AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [A-S]Bièraubeurre et Mandragore [PV Nora, Danny, Jeremy, Irving & ceux qui veulent se détendre un peu]

Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3398

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 01 avril 2006

Tandis que le dernier tube des Black-Wands résonnait sous le chapiteau, Irving pratiquait magistralement l’Air Guitar dans un coin de la piste de danse. Aucun doute possible, les multiples verres de bièraubeurre avaient eu raison de la morosité du Gryffondor. Il était maintenant dans un état de douce euphorie, heureux de partager ce moment festif avec ses amis.

« C’est dommage que Georgy soit pas là quand même ! On aurait bien rigolé avec elle ! »
Lança-t-il à ses camarades lorsque les dernières notes de Dark Sombral retentirent.

En plus d’avoir des incidences sur son humeur, la célèbre boisson sorcière avait également des répercussions sur sa vessie. Le jeune homme déclara donc à la cantonade :

« J’reviens ! J’vais pisser ! »

Irving fendit la foule en esquissant quelques pas de danse et se retrouva rapidement hors de la tente. Il pénétra ensuite dans l’arrière boutique et découvrit Rebecca Edelstein, Katy Scott et deux autres filles en train de faire la queue aux toilettes.
Comme il n’avait ni l’envie, ni la possibilité d’attendre que la place se libère, il décida d’aller se soulager dehors. Il passa sous le porche et se retrouva alors dans le Chemin de Traverse. Il fit quelques pas dans la rue afin de ne pas uriner sur la vitrine de Twilfit & Tatting –cela aurait été plutôt malvenu- et préféra se rendre dans une petite impasse entre la librairie Fleury & Bott et le magasin de Madame Guipure.
Il sortit enfin du cul de sac en sifflotant et décida de se promener tranquillement dans la rue paisible, uniquement éclairée par des rayons de lune. Un sourire contemplatif imprimé sur son visage, il riva ses mains au fond des poches de son jean’s et marcha jusqu’à la boutique de chez Ollivander.

Il n’aurait jamais pensé être aussi satisfait de cette soirée. En effet, il passait un véritable moment agréable avec ses nouveaux amis. Dire que pendant quatre ans il était passé à côté de Nora, Danny et Rachel sans même leur adresser la parole ! Quel gâchis ! Il était sûr que ces trois là se seraient très bien entendus avec les jumeaux Moses. Même Sophie et Mafalda qu’il connaissait moins s’avéraient être des filles super cools ! Oui, cette fête était géniale et c’était grâce à sa bande de copains ! Il avait envie de les serrer dans ses bras et de les remercier pour les purs moments de bonheur qu’il passait en leur compagnie.
Fort de cette résolution, Irving fit demi-tour et revint sur ses pas en sautillant gaiment. Lorsqu’il arriva devant T&T, il reconnut une silhouette familière postée devant le magasin. Un large sourire se dessina sur son visage tandis qu’il attrapait la personne dans ses bras en lui soufflant à l’oreille:

« Tu sais qu’j’t’adore toi ! »

Enfin, il fit claquer un bisou sonore sur la joue de l’individu.

Oui, le bièreaubeurre venait de faire une victime !



Irving Whitaker
Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Ne se sentant point à son aise sous le chapiteau, Danny avait éprouvé le besoin vital de prendre un peu l'air. La fraicheur de la nuit était une bénédiction, et Danny se sentit revivre au contact de l'air frais. Le poufsouffle jeta un regard transversale pour trouver un coin tranquille ou il pourrait satisfaire son petit péché mignon et consommer ce qu'il dissimulait précieusement sous sa cape.
En effet, Danny s'était offert un petit cadeau...
Il y a de cela quelques jours, il avait dérobé à l'infirmerie des plants de Mandragore, du moins de petite bouture déjà dépotées qui ne nécessitait même pas l'utilisation de caches-oreilles. Les plantes n'avaient donc même pa pu crier "au voleur!" de leur voix surpuissante! Il espérait secrètement que Rachelle Bloomwood ne découvrirait jamais cet odieux vol, mais il n'avait point pu se ravitailler ce mois-ci et la fumette commençait à lui manquer cruellement. Depuis qu'il était avec Sophie Kirte, il veillait à se limiter pour qu'elle ne sente point les effluves parfumés de la Mandragore.
Danny finit par trouver un recoin sombre non loin de l'entrée du magasin...
Le jeune homme s'assit sur le rebord d'une fenêtre, et sortit en petit paquet emballé dans du tissu, qu'il déposa soigneusement sur ses genoux. Danny prit alors un soin méthodique à retirer la petite couverture de tissu qui recouvrait un plant de mandragore de petite taille.
Danny scruta alors la plante qui paraissait comme endormie ...



"A nous deux, ma cocotte...!" murmura Danny

Il y avait plusieurs méthode pour fumer un plant de Mandragore...
La plus discrète et la plus rationnelle des solutions restait de fritter la surface de celle-ci et de la recueillir dans une feuille de tabac sécher, insérée ensuite dans un cône de papier à rouler. Mais Danny n'avait pas son matériel de fumette sur lui, et il avait trouvé une méthode bien plus originale!
Le poufsouffle avait affublé cette méthode de fumette du nom de "Calumet"...
Celle-ci consistait à mettre tout bonnement le feu aux feuilles inférieurs de la plante, la fumée remontant dans la tige s'évacuait alors par la bouche de la mandragore. Dans un contact buccal, ou dit de "Bouche à Bouche", Danny inhalait alors, à pleins poumons, la fumée!
Cette méthode provoquait d'incroyable hallucinations, permettant d'effectuer rapidement un agréable voyage au travers des portes de la perception!
Danny allait s'adonner à son étrange rituel, lorsqu'une ombre s'avança sur lui. Par réflexe, il dissimula alors la mandragore derrière son dos...
La silhouette menaçante et titubante fondit sur lui, et Danny poussa un soupir de soulagement en reconnaissant son pote Irving Whitaker!
Ce dernier n'était plus qu'un sac à Bierraubeurre, à en juger par son attitude!
Il enserra Danny dans ses propos lui susurrant de douce parole à l'oreille!

« Tu sais qu’j’t’adore toi ! »

Danny fit des yeux tout ronds de surprise lorsqu'Irving fit claquer une bise bien baveuse sur sa joue! Son haleine alcoolisée témoignait du fait qu'il n'avait pas perdu son temps au coin buvette!
Danny s'essuya la joue avant de déclarer!

"Bah... Moi aussi... j't'aime mon pote... Mais tu devrais un peu lever le pied sur la boisson... sinon tu vas redécorer le chapiteau..."

Voulant fumer en toute tranquillité, et ne point révéler son secret, Danny tenta d'expédier son pote le temps qu'il puisse inhaler deux ou trois bouffées salvatrices...

"J'veux pas jouer le rôle de ta mère... Mais tu risques de prendre froid en tee-shirt dehors... et comme on dit par chez nous... En avril ne te découvre pas d'un fil...! Je te rejoins à l'intérieur dans quelques minutes... A plus mec..."

Danny fit un regard qui traduisait son envie de rester encore seul quelque instants. Ses doigts se crispaient, dans son dos, sur la plante de Mandragore....


Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1912

Voir le profil de l'utilisateur
Nora riait comme une idiote aux gestes grotesques d'Irving qui semblait jouer d'une guitare invisible, tout en l'accompagnant à la batterie. Le Gryffondor avait visiblement un peu abusé de la bieraubeurre et la jeune fille devait reconnaitre qu'elle se sentait elle-même un peu euphorique, elle riait pour rien et avait la tête qui tournait un peu. Pourtant elle n'avait pas beaucoup bu, mais il fallait croire que les brindilles dans son genre ne tenaient pas l'alcool. Irving acheva son solo et Nora l'applaudit avec ferveur alors qu'il s'absentait pour aller aux toilettes. Elle retourna s'asseoir auprès de ses autres camarades et s'éventa de la main. Jouer d'une batterie invisible donnait plus chaud que ce qu'on pouvait imaginer, ou alors était-ce l'alcool ? Elle écouta distraitement les conversation des gens de sa table tout en balayant l'assemblée du regard.

Quelques couples s'étaient lancés sur la piste de danse, et elle se devait de reconnaitre que la plupart gesticulaient avec plus de classe qu'elle et Irving, et des petites groupes s'étaient éparpillés aux quatre coins du chapiteau. La soirée avait l'air de bien se dérouler, Swann était sans doute ravie. Grâce à sa fête de nouvelles relations semblaient s'être formée, comme Aaron Finnigan et Natasha Damian par exemple, la préfète devait vraiment être aux anges. Voilà une soirée qui alimenterait les rumeurs pendant un bon moment. Nora se tourna vers l'entrée du chapiteau pour attendre le retour d'Irving. Elle passait une très bonne soirée en compagnie des autres quatrième et cinquième année mais il était le seul assez fou, ou assez ivre, pour l'entrainer dans des chorégraphies saugrenues. Et elle se sentait d'humeur à s'amuser. En scrutant la table elle s'aperçut que Danny manquait également à l'appel. La jeune fille décida de partir à la recherche des deux adolescents et s'éclipsa discrètement.

Nora frissona en se retrouvant à l'extérieur et regretta de ne pas avoir pris son gilet. Mais elle oublia bien vite le vent frais en apercevant Irving et Danny, enlacés devant la vitrine de Twilfit&Tatting. D'ordinaire elle serait sans doute restée bouche-bée, mais elle ne put qu'éclater de rire. S'approchant des deux garçons en chancelant un peu, elle lança sur le ton de la plaisanterie.

"Attention, vous allez faire de la concurrence à Aaron et Jeremy !"

Quoique, la rumeur d'une éventuelle relation entre les deux adolescents ne tenait plus puisqu'elle venait de voir Aaron en compagnie de Natasha, et que Jeremy avait accordé un peu plus tôt dans la soirée quelques danse à Kelsey Lorgan. Swann devrait inventer autre chose. Croisant les bras pour se réchauffer, elle se rappela soudain de pourquoi elle avait quitté la douce chaleur qui régnait sous le chapiteau.

"Qu'est-ce que vous faites dehors ?" demanda-t-elle avec un sourire.


Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
Cette soirée ne se passait pas du tout comme prévu. Non pas que Jeremy ait prévu grand chose, mais l'agréable perspective de passer la soirée entre Aaron et Mafalda avait été remplacée par un moment avec Kelsey, puis il était resté seul avec ses pensées. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, bien sûr... Jeremy se demandait encore ce qui lui avait pris d'embrasser la jeune fille. Cela n'avait pas été désagréable, au contraire ! Mais depuis, un étrange sentiment de culpabilité lui étreignait le ventre. Pourtant, objectivement, le jeune homme n'avait rien fait de mal... Il était célibataire, il était jeune, et c'était une idée de Kelsey... Alors pourquoi ce malaise ? Il aurait bien été tirer les oreilles d'Aaron pour se changer les idées, son ami passant le plus clair de son temps avec Natasha alors qu'il était censé se rabibocher avec Swann, mais il se sentait mal placé pour donner des leçons.

D'humeur un peu trop mélancolique pour une telle soirée, Jeremy décida d'aller prendre l'air hors du chapiteau. Abandonnant son verre de Whisky Pur Feu à moitié vide, il attrapa sa veste et fila rejoindre le Chemin de Traverse. Hélas, s'il avait espéré se changer les idées, c'était râté... A peine eut-il fait trois pas qu'il entendit une voix féminine dire son nom.

"Vous allez faire de la concurrence à Aaron et Jeremy !"

Aussitôt, il se renfrogna. Finalement, il commençait à partager l'avis d'Aaron sur cette rumeur stupide qui s'était répandue à une vitesse folle... Cependant il se radoucit en reconnaissant la personne qui avait parlé. Nora n'avait probablement pas pensé à mal, songea-t-il en s'approchant d'elle. A ses côtés se tenaient Irving et Danny, deux de ses camarades qu'il connaissait assez peu. Bon, en telle compagnie, Jeremy arriverait bien à se détendre ! Un sourire aux lèvres, il accosta les trois fêtards.

"Hé, salut, qu'est-ce que vous faites ?"


InvitéInvité


Lorsque Swann lui avait indiqué sa place, sans oublier de préciser qu'elle partageait sa table notamment avec le capitaine de l'équipe de Gryffondor – propos qu'elle avait ponctués d'un clin d’œil, montrant à quel point les secrets étaient bien gardés à Poudlard -, Mafalda s'était réjouie de la tournure que semblait prendre la soirée. Un verre de Bierraubeurre à la main, elle regardait la piste de danse, quand soudain, ses doigts se crispèrent autour de la boisson. Parce que parmi ceux qui dansaient, il y avait un certain blond qui se frottait lascivement à une cruche vêtue d'une robe qui ne laissait pas la place à l'imagination.

Elle tenta de contenir la colère qui montait en elle, sans quoi elle risquerait d’abîmer le joli minois de cette gourgandine, et elle n'était pas sûre que Swann apprécie qu'une de ses invitées arrache les yeux d'une autre, même s'il s'agissait de Kelsey Lorgan. Mafalda avait beau savoir que sa relation avec Jeremy n'était rien d'autre qu'une pâle amitié naissante, la jalousie l'envahissait et une terrible envie de faire n'importe quoi pour se venger de cet affront qui n'en était pas un la prit.

Elle décréta que la Bierraubeurre était bien trop fade, et alla chercher deux verres de whisky Pur-Feu. Le breuvage lui brûla la gorge au passage, mais cette sensation lui parut agréable. Elle n'avait rien mangé, et elle savait très bien que l'alcool lui monterait rapidement à la tête, mais peu importait : après tout, elle était là pour faire la fête, non ? Une idée fleurit dans un coin de sa tête. Une drôle de rumeur sur Danny circulait depuis un moment, et il semblait qu'elle était loin d'être sans fondement. Que le Poufsouffle consomme de la mandragore était en effet plus que crédible, et même si Mafalda réprouvait en général ce genre de conduite, ce soir là, cela lui apparut comme la meilleure chose à faire. Une fois qu'il y aurait autant d'alcool et de mandragore que de sang qui circulerait dans ses artères, peut-être pourrait elle se focaliser sur autre chose que les lèvres de Jeremy se collant à celles de Kelsey.

Restait maintenant à trouver Sneals. Après avoir parcouru la salle en long, en large et en travers sans mettre la main sur lui, elle en conclut qu'il devait être ailleurs (le Whisky Pur-Feu permet de tirer des conclusions formidablement éclairées). A peine fut-elle sortie du magasin qu'elle aperçut sa silhouette pataude. Au fur et à mesure qu'elle avançait vers lui, elle se rendit compte qu'il était avec Irving, Nora, et … Elle se figea. Par les strings de Circée ! Mais pourquoi fallait-il qu'il y aie Jeremy avec eux ? Mafalda inspira longuement. Elle n'avait qu'à l'ignorer, et tout irait bien.

« Oh, mais tout le monde est là à ce que je vois ! Irving et Nora, vous n'avez pas froid ? Danny est le seul à avoir eu la présence d'esprit de prendre une veste, visiblement ! »

[Désolée pour cette erreur de compte et le temps que j'ai mis pour la réparer ]
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3398

Voir le profil de l'utilisateur
Après avoir fait sa déclaration d’amour à Danny, Irving vint s’asseoir tout près de lui et passa un bras autour des épaules du Poufsouffle. Il était incroyablement bien, là, à côté de son ami. Ce dernier se souciait même de sa santé en lui conseillant de rentrer pour ne pas prendre froid. Le Gryffondor s’estimait véritablement chanceux d’avoir quelqu’un comme Dan’ dans sa vie et son visage se fendit d’un grand sourire reconnaissant :

« Oh, t’es vraiment un pote, toi ! »


Il posa alors sa tête sur l’épaule de son copain, chatouillant les narines de Danny avec ses bouclettes, lorsqu'au même moment, une voix mélodieuse s’éleva dans la ruelle.

"Attention, vous allez faire de la concurrence à Aaron et Jeremy !"

Le Gryffondor se leva d’un bond, saisit sa baguette comme s’il s’agissait d’un micro moldu et s’exclama à la manière d’un speaker :

« Ladies and gentlemen, merci de réserver un tonnerre d’applaudissement pour la meilleure joueuse de batterie invisible de Grande Bretagne, j’ai nommé, Noraaa Weaaaaaver ! »

Le jeune homme ponctua sa tirade d’une excellente imitation de foule en délire. La blondinette demanda alors aux deux adolescents ce qu’ils faisaient dehors et Irving jeta un regard à Danny en haussant les épaules.

« J’ai décidé que j’allais faire un câlin à tous mes amis ce soir ! »
répondit-il en s’approchant de la Poufsouffle « Et ma p’tite Nora n’y réchappera pas ! » ajouta-t-il en la saisissant (broyant) dans ses bras. Il fit claquer un nouveau bisou sonore sur son front tout en la berçant de gauche à droite.
Cette soirée était véritablement parfaite et ce, malgré l’intrusion du beau et séduisant capitaine des Gryffondor qui passait par là :

"Hé, salut, qu'est-ce que vous faites ?"

Irving relâcha son étreinte et observa le gardien qui était resté dans un coin du chapiteau une bonne partie de la soirée. Finalement, il n’avait pas l’air aussi prétentieux que ça, au contraire. Il semblait un peu perdu ce soir et il devait vraiment se sentir seul pour accoster des élèves plus jeunes et bien moins populaires que lui.
En temps normal, Irving se serait surement renfrogné et aurait répondu de manière évasive afin d’inviter le capitaine à les laisser entre amis. Mais c’était sans compter sur le pouvoir de la biéraubeurre…
Le jeune Gryffondor s’approcha de Jeremy et posa ses deux mains sur ses épaules en lui faisant face.

« On était en train de se dire que l’amitié est la plus belle chose qui existe sur terre ! Et même si t’es un putain d’sportif arrogant et m’as-tu-vu, on est là pour toi, vieux ! »

Irving ponctua sa tirade d’une puissante accolade virile avant de s’éloigner du gardien en lui lançant un sourire désarmant de sincérité. Il rejoignit sa place à côté de Dan’ en lui ébouriffant gentiment les cheveux au passage.
Soudain, des bruits de pas retentirent sous le porche et Irving haussa les sourcils en pointant son index vers son oreille.

« Tiens, tiens ! Un nouvel arrivant ? Apparemment c’est une fille ou alors un homme qui porte des talons hauts…
pronostiqua-t-il avant de voir émerger la jolie espagnole du passage, MAFALDA ! s’exclama-t-il pour l’accueillir les bras grands ouverts, Viens m’faire un câlin ! »

« Oh, mais tout le monde est là à ce que je vois ! Irving et Nora, vous n'avez pas froid ? Danny est le seul à avoir eu la présence d'esprit de prendre une veste, visiblement ! » répondit la Poufsouffle.

« Non, y a aussi Jeremy qu’a pris sa veste ! lâcha Irving en désignant le capitaine, mais moi j’m’en fous, j’ai pas froid, je suis même su-per-bien ! articula -t-il en croisant ses bras derrière sa tête. Il jeta alors un regard à Nora qui, elle, semblait frigorifiée. Le Gryffondor éclata de rire en lui lançant :

« Nora, on dirait que tu viens de tomber dans les eaux du lac en plein mois de décembre ! Allez, viens t’asseoir entre Dan’ et moi, on va te réchauffer !" ajouta-t-il en se décalant légèrement de sa place. C’est à ce moment là qu’il remarqua la posture bizarre de Danny.

« Euh Dan’, qu’est ce que tu caches dans ton dos ? » demanda-t-il réellement intrigué.



Irving Whitaker
Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny observait de son regard vide la meute d'élèves s'attrouper peu à peu autours de lui. Irving ne faisait pas dans la discrétion et s'il continuait à taper l'accolade à tout le monde, nul doute que l'intégralité du chemin de traverse allait se retrouver au pied du chapiteau. Pour fumer en cachette s'était peine perdue et Danny se rendit compte qu'il n'allait pas pouvoir dissimuler longuement sa racine hallucinogène.
Le poufsouflle soupira en voyant Irving déclaré sa flamme à l'arrogant Jeremy Baker, se demandant si au bout du compte la bierraubeurre n'était pas plus dangereuse que la conssomation de mandragore...
Le poufsouffle restait étrangement absent des débats alcoolisé d'Irving, jusqu'à ce que la nouvelle arrivante Mafalda ne cite son nom...

« Oh, mais tout le monde est là à ce
que je vois ! Irving et Nora, vous n'avez pas froid ? Danny est le seul à
avoir eu la présence d'esprit de prendre une veste, visiblement ! "


Danny leva sur elle un regard circonspect avant de lancer une petite boutade pour tenter de se détendre.

"Bah... C'est que j'ai toujours eu l'habitude de me prendre des vestes... enfin plus maintenant... depuis que je suis avec Sophie..."

En citant son prénom, Danny se rendit compte qu'il avait faussé compagnie à sa dulcinée depuis pas mal de temps, et il commença à culpabiliser quelque peu de son attitude. La serdaigle devait mourir d'ennui au milieu du cercle fermé des amis de Twilfit et l'idée de la rejoindre lui traversa l'esprit. Mais c'était sans compter une remarque de Irving qui allait le mettre profondément dans l'embarras pour le restant de sa soirée...
En effet en voulant s'asseoir à coté de lui pour laisser une place à Nora, son pote Gryffondor remarqua enfin la posture étrange qu'arborait Danny depuis le début de leur conversation.

« Euh Dan’, qu’est ce que tu caches dans ton dos ? »

Une goutte de sueur froide dévala de la tempe du poufsouffle qui tentait de feindre l'incompréhension. D’ordinaire Danny n'aurait montré aucune réticence à montrer son trésor, mais dans le cas présent les choses était différentes. Danny sortait avec une préfète de maison, et il ne voulait point lui dévoiler ses penchants et ses déviance en matière de consommation de mandragore. De plus, il ne faisait pas confiance à toute la petite troupe ameutée autours de lui et craignait de voir certain d'entre eux révéler trop ouvertement que Danny trempait dans un trafic de stupéfiant.
Le poufsouffle fit mine de ne pas comprendre.

"Bah absolument rien... Pourquoi j'aurai quelque chose à cacher...?"

Mais le regard intrigué d'Irving se faisait de plus en plus pressant, et Danny sentit se poser sur lui une multitudes d'yeux circonspect. Il était démasqué et allait devoir révéler son jardin secret en public. Danny soupira et retira de derrière son dos la racine de Mandragore pour la tendre devant lui.

"Bon voila... Je voulais fumer peinard mais j'crois que c'est cramé... Merci Irving..."

Danny scruta les réactions de la petite assemblée et très rapidement le sentiment d'être le centre des attentions s'installa. C'était rare qu l'on s’intéresse à lui et pour une fois il savourait ce privilège. C'est d'une voix quasi professorale qu'il s'adressa alors à la petite foule.

"Mesdames, messieurs, il s'agit rien de moins que d'une racine de Mandragore... Vous la connaissez tous par les cours de botanique, mais je suis persuadé que bon nombre d'entre vous ignorent certaine de ses facultés secrètes... Cette plante est en réalité un des plus merveilleux psychotrope existant dans ce bas monde... Si vous la fumez par les racines... vous allez en voir de toute les couleurs..."


Il s'arrêta quelques instants dans son explication, puis avec un briquet en acajou fit flamber les racines. Une fumée à l'odeur caractéristique s'en dégagea. Danny inhala les vapeurs comme pour mieux savourer sa future consommation.

"Je veux bien vous faire une petite démonstration... et faire tourner la racine vers ceux qui serait intéressé pour faire un petit voyage hallucinogène... mais j'aimerai que cette histoire reste entre nous... dans ce cercle de confiance... et SURTOUT que vous n'en dites pas un mot à Sophie, ni à personne d'autres...! je ne veux pas d'histoires..."


Sans réfléchir une seconde de plus Danny se pencha vers la racine, et dans un bouche à bouche expert avec la plante, aspira une quantité impressionnante de fumée! C'est alors que Danny se rendit compte de son erreur : Cette plante était beaucoup plus chargée qu'à l'accoutumée et elle risquait de lui provoquer de très violentes hallucinations. Le poufsouffle voulut prévenir immédiatement la petite foule rassemblée mais aucun son ne sortait de sa bouche. La Mandragore avait d'ores et déjà prit le contrôle de ses neurones! Danny laissa retomber la racine sur le petit rebord et se leva tel un zombie.
Les yeux écarquillés, un filet de bave dégoulinant de sa machoire, il s'adressa de manière déstructurée aux silhouettes floues devant lui...

"Vous êtes tout flous... z'êtes marrant les z'amis... on dirait k'vous êtes tout mou... ondulant comme le caramel de ma grand mère...oui je peux parler le dauphin.... krik viiik gnakkkk kreeeee zvoummmmmm! Bouiiiiiiiiiiiiiiiiik!"

Danny se contorsionnait de manière étrange, et commençait à délirer de manière impressionnante. Il fit quelque bond de grenouille en direction des pans du chapiteau et tendit son bras en direction de celui-ci....

"L'énooooooooooooooorme colline verdoyante que je dois gravir........... Pourquoi ne pas m'envoler........... oui je le peux........ Du balai mon balai......... Voyez vous mes ailes de feu............ je suis un phénix!!!!!!!!! Wahahahaha!!!!!!!!"


Danny fit mine alors de battre des ailes de ses bras, comme un oiseau sur le point de s'envoler. Danny était dangereusement ailleurs, cette racine de mandragore possédait des effets hallucinogènes beaucoup trop violents et il se voyait complètement déposséder de toute raison.
Il se mit alors à geindre comme une volaille sur le point d'être égorgée, et commença alors un étrange rituel. Danny commença à se dévetir avec empressement...

"J'suuuis beaucoup trop lourd............. pour m'envoler dans les nuages de coton.................. la montgolfière lâche du leste .........larguer les amarres........... souquez ferme moussaillons......... l'envol du phénix est pour bientôt...............!"

Uniquement vêtue de son caleçon déchiré, Danny commença alors la périlleuse entreprise de gravir le chapiteau. Le poufsouffle prit rapidement de la hauteur et se tourna alors vers la petite foule médusée.

"Ze vole les copains................J'vous vois tout petits............. comme des fourmiz.....................j'suis le maître du monde Jack....................!!!"

La vision de Danny Sneals dénudé sur son petit promontoire était tout bonnement surréaliste. Le poufsouffle battait des bras comme une grosse mouette fendant les airs, et nul doute qu'il n'avait envisagé à aucun moment de se donner en spectacle de la sorte. Danny était en danger et pouvait très bien faire une mauvaise chute! C'est les yeux complètement hagard qu'il se tourna vers la petite troupe amassée en contrebas. Écartant les bras tel un ange il déclara...

"Dégagez la piste d’atterrissage................. Phénix en approche...............Vais atterrir sur la moquette des vaches moi............"


Le plus dur n'est jamais la chute, mais l’atterrissage...


Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1912

Voir le profil de l'utilisateur
A peine Nora était-elle arrivée qu'Irving l'acceuillait avec une immitation pas trop mal réussie d'une foule en délire pour sa performance de joueuse de batterie invisible. Elle acceuillit sa remarque avec un large sourire avant qu'il ne s'approche d'elle pour la broyer entre ses bras et lui coller un bisous sur le front. Le Gryffondor avait visiblement plus abusé de la bieraubeurre qu'elle ne l'avait cru. La jeune fille s'en serait peut-être un peu inquiété en temps normal, mais cela ne réussit qu'à la faire rire. Dans l'état actuel, elle aurait ri pour pas grand chose à vrai dire, elle était particulièrement joyeuse. Alors qu'il la berçait -secouait ?- de gauche à droite en l'écrasant toujours entre ses bras, Jeremy Baker fit son entrée en leur demanda ce qu'ils faisaient dehors. Irving relâcha Nora pour s'approcher de son capitaine de maison pour lui faire ce qui ressemblait à une véritable déclaration d'amitié, à moins que ce ne soit une insulte déguisée, de toute façon la Poufsouffle se contenta de rire à nouveau. Ils furent bientôt rejoints par Maflada qui émergea à son tour du passage en demandant à Nora et Irving s'ils n'avaient pas froid puisque ni l'un ni l'autre n'avait eu la présence d'esprit de prendre une veste. Le Gryffondor assura qu'au contraire il se sentait très bien mais sembla s'apercevoir que son amie était friggorifiée puisqu'il l'invita à s'asseoir entre lui et Danny pour se réchauffer.

Alors que Nora se glissait entre les deux garçons, Irving demanda à Danny ce qu'il cachait dans son dos et la jeune fille s'aperçut à son tour de la posture étrange de son camarade de maison. Elle haussa les sourcils, intriguée, et attendit sa réponse. Ce dernier fit mine de ne pas comprendre de quoi on lui parlait mais il n'était pas un très bon menteur, et il finit par dévoiler la racine de Mandragore qu'il cachait. Nora n'aurait sans doute pas reconnu la racine en question si Danny ne lui en avait pas déjà montré, et proposé, quelques mois plutôt alors qu'ils devaient s'entrainer au Quidditch. Il leur présenta et vanta le produit puis, après avoir allumé le bout de la racine avec un briquet,proposa à ceux qui le voulaient d'essayer après qu'il leur ai fait une petite démonstration. L'adolescent aspira alors plusieurs bouffées de fumée. Nora l'ayant déjà vu fumer, elle ne s'attendait à rien d'extraordinaire si ce n'était des propos décousus et un regard vitreux, aussi fut-elle surprise de voir Danny se redresser tel un mort-vivant, les yeux exorbités.

"Vous êtes tout flous... z'êtes marrant les z'amis... on dirait k'vous êtes tout mou... ondulant comme le caramel de ma grand mère...oui je peux parler le dauphin.... krik viiik gnakkkk kreeeee zvoummmmmm! Bouiiiiiiiiiiiiiiiiik!"

La situation n'avait rien de drôle, et Nora s'en serait sans doute rendu compte en temps normal, mais elle ne put qu'éclater de rire face aux paroles complètement destructurées de son camarade. Quelques part, dans un recoin de son cerveau, une petite voix qui ressemblait assez à celle de sa soeur lui hurlait de se resaisir et d'aller avertir quelqu'un, mais elle l'entendait à peine. Ce n'était qu'un murmure au milieu des éclats de rire. Elle rigola de plus belle en voyant le Poufsouffle commencer à se déshabiller, et elle se cramponna même au bras d'Irving pour ne pas glisser du rebord sur lequel ils étaient assis.

"J'suuuis beaucoup trop lourd............. pour m'envoler dans les nuages de coton.................. la montgolfière lâche du leste .........larguer les amarres........... souquez ferme moussaillons......... l'envol du phénix est pour bientôt...............!"

Son rire s'éteignit lorqu'elle vit Danny commencer à grimper sur le chapiteau. Pourtant c'était très marrant, mais la petite voix qui essayait de la raisonner criait maintenant si fort qu'il était impossible de l'ignorer. C'était dangeureux. La situation avait beau être des plus drôle, elle pouvait rapidement tourner à la tragédie. Seulement il était un peu tard pour réagir. Pourquoi n'avait-elle pas réfléchi plus tôt au lieu de rire comme une idiote ? Avec l'impression de se réveiller après un rêve étrange, Nora se leva, chancela un peu, et fit un pas en direction du chapiteau. Il fallait faire descendre Danny sans qu'il se blesse, mais l'adolescent avait l'air complètement ailleurs et il ne l'écouterait probablement pas. Quoiqu'il en soit, il ne lui coûterait rien d'essayer...

"Danny, tu vas te faire mal, lança-t-elle à l'intention de son camarade en postant ses mains de chaque coté de sa bouche. Descend de là !"

Elle ne savait même pas s'il l'avait entendu mais en tout cas le Poufsouffle ne tint pas compte de sa remarque puisque il commença à battre des bras comme s'il était un oiseau. Les évènements prenaient une tournure qui ne plaisait vraiment pas à la blondinette et elle tourna un regard perdu en direction de Jeremy et Maflada, espérant que l'un d'eux aurait une idée pour les sortir de là. Elle reporta ensuite son attention sur Danny en priant pour qu'il ne fasse pas de bétises.

"Il va finir par se tuer..." soupira-t-elle


Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
Un "putain d’sportif arrogant et m’as-tu-vu" ? Etait-ce ainsi qu'on le percevait, lui qui essayait toujours d'être ouvert et gentil avec les personnes qu'il ne connaissait pas bien ? Peut-être que ce manque de réserve était justement perçu comme arrogant. Enfin, l'accolade d'Irving vint démentir ses propos légèrement insultants, d'autant que le jeune homme avait visiblement forcé sur le Whisky Pur Feu. Jeremy décida de ne pas s'en formaliser.

"Euh, merci", répondit-il à Irving, perplexe.

S'il espérait redonner un meilleur ton à cette soirée en allant parler à Irving, Danny et Nora, il avait tort. En effet, son arrivée fut immédiatement suivie par celle de Mafalda, et son coeur fit un drôle de bond dans sa poitrine. Jeremy tourna vers elle un visage souriant tout en essayant de ne pas trop la fixer, mais la jeune fille ne lui prêta aucune attention, se contentant de parler à ses amis. Qu'il avait été stupide de venir ici ! Peut-être valait-il mieux qu'il retourne dans le chapiteau...mais cela n'améliorerait pas son image de sportif arrogant et m'as-tu-vu... Enfonçant les mains dans ses poches, Jeremy se contenta de rester là en espérant retrouver vite son aisance habituelle, mais il se sentait incroyablement timide et déplacé.

Heureusement pour lui, la conversation dévia vers Danny qui avait dissimulé des racines de mandragore. Jeremy en avait déjà fumé une fois lors d'une soirée avec ses amis de Gryffondor, et se souvenait vivement de l'effet produit. Il n'aurait pas dit non pour recommencer, en particulier ce soir où il avait tant de mal à trouver sa place. Aussi, lorsque Danny proposa à ceux qui le souhaitaient d'essayer, il approuva d'un signe de tête. Cependant l'effet que produit la fumée sur Danny fut si dévastateur que Jeremy reconsidéra sérieusement l'idée.

Le jeune homme était devenu complètement fou, et s'agitait en tous sens en racontant n'importe quoi. Jeremy fut tellement surpris qu'il se baissa pour ramasser la racine abandonnée par Danny et l'examina avec attention. Son expérience personnelle était très différente de celle de Danny, qui se montrait maintenant en spectacle de façon éhontée, se déshabillant et criant n'importe quoi... Jeremy leva la racine et respira la fumée qui s'en dégageait avec prudence, déterminé à résoudre ce mystère.

"Elle doit être trop chargée", lança-t-il aux autres avant de reposer la racine sur le muret. "C'est dangereux, je me demande s'il ne faudrait pas l'emmener à Sainte Man...Danny arrête !"

Ébahi, Jeremy vit le Poufsouffle commencer une escalade dangereuse du chapiteau. Même Nora, qui s'était contenté de rire jusque là, semblait avoir compris le danger. La main fébrile, Jeremy plongea la main dans sa poche à la recherche de sa baguette magique, qu'il brandit inutilement en l'air. Il ne connaissait aucun sort permettant d'empêcher un fumeur halluciné de s'écraser comme une crêpe !

"Il va finir par se tuer..."

"Il faut faire quelque chose !" cria Jeremy, qui commençait à paniquer. Danny, qui se prenait pour un phénix, menaçait de tomber du chapiteau. Seulement, contrairement à l'oiseau majestueux qui renaissait de ses cendres, Danny risquait surtout de se casser quelques os - voire de perdre la vie. En bon Gryffondor, Jeremy était bien décidé à sauver Danny, à la moldue puisque rien de magique ne lui venait en tête. La baguette entre les dents, il commença à son tour la grimpée du chapiteau pour aller le chercher.


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3398

Voir le profil de l'utilisateur
[Hors-jeu] J’ai vu avec Mafalda pour sauter son tour cette fois ci et elle reviendra au prochain passage !et désolée pour ce post un peu court [Hors-jeu]

Danny finit par sortir une grosse racine de Mandragore de derrière son dos :

« Ouaaaaaaaah ! » s’exclama Irving en regardant le plan desséché « Trop fort !C’te tête ! » ricana-t-il en montrant du doigt l’expression boudeuse de la mandragore. Danny se lança alors dans une série d’explications concernant les multiples vertus de cette racine et le gryffondor but littéralement les paroles de son camarade, avide d’en savoir plus sur le sujet. Après ses nombreux commentaires, le jeune poufsouffle se lança enfin dans une démonstration : Il alluma la base du plan avant d’entamer une séance de bouche à bouche avec la racine.

« Alors ? Elle embrasse mieux que Sophie ? »
Railla Irving toujours sous le coup de sa consommation massive de Bierraubeurre. Cependant, Danny ne répondit pas et se mit à divaguer, parlant le dauphin et voulant escalader le chapiteau en slip. Cette mandragore, c’était vraiment de la dynamite ! Irving était hilare et se tordait de rire comme si on lui avait jeté un Rictusempra ! Mais visiblement, Nora et Jeremy ne l’entendaient pas de cette oreille puisque les deux élèves semblaient soucieux.

« Oh c’est pas grave ! Vous inquiétez pas ! Faut l’laisser s’amuser le p’tit Danny ! » lança Irving en passant ses bras autour des épaules des deux jeunes gens. « COUCOUUUU DANNYYYYY ! » ajouta-t-il à l’intention du poufsouffle qui faisait de grand geste à la cime du chapiteau.


"Il va finir par se tuer..." répondit Nora visiblement soucieuse.

"Il faut faire quelque chose !" surenchérit Jeremy avant de s’élancer à la poursuite du poufsouffle.

« Ouaiiiii ! Tout le monde en haut du chapiteau !
, s’exclama alors Irving, Bougez pas les mecs ! J’vous rejoins ! »

Mais avant qu’il n’ait pu faire un pas en direction de la tente, un bruit de toile déchiré résonna dans la nuit…



Irving Whitaker
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1912

Voir le profil de l'utilisateur
Nora fixait toujours le sommet du chapiteau avec inquiétude, redoutant le moment où Danny finirait par tomber. Jeremy semblait paniquer lui aussi puisqu'il cria qu'il fallait faire quelque chose. Certes, belle observation, mais quoi ? Nora ne connaissait pas un seul sort qui pourrait faire redescendre sagement Danny sur terre et ce n'était certainement pas Irving qui allait les aider puisque le Gryffondor donnait l'impression de trouver la situation très drôle. Hilare, il passa ses bras autours des épaules de Nora et de Jeremy et s'amusa à faire coucou au Poufsouffle qui avait terminé son ascension. La jeune fille lui saisit fermement les poignets pour l’empêcher de continuer. Ce n'était pas vraiment le moment d'inciter Danny à faire de grands mouvements de bras. Jeremy coinça sa baguette entre ses dents et Nora le vit avec stupeur commencer à escalader le chapiteau à son tour.

"Fais attention !" s'écria Nora.

Très utile comme commentaire. Le capitaine n'avait sans doute pas besoin d'elle pour savoir qu'il fallait qu'il soit prudent. Quoique, il était à Gryffondor et les rouges et or étaient réputés pour agir sans réfléchir, alors mieux valait prévenir que guérir. Nora n'aimait pas du tout ce sentiment d'être complètement inefficace et chercha un moyen de venir en aide aux deux garçons. Mais elle avait laissé sa baguette dans son sac qui était, évidement, à l'intérieur. Elle fut coupée dans ses recherches (vaines) de solutions par Irving qui s'exclama :

« Ouaiiiii ! Tout le monde en haut du chapiteau ! Bougez pas les mecs ! J’vous rejoins ! »

Nora se tourna vers son ami et le regarda avec des yeux ronds. Il était ivre, certes, mais pas fou au point de vouloir se joindre à l'escalade ? Autant Nora faisait confiance aux capacités athlétiques de Jeremy, autant elle doutait de celles d'un Irving qui avait abusé de la bierraubeurre. Elle l'attrappa par le poignet et dut user de toute sa force pour le retenir.

"Ne bouges pas ! Tu risquerais de te tuer !" lui intima-t-elle en fronçant les sourcils.

Faisant face au jeune homme, Nora ne sut que la toile de chapiteau se fendait que lorsqu'elle entendit un inquiétant bruit de déchirure. Elle fit volte face et laissa échapper un cri d'effroi en voyant que le tissus menaçait de craquer à tout moment. Il fallait absolument qu'elle fasse quelque chose sinon Danny et Jeremy allaient faire une mauvaise chute et le chapiteau allait s'effondrer sur les invités. Seulement elle n'avait pas de baguette et...Mais oui !

"Irving, donne moi ta baguette !" lança-t-elle en tendant la main.

Jugeant que le Gryffondor ne réagissait pas assez vite, elle plongea la main dans la poche du jean de son ami, cherchant désespérément la baguette de ce dernier. Pas dans cette poche en tout cas. Nora entreprit de fouiller toutes les poches de son pantalon, essayant de ne pas trop penser aux endroits où elle mettait ses mains. De toute façon Irving était tellement bourré qu'il ne se souviendrait de rien, et tant mieux. La blondinette finit par trouver le morceau de bois tant recherché et se tourna à nouveau vers le chapiteau pour lancer d'une voix assurée :

"Reparo !"

Elle espérait juste qu'elle avait été assez rapide...


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny bavait maintenant de manière impressionnante, preuve s'il en était qu'il fallait consommer la mandragore avec modération. Toujours juché en haut du chapiteau, et se prenant toujours pour un phénix, il battait des ailes comme un forcené ivre de liberté!
Lorsqu'il aperçut le courageux Jeremy Baker grimper à son tour sur son promontoire afin de lui venir en aide. Les yeux fous, Danny prit un fou rire en le pointant de l'index!

"Oh le z'olie papillon qui.... veut z'envoler vers le ziel imaculé... ze vais l'attraper...avant qu'il butine... avec za trompette d'éléphant... le pollen du nectar de la fleur..."


Danny s'approcha alors de Baker, faisant de grands gestes désordonnés comme s'il était en train de manier un filet à papillon invisible. Sous l'effet de la Mandragore, Danny exécutait de troublantes grimaces, tirant la langue à l'instar d'un Barty Croupton, et clignant des yeux de manière exagéré. Il n'entendait pas ce que lui disait Baker, et ne semblait vouloir qu'une chose : Capturer le jolie papillon!

Soudain l'impensable se produit!

Danny profita de la confusion qui régnait, pour sauter et s’agripper sur le malheureux Jeremy Baker. Telle un poulpe capturant un crabe, Danny ne lâchait pas son emprise, et cette situation périlleuse devenait des plus dangereuse, le Gryffondor risquant d'être déséquilibré et de faire une chute fatale.
Ses jambes et ses bras encerclant la taille de Jeremy, Danny explosait littéralement de joie à l'idée d'avoir capturer sa proie!

"Mwahahahaha....! Tu es à moi... petit papillon... petite chenille est peut être devenue grande... de la chrysalide, tu es sortis... mais dans mon filet, tu finiras..."


La situation devenait des plus préoccupantes. Nora Weaver qui paraissait la plus lucide d'entre tous, tentait de subtiliser la baguette d'un Irving aussi ivre qu'une barrique de rhum. La toile du chapiteau commençait à plier dangereusement lorsque...

Craaaaaack!!!!!!!!!!!!!!!

Elle céda complètement sous les poids des deux jeunes garçons qui entamèrent alors une chute vertigineuse de plusieurs mètres, Danny s’agrippant toujours comme un beau diable à son malchanceux sauveteur. Sous l'effet du sortilège de Nora Weaver, la toile du chapiteau se répara seulement quelques dixième de seconde trop tard, se refermant derrière leurs chute.

L'école de Poudlard allait-elle perdre deux de ces plus valeureux gardiens de Quidditch?

Mais le destin en avait décidé autrement...
Danny Sneals et Jérémy Baker s'écrasèrent sur l'immense gâteau d'anniversaire qui ornait le centre du chapiteau, ce qui eu pour mérite d'amortir considérablement leur chute mais aussi de détruire définitivement cette soirée cauchemardesque pour la malheureuse Swann Twilfit! Sous le poids des jeunes hommes, la pièce-montée explosa en une formidable gerbe de chantilly, aspergeant la plupart des invités situés autours. Danny pataugeait dans la crème et la meringue, retirant une bougie qui lui piquait le fessier. Le poufsouffle voulut se relever mais glissa pour retomber à nouveau sur le gâteau qui ne ressemblait définitivement plus à rien.
Danny Sneals était mort de rire, ne voyant même pas Sophie Kirte quitter la soirée complètement anéantie par son attitude aussi déplorable que puérile. Le poufsouffle, toujours dans son délire, écrasa une poignée de chantilly sur le visage d'un Baker, sans doute médusé par la tournure des évènements.
Un silence pesant s'en suivit, la dernière vision de cette soirée pour Danny étant le regard glacial d'une Swann Twilfit dépitée, qui le scrutait avec mépris, les mains posées sur les hanches...

"ooooooooops boulette........" murmura alors un Danny embarrassé qui reprenait enfin conscience de la gravité de la situation.


[RP Terminé]


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[A-S]Bièraubeurre et Mandragore [PV Nora, Danny, Jeremy, Irving & ceux qui veulent se détendre un peu]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A-S]Bièraubeurre et Mandragore [PV Nora, Danny, Jeremy, Irving & ceux qui veulent se détendre un peu]
» [Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)
» Une petite bièraubeurre? *pv*
» Azénora
» Danny's Movies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-