AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Lettre de rupture [PV Kelsey Lorgan - Samaël Smith]

Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Vendredi 21 avril 2006

C'est d'un pas décidé que Samaël entra dans le parc à le recherche de Kelsey Lorgan et il ne fut pas bien difficile de la trouver. Comme l'avait dit O'Connor, la Poufsouffle était devant le lac à faire des exercices physiques entourée de garçons bavant. Ils s'étaient regroupés en arc de cercle et s'exclamaient d'un "Oh" ou d'un "Ah" admiratif à chaque fois qu'elle mettait sa poitrine bien en évidence. Samaël trouva ce spectacle vulgaire et dégradant pour la jeune fille mais ne dit rien. Il entreprit de se faire un passage jusqu'à se retrouver juste devant Kelsey. Derrière lui, Sam entendit des cris de protestation comme quoi il bouchait la vu. Il entendit même un :

"Dégage connard ! Tu vois pas que tu déranges ?"


Mais le Poufsouffle n'y fit pas attention et portant son attention sur Kelsey, il lui dit en rougissant:

"Euh...Salut Kelsey ! Comment tu vas ?"


Puis n'attendant pas de réponse de la jeune fille, il reprit rouge de la tête aux pieds et légèrement bégayant :

"Euh... Est-ce que je te euh... dérange ? J'aurais voulu... euh... enfin si c'était possible... J'aurais voulu te parler..."


Puis ne voyant aucune réaction chez sa camarade de maison.

"Euh...Seul à seul."
ajouta-t-il devenant encore plus rouge si c'était possible et en jetant un regard vers le groupe de garçon qui les épiaient.

Reportant son attention sur Kelsey dans l'attente de sa réponse, il entreprit de la détailler en détail. La jeune fille de taille moyenne était blonde, plutôt mince avec une poitrine protubérante. Tout chez la Poufsouffle criait qu'elle n'était pas naturelle. Tout criait le faux, même son caractère.

Samaël était sûr que dans le fond, Kelsey Lorgan était une personne gentille, sensible et fragile. Un peu comme lui. Et que parfois, elle devait souffrir de sa réputation sulfureuse. Après tout, la jeune fille avait était envoyée à Poufsouffle, elle ne devait donc pas être aussi superficielle qu'elle le laissait paraître.

Le Poufsouffle fut alors prit d'un élan de sympathie et de pitié pour cette jeune fille qui cachait tout ce qu'il y avait de bon en elle.




Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey venait de passer une heure et demi à réviser ses cours de runes anciennes et avait la sensation que son cerveau allait exploser. Elle détestait les examens plus que tout au monde. De toute façon, elle avait beau travailler autant si ce n'est plus que ses camarades, elle n'obtenait que des résultats médiocres. L'adolescente ne savait plus quoi faire. Elle avait beau lire et relire ses cours, elle ne retenait rien, à croire qu'elle n'était pas faite pour les études. Découragée, la jolie blonde avait décidé de se changer les idées en faisant un peu d'exercice. Un domaine dans lequel elle était sûre d'avoir plus de succès qu'à son examen de runes. Kelsey avait enfilé un mini-short ,un micro-short plutôt, de couleur rose, un débardeur assorti, et avait filé dans le parc.

Descendant les escaliers quatre à quatre tout en relevant ses cheveux en chignon lâche, elle se retrouva rapidement dehors et sourit en sentant le soleil sur sa peau. Il était bien rare qu'il fasse beau dans cette région d'Angleterre, alors autant en profiter. Beau peut-être, mais pas très chaud, la Poufsouffle frissonna et se dit qu'elle devait rapidement se mettre à bouger un peu pour se réchauffer. Elle se dirigea vers son emplacement préféré, face au lac, et commença ses étirements. Kelsey fit mine de ne pas remarquer les garçons qui commençaient, comme par hasard, à se regrouper à coté. Ils n'étaient pas très discrets en même temps, et ça ne la dérangeait pas le moins du monde. Quelques part, c'était rassurant de se dire que quoi qu'il se passe, elle obtiendrait toujours les faveurs de n'importe quel homme rien qu'en se penchant en avant.

Kelsey étirait sa jambe en l'amenant au dessus de sa tête -exercice qui semblait plaire à son public- quand Samaël Smith fit irruption devant elle. C'était un très beau garçon de sa maison, en septième année, qui ne lui parlait jamais. Le jeune homme était d'une timidité maladive et Kelsey avait dut abandonner l'idée de l'ajouter à son tableau de chasse tant il ne réagissait pas à ses approches. Elle le soupçonnait même d'être gay. Il la salua maladroitement et lui demanda comment elle allait. La jeune fille reposa sa jambe et adressa un sourire rayonnant au jeune homme. Finalement, personne ne résistait aux charmes de Kelsey Lorgan, et il avait fini par craquer, comme tous les autres !

"Euh... Est-ce que je te euh... dérange ? J'aurais voulu... euh... enfin si c'était possible... J'aurais voulu te parler..."

Misère ! Un timide bafouilleur ! Kelsey les fuyait comme la peste, ils la mettaient terriblement mal à l'aise. On avait l'impression qu'ils s'étouffaient tous les deux mots. Il faudrait présenté Smith à Fitcher, ça ferait de sacré dialogues ! Samaël ajouta justement, rougissant, qu'il voulait lui parler seul à seul. Kelsey lui jeta un regard attendri, penchant la tête sur le coté comme si elle regardait un bébé chaton. Il était adorable.

"Mais bien sur ! répondit-elle avec un large sourire. Allons par là ! ajouta-t-elle en désignant les rives du lac."

Dès qu'ils se furent suffisamment éloignés, Kelsey se tourna vers son camarade.

"Alooors, tu avais quelque chose à me dire ?" demanda-t-elle avec un clin d’œil.



Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey répondit par l'affirmative à sa requête et l'attira à l'écart, hors de porté de ses garçons aux regards lubriques et bavant comme des bouledogues. Dès qu'ils se furent suffisamment éloignés, Kelsey se tourna vers Samaël.

"Alooors, tu avais quelque chose à me dire ?" demanda-t-elle avec un clin d’œil.

Sam rougit aussitôt après avoir vu le clin d’œil et en comprenant que la Poufsouffle se trompait sur ses intensions. Samaël vit tout de suite sa camarade se tortiller afin de paraître plus attirante. Mais loin de rendre la jeune fille attirante, ce geste la rendait vulgaire.

"Euh... Ouai... Enfin c'est pas ce que tu crois. C'est juste... J'ai une lettre pour toi. C'est O'Connor qui l'avait. Un problème de hibou je crois !"


Ce disant Samaël tendit la lettre à Kelsey, cette dernière prit la lettre, l'ouvrit et commença à lire. Au fur et à mesure qu'elle avançait dans sa lecture son visage se décomposait.

"Kelsey ? Tout va bien ?" demanda le jeune homme sérieusement inquiet par la tête que faisait sa camarade.

On aurait dit qu'elle venait de gober un Suçacide.




Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël rougit quand Kelsey lui demanda ce qu'il avait à lui dire et elle s'attendrit malgré elle. D'ordinaire elle préférait les hommes, les vrais, durs à cuir et un peu machos. Ouai après des dizaines d’expériences, c'était définitivement ça son genre. Mais il fallait avouer que le Poufsouffle était trop mignon à hésiter comme ça. Elle s’apprêtait à lui lancer une boutade, histoire de détendre l'atmosphère et de le mettre à l'aise quand il prit la parole, toujours aussi bégayant.

"Euh... Ouai... Enfin c'est pas ce que tu crois. C'est juste... J'ai une lettre pour toi. C'est O'Connor qui l'avait. Un problème de hibou je crois !"

Kelsey, prise par surprise, ouvrit de grand yeux et garda la bouche ouverte. Expression qui lui donnait un air profondément stupide. Pourquoi Darren aurait-il reçu une de ses lettres ? Les hiboux ne se trompaient jamais d'habitude. Soudain, la lumière se fit dans le cerveau de la sulfureuse blonde et un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres. Elle avait compris. C'était tellement évident qu'elle s'étonnait de ne pas y avoir pensé plus tôt. Le serpentard avait sans doute envie de la voir ce soir, et il faisait porter le message par un bon et loyal Poufsouffle. C'était tout à fait Darren. La perspective de passer la soirée en compagnie de son capitaine de Quidditch préféré enchanta la jeune fille qui arracha la lettre des mains de Samaël, persuadé qu'elle ne contenait qu'un lieux et une heure de rendez-vous, comme toujours. Darren n'avait pas tenu la promesse qu'il lui avait faite le soir de l'anniversaire de Swann, il faudrait qu'elle lui en parle d'ailleurs. Il l'avait fait attendre suffisamment longtemps.

La jeune fille fut un peu déstabilisée quand elle se trouva face à une missive plus longue que ce à quoi elle s'était attendu. Elle la parcourut rapidement des yeux et son sourire se fana aussitôt. Ses doigts se crispèrent sur le papier et elle fronça les sourcils. Ca ressemblait à une lettre de rupture. Ça ressemblait beaucoup trop à une lettre de rupture. Oh, ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait larguée. Ne serait-ce que Chris Bloomwood qui l'avait lamentablement plantée au milieu de la grande salle lors de son dernier jours à Poudlard. Elle était habituée à l'humiliation, à la colère que ça provoquait en elle. Mais cette fois ça faisait mal. Cette fois elle n'avait pas envie de balancer les caleçons de l’intéressé dans le lac ou de le ridiculiser devant tous ses amis, elle avait juste envie de pleurer.

Parce qu'il ne faisait pas que l'abandonner, il la quittait pour une autre. Pour une fille pour qui il ressentait plus qu'un "désir purement physique". Pourquoi cette vérité lui faisait si mal ? Elle l'avait toujours su, qu'il n'y avait rien entre eux à part le sexe. C'était le contrat. Mais comme une idiote elle s'était faite piéger, elle avait cru à ses belles paroles, elle s'était bercé d'illusions, et la chute était terrible. Petit à petit, et sans qu'elle ne s'en rende compte, Darren avait prit de l'importance pour elle, alors que visiblement elle n'était restée qu'une "vulgaire marionnette". Une larme perla au coin des yeux de la jeune fille.

"Kelsey ? Tout va bien ?"

Kelsey se rappela alors la présence de Samaël Smith et lui tourna le dos. Il était hors de question qu'il la voit pleurer, ou même être troublée. Kelsey Lorgan n'était pas une pleurnicharde.

"Très bien, répondit-elle d'une voix étranglée. Va t'en maintenant. Elle refusait qu'il reste une seconde de plus, pas alors qu'elle était si vulnérable. Maintenant !" ajouta-elle d'une voix aiguë en s’efforçant de retenir ses larmes.

Elle détestait Darren, elle le haïssait de lui renvoyer en pleine figure une réalité qu'elle passait son temps à fuir. Personne ne l'aimerait jamais pour autre chose que son corps, cette pétasse de Gryffondor avait raison, elle n'avait rien d'autre qu'une silhouette désirable. Et ça ne durerait pas. Aujourd'hui elle se devait de reconnaitre que même si elle était capable de sentiments, personne n'en aurait jamais pour elle. Si elle retournait immédiatement faire ses étirements au bord du lac, elle était prête à parier qu'aucun des garçons qui la reluquaient avec avidité ne remarquerait ses larmes. Au fond elle l'avait toujours su, et elle l'avait cherché, mais elle avait enfoui cette réalité sous des soirées frivoles et des siestes câlines. Et maintenant Darren la lui jetait à la figure. Oh oui elle le haïssait, et pourtant si il se présentait à elle maintenant et lui demandait n'importe quoi, elle le lui donnerait. Parce qu'elle n'avait jamais été capable de lui dire non, et qu'elle ne le serait jamais.

Elle lui ferait payé. Elle lui ferait chèrement payé chacune des larmes qu'il lui faisait verser. Il lui avait menti, et de la pire des façons qui soit, lui faisant miroiter une réalité qu'il n'avait jamais eu l'intention de lui donner. Darren O'Connor était un salaud de la pire espèce. Mais Kelsey Lorgan tombait toujours amoureuse des salauds.



Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Au moment où Samaël demandait à Kelsey si tout allait bien, cette dernière lui tourna le dos.

"Très bien, répondit-elle d'une voix étranglée. Va t'en maintenant. Maintenant !" ajouta-elle d'une voix aiguë.

Sam très inquiet par le ton employé par la jeune fille ne bougea pas d'un iota et tourna cette dernière vers lui. Il aperçut alors les larmes dans les yeux de la Poufsoufle.

"Que se passe-t-il Kelsey ? Une mauvaise nouvelle ?"


Le jeune homme se maudit aussitôt pour sa dernière question, bien sûr que c'était une mauvaise nouvelle. Elle n'aurait pas pleuré sinon. Puis voyant que sa camarade ne répondait pas à sa première question, il arracha la lettre des mains de Kelsey qui pleurait en silence. Les larmes dévalant ses joues.

Samaël commença sa lecture et un rictus de haine apparut sur son visage.

C'était pour ça que O'Connor l'avait envoyé à la recherche de Kelsey, pour une lettre de rupture. Sam se sentit trahi et mal pour la jeune femme qui se trouvait devant lui. Il savait qu'il aurait du jeter cette lettre. Il aurait du s'en douter, les hiboux ne se trompent jamais de destinataires. Il avait vraiment était trop con.

Ne supportant plus la douleur muette de la Poufsouffle, Samaël fit quelque chose qu'il n'avait encore jamais osé faire. Il prit Kelsey dans ses bras, autant pour la réconforter que pour se faire pardonner.

"Je suis sincèrement désolé Kelsey, si j'avais su... Si je pouvais, je lui ferais ravaler sa fierté à ce sale lâche... Je suis là si tu as besoin." murmura le jeune homme à l'oreille de la jeune fille en pleure.

Il tint Kelsey jusqu'à ce que ses pleures se calment et desserra son étreinte en demandant :

"Comment te sens-tu ?"




Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey sentit les mains de Samaël se poser sur ses épaules et il la retourna vers lui. Elle ferma les yeux, tout en sachant très bien que ça ne l'empêchera pas de voir les larmes qui avaient roulé sur ses joues. Cet imbécile lui demanda alors si elle avait reçu une mauvaise nouvelle. La Poufsouffle aurait voulut lui hurler à la figure que la réponse était évidente mais elle ne réussit qu'à laisser échapper un sanglot de plus. Pourquoi est-ce qu'il restait planté là cet idiot ? Elle lui avait pourtant demandé de partir, elle n'avait besoin de personne ! Elle voulait juste être seule. Seule comme elle le serait sans doute pour le reste de sa vie. Samaël voulut lui prendre la lettre des mains, elle commença par résister mais laissa finalement le papier glisser entre ses doigts. Qu'il la lise, elle s'en fichait. Cela ne l'humilierait qu'encore d'avantage, mais elle n'était plus à ça près. La maitresse qu'on se contente de jeter par lettre, elle n'avait jamais été plus que ça, et Samaël le saurait aussi maintenant. Et alors ? Qu'est ce que ça pouvait lui faire ce que ce Poufsouffle pensait d'elle ? La seule personne pour qui elle aurait eut envie de changer venait de la laisser tomber.

Soudainement, elle sentit les bras musclés de Samaël l'entourer et se laissa aller contre son torse, sanglotant de plus belle.

"Je suis sincèrement désolé Kelsey, si j'avais su... Si je pouvais, je lui ferais ravaler sa fierté à ce sale lâche... Je suis là si tu as besoin."

Kelsey ne répondit rien, continuant de pleurer en silence. Il fallait que ça sorte. Et comme toujours, c'est dans les bras d'un homme qu'elle essayait d'oublier son chagrin. Combien de nuit avait-elle préférée passer mal accompagnée plutôt que seule avec ses doutes ? A combien d'hommes avait-elle fait l'amour sans le moindre sentiment ou en pensant à un autre ? Juste pour oublier. Mais cette fois il lui semblait impossible d'oublier. Jamais elle ne pourrait. Et elle se détestait d'être si faible, d'avoir cédé à des sentiments qu'elle s'était promis de toujours refuser. L'amour elle avait essayé une fois, et ça ne l'avait pas réussi puisque l’intéressé lui avait arraché son innocence avant de partir comme le voleur qu'il était. Elle avait été dévastée cette nuit là, et aujourd'hui elle était complètement détruite. La jeune fille refusaient d'appartenir à ces filles qui pleuraient pendant des jours et des jours à chaque dispute avec leur petit ami, elle n'était pas comme ça.

Non, elle était bien plus forte que ça. Elle ne laisserait pas Darren l'abattre, c'était hors de question. Jamais elle ne se montrerait si faible, elle allait se battre. Elle pouvait le récupérer, il y avait forcément un moyen. Elle était prête à tout. D'un geste rageur, elle essuya les larmes sur ses joues, y étalant son mascara qui avait coulé, et se défit de l'étreinte de Samaël qui lui demanda comment elle se sentait.

"Parfaitement bien ! cingla-t-elle d'une voix aiguë, avec un regard noir. Honnêtement, j'ai l'air d'aller bien là ?" cria-t-elle en se remettant à pleurer.

Elle était pathétique, à peine s'était-elle calmer qu'elle sanglotait à nouveau. Elle avait rarement eu honte d'elle à ce point là. Quel genre de fille versait tant de larmes pour un pauvre type ? Certainement pas le genre Kelsey Lorgan, elle avait l'impression de se trahir elle-même. Et faire ça en public en plus, comble de l'humiliation ! Kelsey fit quelques pas s'adossa à un arbre contre lequel elle se laissa glisser, enfouissant sa tête entre ses genoux. Quand elle releva les yeux elle constata que Samaël était toujours là.

"Qu'est-ce que tu fais encore là ? Je t'ai demandé de me laisser seule, demanda-t-elle finalement à Samaël. Ça t'amuses peut-être ?"

Qui n'aurait pas apprécier le spectacle ? Kelsey Lorgan, en larmes, complètement dévastée, du mascara partout sur les joues, frissonnant dans son mini-short. Elle en connaissait plus d'une que cette scène aurait ravie, toutes des pestes !



Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
La jeune jeune fille ayant essuyée ses yeux humides ressemblait maintenant à un raton laveur mais la ressemblance s'arrêtait là.

"Parfaitement bien ! cingla-t-elle d'une voix aiguë, avec un regard noir. Honnêtement, j'ai l'air d'aller bien là ?" cria-t-elle en se remettant à pleurer.

Samaël aurait du se douter que la Poufsouffle répondrait ça mais il ne s'attendait pas à la voir repartir dans un autre accès de larmes. Sam vit Kelsey faire quelques pas vers un arbre et se laisser glisser à ses pieds pour cacher sa peine. Ne sachant comment réagir, le jeune homme resta donc où il était au cas où la Poufsouffle aurait besoin de quelque chose.

"Qu'est-ce que tu fais encore là ? Je t'ai demandé de me laisser seule, demanda-t-elle à Samaël. Ça t'amuses peut-être ?"

Le garçon choqué que cette dernière lui demande si ça l'amusait de la voir pleurer répliqua :

"Bien sûr que non, ça ne m'amuse pas. Je m'inquiète simplement pour toi."


Puis s'approchant de la jeune fille, il lui releva la tête qu'elle avait baissé et, lui tenant le menton avec la main droite, essuya du pouce les larmes qui coulaient sur les joues de Kelsey.

"Personne ne mérite ce que tu vis. Tu ne dois pas pleurer pour un sale type comme lui. Sache que tu mérites mieux que lui. Il ne veux pas de toi ? C'est un abruti, il ne sait pas ce qu'il rate. Oublis le, ça vaut mieux pour toi. Je sais que pour l'instant tu souffres et te dire que la blessure sera, un jour, complètement guérie est un mensonge. Mais tu peux réapprendre à vivre sans lui. Tu es forte Kelsey, prouve le en passant à autre chose. Montre lui que tu ne dépends pas de lui. Quoi que tu décides, je serais là pour t'aider. Je ne t'abandonnerais pas, je ne te laisserais pas tomber, je ne ferais pas la même erreur que ce crétin de O'Connor."


Samaël observa un instant Kelsey dans les yeux et reprit,

"Je ferais tout pour que la fragile jeune femme qui se trouve au fond de toi n'est plus à souffrir. Je t'en fais la promesse Kelsey."

Bien sûr, Samaël n'était pas attiré par la jeune femme mais la détresse de Kelsey avait touché le jeune homme et il ne pourrait pas supporter de la voir encore souffrir. Sam en cet instant, détesta Darren O'Connor, comme il n'avait encore jamais détesté quelqu'un auparavant sauf son vrai père, pour avoir détruit la Poufsouffle.

Le garçon n'était pas dupe, il voyait bien que Kelsey Lorgan s'était créée une réputation des plus sulfureuse pour ne pas souffrir. C'était sa carapace, comme lui se cachait derrière une timidité et une transparence devenue vitale.




Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey pleurait toujours, ses jambes repliés contre sa poitrine et ses bras enserrant ses genoux. Samaël lui répondit que ça ne l'amusait pas du tout de la voir ainsi mais qu'il s'inquiétait pour elle. Elle ne voulait pas de sa compassion. Elle détestait l'idée de faire pitié, préférant de loin faire envie. Le jeune homme s'approcha d'elle et la força à relever la tête. Kelsey grimaça, elle devait avoir une tête affreuse ! Il essuya du pouce les larmes et le maquillage qu'elle avait sur les joues et elle l'en remercia d'un faible sourire. Le Poufsouffle se lança alors dans une tirade sur ô combien O'Connor était un abruti, sur le fait qu'elle méritait mieux, qu'elle devait l'oublier, et tout un tas de paroles stupides et inefficaces qu'on balance à des gamines de douze ans lors de leur premier chagrin d'amour.

Kelsey sentit petit à petit la colère succéder à sa tristesse et elle dégagea son visage de la main du Poufsouffle. De quel droit se permettait-il de penser qu'elle était amoureuse de Darren ? Qui était-il pour lui dire comment faire face à cette lettre ? Il ne savait rien d'elle, et il n'était rien censé savoir sur ses sentiments ! Bien sur qu'elle était assez forte, et elle n'avait pas besoin de lui pour le savoir. Elle n'avait pas besoin de lui pour quoi que ce soit. Elle n'était pas une demoiselle en détresse à la recherche d'un preux Gryffondor, elle était parfaitement capable de s'en sortir toute seule. Et le fait que ce satané Smith doute de ça fit bouillir de rage la jolie blonde. Cependant, elle se força à se calmer, Samaël avait été gentil avec elle, il aurait pu profiter de la situation de bien des manières et il ne l'avait pas fait. Elle lui devait au moins ça. Pourquoi n'était-elle jamais attirée par les gentils garçons comme son camarade ? Elle craquait toujours pour les mauvais garçons alors qu'elle savait très bien que ça finissait toujours mal. Mais c'était plus fort qu'elle, c'était quelque chose qu'elle ne contrôlait pas. Kelsey se radoucit et laissa le Poufsouffle finir son monologue d'encouragements ridicule.

"Je ferais tout pour que la fragile jeune femme qui se trouve au fond de toi n'est plus à souffrir. Je t'en fais la promesse Kelsey."

Non. Cette fois c'était trop ! "Fragile jeune femme" ? Elle allait lui montrer à quel point elle était fragile. Oh il allait regretter ses paroles ! Kelsey se releva maladroitement et fusilla son camarade d'un regard noir avant de s'écrier :

"Je suis parfaitement capable de me débrouiller toute seule ! J'en ai rien à faire de Darren, d'accord ? J'ai besoin de personne !hurla-t-elle, plus pour se convaincre elle-même qu'autre chose. Maintenant laisse moi seule", ajouta-t-elle un peu plus calmement.

Kelsey passa nerveusement une main tremblante dans ses cheveux tout en se forçant à respirer calmement. Elle allait y arriver. Elle trouverait un plan, Darren était à elle, elle ne le laisserait pas lui échapper comme ça. La jeune femme serra les poings et releva la tête, pour s'apercevoir que ce maudit Samaël Smith était toujours là. Elle se détestait d'avoir craqué sous ses yeux, et elle le haïssait pour le simple fait de s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Elle n'avait rien à lui reprocher si ce n'était d'avoir assisté à une telle démonstration de faiblesse de sa part, et en fait c'était déjà trop.

"Dégage j'te dis ! Je veux plus te voir ! " cria-t-elle à son intention avant d'ajouter plus bas, sur un ton menaçant : "Et si tu parles à qui que ce soit de ce qui viens de se passer, tu regretteras d'avoir croisé ma route, d'accord ?"



Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
"Je suis parfaitement capable de me débrouiller toute seule ! J'en ai rien à faire de Darren, d'accord ? J'ai besoin de personne !hurla-t-elle. Maintenant laisse moi seule", ajouta-t-elle un peu plus calmement.

Samaël ne bougea pas et regarda la Poufsouffle comme si elle l'avait mordu. La jeune femme semblait réellement souffrir mais apparemment l'aide du jeune homme ne semblait pas apprécié à sa juste valeur. Et cela se confirma avec la suite.

"Dégage j'te dis ! Je veux plus te voir ! " cria-t-elle à son intention avant d'ajouter plus bas, sur un ton menaçant : "Et si tu parles à qui que ce soit de ce qui viens de se passer, tu regretteras d'avoir croisé ma route, d'accord ?"

Samaël qui au départ avait mis la méchanceté gratuite de Kelsey sur le fait qu'elle souffre fut vite détrompé. C'est donc d'un ton un peu sec qu'il répondit.

"Je voulais juste t'aider mais apparemment Madame n'est pas satisfaite. Alors je vais laissez Madame avec sa lettre et ses stupides larmes de crocodiles. Et pour ton information, je ne m'appelle pas Swann Twilfit. Je ne rapporte pas tout ce que je vois. J'ai autre chose à faire. La prochaine fois couche avec le bon mec, ça évitera que tu te transformes en Harpie."

Sur ces paroles que Sam regretta juste après les avoir dites, le jeune homme laissa Kelsey seule avec sa peine.

Samaël n'avait pas voulu être méchant mais la jeune fille avait fait très mal à Sam en refusant son aide et en le repoussant comme elle l'avait fait.

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pris quelqu'un dans ses bras. Cela lui apprendrait, il n'allait pas faire deux fois la même erreur. Sam se jura de ne plus approcher une seule fille en pleure et de ne plus jamais remettre de lettre à quelqu'un en main propre, même et surtout pour rendre service.




Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël lui répondit d'un ton sec que, puisque qu'elle ne semblait pas vouloir de son aide, il allait la laisser seule avec sa stupide lettre et ses larmes de crocodiles. Kelsey hocha la tête en serrant les dents. Exactement, c'était tout ce qu'elle demandait. Il ajouta qu'il ne s'appelait pas Swann Twilfitt et qu'il avait autre chose à faire que de colporter des rumeurs. Tant mieux, il ne manquerait plus que toute l'école soit au courant, se serait un désastre. Kelsey Lorgan s'effondrant en larmes pour un mec, ça détruirait complètement sa réputation. Elle jouait avec les hommes, elle s'amusait avec pour les jeter ensuite, les choses avaient toujours fonctionné comme ça. Et elle voulait que ça continue.

"La prochaine fois couche avec le bon mec, ça évitera que tu te transformes en Harpie."

Sur ces paroles blessantes, le Poufsouffle tourna les talons et repartit vers le château. Kelsey le regarda s'éloigner avec un regard haineux, serrant les poings si fort que ses ongles s'enfonçaient dans la chaire de ses paumes. Ses dernières larmes finirent de couler sur ses joues et elle les essuya d'un geste rageur. Assez pleurer pour aujourd'hui. S’apitoyer sur son sort ne menait nul part. Laisser parler ses émotions c'était admettre qu'elles étaient plus fortes que vous. Et rien n'était plus fort que Kelsey Lorgan. Cependant, dans l'état actuel des choses, elle avait plus l'air d'une pauvre petite chose que d'une guerrière. Il fallait à tout prix qu'elle arrange ça, et vite.

La jeune fille se mit à courir en direction du château, la tête baissée et ses cheveux cachant son visage. Elle se précipita dans son dortoir et s'enferma dans la salle de bain. Elle se força à vomir les deux tartines qu'elle avait avalé ce matin, se rinça la boucle et s'aspergea le visage d'eau fraiche. Posant ses mains de chaque coté du lavabo, elle releva la tête et s'observa un instant. Les yeux encore rougis, tremblante de rage et de froid, les traits tirés, elle n'avait plus rien de la Kelsey habituelle. La blonde attrapa sa trousse de toilette, se remaquilla soigneusement, coiffa ses cheveux et se parfuma. Puis elle se changea, enfilant l'uniforme de l'école, qu'elle avait légèrement revisité. Sa jupe était plus courte que celle de ses camarades et les deux derniers boutons de son chemisier avaient étrangement disparu.

Quand elle redescendit dans la salle commune, ce fut la tête haute, une expression d'assurance sereine sur le visage. Pourtant elle s'était rarement sentit si mal, elle avait la gorge serrée, envie de pleurer et le ventre noué, mais au moins personne ne pouvait le voir.

"On descend déjeuner, tu viens avec nous ? lui proposa Katy en la voyant arriver.

-J'ai déjà mangé, allez-y sans moi, mentit l'intéressée avec un large sourire."

Ses amies s'éloignèrent et Kelsey balaya la salle commune du regard, sans trouver la personne qu'elle cherchait. Elle sortit à son tour dans les couloirs, retrouvant sa démarche chaloupée habituelle, il fallait qu'elle trouve Henry. Henry, Anton, Jack, n'importe qui ferait l'affaire, elle avait besoin de quelqu'un pour se sentir moins seule ne serait-ce qu'un instant. Pour oublier.


[RP terminé]



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Lettre de rupture [PV Kelsey Lorgan - Samaël Smith]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre de rupture [PV Kelsey Lorgan - Samaël Smith]
» Une lettre de rupture... [Pv Darren - Samaël]
» Kelsey Lorgan
» Devoir de Sortilèges ou comment ne pas rougir devant une aussi jolie fille ? [PV Olivia E. Fowler - Samaël Smith]
» Il en faut peu pour être heureux [Abygaïl Scavo, Maeva Hellsoft, Samaël Smith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc,-