AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Match de Quidditch Serpentard/Gryffondor

InvitéInvité


Samedi 18 mars 2006

En ce jour de match de Quidditch, Matt se sentait prêt à abattre des montagnes. Il était toujours comme cela en période de challenge. Il n’avait qu’une envie, frapper dans la batte pour assommer le plus de Serpentard possible. Il était convaincu que Lorena était dans le même état que lui. On pouvait dire que ces deux là faisaient vraiment la paire quand il s’agissait de détourner les Cognard. Il retrouva d’ailleurs sa collègue dans la Salle Commune une fois prêt.

« Alors, prête, Lorena ? On va leur faire mordre la poussière. »

Il leva la main pour que Lorena tape dedans. puis les deux Batteurs partirent en direction du stade de Quidditch où ils rejoignirent les vestiaires qui leur étaient attribués. Il restait encore dix bonnes minutes avant le match quand tout le monde s’assit sur les bancs du vestiaire, mais il ne faisait aucun doute que leur capitaine avait prévu un discours qui ferait passer ce temps particulièrement rapidement. Matt jeta un coup d’œil à la nouvelle attrapeuse de l’équipe, Georgiana Wright. D’après ce qu’il avait vu, elle avait un sacré caractère, mais elle ne manquait pas de talent. Il y avait de grandes chances pour qu’elle les fasse triompher.

Une fois le discours de Baker terminé, l’équipe alla se positionner près de la porte de sortie, juchés sur leurs balais. Matthew était content de son Eclair de Feu, même s’il s’agissait d’un modèle qui commençait un peu à dater. Il le trouvait bien maniable et agréable en vol. Pendant qu’ils se rongeaient les sangs, le silence commença à se faire de l’autre côté des portes. Nul doute que le match était sur le point de commencer. Et en effet, la voix du commentateur se fit soudainement entendre.

« Bienvenue pour l’avant-dernier match de Quidditch de la saison qui va voir s’affronter Serpentard et Gryffondor. L’équipe de Serpentard, menée par Darren O’Connor, est actuellement celle qui a comptabilisé le plus de points au cours de ses précédents matches. Mais il n’a qu’une victoire alors que Poufsouffle en a deux. L’équipe de Gryffondor, menée par Jeremy Baker, a elle, perdu ses deux premiers matches. Souhaitons lui bonne chance pour le second ! Mais sans plus attendre, accueillons l’équipe de Serpentard ! »

Les cris retentirent. L’équipe adverse venait très certainement de rentrer en jeu. Matthew sentit la tension monter d’un cran au sein de l’équipe, mais ça ne lui faisait pas peur. Il était, au contraire, très excité par ce match et il était certain de démolir du serpent. En plus, Georgiana, la nouvelle recrue du match, se battait de façon excellente, ce qui leur assurait probablement le Vif d’Or. Matthew était donc nerveux, mais confiant. Au moment où la porte s’ouvrit, il s’élança joyeusement à la suite de son capitaine et aux côtés de Lorena.

« Et voici à présent l’équipe de Gryffondor ! Rappelons que cette année, le poste d’Attrapeur est occupé par une nouvelle recrue, Gorgiana Wright. Regardez-la voler ! On dirait que Gryffondor sait recruter ses joueurs ! »

Et c’était pour cela qu’ils allaient gagner. Dès que le coup d’envoi fut lancé, Matt vola à toute vitesse vers un Cognard qui avait pris un des Poursuiveurs pour cible et l’intercepta pour le relancer vers un des Poursuiveurs adverses. Dès lors, il ne regarda même plus ce qui se passait au niveau du score ou du Vif. Tout ce qui l’intéressait, c’était d’éloigner les Cognards de son équipe afin que les Poursuiveurs puissent marquer chaque fois que l’occasion se présenterait pour le faire.
Georgiana WrightAncien personnageavatar
Messages : 395

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Georgiana Wright le Lun 16 Juil 2012 - 16:54, édité 1 fois
Les rapports de Georgiana avaient l'équipe qu'elle avait intégrée ne s'était pas arrangé. Les plus jeunes la regardaient parfois avec une certaine crainte comme si elle allait leur sauter à la gorge mais ils tentaient vaguement de faire bonne figure.
Les plus âgés ou ceux de son année n'en faisaient par contre pas. Il était évident que l'échange peu amical qu'elle avait eu avec le capitaine n'était pas resté entre elle et ce dernier.
Mais la jeune femme n'en avait cure : son rôle à elle n'était pas de bien s'entendre avec eux ou de fonctionner en équipe,non, son poste voulait qu'elle joue seule face à l'autre attrapeur.

En parlant d'attrapeur justement, Georgiana avait très mal pris l'esquive hypocrite qu'avait choisie O'Connor lors de leur dernière confrontation. Il l'avait faite passer pour une couarde alors qu'elle n'attendait que ça de l'affronter cet imbécile heureux !

Un peu avant qu'ils n'entrent sur le terrain, la jeune femme put entendre le présentateur énoncé le score actuel au niveau des matchs gagnés. Gryffondor était à la traine. La raison n'en était qu'un manque de cohésion. Lors des deux derniers matchs, certains joueurs avaient cru bon de venir lui expliquer son poste, lui hurlant de se dépêcher d'attraper le vif avant de finalement,lui demander d'occuper l'attrapeur adverse plusieurs minutes plus tard.
Depuis et puisqu'elle affrontait Serpentard, Georgiana avait décidé que rien ni personne ne viendrait l'ennuyer lorsqu'elle volait. Elle savait ce qu'elle faisait après tout ! D'autant plus qu'elle avait ici une fameuse revanche à prendre sur O'Connor.

Les débuts de matchs étaient toujours fort ennuyeux... Les attrapeurs restaient en position stationnaire au dessus des autres joueurs, observant le moindre signe du vif d'or. Aussi soupira-t-elle lorsqu'elle vit un joueur s'élever au dessus des autres pour se placer dans la même situation qu'elle.

- " Quel bonheur... Il s'est remis de sa gamelle celui-là... "




 
Georgiana Vivien Wright
Harpie des Gryffondors ♥️
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1037

Voir le profil de l'utilisateur
Comme chaque jour de match, Jeremy sentait ses entrailles s'entortiller, sa bouche devenir sèches et ses mains devenir moites. La veille, il avait passé la soirée tout seul dans un coin de la salle commune à marmonner tout en passant en revue les différentes stratégies qu'ils avaient mises en place. Malgré une nuit de sommeil trop courte, il se sentait parfaitement réveillé et prêt à transformer les Serpentard en chair à pâtée.

Plus que jamais, la pression reposait sur les épaules du capitaine de Gryffondor. Il savait que toute la maison attendait que l'équipe gagnent enfin après les deux matchs perdus contre Poufsouffle et Serdaigle. Dans ces conditions, la Coupe était pratiquement hors de portée mais ils pouvaient au moins espérer remonter au classement. Heureusement, les deux matchs avaient été très largement menés par les rouge et or, ce qui avait légèrement réconforté Jeremy et l'avait rassuré sur ses choix en tant que capitaine et sur les stratégies adoptées. Son équipe était jeune et manquait d'expérience, il le savait, mais elle était également enthousiasme, innovante, énergique. Dans ces conditions, Jeremy était persuadé de pouvoir en faire la meilleure équipe de Poudlard l'an prochain. Mais il aurait du mal à justifier le fait de ne pas organiser de nouvelles sélections s'ils perdaient tous les matchs...

Outre la pression purement sportive, Jeremy se sentait également obligé de gagner ce match pour des raisons toutes autres. A savoir, aplatir ce crétin de O'Connor comme une crêpe, réduire son ego en bouilli, l'écraser sportivement. Et, au passage, prendre sa revanche sur la directrice de la maison qui avait eu la sombre idée de leur donner un devoir particulièrement difficile à faire la semaine dernière. Battre Serpentard avait toujours été - et serait toujours - une perspective suffisamment motivante pour un capitaine de Gryffondor...

Lorsque ses coéquipiers se trouvèrent devant lui, attendant qu'il déblatère son speech traditionnel, son esprit de compétition et son amour du jeu s'étaient emparés de lui, oblitérant toute autre considération.

"Bon, l'équipe de Serpentard a seulement l'air d'être plus forte. Ils sont plus âgés que nous, et plus vicieux, mais nous sommes plus agiles et nos stratégies ont fait leur preuves. Jouez comme à l'entraînement et tout ira bien. Georgiana..."

Il s'interrompit, hésitant un instant à continuer. Il savait fort bien que l'attrapeuse ne le portait pas dans son coeur, et s'en fichait un peu. Elle avait du talent et largement assez de confiance en elle pour réussir. Ce qu'il lui manquait, cependant, c'était l'esprit d'équipe. Ainsi, Jeremy considérait qu'elle pourrait continuer se montrer désagréable lorsqu'elle aurait fait ses preuves... Aujourd'hui même, l'espérait-il. O'Connor était un adversaire de taille mais pas inatteignable, il avait montré ses faiblesses face à Poufsouffle.

"...attrape le vif avant O'Connor et tu auras ma reconnaissance éternelle.", plaisanta-t-il pour abaisser la tension dans le vestiaire. "Allez, on y va !"

Lorsque l'équipe pénétra sur le terrain, la clameur dans le stade s'intensifia tandis que des sifflets se faisaient entendre du côté des gradins des vert et argent. Les conditions de vol étaient plutôt bonne, constata-t-il en levant les yeux au ciel. Jeremy sourit lorsqu'il entendit les paroles du commentateur et, après avoir serré la main du capitaine adverse, décolla. Il alla se placer devant les buts de son équipe, tournoyant autour des trois cercles, prêt à tout arrêter. Enfin, le coup de sifflet retentit et le match commença.

"Que Gryffondor gagne", murmura-t-il entre ses dents, les yeux rivés sur le Souaffle.
Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Contrairement à ses habitudes d'avant-match, Darren n'arborait pas son attitude dédaigneuse coutumière et affichait même pour l'occasion une mine plutôt sévère. Il faut dire que le capitaine serpentard ne partait pas dans les meilleures conditions possibles pour ce match, de nombreux évènements déstabilisants lui étant retombés sur ses épaules. Darren n'avait plus auprès de lui sa plus solide alliée et son amie Harmonie, et cela se ressentait vivement sur son humeur. Alors qu'il y a peu de temps de cela, le match Gryfffondor-Serpentard représentait l'aboutissement d'une saison, Darren avait la mine sombre des mauvais jours et rentra dans les vestiaires sans prononcer la moindre parole...
Ses autres coéquipiers le scrutèrent dans l'attente d'un discours guerrier et plein d'emphase permettant d'embraser mais rien ne vint pendant de longues minutes. Le vestiaire était marqué par un silence glacial que seul le brouhaha extérieur de la foule arrivait à troubler.
Le capitaine des serpentards leva les yeux et prêta enfin attention aux nombreux regards interrogatifs de ses coéquipiers qui semblaient le jauger et attendre une réaction de sa part...
Darren décida enfin d'intervenir, se levant calmement et incitant son équipe à le rejoindre. C'est d'une voix étrangement calme qu'il s'adressa en regardant chacun d'eux.

"Aujourd'hui je ne vais pas tenir le discours habituel, ni même m'étendre sur de trop longs schéma stratégique. J'ai juste envie de vous dire à quel point ce fut un plaisir pour moi de partager ma passion avec des coéquipiers tels que vous...
J'ai sans doute été un capitaine très exigeant, ne vous ménageant guère en matière d'effort et d'investissement, mais je veux que vous sachiez que je suis très fier de vous. Nous avons récolté ensemble de nombreux trophées ensemble, et voila que se dessine devant nous l'un des matchs les plus importants de notre saison. Cette rencontre de Gryffondor est essentielle et vitale pour notre saison, elle va sans doute décider du futur vainqueur de la Coupe de Quidditch! Mais une chose est certaine, quel qu'en soit l'issue, elle n'entamera en rien le respect que j'éprouve à votre égard...
C'est peut être mon dernier match en tant que capitaine de Quidditch de l'équipe verte et argent, et mon plus grand plaisir est de pouvoir jouer encore une fois à vos cotés!
Ma seule consigne pour ce match sera donc de jouer comme vous savez le faire! De prendre du plaisir! Et de faire preuve d'une solidarité exemplaire pour ses coéquipiers! Car nous sommes bien plus qu'une équipe, nous sommes une famille!"


Jamais Darren n'avait dévoilé une facette aussi humaine, et si certains membres de son équipe paraissaient réellement émus de la teneur de ce discours, d'autres restaient complètement incrédules. Mais Darren s'en fichait, ignorant le destin que lui réservait son affaire avec Sean Fitcher, il voulait simplement saluer ses coéquipiers avec qui il avait partagé tant d'effort et d'heures d'entrainement...
Darren se dirigea alors vers Ulrich Keller, pour poser amicalement sa main sur l'épaule du batteur.

"Ulrich! Tu as l'étoffe d'un capitaine! Si je devais quitter cette équipe se serait pour moi une immense fierté que de te passer le relai! Je tenais simplement à te le dire, ce n'est en aucun cas une obligation... Bon Match!"


Darren était sortit de sa torpeur et se concentrait à nouveau sur le match, encourageant tour à tour ses coéquipiers! Lorsque McGowan, la solide guerrière des serpentard se présenta face à lui, Darren la salua d'une étreinte solide et virile car elle n'avait rien d'un petit bout de femme inoffensif, bien au contraire!
Puis Darren saisit son balai pour entrer dans l'arène, fermant la marche derrière la file verte et argent de ses coéquipiers. L'équipe entra sous les vivats de la foule.

Mais sans plus attendre, accueillons l’équipe de Serpentard ! vociféra alors Horace Gulivern le commentateur attitré de chacune des rencontres de quidditch.

Darren salua la foule de la main, ainsi que le carré du club des supporters de Swann Twilfitt. Bien qu'ayant le sourire, Darren avait un léger pincement au cœur... car pour lui une chaise restait désespérément vide. Celle de sa presque sœur Harmonie....
Du terrain, Darren ressentait la tension et l'impatience qui animait la foule quant au résultat de ce match! Le capitaine serpentard culpabilisa alors quelque peu de se sentir détaché et absent de l'enjeu de cette rencontre...
Il concentra alors son attention sur ses adversaires. Il devait trouver une source de motivation. Et celle-ci finit par revenir très vite...

« Et voici à présent l’équipe de Gryffondor !
Rappelons que cette année, le poste d’Attrapeur est occupé par une
nouvelle recrue, Gorgiana Wright. Regardez-la voler ! On dirait que
Gryffondor sait recruter ses joueurs !
»

Horace Gulivern avait peut être écorché son prénom, mais le nom de Georgiana Wright résonna alors dans l'esprit de Darren comme le tocsin de la révolte. Le serpentard voulait faire ravaler toute l’arrogance de l'attrapeuse aux cheveux de feu! Leur légère altercation lors d'un entrainement de la maison des rouges et or, avait été les prémices d'une hostilité naissante entre eux deux. Pourtant contrairement à ce maudit dégénéré de Baker qui faisait le clow en contrebas autours de ces trois cercles, Darren n'arrivait point à haïr cette jeune femme. Pour le capitaine serpentard, c'était juste un défi à sa hauteur! Georgiana Wright était l'une des plus douées attrapeuse qui lui avait été donné d'observer. C'est pourquoi il avait tenté de la déstabiliser et de la faire douter. Elle avait la fluidité et l'agilité d'une Nora Weaver, mais en plus de cela elle dégageait une puissance et un mental d'acier. Étrangement, Darren se reconnaissait un peu en elle...
Avant de la rejoindre dans les airs, Darren adressa une ultime recommandation à ses coéquipiers!

"Ne leur laissez aucune seconde de répit! Je veux que cette blondinette de Baker en prenne pour son grade, et n'arrive plus à capter le moindre souaffle! On maintient les lignes et on les enfonce! Le batteurs vont jouer un grand rôle! Ulrich! Je compte sur ta précision, fais leur manger du cognard à ces maudits gryffondor!"

Le capitaine vert et argent s'éleva alors dans le ciel pour faire face à face à l'attrapeuse rouge et or. Georgiana Wright arborait une mine conquérante et déterminée. Elle avait le visage des grandes championne qui n'envisage point la défaite! Darren tenta alors de la déstabiliser, de manière à semer le trouble dans son effort de concentration. Les brimades étaient l'une des armes favorites de Darren, car par cette ruse il arrivait à démobiliser bon nombre d'attrapeurs...

"Finalement pour un sanglier volant, tu es très séduisante sur un balai Wright! Je tiens à te rassurer lorsque tu seras dans mon sillage, j'essaierai de ne point prendre trop de vitesse afin que tu puisses me suivre... De plus, il ne faudrait pas dépeigner cette sublime tignasse rousse au couleur de maison de bouffons!
C'est promit à la fin du match, je te dédicacerai le vif d'or et tu pourras même me rejoindre dans mon vestiaire pour enterrer la hache de guerre, si tu le souhaite! En tout bien tout honneur bien entendu! Enfin à toi de voir...
Il me tarde d'embrasser cette coupe de Quidditch!"


Il lui adressa alors un clin d’œil moqueur et se mit en posture de vol...
Les trois coups de sifflet retentirent et la foule en délire explosa! Le match venait de commencer et une longue lutte pour le vif d'or débuta! Avec en point d'orgue un splendide duel dans le match!
Qui de l'arrogant serpentard ou de l'orgueilleuse Gryffondor allaient vaincre?

[Bon maintenant, selon les recommandations de Chloé Hellsoft, je vais lancer deux dés pour déterminer le vainqueur et les résultats du match!


Les choses vont se passer de la manière suivante :

• Vainqueur du match: Si impair, Gryffondor, si pair, Serpentard
[LANCE]

Second lancé à ne prendre en compte qu'en cas de victoire de
Gryffondor. Si entre 1 et 3, Gryffondor gagne de plus de 70 points
[LANCE]

Bon voila, tout est dis, j'effectue les lançés de dés!]


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Darren O'Connor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Lancé de dé' : 1

--------------------------------

#2 'Lancé de dé' : 4


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1186

Voir le profil de l'utilisateur
Lauren McGowan
14 ans - Batteuse


Lauren était prête depuis bientôt dix minutes lorsque le capitaine fit son entrée dans les vestiaires. Elle s'était levé tôt, avait avalé un petit-déjeuner gargantuesque, fait un peu d'exercice pour réveiller ses muscles et prit une douche. Il ne lui manquait plus qu'un bon discours de motivation comme Darren savait les faire et elle serait prête à faire mordre la poussière à ces infâmes Gryffondors. Cependant O'Connor ne semblait pas décidé à ouvrir la bouche et un silence des plus ennuyant s'abattit sur les vestiaires. Rien de mieux pour endormir leur équipe de guerriers ! Avec sa délicatesse habituelle, Lauren se racla bruyamment la gorge pour réveiller le capitaine. Celui-ci finit enfin par se lever et fit signe à son équipe de se rassembler autours de lui. Alors qu'elle s'attendait à un discours plein d'emphase et de promesse de victoire, Lauren vit avec effroi Darren se lancer dans une tirade larmoyante sur ô combien il avait aimé jouer avec eux, que même si ils perdaient ils avait quand même gagné, qu'ils étaient une famille, qu'il fallait semer la paix et l'amour et blablabla.

Elle tourna la tête vers ses coéquipiers pour voir leur réaction et découvrit avec horreur que la plupart semblaient...émus ! Émus par ce discours de losoer ! Avec un état d'esprit comme celui-là ils allaient droit à la défaite, c'était n'importe quoi !

"Bordel de merde ! C'était quoi ce speech à la con ?" marmonna-t-elle dans son coin.

Alors que la capitaine faisait le tour de l'équipe pour saluer les joueurs, Lauren enfila ses gants, fit craquer ses jointures et empoigna sa batte. Ce n'était pas parce que leur meneur s'était transformé en une espèce d'adorable petit Poufsouffle qu'elle devait en faire autant, elle avait une réputation à tenir ! Et puis il fallait bien que quelqu'un se comporte en mec ici. Elle saisit ensuite son balais, qui avait appartenu à son frère Thomas. Les deux frères ainés de Lauren avait tous deux été batteurs chez les verts et argent, et de sacré batteurs ! Zack détenait même le record du plus grand nombre de joueurs blessés en un an, un record que Lauren espérait dépasser. Chez les McGowan, on se passait la batte des Serpentards comme un flambeaux, c'était une sorte de tradition qui leur assurait un certain statut au sein de l'école. Il faudrait être fou pour venir embêter un McGowan, à moins de vouloir vous retrouver massacré par un trio de batteurs...Ils pourraient proposer leur service à Fernoys pour se débarrasser de ses petits-amis, songea Lauren avec un sourire mauvais.

Quand O'Connor arriva à sa hauteur, elle se demanda si il allait la saluer dignement ou lui faire un câlin digne de sa tirade de nounours, auquel cas elle se serait permit de lui vomir dessus. Elle eut cependant droit à une étreinte virile qui la rassura sur l'état de son capitaine. Elle se permit même une remarque blessante pour éveiller, elle l’espérait, une certaine rage chez le jeune homme.

"Évite de bouffer de la neige cette fois O'Connor, railla-t-elle, sinon je t'achève. Oh et évite aussi de te faire laminer par une autre gamine, si le ridicule ne tue pas, ma batte si. Je voudrais pas abimer ta belle gueule. "

Ce n'était certes pas une façon de s'adresser à son chef d'équipe, mais Lauren se l'était toujours permis. Darren n'avait aucun intérêt à la virer, il n'arriverait jamais à trouver un remplaçant à sa hauteur. Étant sure que sa place dans l'équipe était assurée jusqu'à ce qu'elle quitte Poudlard, elle se comportait comme bon lui semblait. Et puis, si ça pouvait aider O'Connor à faire dégonfler son énorme tête c'était tant mieux. Ça lui éviterai de leur faire perdre un nouveau match à cause de son arrogance légendaire.

L'équipe des Serpentards fit son entrée sur le terrain, suivit par celle des Gryffondors. Lauren fusilla Seroso et Mayweather du regard. Ces deux gamins allaient prendre cher, elle n'avait pas l'intention de leur laisser l'occasion de perturber les autres joueurs verts et argents. Justement, Darren leur adressait d'ultime recommandations.

"Les batteurs vont jouer un grand rôle! Ulrich! Je compte sur ta précision, fais leur manger du cognard à ces maudits gryffondor!"

C'était quoi ce délire ? "Ulrich je compte sur ta précision" ? Et elle alors ? Si O'Connor ne s'était pas envolé, elle l'aurait rattrapé pour lui en coller une ! Elle était au moins aussi doué que Keller, et ne méritait sans doute pas qu'il l'ignore. C'était évidement parce qu'elle était une fille ! Lauren avait été claire dès le début, elle tenait à ce qu'on la traite exactement comme ses coéquipiers, mais le capitaine semblait l'avoir oublier. Grave erreur. C’est folle de rage et d'humeur massacrante que Lauren enfourcha son balais. Elle aurait tout le loisir de se défouler sur les pauvres rouge et or...
Lorena SerosoAncien personnageavatar
Messages : 260

Voir le profil de l'utilisateur
Lorena c'était réveillée de bonne heure ce matin là et elle avait passé beaucoup de temps à se motiver. Gryffondor allait gagner elle le sentait bien, c'était une équipe unie et énergique. Quand l'heure fut venue elle rejoignit Matthew dans la salle commune. Ils avaient l'habitude de se réunir ici avant les entraînements et avant les matchs, comme ça cela leur permettait de parler du match et de s'encourager mutuellement. Même si leur capitaine encourageait toujours toute l'équipe avant les matchs, Lorena aimait que Matthew lui parle un peu avant d'entrer dans les vestiaires car juste avec le son de sa voix : Lorena prenait confiance en elle.

" Prête ! "

Lorena regarda son camarade et lui lança un sourire d'encouragement. Ils avancèrent vers les vestiaires en parlant du match. Une fois que l'équipe fut réunie, tous les regards se tournèrent vers Jeremy. Il fit comme à son habitude un discours très motivant pour l'équipe.
L'équipe se leva et se posta derrière les portes. De l'autre cotés on pouvait entendre la voix du commentateur qui parlait des anciens matchs. Gryffondor avait perdu ses deux premiers matchs mais Lorena espérait qu'ils allaient gagné celui contre Serpentards qui restait le plus important à ses yeux. Le commentateur annonça alors l'équipe de Serpentards et des acclamations se firent entendre dans les gradins. Il annonça ensuite l'équipe rouge et or et Lorena sentit les battements de son coeur accélérer. Elle jeta un dernier regard vers Matthew avant de s'élever dans les airs.

Le match commença et Lorena repéra un cognards qui se dirigeait vers un des poursuiveurs de son équipe mais Matthew fut plus rapide qu'elle et elle lui laissa donc les bons soins de l'envoyé sur leurs adversaires. Quelqu'un passa tout près d'elle, Lorena se retourna afin de voir de qui il s'agissait. Lauren McGowan ! Elle avait faillit l'envoyer à terre l'année dernière. Comme la plupart des élèves de Poudlard Lorena la détestait. Voyant un cognard arriver à pleine vitesse elle s'avança et l'envoya en direction de sa très chère amie : Lauren


 



Ashley Rickards   Montage Swann/Irving
Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 739

Voir le profil de l'utilisateur
Contrairement à l'habitude, O'Connor ne prononça pas son traditionnel discours d'encouragements - ou ce qui s'en rapprochait - et de conseils à l'équipe. Celui-ci fut remplacé par un monologue qui se voulait touchant mais qui ne toucha pas le moins du monde le jeune homme. En d'autres circonstances peut-être mais les événements qui s'étaient déroulés avec le pauvre Sean Fitcher l'avait conforté dans son idée que les mangemorts ne pouvaient avoir qu'une descendance à la hauteur de leur dégénérescence. Y avait-il vraiment à douter d'ailleurs ? Il devait bien avouer que son hésitation avait été brève et remontait déjà à longtemps maintenant. Ulrich devait avoir 15 ans tout au plus lorsqu'il s'était rassuré en se disant qu'il faisait bien plus que le bon choix : il rendait un service aux générations futures et vengeait au quintuple ce qu'on lui avait durement arraché.

- "Aujourd'hui je ne vais pas tenir le discours habituel, ni même m'étendre sur de trop longs schéma stratégique. J'ai juste envie de vous dire à quel point ce fut un plaisir pour moi de partager ma passion avec des coéquipiers tels que vous... J'ai sans doute été un capitaine très exigeant, ne vous ménageant guère en matière d'effort et d'investissement, mais je veux que vous sachiez que je suis très fier de vous. Nous avons récolté ensemble de nombreux trophées ensemble, et voila que se dessine devant nous l'un des matchs les plus importants de notre saison. Cette rencontre de Gryffondor est essentielle et vitale pour notre saison, elle va sans doute décider du futur vainqueur de la Coupe de Quidditch! Mais une chose est certaine, quel qu'en soit l'issue, elle n'entamera en rien le respect que j'éprouve à votre égard... C'est peut être mon dernier match en tant que capitaine de Quidditch de l'équipe verte et argent, et mon plus grand plaisir est de pouvoir jouer encore une fois à vos cotés! Ma seule consigne pour ce match sera donc de jouer comme vous savez le faire! De prendre du plaisir! Et de faire preuve d'une solidarité exemplaire pour ses coéquipiers! Car nous sommes bien plus qu'une équipe, nous sommes une famille!"

Qui tentait-il donc de duper avec ces paroles aussi fausses ? Un mois auparavant, il avait tenté d'attenter à la vie du Serdaigle bégayant et voilà qu'il tentait de faire son bon enfant ? A coup sûr, s'il avait pu montrer son vrai visage, le jeune homme aurait ri à gorge déployée des paroles tenues par l'attrapeur serpentard. Comment pouvait-on n'avoir aucune gène à se comporter de la sorte ? Ce genre de personnes le dégoutait vraiment.
Regardant ceux qui lui servaient de coéquipiers, il put lire tour à tour de l'incrédulité et de la tristesse sur leurs visages. Il ne les comprendrait jamais... Comment pouvait-on soutenir un personnage tel que Darren O'Connor ?

" Ridicule..."

Un fois son speech terminé, leur capitaine s'approcha de lui, posant amicalement sa main sur son épaule.

- "Ulrich! Tu as l'étoffe d'un capitaine! Si je devais quitter cette équipe se serait pour moi une immense fierté que de te passer le relai! Je tenais simplement à te le dire, ce n'est en aucun cas une obligation... Bon Match!"

Capitaine ? Pour lui succéder ? C'était une plaisanterie ? Qui aurait voulu reprendre le poste qu'un être aussi infâme que lui avait occupé ? Certainement pas lui !
Cependant c'était des paroles que le bon Ulrich Keller connu de tout Poudlard ne pouvait prononcé. Son masque lui imposait d'adopter un tout autre comportement. Bon sang que ce rôle si bien peaufiné commençait à lui peser après tant d'années à l'interpréter !

- " Comme si je pouvais remplacer un capitaine de ta trempe, ne plaisante pas ! ", lui répondit-il avec une gène feintée tandis qu'O'Connor serait déjà sa coéquipière de batte, la terrible McGowan, dans ses bras.

Ulrich détestait la jeune femme : il n'aurait pu tomber sur pire compagne pour jouer à ce poste. McGowan, de son prénom Lauren, était une fille qui n'avait de son sexe que bien peu d'attribut. Cela dit, le fait qu'elle ne mette que très peu sa féminité en avant n'était clairement pas le problème. Après tout, il y en avait bien d'autres du même genre au sein de l'établissement à commencer notamment par l'attrapeuse de l'équipe adverse qui s'habillait selon ses propres critères sans s'ennuyer le moins du monde à suivre les codes vestimentaires que Swann, elle, n'oubliait jamais !
Non, le soucis avec Lauren, c'était son caractère de molosse... Il n'y avait pas d'autres mots pour la qualifier. On faisait tout un cas de la Harpie des Gryffondors mais la batteuse des Serpentards n'avait rien à lui envier. Viril, violente, brutale même, la joueuse bousculait tout ce qui se trouvait en travers de son passage. Bousculer était d'ailleurs un euphémisme...
Ulrich n'aimait vraiment pas devoir jouer avec elle en duo, vraiment pas ! Comment pouvait-il manigancer quoique ce soit alors qu'il devait au sein de ses propres rangs se méfier de cette folle à lier ? Même Fernoys était une enfant de coeur en comparaison !

Alors qu'ils allaient rentrer sur le terrain, Ulrich lança, comme à l'accoutumée un clair et distinct "Bon match !" à tous.
Bon match... Oui cela allait l'être. Notamment pour O'Connor qu'il comptait bien malencontreusement heurté aujourd'hui. Il était hors de question qu'il lui échappe comme sa meilleure amie !

Avant de rejoindre Wright qui voletait plus haut que les autres joueurs vu son poste d'attrapeuse, O'Connor leur donna ses dernières consignes.

- "Ne leur laissez aucune seconde de répit! Je veux que cette blondinette de Baker en prenne pour son grade, et n'arrive plus à capter le moindre souaffle! On maintient les lignes et on les enfonce! Le batteurs vont jouer un grand rôle! Ulrich! Je compte sur ta précision, fais leur manger du cognard à ces maudits gryffondor!"

Le jeune homme acquiesça doucement juste avant de voir la mine plus renfrognée qu'à l'habitude de McGowan. A l'évidence, l'éloge de la seule précision d'Ulrich lui avait parue déplacée. Aussi, soucieux de ne pas se trouver sur la ligne de mire de sa coéquipière, tenta-t-il une remarque pour apaiser celle-ci.

- " Je ne serais rien sans le travail de précisions de McGowan", lança-t-il en souriant.

Ne laissant pas le temps à la Terreur d'objecter, il partit se positionner sur un flan du terrain. Le match allait commencer et il promettait d'être intéressant.




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : Ulrich ♥️ Jayden ♥️ Nathanaël ♥️ Uriel ♥️ Georgiana ♥️ Dorian ♥️ Cecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Georgiana WrightAncien personnageavatar
Messages : 395

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu'elle voyait O'Connor s'élever pour venir se placer dans la même position qu'elle-même occupait tout en donnant ses dernières recommandations à son équipe, Georgiana repensa à la tentative d'humour de Baker... La jeune femme ne l'aimait clairement pas. Pas qu'il fut désagréable, non, il était bien pire que ça. Arrogant, son apparente ouverture d'esprit et son comportement extrêmement amical à l'égard des autres ne faisaient qu'attiser la méfiance qu'elle lui portait. Or la méfiance n'engendre pas de confiance et il lui était donc impossible d'essayer ne serait-ce que pour faire plaisir à sa mère et garder son poste, de développer son esprit d'équipe dans de telles conditions. Peu lui importait bien sur si Margaret Wright ne s'était pas affolée à l'idée qu'aucune lettre d'aucun condisciple à l'exception de ce "charmant Bryan" n'arrive jamais à leur demeure durant les vacances d'été.
Toujours est-il qu'aujourd'hui, elle montrerait une fois de plus non seulement à son équipe mais également à celle adverse, qu'elle méritait amplement sa place d'attrapeuse en faisant, par la même occasion, ravaler sa langue à ce prétentieux d'O'Connor qui arrivait justement à sa hauteur.

- "Finalement pour un sanglier volant, tu es très séduisante sur un balai Wright! Je tiens à te rassurer lorsque tu seras dans mon sillage, j'essaierai de ne point prendre trop de vitesse afin que tu puisses me suivre... De plus, il ne faudrait pas dépeigner cette sublime tignasse rousse au couleur de maison de bouffons! C'est promit à la fin du match, je te dédicacerai le vif d'or et tu pourras même me rejoindre dans mon vestiaire pour enterrer la hache de guerre, si tu le souhaite! En tout bien tout honneur bien entendu! Enfin à toi de voir... Il me tarde d'embrasser cette coupe de Quidditch!"

Une provocation ? Georgiana ne put s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire cristallin. N'avait-il donc rien trouver de mieux que cela ? S'il pensait la déstabiliser de la sorte, il se trompait lourdement. Les brimades concernant ses capacités où son physique notamment sur un balai pouvaient éventuellement la blesser lorsqu'elle se retrouvait en fin de journée seule et les rideaux fermés dans son lit à baldaquin mais elle se trouvait ici sur un terrain de Quidditch. Outre le classement de son équipe, elle défendait sa fierté et l'affront qu'il lui avait précédemment infligé ! En conséquence, la jeune femme ne flancherait pas et jouerait dans le même registre que son assaillant.

- " Seigneur, serait-ce là un compliment du grand O'Connor, fils de mangemort de son état et meilleur ami de cette adorable et folle de Fernoys de surcroît ? La gamelle que tu t'es prise lors de ton match contre les Poufsouffle t'a, à l'évidence, fameusement touché.", lui fit-elle avec un sourire ironique.

S'approchant avec son balai du Serpentard, elle murmura en le frôlant pour changer de place : " Ne me confonds pas avec les poufs que tu côtoie habituellement O'Connor. Je suis d'un autre niveau et d'une toute autre classe. Aussi mon physique m'importe peu. Je laisse ça à ta précieuse Lorgan ou à cette gourdasse de Twilfit."

Une fois parvenue à sa nouvelle position, Georgiana porta négligemment une attention toute particulière à ses ongles.

- " Quand à ta vitesse, tente déjà de ne pas retomber de ton balai. Je tiens à ce que tu sois conscient quand j'attraperai le vif d'or alors que tu te trouves justement "dans mon sillage", très cher. "

La chose faite, la jeune femme commença son observation des différents mouvements de l'équipe tout en cherchant des yeux le vif d'or.

* Ce Serpent ne compte tout de même pas rester là à mes côtés quand même ? *




 
Georgiana Vivien Wright
Harpie des Gryffondors ♥️
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1037

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque le coup d'envoi fut sifflé, Jeremy se stabilisa entre ses trois poteaux et observa ses coéquipiers. Le Souaffle était aux Serpentard mais Juliet l'intercepta très vite et fonça vers les buts adverses. Son premier tir fut très bon, même si le gardien l'arrêta avec dextérité avant de renvoyer la balle à Joy Highlands, une des poursuiveuses de Serpentard. Jeremy était globalement satisfait de ses poursuiveurs. Juliet était une bonne joueuse, pleine d'énergie et inventive. Malheureusement, ses coéquipiers ne parvinrent pas à récupérer le Souaffle et la poursuiveuse adverse lança la balle d'un tir puissant.

Jeremy se pencha sur son balai et fila droit vers le Souaffle. Malheureusement, un cognard fonça droit sur lui, le forçant à dévier de sa trajectoire. Le Souaffle finit sa course en plein dans le cercle du milieu, ouvrant ainsi le score pour Serpentard. Pendant que les supporters vert et argent, menés par Swann, applaudissaient à tout rompre, Jeremy fit quelques figures pour éviter le cognard jusqu'à ce que Matthew vienne l'en débarrasser.

"MATTHEW ! Plus vite que ça la prochaine fois !", gronda Jeremy à l'intention de son jeune coéquipier.

Jeremy était quelqu'un d'aimable... mais sur un terrain de Quidditch, il n'hésitait pas à lancer ses brimades. Jurant entre ses dents, il fila récupérer le Souaffle pour relancer le jeu et se repositionna devant ses buts. Bon, à la décharge du jeune Matthew, il n'avait pas n'importe qui en fasse de lui. Lorena et lui avaient l'air de crevettes à côté d'Ulrich. Quant à Lauren, c'était une véritable brute...

Le début du match fut douloureux pour les rouge et or qui prirent quelques buts et mirent quelques temps à réagir. Heureusement, Gryffondor remontèrent rapidement au score. Quant à Jeremy, il retrouva vite ses marques et fit plusieurs arrêts. Le match trouva son rythme de croisière, et il put enfin souffler et jeter un coup d'oeil au ciel, en direction des attrapeurs. Il espérait que Georgiana ne se laisserait pas déstabiliser par les provocations que O'Connor ne manquerait pas de lui lancer...
Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Darren ayant allumer la mèche de la déstabilisation, un duel de provocation débuta entre les deux attrapeurs. C'était souvent le cas à ce poste-clef, mais cette fois-ci, le duel avait une toute autre ampleur. C'était un véritable combat d'égo entre un prétentieux serpent et une harpie déchainée!
Et il faut dire que la caractérielle Georgiana Wright avait un petit contentieux à régler avec l'orgueilleux serpentard, qui avait perturbé l'un de ses entrainements, n'hésitant point à la railler sur sa dextérité dans le maniement du balai. Darren avait une technique, qui avait souvent fonctionnée dans le passé, lui octroyant même la victoire dans l'édition de la coupe de quidditch précédente. L'odieux serpentard aimait jouer avec les nerfs de ses adversaires pour les déconcentrer...
Mais voila cette fois-ci, Darren avait en face de lui Georgiana Wright, la jeune fille s'étant ardemment préparée à ce duel épique!
Elle répondit d'ailleurs du tac-au tac aux premiers quolibets du serpentards.

" Seigneur, serait-ce là un compliment du grand
O'Connor, fils de mangemort de son état et meilleur ami de cette
adorable et folle de Fernoys de surcroît ? La gamelle que tu t'es prise
lors de ton match contre les Poufsouffle t'a, à l'évidence, fameusement
touché.
"

Darren fit mine de s'épousseter l'épaule, avant de rétorquer à la petite brimade de Georgiana Wright.

"Un compliment...? Certainement pas!
C'est juste une forme de pitié pour la future perdante de ce duel! Tu crois que cela m'amuse de devoir t'humilier?
Et puis cesse de parler de dénigrer Harmonie Fernoys! Elle vaut mieux que toute la bande de débiles mentaux réunies que tu te te coltines! Et a ta décharge, ma défaite et ma chute dans le match contre Poufsouffle est uniquement lié aux mauvaises conditions météorologiques. Alors tu devrai la mettre en sourdine surtout en une journée aussi radieuse qu'aujourd'hui..."


Chacun essayait de conserver son sang froid, car la future traque du vif d'or s'annonçait périlleuse! Le vainqueur de ce match pouvait être le futur vainqueur de la coupe de quidditch...
Georgiana l'avait comprit et elle envoya une nouvelle brimade au serpentard alors qu'elle passa tout à coté de lui.

" Ne me confonds pas avec les poufs que tu côtoie
habituellement O'Connor. Je suis d'un autre niveau et d'une toute autre
classe. Aussi mon physique m'importe peu. Je laisse ça à ta précieuse
Lorgan ou à cette gourdasse de Twilfit.
"

Darren éclata de rire. Le genre de rire supérieur qui n'a pour but que d'enfoncer son interlocuteur.

"Tu es simplement jalouse, c'est tout...
C'est clair que tu es loin d'avoir la poitrine généreuse de Kelsey, ni même un dixième de l'élégance vestimentaire de Swann Twilfit. Tu pourrai être jolie, mais tu te caches derrière un comportement de garçon manqué insupportable. Il faudra t'y résoudre, mais tu es beaucoup trop agressive et vide de sensualité féminine pour espérer venir une nuit dans mes bras. Seul ta défaite et la pitié que ta triste vie m'inspire pourrait éventuellement prôner en ta faveur..."


Darren adressa un petit clin d’œil moqueur à la Gryffondor, en espérant l'avoir déstabilisé définitivement pour le match. Mais ce n'était pas le cas, car le jeune femme semblait bien décidée à tenir tête à l'effroyable vantard.
Tout en faisant mine d'observer ses ongles, elle rétorqua avec un aplomb incroyable.

" Quand à ta vitesse, tente déjà de ne pas retomber
de ton balai. Je tiens à ce que tu sois conscient quand j'attraperai le
vif d'or alors que tu te trouves justement "dans mon sillage", très cher.
"

Darren souffla légèrement pour relever une mèche qui lui barrait le visage, et il conclut ce duel psychologique d'avant match par une dernière estocade.

"Parole de serpentard, tu seras aux premières loges pour ma victoire! Tu n'auras plus que tes yeux pour pleurer!"


Darren O'Connor se mit alors en position. La petite joute verbale n'était pas une franche réussite pour lui, car il n'avait pas réussit à faire sortir de ses gonds l'attrapeuse, qui pourtant trainait derrière elle une sale réputation de colérique.
Mais ce n'était pas bien grave, Darren se disant qu'il allait lui infliger une correction mémorable en matière de vol!

Coup de sifflet! Le match débuta! Et le vif d'or, tel un éclair, commença à zigzaguer dans les aires. L'attrapeur serpentard se lança alors à se poursuite, avec la ferme intention d'y mettre la main dessus. Le duel tournait à son avantage, Georgiana restant dans son sillage contrairement à ce qu'elle avait énoncé auparavant.
A un moment du match, les deux attrapeurs frôlèrent la foule, soulevant des cris d'admiration et d'encouragement de la part des deux camps! Puis par la suite, le vif d'or se montra beaucoup plus aérien, stagnant en altitude, très haut au dessus du terrain de quidditch. Parfaite localisation pour un duel au sommet!
Darren avait fait le choix de ne se concentrer uniquement sur le vif d'or, et de faire abstraction de ce qui se passait dans le combat de poursuiveurs. Le serpentard espérait juste que ce blondin de Baker était en train de prendre sa petite raclée. Pour sa part, il devait donner une petite correction à cette maudite rouquine!
Alors que la match semblait s'installer dans la durée et gagnait en intensité, Darren entrevit la victoire lorsque le vif passa à moins de deux mètres de lui. Son regard de fauve se braqua sur lui, s'élevant dans les cieux en solitaire, Wright n'étant plus collée à se basques.
Atteignant une vitesse prodigieuse, Darren voyait voltigé le vif juste devant la pointe de son balai. Imprimant encore plus de vitesse à son vol, le serpentard tendit la main, touchant du bout des doigts le vif. Il n'avait plus qu'à serrer la main, et la coupe lui reviendrait, lorsque...

Un cognard percuta si violemment son balai, que sous l'effet du puissant impact celui-ci se brisa net!

Nul doute que si Darren avait prit ce cognard dans la tête, celle-ci aurait plus que dégonflée de la vanité qui l'habitait, le choc l'aurait sans doute tuer sur le coup. Au lieu de cela, Darren projeté hors de son balai brisé, entamait une chute mortelle. Une mort, disons un peu moins rapide, qui lui laissait le temps d'espérer que quelqu'un lance sur lui un "Arresto Momentum"...
Dans sa descente vertigineuse, Darren battait des pieds et des mains, mais n'étant pas un oiseau, ce réflexe de survie était totalement inutile.

Seul un miracle pouvait sauver Darren et celui-ci se produisit, lorsque le serpentard tomba violemment à califourchon sur un autre balai qui appartenait à ... Georgiana Wright!
Darren poussa un cri de douleur, lorsqu'il sentit sous le choc, le manche du balai s'enfoncer dans ses bijoux de famille. Cette réception miraculeuse fit dévier considérablement la course du balai de Georgiana, qui semblait éprouver de grande difficulté à reprendre le contrôle de celui-ci...
Toujours haletant suite au choc, Darren enserra machinalement de ses deux bras, la taille de la gryffondor pour s’accrocher et ne point poursuivre sa chute vertigineuse. Son balai brisé, il ne pourrait jamais récupéré le vif d'or! et la coupe allait lui échapper, du moins dépendrait des résultats des autres matchs!
Darren tenta alors de hurler un ordre à l'oreille de l'attrapeuse gryffondor!

"Redescends-moi vers les poursuiveurs! Il faut que je récupère un balai de ma propre équipe!"

Mais voila le vif se retrouvait à quelques mètres à peine de la position de Georgiana Wright, et cette dernière ne pouvait laisser passer pareille occasion.
Darren constata alors avec horreur, qu'il se trouvait aux première loges pour assister à la victoire de sa rivale. En effet Georgiana ne s'était pas laissée déconcentrée et fondait à présent sur le vif, ne laissant à Darren que le rôle d'un spectateur humilié par la défaite!
Le grand Darren O'Connor ne pouvait pas perdre! Il devait trouver une solution...
La seule qui s'offrait à lui était de tricher, sans se faire voir.
Darren glissa alors discrètement sa main vers la longue chevelure rousse de la jeune fille, et la tira violemment en arrière pour la perturber dans sa capture du vif! Le serpentard empoignait les cheveux de celle qui lui avait miraculeusement sauvé la vie, tirant sur ceux-ci comme s'il s'agissait des rênes d'un cheval.
Darren écumait de rage à l'idée de perdre!

"Je ne peux pas te laisser gagner, espèce de saleté! Je ne veux pas revivre la même humiliation que contre cette demi-portion de Weaver! C'est pas possible! Je ne veux plus perdre contre une femelle encore une fois! C'est terminé!"

Mais soudain les yeux de Darren s’agrandirent d'horreur!
Il tenta d'exercer une ultime pression sur la chevelure de l'attrapeuse rouge et or, mais cela ne l'empêcha pas de pousser un cri de desespoir...

"Oh Noooooooooooooon!"

Darren comprit à cet instant qu'il venait de perdre et d'abandonner le match à ces pires ennemis! Abattu et déprimé, ses mains lâchèrent les cheveux de la grande gagnante, pour retomber le long de son corps.
Contrairement à ce qu'il avait prédit, Darren venait de perdre, et avait assister au premier rang au triomple de Georgiana Wright!

[Fin de Rp pour moi, les gryffondor peuvent s'en donner à cœur joie! Si Georgia veux donner SA vision de ce combat aérien, elle est libre!]


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Georgiana WrightAncien personnageavatar
Messages : 395

Voir le profil de l'utilisateur
O'Connor avait vaguement tenté de l'intimider mais c'était mal la connaître.
Lorsque le coup de sifflet de début de match retentit, la jeune fille vit le vif d'or brièvement. Volant pour le suivre, elle fut dépassée par O'Connor.

* Poisse ! Coûte que coûte, ce crétin ne gagnera pas aujourd'hui ! *

Filant droit derrière lui, elle réfléchit posément à la situation : vu sa carrure, elle ne pouvait se permettre de se coller à son opposant. Aussi se contenta-t-elle de suivre le vif d'or non loin de l'arrogant Serpentard. A n'en pas douter, celui-ci devait être enchanté de la voir dans cette posture mais la Gryffondor n'en avait cure : on verrait bien qui rirait le dernier !
Lorsqu'ils frôlèrent le public, la jeune fille changea de stratégie. Il était hors de question qu'elle reste en retrait de la sorte à suivre bêtement ce crétin. Aussi changea-t-elle de direction en repérant le vif d'or. Celui-ci s'élevait dans les airs de plus en plus haut suivi de près par l'attrapeur adverse.
Se secouant, Georgiana poussa son balai à s'élever à son tour. Même si elle devait tomber de cette hauteur et passer le reste de son année à l'infirmerie, elle le ferait mais il était plus qu'hors de question que le Serpentard gagne face à elle. Elle était arrivée à hauteur du jeune homme lorsqu'elle le vit tendre la main vers la balle dorée.
Serrant les dents, elle s'apprêtait à tenter d'imposer sa frêle carrure et ainsi le déconcentrer pour pouvoir s'en emparer lorsqu'elle vit un cognard foncé droit vers eux. Hésitant quelques secondes seulement et se maudissant de son honnêteté, elle s'essaya à prévenir son ennemi.

- " O'Connor at...", commença-t-elle en s'écartant

Le reste de l'avertissement de la rouge et or resta néanmoins dans le fond de sa gorge alors que le cognard touchait son opposant. Sous le choc, le balai se brisa et elle vit alors l'arrogant serpent chuter en battant bêtement des bras et des jambes.

Retenant à grand peine un rire et concentrant à nouveau sur le vif d'or, Georgiana s'éleva pour le poursuivre. La victoire était désormais assurée à sa maison et l'équipe, faute de l'accepter, reconnaitrait enfin ses talents malgré son caractère. Sa main allait se refermer sur le vif lorsqu'elle jeta un regard vers le sol : la foule avait commencé à hurler et elle s'inquiétait d'une éventuelle mésaventure qui aurait pu arriver à l'un de ses coéquipiers.
Cependant, ce n'était pas pour un Gryffondor que les spectateurs avaient peur mais pour un Serpentard : Darren O'Connor. Alors qu'elle avait pensé qu'un de ses joueurs viendrait le récupérer, il n'en était rien et l'odieux personnage continuait sa descente vertigineuse. Que faisait donc Keller ? Il avait pile poil la bonne carrure pour pouvoir prendre son ami sur son balai alors, par Merlin, qu'attendait-il ?
Regardant justement ce que ce dernier faisait, elle put le voir assister tranquillement à la scène sans bouger d'un centimètre. L'espace d'un instant elle put même apercevoir un rictus mauvais sur les traits de l'angélique et si gentleman batteur des verts et argent.
Secouant la tête et attendant encore quelques secondes que quelqu'un se décide à bouger, Georgiana fut contrainte de se résoudre à l'idée qu'O'Connor allait finir par s'écraser au sol si personne n'intervenait.
Aussi bien que sachant pertinemment bien qu'elle allait le regretter au moment même où il atterrirait sur son balai, elle se désintéressa du vif d'or et plongea en direction de son opposant. Les attrapeurs étaient généralement réputés pour être plus rapides et bien plus agiles que la plupart des autres joueurs de Quidditch et elle espérait vraiment que ce fut le cas...
Dépassant le Serpentard, elle s'arrêta un peu plus bas, attendant anxieusement le choc à venir.

* Pitié faites que tout se passe bien. Pour une fois que je m'intéresse au bien-être des autres, Merlin tu serais gentil de venir m'aider !*

O'Connor finit par atterrir aussi lourdement qu'elle se l'était imaginé. Tentant de redresser doucement son balai, elle entendit derrière elle son passager crier de douleur. Voilà qui commençait déjà fort bien s'il lui vrillait les tympans. N'avait-il donc aucun honneur ce crétin ?
Continuant de lutter pour les maintenir en l'air - c'est qu'il était bien lourd ce Serpentard -, elle sentit les mains de celui-ci l'enserrer et ne put réprimer un frisson de dégoût tandis que ses mains se resserraient autour du manche de son balai à en faire blanchir ses jointures.
Une fois son engin redressé, la Gryffondor chercha du regard un des coéquipiers d'O'Crétin à qui refiler son fardeau , ainsi que le vif d'or. Pour les premiers, aucun Serpentard ne paraissait avoir envie de s'encombrer de leur capitaine quant au second, elle le vit virevolter à quelques mètres d'elle. C'était une occasion à saisir !
Se dirigeant vers ce dernier, elle sentit son passager remuer et se pencher vers son oreille.

* Qu'est-ce qu'il a encore celui-là ? Il n'a donc pas appris à se faire discret après sa honteuse mésaventure ?, râla-t-elle pour elle-même en levant les yeux au ciel *

- "Redescends-moi vers les poursuiveurs! Il faut que je récupère un balai de ma propre équipe!"

Fondant vers le vif d'or, Georgiana ignora la demande du Serpentard. Elle était gentille mais pas stupide. Le vif d'or ne pourrait lui échapper. Alors qu'elle tendait la main vers la minuscule balle ailée, sa toison fut vivement tirée en arrière par celui qu'elle venait de sauver.

- "Arrêtes ça O'Connor ! N'as-tu donc pas le moindre amour-propre ? La moindre fierté ? Qu'as-tu d'un homme sérieusement pour te comporter de la sorte ? Abandonne, tu as perdu !"

Confiante et faisant fi de la douleur qu'elle ressentait au cuir chevelu faisant perler des larmes au coin de ses yeux, l'attrapeuse resta concentrée sur sa cible.

- "Je ne peux pas te laisser gagner, espèce de saleté! Je ne veux pas revivre la même humiliation que contre cette demi-portion de Weaver! C'est pas possible! Je ne veux plus perdre contre une femelle encore une fois! C'est terminé!"

Alors que sa main se refermait sur le vif d'or, un sourire se dessina sur le visage de l'attrapeuse victorieuse. Gryffondor venait de gagner et les mesquins coups bas des Serpents n'y avaient rien fait !
Heureuse comme jamais, elle remonta fièrement en chandelle et s'arrêta en position stationnaire quelques minutes.

- " La prochaine fois, je te laisse t'écraser au sol comme tu l'aurais mérité O'Connor. Le comportement que tu viens d'avoir montre que tu ne mérites pas d'être attrapeur et encore moins capitaine d'une équipe de Quidditch ! J'ai beaucoup de défaut mais ma fierté n'a jamais été ébranlée une seule fois. Je ne donne pas chère de la tienne : non content de ne pas te comporter en homme, tu es d'une stupidité affligeante d'avoir cru m'avoir de la sorte.", lui fit-elle en se tournant vers lui.

Son discours terminé, elle redescendit au sol pour se libérer du poids d'O'Connor. Lorsque celui-ci fut à terre, elle se repositionna pour redécoller.

- " N'oses plus jamais poser tes sales pattes sur moi, tu as bien compris ?", gronda-t-elle dans sa direction avant de s'élever dans les airs pour se positionner aux côtés de "son" équipe.


[RP Terminé]




 
Georgiana Vivien Wright
Harpie des Gryffondors ♥️
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Match de Quidditch Serpentard/Gryffondor

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)
» Match de Quidditch Serdaigle/Gryffondor [RP sans tour de jeu]
» Match de Quidditch Gryffondor/Serpentard [RP sans tour de jeu]
» QUIDDITCH ◮ Inscription au match GRYFFONDOR vs SERPENTARD (4)
» MATCH#3 GRYFFONDOR <vs> SERPENTARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc, :: Terrain de Quidditch,-