AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Ange et démons

Artémis NottAncien personnageavatar
Messages : 161

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 22 avril 2006

Artémis s'était levée tôt le matin afin d'aller poster son courrier. Elle avait moins de risque de croiser du monde. Silencieusement, elle avait quitté le dortoir en se félicitant de ne pas réveiller Nora, Jane et Robin. Le chemin à la volière ne lui prit pas trop de temps. Elle appela sa chouette, Blacky, et lui donna quelques petites graines à manger tout en lui parlant de la pluie et du beau temps. Après quelques minutes, elle lui confia la lettre destinée à ses parents et la regarda disparaître dans le ciel de Poudlard. Depuis qu'ils étaient rentrés de vacances, le ciel était au beau fixe. Artémis aimait ça. C'était bien plus agréable d'être dans le parc de Poudlard avec ses rares amis, là où il y avait de la place pour tout le monde, plutôt que coincé dans le château à se faire bousculer en permanence.

Elle pensait profiter de sa solitude encore un moment mais des voix lui parvinrent bientôt. Elle en identifia immédiatement une et grimaça: il s'agissait de Bryan Thompson, un cinquième année de Gryffondor particulièrement désagréable. Artémis rentra la tête dans les épaules, résignée à ne pas pouvoir l'éviter. Et ça ne manqua pas. A peine Bryan et son ami avaient-ils débarqué que les moqueries fusèrent.

"Tiens, c'est la petite mangemorte de Poufsouffle!"
"Mangemorte, tu parles, elle est aussi peureuse de grasse!"


"Moi, au moins, je ne bave pas comme un crapaud!" répondit-elle hargneusement, faisant référence à la rumeur sur sa rupture avec Georgiana Wright.

Elle avait touché juste: Thompson s'empourpra violemment. Mais il se reprit malheureusement et sortit sa baguette, laissant Artémis désespérée. Elle n'avait aucune chance contre ce cinquième année.
InvitéInvité


Tous les samedis matins, depuis qu'Angélique était scolarisée à Poudlard, elle envoyait une lettre à son grand frère. C'était une espèce de rituel, qu'ils suivaient consciencieusement. Même si d'autres lettres étaient échangées durant la semaine, plus ou moins nombreuses, celle du samedi matin était traditionnelle et Alex se faisait un devoir d'y répondre dans l'instant, même surchargé de boulots par ses études.

Ainsi, en ce premier Samedi matin après les vacances d'Avril, Angie n'avait qu'une idée en tête, envoyer cette lettre. Cela ne faisait qu'une semaine qu'elle était de retour à Poudlard et, déjà, son frère lui manquait plus que de raison.

Tout en se dirigeant vers la volière, alors que le soleil pointait dans le ciel, Angélique relut brièvement la missive. Banalités, débilités, quelques touches mélodramatiques. Elle se moquait de lui et de sa petite amie récentes, des niaiseries qu'ils avaient échangé pendant les vacances, toutes ces choses-là qu'elle faisait à longueur de journée lorsqu'ils étaient ensembles. Elle soupira longuement, maudissant une nouvelle fois Poudlard, qui l'avait éloignée de tellement de choses.

Elle fut brusquement sortie de ses pensées en entendant une voix masculine s'exclamer:

"Tiens, c'est la petite mangemorte de Poufsouffle !"

Aussitôt, une voix répliqua :

"Mangemorte, tu parles, elle est aussi peureuse de grasse !"

Angélique fronça les sourcils et accéléra le pas, grimpant quatre à quatre les marches menant à la volière. Alors qu'elle ouvrait brusquement la porte, une autre voix, plus féminine, se défendit :

"Moi, au moins, je ne bave pas comme un crapaud !"

Angie se figea, attendant la réaction des opposants de la jeune fille, pour décider si elle devait interférer ou non. Voyant qu'ils ne disaient rien, ce que la Serpentard trouva suspect, elle s'avança dans la volière et ses yeux s'écarquillèrent en voyant qu'un des deux garçons menaçait une brunette de sa baguette. Rougissant furieusement de colère, Angélique s'approcha précipitamment en criant :

"Non mais vous n'allez pas bien !? Je peux savoir ce que vous êtes en train de faire ? Rangez immédiatement vos baguettes !"

Les deux garçons, qu'elle identifia comme des Gryffondor, la regardèrent d'un air méprisant. Celui qui tenait la baguette s'exclama :

"Et t'es qui, toi, pour nous donner des ordres ?"

Angélique haussa un sourcil moqueur et répliqua :

"Angélique Davidson, 18 ans, Serpentard. Tu veux peut-être mon code de sécurité sociale, aussi ?"

Puis, ses sourcils se froncèrent et observant les deux garçons avec un dédain immense, elle gronda:

"-Enfin, tout ce que tu as à savoir, c'est que sans même dire un mot, je peux t'envoyer valser à l'autre bout de la salle. C'est toi qui vois, tu restes et tu finis à l'infirmerie; ou tu ranges ta baguette, tu te casses et je ne te revois plus jamais traîner autour d'elle." conclut-elle en désignant la Poufsouffle à ses côtés.
Artémis NottAncien personnageavatar
Messages : 161

Voir le profil de l'utilisateur
Sauvée par le gong. Thompson était à deux doigts de lui lancer un sortilège lorsqu'une jeune fille entra dans la pièce. Elle était très jolie, mais elle n'avait pas vraiment l'air heureuse de ce qu'elle voyait. Artémis craint un instant qu'elle ne se joigne aux autres avant qu'elle ne commence à leur crier dessus et à les menacer. Artémis senti un immence sentiment de gratitude devant l'autorité dont faisait preuve la jeune fille, qui s'appelait apparemment Angélique. Elle n'avait pas à prendre sa défense et pourtant, elle le faisait. La Poufsouffle se jura qu'elle lui revaudrait ça.

Les menaces d'Angélique parurent impressionner les deux Gryffondors qui, après un dernier regard méprisant à leur égard, tournèrent les talons. Ils accompagnèrent leur sortie d'un "elles n'en valent pas la peine" pour sauver leur honneur, mais les pas qui résonnaient dans l'escalier étaient précipités. Artémis n'osa pas prononcer un mot avant d'entendre la porte de la volière claquer. Elle se tourna alors vers Angélique et lui adressa un sourire éblouissant, toute trace d'inquiétude envolée:

"Merci beaucoup!" s'exclama-t-elle. "Je crois que je ne m'en serai pas sortie sans toi, je n'aurai jamais pu gagner un duel contre eux. "

Elle hésita un moment avant de se présenter.

"Je suis Artémis Nott." Comme elle savait que son nom avait toujours pour effet de refroidir les gens, elle ajouta. "Mais ça n'empêche pas que je te dois une reconnaissance éternelle!"
InvitéInvité


Les imbéciles se dépêchèrent de fuir, leur offrant tout de même un regard méprisant. Angélique soupira et pesta intérieurement contre ses idiots qui n'avaient rien d'autre à faire que d'embêter de pauvres gamines innocentes. Elle se tourna vers la victime et lui fit un petit sourire alors que cette dernière la remerciait chaudement. Quand elle lui expliqua qu'elle avait craint de ne pas s'en sortir, vu qu'il lui semblait impossible de gagner contre eux, Angie eut un petit sourire moqueur et s'exclama :

" Ils ne sont surement pas très futés pour s'acharner contre une fille aussi mignonne que toi, je suis certaine que tu les aurais battus à plate couture. Elle lui adressa un clin d'oeil et reprit, en sortant une lettre pour son frère de sa poche : "Tu n'as pas à me remercier, en tout cas, c'est tout naturel...

Elle se tut, cherchant le nom de la jeune fille avant de réaliser qu'elle ne le connaissait pas. Heureusement, la petite, qui semblait avoir hésité, lui donna son nom. Artémis Nott. Angélique haussa les sourcils, surprise par ce nom particulier. Artémis. C'était joli, vraiment. Malheureusement, la Poufsouffle sembla mal interpréter son mouvement de sourcils puisqu'elle ajouta aussitôt qu'elle lui devait une reconnaissance éternelle. Les sourcils d'Angélique s'haussèrent véritablement cette fois, et elle répliqua aussitôt :

" Tu ne me dois rien du tout, Artémis ! Je te l'ai dit, c'était tout naturel. Je ne pouvais décemment pas te laisser aux mains de ces idiots... Alors oublie cette histoire de reconnaissance, tu veux ? Cela m'embarrasse plus qu'autre chose, avoua-t-elle en lui souriant gentiment.

Elle accrocha la missive pour Alexandre à la patte d'un des hiboux du collège et lui murmura l'adresse de son frère. Elle se détourna et se rapprocha d'Artémis, faisant distraitement un chignon désordonné.

" Mais, dis-moi, pourquoi donc te menaçaient-ils ? Tu ne sembles absolument pas du genre à faire des ennuis aux gens, donc j'imagine qu'il ne s'agissait pas d'un règlement de comptes ... ? "

Angélique se posa devant la Poufsouffle, jouant distraitement avec sa baguette et attendant avec une curiosité non dissimulée la réponse.
Artémis NottAncien personnageavatar
Messages : 161

Voir le profil de l'utilisateur
Angélique avait vraiment plus de confiance en Artémis que la jeune fille n'en avait. Elle était sûre qu'elle se serait fait aplatir, oui. Elle n'avait pas le niveau pour battre deux élèves plus vieux qu'elle et en supériorité numérique. Absolument pas. Mais Angélique semblait tellement gentille qu'elle eut envie de la croire et ne la détrompa pas. Elle n'osa pas non plus insister quand la Serpentard lui dit qu'elle ne lui devait vraiment rien, cela semblait vraiment la déranger. Elle bafouilla un "d'accord" perplexe devant tant d'indulgence pendant que la jeune fille attachait une lettre à la patte de sa chouette.

Le problème vint quand Angélique lui demanda pourquoi ils l'embêtaient. Artémis pâlit et recula d'un pas, se demandant comment elle pouvait répondre à ça. Elle avait remarqué qu'Angélique n'avait pas tiqué à l'entente de son nom de famille. Peut-être ignorait-elle qui étaient les Nott, et c'était une chance inouïe. Elle n'avait vraiment pas envie de la gâcher. Sauf que voilà, Angélique était tellement gentille qu'elle ne pouvait pas lui raconter des salades. Si elle le découvrait, elle regretterait de l'avoir aidée et la laisserait seule la prochaine fois. Ce qu'elle ferait peut-être si Artémis lui disait la vérité. C'était tellement compliqué! Ne sachant que faire, elle tenta maladroitement de noyer le poisson:

"Non, c'est juste qu'ils sont méchants, surtout avec les plus jeunes, et puis il n'y a pas beaucoup de gens qui m'aiment à cause de mon nom. Et aussi parce que je suis timide et pas très jolie, alors je suis facile à embêter, ça les amuse..."

Sa voix mourue sur la fin et elle attendit avec appréhension la réaction d'Angélique.
InvitéInvité


La réaction d'Artémis, lorsque Angie leur demanda pourquoi ils l'embêtaient, la dérangea sensiblement. Pourquoi reculer ? Pourquoi pâlir ? Avait-elle dit quelque chose qui ne fallait pas ? Angélique grimaça intérieurement, attendant avec appréhension la réponse de la jeune fille. Elle espérait sincèrement ne pas l'avoir vexée... Heureusement, suite à sa réponse, Angie en conclut avec soulagement que ce n'était pas le cas.

Quelque chose, cependant, l'intriguait. Son nom de famille ? Qu'avait-il ? C'était étrange. Angie n'était pas très calée question ancienne famille sorcière, ça venait peut-être de là, mais tout de même ! Les moeurs étaient censées avoir avancé, les haines enterrées...

" J'avoue ne pas comprendre pourquoi on t'en voudrait pour ton nom de famille. Je suis peut-être profondément débile, inculte, peu importe, mais sache que je ne te jugerai jamais sur ça. Et puis, Artémis Nott, c'est quand même super joli, non ? Enfin, je ne sais pas, mais j'adore ce nom de famille, "Nott " ! "

Mouais, Angie n'était pas forcément douée pour réconforter les gens mais, au moins, elle le pensait vraiment !

" Et tu sais, moi je te trouve très mignonne. Par contre, oui, tu as l'air un peu timide, mais ce n'est pas forcément un défaut. Tu verras, avec le temps, tu seras plus forte et tu auras plus confiance en toi !

Ce n'était pas une vérité générale mais, Angie, qui trouvait la Poufsouffle vraiment adorable, espérait que ça le soit pour elle.

" Enfin, si tu as des ennuis, un jour, viens me trouver, je t'aiderai dans la mesure du possible. " ajouta Angélique avec un sourire rassurant.
Artémis NottAncien personnageavatar
Messages : 161

Voir le profil de l'utilisateur
" J'avoue ne pas comprendre pourquoi on t'en voudrait pour ton nom de famille. Je suis peut-être profondément débile, inculte, peu importe, mais sache que je ne te jugerai jamais sur ça. Et puis, Artémis Nott, c'est quand même super joli, non ? Enfin, je ne sais pas, mais j'adore ce nom de famille, "Nott " ! "

Angélique venait probablement d'une autre planète, c'était obligé. C'était peut-être vraiment un ange tombé du ciel, chez les sorciers, et qui essayait de se faire passer pour un humain en attendant de pouvoir remonter au ciel. Artémis ne voyait aucune explication rationnelle - à part celle d'une jeune fille stupide à la mémoire légère, comme le proposais Angélique, et ça ne correspondait pas à l'impression que son interlocutrice renvoyait - qui pouvait expliquer qu'une septième année de Serpentard ne sache pas ce que "Nott" impliquait.

Elle fut tentée de la détromper, de lui expliquer ce que ça voulait dire. Pourtant, elle n'en fit rien. Elle avait été honnête avec elle en lui disant son nom de famille, mais elle n'avait pas non plus envie de tendre le bâton pour se faire battre! C'était déjà suffisamment dur que les autres le prennent eux-mêmes. Et Angélique avait beau sembler gentille comme tout et lui promettre qu'elle ne lui en voudrait pas, on ne savait jamais.

"Merci, c'est vraiment très gentil" dit-elle avec un peu plus d'assurance que précedemment. "Dommage que tout le monde ne soit pas comme toi, ça serait plus simple!"

Angélique la complimenta ensuite sur son physique. Artémis douta de sa sincérité à ce moment là mais ne chercha pas à la démentir. Un compliment de temps en temps ne faisait jamais de mal à personne.

"Merci, mais c'est difficile d'être belle comme toi! Tu dois avoir plein de garçons qui te courrent après! Peut-être même mon frère... Il dit la même chose que toi au sujet de la confiance. Il est en septième année, il s'appelle Théo, tu le connais peut-être?"

Enfin, Angélique lui proposa de venir la trouver en cas de problème. Artémis savait qu'elle n'oserait pas, elle la connaissait à peine. Elle avait déjà du mal à trouver son frère pour ce genre de problèmes, lui qui était tout le temps si sombre dès qu'on parlait de ça, alors une inconnue... Elle rougit cependant, touchée par la demande, et murmura un "merci, j'y penserai" en regardant par terre.
InvitéInvité


Quand Artémis lui annonça qu'elle avait un frère, en septième année, du nom de Théo, Angélique se sentit vraiment très bête. Comment avait-elle fait pour oublier le jeune homme ? Trop habituée à appeler son camarade par son prénom, elle n'avait pas fait le rapprochement entre le garçon et cette jeune fille. D'un coup, qu'Artémis ait eu des problèmes pour son nom paru bien plus clair à Angie, qui s'exclama :

" Je connais bien ton frère ! Je me sens un peu bête de ne pas avoir fait le rapport entre vous deux, d'ailleurs. " ajouta-t-elle avec une petite grimace gênée. " En tout cas, je comprends mieux pourquoi ces garçons t'embêtaient pour ton nom, maintenant. Et je te rassure, le nom ne m'intéresse nullement ; je connais assez bien ton frère pour dire que vous êtes tout à fait fréquentables et que j'ai aucuns soucis à me faire en te parlant !" conclut-elle en lui adressant un petit clin d'oeil.

Elle lui proposa finalement de venir l'aider lorsqu'elle en avait besoin, ce qui fit rougir la Poufsouffle et sourire davantage la Serpentard, qui trouvait Artémis franchement adorable. Alors qu'elle la remerciait, n'osant pas la regarder, Angie rangea sa baguette magique et dit :

" Je vais devoir te laisser, maintenant ; j'ai une tonne de devoirs à faire, désolée ! Allez, bonne journée ! " conclut-elle en adressant un petit signe de la main à la jeune fille.

Puis, se détournant, elle quitta la volière et, songeant avec désespoir à tous ses devoirs, reprit la direction du château. Quand était les prochaines vacances, déjà ?

RP clos
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Ange et démons

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ange et démons
» Anges et Démons
» Idées de noms anges, déchus & démons
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Tours, :: Volière,-