libérer de l'étau meurtrier des mains du professeur Virtanen. Ce dernier profita de cet instant où son adversaire était au bord de la suffocation pour le faire rouler sur le coté, se dégageant ainsi de son poids écrasant. Il voulut immédiatement se relever mais le punk lui attrapa la cheville et le fit de nouveau tomber au sol. Peter lui envoya un coup de pied en plein visage et son adversaire lâcha un grognement en portant une main à son nez en sang. Fou de rage, le punk attrapa une bouteille de bieraubeurre vide qui trainait par terre et voulut la briser sur la tête de l'enseignant qui réussit plus ou main à l'esquiver. Le verre vola en éclat en frappant son épaule et il dut serrer les dents pour ne pas laisser échapper un cri de douleur.

Le punk s’apprêtait à frapper à nouveau, les yeux exorbités par la rage et étrangement vitreux, mais cette fois Peter fut assez rapide et dégaina sa baguette, la plaçant juste sous le menton de son adversaire.

"Un geste, et t'es un homme mort", le menaça-t-il les entre ses dents serrées.

Les deux hommes se jaugèrent un instant, le visage ensanglanté, le regard mauvais, à bout de souffle. Quand il fut persuadé que le punk enragé ne tenterait plus rien, Peter s'autorisa à regarder autours de lui, gardant sa baguette pointée sur son adversaire. Quelques personnes semblaient avoir suivi la bagarre avec enthousiasme, à grand renforts de cris d'encouragements, mais la plupart s'étaient contenté de suivre le concert comme si de rien n'était. Il lui sembla enfin voir Margot émerger de la foule. Il espérait qu'elle avait réussit à récupérer l'adolescent aux cheveux frisés, lui se chargerait avec plaisir de retrouver Sneals et de lui faire regretter son comportement.
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que Margot se frayait tant bien que mal un chemin parmi la foule, elle crut entendre la voix de la corruption tenter de l'atteindre.

« J’uis d’accord avec vous ! C’est vraiment le concert du siècle ! Si vous voulez j’peux vous avoir un tee-shirt du groupe au tarif étudiant ! »

Margot retint un éclat de rire et se fit violence pour tourner vers le jeune homme un regard noir. Ce jeune homme avait beau afficher les couleurs de Gryffondor, il aurait eu sa place à Serpentard ! Elle ouvrit la bouche pour lui répondre mais elle fut coupée par le refrain de la chanson. Avec horreur, elle vit des couples se former autour d'eux pour danser le célèbre slow, lui barrant la route au passage. Tournant la tête vers son élève, elle vit que celui-ci la regardait avec un air d'épouvante. Margot leva les yeux au ciel et lui lança :

"Même pas en rêve !" qui répondait à la fois à la tentative d'achat d'un tee-shirt et à la tradition du slow sur cette chanson.

Margot poursuivit sa route en écartant sans ménagement les gens sur son passage, et parvint enfin jusqu'au cercle qui s'était formé autour de Peter et du punk enragé. Avec horreur, elle vit que Peter avait la baguette pointée sur la gorge de son adversaire qui l'observait avec un regard de haine pur. Peter, avec son visage ensanglanté et son "Un geste, et t'es un homme mort", semblait particulièrement menaçant. Sans trop qu'elle sache pourquoi, Margot réalisa que son collègue l'effrayait presque, à cet instant. Il semblait vraiment...dangereux.

Elle croisa son regard et s'obligea à intervenir, même si elle n'en menait pas large. Ce punk avait l'air sérieusement dérangé. Elle s'avança jusqu'à Peter et pointa elle aussi sa baguette vers le punk. Puis elle posa sa main sur le bras de Peter et exerça une pression pour qu'il baisse la sienne. On ne sait jamais. Tournant la tête de droite à gauche, elle finit par reconnaître Danny Sneals qui profitait tranquillement de son concert, comme si de rien n'était.

"SNEALS ! Venez-ici ! Allez, on y va", dit-elle d'une voix ferme. "Sneals, Whitaker, vous passez devant."

Elle attendit que les trois sorciers ouvrent le chemin pour abaisser sa baguette et les suivre. Ils parleraient lorsqu'ils seraient arrivés en sécurité hors du bar avec les deux élèves, loin de punks enragés. Devant le visage fermé et ensanglanté de Peter, on les laissa passer sans discussion. Avec regret, elle jeta un dernier regard vers la scène puis sortit hors du bar. L'air frais de la nuit les frappa de plein fouet après la chaleur moite du lieu.

"Ca va ?" murmura-t-elle à l'intention de Peter.

Puis elle tourna vers les deux élèves un visage furieux.

"Mais qu'est-ce qui vous a pris ?!"



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
Tandis qu’Irving jetait un regard lourd de sous-entendu à Margot Adamson en voyant les couples s’enlacer sur Romance in the Chamber of Secret, cette dernière s’exclama :

« Même pas en rêve !"

Le jeune homme leva les mains ouvertes de part et d’autres de son visage en haussant les sourcils pour faire comme si l’idée incongrue d’inviter sa professeur à danser un slow ne lui était jamais venu à l’esprit.

L’enseignante se retourna et poursuivit sa route en écartant sans ménagement les nombreux couples de danseurs qui s’étaient formés. Irving, qui la suivait de près, prenait le temps de s’excuser auprès de chacun d’entre eux. En effet, Il avait déjà un professeur en train de sa battre avec un punk et il n’avait pas envie que Margot Adamson subisse le même sort.

« Excusez-la ! Elle est furieuse car son partenaire a refusé de danser le slow avec elle. » lança-t-il à un couple d’anarchiste que Margot venait de bousculer.

Après avoir poussé encore quelques danseurs l’enseignante et Irving débouchèrent enfin sur le « ring » où Peter Virtanen semblait avoir prit le dessus sur le Punk enragé. Ce dernier était d’ailleurs tenu en joug par le professeur de runes qui semblait possédé par une colère dévastatrice. Irving croisa les bras et se fit tout petit dans un coin. Il n’avait pas envie que Virtanen le remarque et qu’il passe finalement ses nerfs sur lui car, à ce moment même, le prof préféré des filles de Gryffondor faisait vraiment flippé avec son regard froid de tueur en série. Heureusement, le Pr. Adamson prit les choses en main en invitant son collègue à baisser sa baguette. Elle héla ensuite Danny et ordonna aux deux élèves de prendre la direction de la sortie. Les quatres individus quittèrent la salle sur les dernières notes du célèbre Slow des Bizarr’Sisters et Irving frissonna en sentant l’air frais de février transpercer son tee-shirt. Comme il était mouillé de transpiration (la sienne et celle de ses camarades de pogo) , il entreprit de se frictionner les bras pour se réchauffer avant d’affronter la mine furieuse de Margot Adamson qui leur lança :

"Mais qu'est-ce qui vous a pris ?!"


Irving jeta un regard en direction de Danny avant de répondre naïvement à son professeur de potion :

« On voulait juste voir les Bizarr’Sisters une fois dans notre vie. »



Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny était heureux, car il avait deux spectacles pour le prix d'un!
D'un coté les Bizarr'Sisters s'en donnaient à cœur joie livrant un e prestation scénique de tout premier ordre, et d'un autre coté un match de catch s'était engagé entrer le professeur Virtanen et le punk enragé à crête de coq!
Le poufsouffle ne savait plus ou donner de la tête. Tantôt il se tournait vers la scène pour hurler un : "Merci les Bizaar'Sisters... vous déchirez votre slip ce soir....!", tantôt il se tournait vers les deux combattants pour encourager le professeur : "Faites lui ravaler sa crête à celui la... Vous êtes le meilleur monsieur Virtanen...!"
Un brin revenchard, Danny se permit même le luxe de catapulter une chips à la mandragore en direction du visage haineux du punk, mais guère adroit celle-ci atterrit au milieu du front du professeur de runes.

"Pordon professeur..."

Cette situation ubuesque prit rapidement fin lorsque Margot Admason finit par intervenir, en trainant son pote Whitaker avec elle. Le professeur Virtannen, dans une attitude des plus menaçante, venait enfin de prendre l'avantage sur son punk. Nul doute c'était bien la fin de ce bon moment, le clap de fin de leurs concert, et le début des ennuis...
Margot Adamson les tira à l'extérieur.

"Mais qu'est-ce qui vous a pris ?!" demanda furieuse la professeur de potion, ce à quoi Irving répondit par la plus belle des vérités.

« On voulait juste voir les Bizarr’Sisters une fois dans notre vie. »


Danny s'épousseta les genoux évitant de croiser le regard du professeur Virtanen. Pour lui cette soirée était une grande réussite et il n'éprouvait aucun remord à avoir contourné le règlement de l'école. Il alla dans le même sens que son pote Irving.

"C'est clair... c'est trop le truc qu'il fallait surtout pas manquer...Y'a plus de règlement qui tienne pour ce genre de chose..."


Danny jeta alors un regard convaincu à Margot Adamson.

"En aimant ce groupe... On forme une même et seule famille... Celle des fans des Bizarr'Sisters... et ce soir j'ai appris un truc nouveau... on peut être vieux et conserver la cool attitude... et moi j'vous dis bravo pour ça, madame Adamson..."

Danny se retourna alors vers le professeur Virtanen, et lui parla comme s'il s'agissait d'une simple discussion d'après concert entre potes.

"Quelle leçon vous avez donné à ce punk...! Faudra m'apprendre l'enchainement gauche-droite uppercut... c'était incroya..."

Danny comprit alors à ses dépends qu'il ne servaient à rien de dédramatiser la situation et de parler sur un ton léger. Les deux professeurs étaient Furibards!!! Peter Virtanen allait sans nul doute lui enseigner les bonnes manières et à Danny Sneals de filer au petit trots en direction de Poudlard.
S'éloignant de la salle de concert, Danny entendit résonner les ultimes notes du concert.
Il tourna alors un dernier regard implorant vers le professeur Virtanen.

"Peut aller faire pipi...?"

C'était clair que Danny ne pourrait pas retourner dans la salle de concert, et devrait contenir sa vessie jusqu'au château de Poudlard ou une punition l'attendait très certainement ...

[RP Terminé]


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Can you dance like a hippogriff ? [Margot-Irving-Danny-Les Bizzar's sisters]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danny's Movies
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Margot de Soltariel [Duchesse de Soltariel]
» Danny viens parler à sa soeur... (Summer)
» Danny viens à la galerie (Jana )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-