AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Du côté de chez Swann

Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
6 juillet 2006

Aaron resta un moment figé devant la vitrine de Twilfit and Tattings. Il n'avait vraiment pas envie d'y entrer, et pour cause: n'avait-il pas affirmé haut et fort, il y avait 5 mois de cela, qu'il n'y mettrait jamais les pieds? Si on ajoutait tous les différends qu'il avait eu avec la fille de la propriétaire depuis ce moment-là, on comprenait aisément le malaise du jeune homme. Hélas, il n'avait pas le choix: il accompagnait Seamus au mariage du professeur Londubat et il n'avait aucune tenue adaptée aux circonstances. Son cousin lui avait conseillé la boutique, "la meilleure pour les tenues de soirée" à l'en croire. Et, discret comme un géant au milieu d'une collection de porcelaine, il avait ajouté que cela lui permettrait de se trouver une cavalière en même temps.

Seamus lui avait glissé ça juste après la catastrophe du deux mai, avant de rentrer chez lui. Il s'était fait avoir, comme beaucoup d'autre, par les talents en public relation de la jeune fille, et avait bizarrement conclu que puisqu'Aaron remplaçait une préfète à sa demande, il en pinçait pour elle. A l'époque, le jeune homme avait farouchement nié. Il ne savait pas vraiment où il en était avec elle. Tout allait mieux depuis qu'ils s'étaient réconciliés, mais elle gardait une certaine distance avec lui qu'il ne s'expliquait pas, puisque d'après Natasha, elle était amoureuse de lui. Mais peut-être Natasha s'était-elle trompée.

Sauf que depuis, Aaron se posait un millier de questions. Il pensait à Swann beaucoup trop souvent pour que ça soit normal, et, après avoir mis son orgueil de côté, en avait déduit que Seamus avait peut-être raison. Peut-être. Il avait donc pris son courage à deux mains et écouté son cousin. Toujours debout devant la vitrine, il se répéta mentalement ce qu'il était venu faire: acheter une robe de soirée et demander à Swann de venir avec lui en toute amitié. Juste pour voir si au mariage, loin des autres et de Poudlard, elle était toujours aussi sympathique - voire peut-être plus, puisqu'il n'y aurait plus cent cinquante mille personnes à séduire pour le bien du magasin.

Le Serdaigle poussa donc la porte d'un pas décidé. Le carillon tinta et il n'eût pas fait trois pas qu'une femme - qui devait être la mère de Swann au vu de la ressemblance - se présenta devant lui en lui demandant très poliment ce qu'il voulait.

"Hum, bonjour... Je suis un ami de Swann Twilfit, est-elle là?" demanda-t-il, un peu mal à l'aise habillé en Moldu dans cette boutique de sorciers. Puis, pour ne pas que Sheba imagine quelque chose de tordu, il ajouta: "C'est pour une robe de soirée..."


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
« Je vais vous faire un ourlet afin que vous ayez une meilleure vision du rendu. » lança Swann avec un large sourire avant de s’accroupirent aux pieds d’un vieux monsieur. En quelques coups de baguette experts, elle ajusta la taille de la robe et piqua le tissu avec une aiguille ensorcelée. « La base est en soie de veracrasse et les broderies sont cousues main. Cette robe est vraiment très légère et agréable à porter, surtout par ces temps de fortes chaleurs. De plus, c’est une pièce unique : Vous ne croiserez personne d’autre avec cette tenue, où que vous alliez ! » Ajouta-t-elle en se relevant.

La jeune femme s’éloigna légèrement afin que le sorcier examine son reflet dans les multiples glaces de la zone d’essayage. Le vieux monsieur tourna sur lui-même plusieurs minutes et finit par approuver d’un hochement de tête.

« C’est parfait mademoiselle. Je la prends.»

La préfète lui adressa un sourire poli avant de poursuivre :

« Je ne pense pas que d’autres retouches soient nécessaires, elle tombe parfaitement. Je vous laisse vous changer et je vous attends dans l’autre pièce.» précisa-t-elle en refermant l’épais rideau.

La jeune femme ne put contenir plus longtemps un sourire victorieux. Le vieux sorcier venait de se porter acquéreur d’une superbe robe à plus de cent gallions ! Swann venait de réaliser LA vente de la journée ! Arborant son sourire satisfait, elle fit léviter les tenues qui n’avaient pas su séduire le sorcier jusqu’à leur rayonnage, puis elle rejoignit sa mère qui se trouvait près de la vitrine avec un client qui venait d’entrer.

« Bonjour monsi…Aaron ?! »

Sheba Twilfit fusilla sa fille du regard. Ce n’était certainement pas le genre d’accueil que l’on réservait aux clients chez « Twilfit & Tatting » ! La Serpentard grimaça donc légèrement en découvrant l’air réprobateur de sa mère puis elle reporta son attention sur le Serdaigle.

«Excuse-moi, je ne m’attendais pas à croiser un élève de Poudlard avant fin août. »
mentit- elle.

En effet, c’était un odieux mensonge puisque ce n’était pas pour cette raison que Swann était étonnée. Même si Sheba l’ignorait, Aaron, lui, savait parfaitement pourquoi sa camarade ne s’attendait pas à le voir ici : « N'essaye même pas de me convaincre d'aller acheter un truc là-bas. » Cette phrase, prononcée par le Serdaigle quelques mois plus tôt au sujet de T&T, résonnait encore aux oreilles de la préfète. Cependant, ce n’était pas le moment de remettre ça sur le tapis mais plutôt de remplir sa mission de parfaite hôtesse en faisant les présentations. Retrouvant son large sourire, la jeune femme s’empressa d’ajouter :

«Aaron, je te présente ma mère, Sheba. Maman, je te présente Aaron Finnigan qui est dans la même année que moi à l’école.»

Sheba salua poliment le jeune homme avant d’ajouter à l’attention de sa fille :

« Ton ami cherche une robe de soirée. »

Swann reporta lentement son regard sur le Serdaigle qu’elle dévisagea quelques secondes en réprimant difficilement un sourire malicieux.

« J’encaisse un client et je m’occupe de toi. » Finit-elle par dire posément. « La collection soirée est dans le fond de la boutique » ajouta-telle en lui montrant l’emplacement des robes les plus habillées.

La jeune femme se dirigea ensuite au comptoir pour finaliser sa vente et revint au bout de quelques minutes vers Aaron. Dardant un regard en direction de sa mère afin de vérifier qu’elle était occupée, la jeune fille ne résista pas l’idée de taquiner le Serdaigle en lui chuchotant:

« Alors ? Monsieur Finnigan a changé d’avis ? »


Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
« Bonjour monsi…Aaron ?! »

Eh bien oui, Swann était là. Aaron lui adressa un sourire lorsqu'elle apparu, complètement surprise. Il se doutait bien qu'il ferait son petit effet, mais visiblement le comportement de Swann ne plut pas à sa mère, réalisa-t-il en surprenant leur échange de regard. Le jeune homme se demanda où il avait mis les pieds. Swann n'avait rien faire de grave. Comme la préfète se reprenait et faisait des présentations solennelles, il espéra qu'elle n'allait pas se mettre à le vouvoyer.

"Enchanté, madame Twilfit", dit-il cependant pour s'adapter à une situation quelque peu délicate. C'allait être difficile de lui demander de l'accompagner au mariage ici.

Il vit sans peine l'éclair de malice dans les yeux de la jeune fille lorsqu'elle lui indiqua où était les robes de soirées. Surpris qu'elle ait eu un client dont s'occuper, il s'y dirigea néanmoins. Ainsi, elle ne frimait pas lorsqu'elle lui disait aider sa mère au magasin. Et lui qui ne la prenait pas au sérieux... Il avait l'air fin maintenant. Aaron commença à regarder les robes, n'osant pas trop y toucher. Certains prix lui faisaient sortir les yeux de la tête. Il savait que Twilfit and Tatting vendait des vêtements de bonne qualité, mais il n'aurait jamais les moyens d'acheter quelque chose ici! Seamus semblait s'en être aperçu en lui donnant quelques gallions la dernière fois qu'il l'avait croisé.

« Alors ? Monsieur Finnigan a changé d’avis ? »

Aaron sursauta en entendant la voix de Swann derrière lui. Il s'attendait à la boutade. Quelques mois plus tôt, il lui en aurait voulu de sa remarque, pensant qu'il s'agissait d'une énième démonstration de supériorité de la préfète Twilfit. Désormais, il savait que c'était juste son caractère quelque peu piquant qui s'exprimait. Alors, il répondit sur le même ton.

"Oh non, Miss Twilfit, vous savez bien je ne change jamais d'avis. Mais il paraît que les seules tenues autorisées au mariage de Neville Londubat et Hannah Abbot sont celles de Twilfit and Tatting. Et comme j'y suis invité..."

Il savait que ces quelques mots allaient piquer son attention. Après tout, on parlait de ce mariage comme du mariage du siècle, bien qu'au final la liste d'invités ne soit pas si grande. C'était exactement le genre d'évènement que Swann adorait. Quel meilleur endroit pour se faire connaître et briller aux yeux de tous, après tout?

"Bref", repris Aaron après une pause dramatique, "je me suis dit que c'était l'occasion de tester tes talents de styliste. Et comme tu me connais, tu sauras me trouver quelque chose de pas trop ridicule... du moins, j'espère!" La remise en cause était volontaire, évidemment. "Alors, que me conseilles-tu?"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Swann demanda à Aaron s'il avait changé de postion vis à vis de T&T, ce dernier répondit qu'il ne changeait jamais d'avis. La préfète laissa échapper un petit rire puisque sa présence en ce lieu témoignait du contraire. Le jeune homme se justifia en disant qu'il avait besoin d'une robe de soirée pour se rendre au mariage du Pr.Londubat.

"Tu vas au mariage de Hannah Abbot ?! s'exclama t-elle envieuse, C'est ma mère qui lui a confectionné sa robe. Elle est magnifique ! Le Pr.Londubat a fait appel à de nombreux commerçants londoniens pour l'organisation.Ça va surement être une très belle cérémonie...En tout cas, on ne parle que de ça sur le Chemin de Traverse !"

En effet le mariage des deux héros de guerre avait fait la une des tabloïds et Swann avait épluché tous les articles traitant de l’événement.


"Bref, reprit Aaron, je me suis dit que c'était l'occasion de tester tes talents de styliste. Et comme tu me connais, tu sauras me trouver quelque chose de pas trop
ridicule... du moins, j'espère!
Alors, que me conseilles-tu?"

Tester ses talents de styliste ?
La jeune fille accepta la mise au défi avec professionnalisme. Endossant parfaitement son costume de conseillère, elle s'attrapa le menton et réfléchît quelques secondes en examinant son camarade.

"Alors, je peux te proposer différents styles qui pourraient te convenir..." commença-t-elle en rejoignant la partie du magasin la plus traditionnelle.
Elle avait appris, à ses dépens, qu'Aaron se complaisait dans un relatif anonymat, ne souhaitant visiblement pas attirer l'attention et sur lui. D'après ce qu'il disait, il n'aimait pas être au centre de l'attention.D'un coup de baguette, elle fit donc léviter vers eux, deux tenues élégantes et relativement conventionnelles.

"Les coupes sont sobres et classiques. Avec ce genre de tenues, tu es sûr de ne pas faire de fautes de goût et d'être parfaitement dans le ton de la soirée. Cela fait partie des robes indémodables, ce sont des valeurs sûres." ajouta-t-elle en hochant la tête.

"Ou alors..."

Swann entraina ensuite son ami vers la collection nettement plus moderne. Aaron avait beau crier haut et fort qu'il ne voulait pas faire parler de lui...ce n'était pas tout à fait exact. Même si ce n'était pas dans ses intentions d'être un élève en vu, il s'était fait connaitre à Poudlard en affichant clairement ses idées politiques.
N'avait-il pas fondé un club pour les accrocs de la culture moldue ?
N'était-il pas venu à l'anniversaire de Swann en portant une tenue qui revendiquait ses origines ?
N'avait-il pas participé à un duel nocturne entre Pro SPAM et Pro MIM ?

Qu'il en soit conscient ou pas, Aaron Finnigan n'était pas un élève parmi tant d'autres puisqu'il était devenu l'un des principaux représentant des né-moldus qui souhaitaient faire valoir leur culture à Poudlard. Cependant, le jeune homme ne semblait pas encore près à assumer ce statut aussi Swann le laissa donc à ses douces utopies d'élève "anonyme et normal" en ne révélant que partiellement le fond de sa pensée:

"Je peux te proposer quelques chose de plus original directement inspiré de la mode Moldue. Le professeur Virtanen s'habille dans cette collection." ajouta-t-elle afin de donner une idée à son ami.

La jeune femme s'avança alors vers un mannequin qui portait un costume-sorcier semblable à celui qu'elle avait confectionné pour Sneals lors de la St-Valentin.

"La coupe est réellement novatrice et tu ne trouveras ça nul part ailleurs. La veste longue renvoie directement à la tradition sorcière et le pantalon associé à une chemise sont de style moldu. C'est un ensemble qui revendique une certaine conception du monde sorcier. ajouta-t-elle innocemment. De plus, le principal avantage est que tu peux porter les pièces séparément. Cela évite que l'ensemble dorme dans ta penderie comme c'est souvent le cas avec les vêtements trop habillés."

Après son bref exposé, la jeune femme attrapa plusieurs vestes dans différents coloris. Elle les plaça successivement devant Aaron en faisant mine d'évaluer l'harmonie colorée qui conviendrait le mieux à sa carnation. Bien sûr elle faisait semblant car elle connaissait déjà les teintes parfaites pour le Serdaigle !

"Le bleu sombre est incontestablement la couleur qui te va le mieux mais tu peux aussi partir sur un gris anthracite réhaussé par une cravate de teinte plus vive" précisa-t-elle avant de pointer sa baguette en direction des *horribles* converse du jeune homme:

"Par contre ces tenues ne se portent pas avec ce type de chaussures, mais la paire de souliers que tu avais à mon anniversaire fera parfaitement l'affaire."

Elle s'interrompit quelques secondes, adressa un sourire poli à son camarade avant d'ajouter:

"Alors que veux tu essayer ?"


Les tenues représentatives de ce qu'il croyait être ou celles qui évoquaient davantage ce qu'il était vraiment...





Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
"C'est ta mère qui lui a confectionné sa robe?!" s'exclama un peu fort Aaron. Puis, s'apercevant qu'il dérangeait le calme du magasin, il reprit un ton plus bas: "Evidemment que tu n'allais pas dire qu'elle est moche!" Il avait falli dire quelque chose un rien plus agressif, du style "non mais bientôt, même si on veut, on ne pourra plus se permettre de ne pas fréquenter les Twilfit". Heureusement qu'il apprenait la diplomatie aux côtés de la Serpentard.

Swann l'entraîna ensuite dans le magasin, lui présentant deux robes de sorciers dont, malgré sa total ignorance en la matière, il put quand même remarquer qu'elles étaient de bonne facture. Elle lui assura qu'elles étaient tout à fait convenable et il la cru sans crainte. Elle l'entraîna ensuite vers un rayon plus moldu, lui indiquant que le professeur Virtanen portait ces tenues. "Euh..." fut tout ce qu'il répondit, incapable de savoir ce qu'il devait faire de l'information. Pourquoi lui disait-elle ça? Il ne connaissait le professeur de Runes que de loin mais il avait entendu dire qu'il faisait rêver plus d'une étudiante et fut horrifié à l'idée que Swann en fasse partie. Il la croyait moins bête que ça, tout de même, et espérait qu'elle n'essaie pas de le faire ressembler à "l'ado séducteur attardé" qu'était Virtanen d'après certains garçons. Pour le coup, Aaron trouvait cette appellation tout à fait justifiée.

"La coupe est réellement novatrice et tu ne trouveras ça nul part ailleurs. La veste longue renvoie directement à la tradition sorcière et le pantalon associé à une chemise sont de style moldu."
Blablabla... Swann était bien trop professionnelle pour lui, il s'y laisserait presque prendre, mais par ce discours endormant sur l'unicité du vêtement et le pourquoi-du-comment de sa conception, elle tombait totalement à côté...

"C'est un ensemble qui revendique une certaine conception du monde sorcier. ajouta-t-elle innocemment. De plus, le principal avantage est que tu peux porter les pièces séparément. Cela évite que l'ensemble dorme dans ta penderie comme c'est souvent le cas avec les vêtements trop habillés."

... ou pas. La dernière partie du speech était bien plus intéressante et piqua la curiosité du jeune homme. Pouvoir porter le vêtement plusieurs fois sans avoir l'air de sortir du Ministère? Vu le prix, il valait mieux que ce soit possible. Et puis, c'était vrai que ça faisait plus moldu. Il serait probablement plus à l'aise là dedans. Mais il avait aussi peur de faire trop décalé. Ohlala, c'était dur de choisir. Vraiment, la mode, ce n'était pas pour lui.

La Serpentard entreprit alors de lui faire passer différentes vestes sous le nez avant de décréter que le bleu sombre, ça lui allait bien. Bon, il n'allait donc pas faire d'histoire. Heureusement qu'elle ne lui avait pas proposé rouge vif, tout de même. Mais Swann parla ensuite des chaussures qu'il portait à son anniversaire... quelles chaussures, déjà? "Tu te souviens de ça, toi?!" Il décida d'y mettre sur le compte de son béguin pour lui. Il paraîssait que les filles, dans ce cas, faisaient attention à une foule de détails insignifiants. Mais insignifiants à ce point? Aaron se demanda vaguement si plus le détail était insignifiant, plus le béguin était important. Il faudrait qu'il demande à sa soeur, elle saurait sûrement.

"Alors que veux tu essayer ?"

Aaron hésita une demi-seconde avant de décider qu'essayer une seule tenue la vexerait probablement.

"Les trois... Il faut bien comparer!" Oui, parfois, il était suicidaire. C'allait être un véritable défilé de mode, d'essayer minimum trois tenues. Tout ça! Et lui, qui était ce qu'on appelait une quiche en mode sorcière, était censé choisir. Ca n'allait pas être de la tarte. Il décida de la mettre à contribution et, imitant Jérémy dans ses jours les plus bisounours-Gryffondor, se lança à l'eau:

"Mais pour la couleur de la tenue moldue... Hum, quelle est celle qui ira le mieux avec ta robe?" demanda-t-il innocemment.


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Swann évoqua les chaussures qu’Aaron portait le jour de son anniversaire, ce dernier sembla stupéfait qu’elle se souvienne de ce détail. Elle leva les yeux au ciel en riant doucement. Biensûr, elle se souvenait de ses chaussures mais aussi de la tenue de Rachel Wodds, du costume de Dorian Butler, et du mouchoir de poche qui servait de robe à Kelsey Lorgan ! Si la jeune femme voulait devenir, un jour, une personnalité incontournable de la mode sorcière, elle devait connaitre parfaitement ses potentiels clients afin de les conseiller au mieux (même s’il fallait avouer qu’elle connaissait surement la garde robe d’Aaron mieux que lui-même !).

D’ailleurs, elle ne s’était visiblement pas trop trompée sur les goûts du Serdaigle puisque le jeune homme accepta d’essayer les trois tenues.

« Parfait, de toute manière, il faut les voir portées afin de mieux se rendre compte ! »
répondit-elle en faisant léviter les deux robes traditionnelles dans la cabine d’essayage.

« Alors, on part sur quel colori pour le costume ? » ajouta-t-elle en tenant une veste dans chaque main.


"Mais pour la couleur de la tenue moldue... Hum, quelle est celle qui ira le mieux avec ta robe?"


Swann resta quelques secondes interdite scrutant le jeune homme afin de déceler si ce n’était pas une blague de mauvais gout. Apparemment pas…

* Par Merlin, mais à quoi joue-t-il ? *

La jeune femme résista à la tentation de lâcher les vestes au sol, de se jeter au cou du Serdaigle et de l’embrasser fougueusement mais il ne fallait pas oublier que les deux jeunes gens avaient un assez lourd passif ! La dernière fois que Swann lui avait parlé dans l’optique de conclure, la conversation s’était soldée par une flopée d’insultes échangées près des serres de l’école ! La préfète préféra donc garder un semblant de dignité en répondant avec un sourire espiègle.

« Serait-ce une invitation ? »


Bien sûr, s’en était une, mais Swann attendait d’avoir un peu plus d’information sur le sujet. Elle voulait entendre Aaron dire quelque chose du genre « Oui, si tu veux bien m’accompagner en temps qu’amie… j’ai besoin d’une cavalière, bla,bla,bla »
Ainsi Swann serait fixée : Le jeune homme avait probablement demandé à toutes ses autres copines de l’accompagner, et aucune d’elles ne pouvant le faire, il s’était rabattu sur Swann.

Ou alors… Il pourrait répondre quelque chose du genre « J’aimerai bien y aller avec toi. »…Là, c’était différent… Vraiment différent. Swann se força cependant à interrompre le fil de ses pensées. Elle s’était déjà montée la tête à ce sujet en février dernier, elle n’allait pas recommencer ! Aaron avait un petit faible pour Natasha, tout Poudlard le savait depuis l’anniversaire, cela ne servait à rien de s’accrocher à des illusions !

Elle arbora donc un sourire rayonnant sur son visage et attendit que le Serdaigle réponde.


Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Devant l'air interdit de Swann Aaron regretta de ne pas avoir d'appareil photo. Il avait réussi à surprendre Swann Twilfit, à lui faire perdre son masque quelques secondes, ça n'avait pas de prix! Mais elle se rattrapait évidemment en le faisant tourner en bourrique, mimant celle qui n'avait pas compris et qui voulait une réponse franche. Swann était donc romantique... Mais Aaron ne comprenait pas pourquoi elle ne lui avait pas dit oui tout de suite en sautant de joie. Non seulement, il était certain que rien ne pouvait lui faire plus plaisir que d'assister à un évènement si mondain, mais en plus, elle était censée être amoureuse de lui, aux dernières nouvelles. Qui, cependant, commençaient à dater.

Que Swann reste digne et droite ne le surprenait pas. La perte de self-control ne faisait pas partie de ses qualités - ou de ses défauts. Mais peut-être qu'elle s'était découragée, qu'elle avait rencontré quelqu'un d'autre, depuis le temps? Pourtant, son grand sourire avait l'air sincère... Que pensait donc Miss Serpentard? Le Serdaigle était nul en interprétation féminine, et ne savait pas trop comment être fixé sur les dispositions de Swann à son égard. La solution la plus radicale consisterait à l'embrasser là maintenant tout de suite, mais il ne voulait surtout pas qu'elle le repouse et le gifle. Le ridicule ne tuait peut-être pas, mais cela faisait partie des choses qu'il n'appréciait pas. Pas du tout.

"Ca m'en a tout l'air" dit-il d'abord pour temporiser, l'air de rien. Puis, après quelques courtes secondes de réflexion, il tenta d'éclaircir la situation: "Je me suis dit que ça te ferait plaisir d'y aller... Et comme j'ai besoin d'une cavalière..."

Subitement gêné, il regarda à droite, à gauche, en haut, en bas, partout mais surtout pas Swann. Du moins, il la regardait du coin de l'oeil, espérant qu'elle accepte, mais n'ayant pas le courage de se prendre un refus en pleine figure.


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
"Ca m'en a tout l'air" répondit Aaron au bout de quelques secondes. Cela n’éclairait pas vraiment ses intentions aussi Swann ne se départit par de son sourire Angélique jusqu’à ce qu’elle en sache plus.

"Je me suis dit que ça te ferait plaisir d'y aller... Et comme j'ai besoin d'une cavalière..."

« Tu as parfaitement raison, ça me ferait très plaisir d’y aller ! C’est gentil d’avoir pensé à moi. » répondit-il du tac au tac afin de masquer sa déception.

Toujours souriante, elle entraina Aaron en direction de l’espace essayage en lui disant combien cette soirée allait être merveilleuse, que grâce à lui elle allait surement pouvoir rencontrer plein de gens influents et qu’elle le remerciait sincèrement pour cette invitation.
Il valait bien mieux parler pour ne rien dire plutôt que de se liquéfier devant Aaron. Après tout il avait juste besoin d’une cavalière et elle n’aurait jamais dû s’attendre à autre chose…

Les deux jeunes gens entrèrent dans l’espace essayage et Swann déposa le costume bleu sombre sur l’un des cintres d’une cabine spacieuse. Elle s’effaça ensuite pour laisser entrer Aaron avant de lui lancer avec son sourire de parfaite vendeuse :

« Je te laisse te changer ! Tu me dis quand tu es prêt. »


La préfète tira l’épais rideau en velours entre eux et son sourire s’effaça quasi instantanément. Retenant un soupir, elle s’appuya sur la grande glace à côté de la cabine et bascula la tête en arrière. Il fallait vraiment qu’elle se sorte ce type de la tête ! Ce n’était peut-être pas une bonne idée d’avoir accepté cette invitation puisque ça ne l’aiderait surement pas à tourner la page…

Des bruissements de tissus et une boucle de ceinture qui tinte indiquèrent à Swann qu’Aaron commençait à se changer. La jeune femme tourna son visage en direction du lourd rideau. Pour passer à autre chose, elle devait l’entendre de sa bouche. L’entendre dire qu’il avait demandé à Nat’ d’y aller avec lui mais qu’elle n’avait pas pu ou pas voulu.

La préfète s’avança donc à quelques millimètres du rideau et prenant son courage à deux mains, murmura doucement:

« Pourquoi tu n’as pas demandé à Natasha d’être ta cavalière ? »



Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Swann accepta l'invitation avec beaucoup moins de gentillesse qu'Aaron l'aurait crû. Oh, elle se montra bien sûr enthousiaste et polie, souriante, mais il avait appris à détecter les changements de comportement de son amie. Elle en faisait trop. Et comme elle l'entraînait vers les cabines d'essayage, il comprit que la seule chose qui l'intéressait était d'aller rencontrer du beau monde et que c'était la seule raison pour qu'elle y ailler avec lui. C'était donc bien définitif, Swann avait tourné la page.

Déçu, il n'en montra néanmoins rien et attendit que le rideau soit refermé pour se changer quelque peut mécaniquement. Ca n'était pas si grave, au fond: il ne comptait pas lui faire une déclaration et ça n'enlevait rien au fait qu'il appréciait la jeune fille. Il fallait juste qu'il digère l'information.

Il défit la ceinture de son jean et enfila le pantalon. Comme il enlevait son t-shirt, il entendit la voix de Swann derrière le rideau, lui demander pourquoi il n'avait pas invité Natasha.

"Pourquoi j'aurai invité Natasha?" répondit-il d'une voix étouffée par le tissu de son t-shirt qu'il passait par dessus sa tête. C'était vraiment une drôle de question. "Elle en pince pour ce salaud d'O'Connor malgré tout, alors." ajouta-t-il en attrapant la chemise du costume.

Considérant qu'il avait fait le tour de la question, il resta silencieux et commença à boutonner la chemise. Les boutons étaient petits et il avait un peu de mal. Oh, zut, il s'était trompé, il n'avait pas mis le bon bouton dans le bon trou... Pestant silencieusement, il commença à tout redéfaire. Pendant ce temps, son inconscient continuait de cogiter sur l'étranger question de Swann à propos de Natasha. Sans qu'il ne sache trop pourquoi, les images de la soirée d'anniversaire et de ses conséquences lui revinrent en mémoire. Natasha et lui flirtant outrageusement, les deux jeunes filles en froid, ne s'adressant plus la parole, la surprise en voyant Nat et Darren... Il n'avait pas trop compris ce qui avait fâché les deux amies et il n'avait pas demandé, car ce n'était pas ses affaires. Quoiqu'à bien y réfléchir...

Il était en train de reboutonner la chemise quand la lumière se fit dans son esprit. Complètement atterré par la nouvelle, il ne réfléchit pas et ouvrit le rideau d'un geste sec. Il aperçu une milliseconde le vrai visage de Swann comme il s'exclamait: "Attends, tu ne crois quand même pas que je veux sortir avec Natasha?!"

Mais s'il avait bien tout compris, si, elle le croyait... Merlin, ce que les filles pouvaient se monter la tête pour rien! Non mais franchement, lui et Natasha, ce qu'il ne fallait pas aller chercher! Etait-ce pour ça que Swann s'était montrée plus distante, qu'elle avait tourné la page et ne semblait plus amoureuse de lui, comme il l'avait crû depuis plusieurs mois? Aaron resta un instant interdit, ne sachant vraiment pas comment réagir. Elle et lui, c'était du quiproco à longueur de temps depuis qu'ils se connaissaient. Il pensait que les excuses qu'ils s'étaient fait avait réglé le problème, mais pas du tout... elles n'avaient rien changé. Il avait envie de lâcher une floppée d'injures moldues, mais ça n'avancerait rien.

Il regarda Swann un moment, le coeur battant. Fallait-il qu'il lui dise? Il n'en avait pas envie. Quoiqu'il se soit passé, c'était trop tard pour lui maintenant et il ne supporterait pas qu'elle le lui jette à la figure, merci bien. Mais il ne pouvait pas non plus continuer à la fréquenter s'ils ne se comprenaient pas à ce point! Il était du genre honnête, et les relations compliquées n'étaient pas pour lui, que ce soit en amitié ou en amour. Et puis, peut-être que s'il éclaircissait les choses, elle repenserait à lui d'une manière moins... platonique? De toute façon, il pouvait toujours lui expliquer sans trop de trahir... Oui, peut-être. Il se passa une main gênée dans les cheveux, puis attrapa celles de Swann et l'attira tout près de lui.

"Je me fiche bien de Natasha, et elle se fiche bien de moi! Enfin, tu as bien vu qu'elle n'en a que pour O... Darren. C'est même elle qui a fait pression pour que je vienne à ton anniversaire, en disant qu'on était stupide de se faire la tête pour ça! Alors je suis venu, j'ai fait le premier pas pour qu'on se réconcilie mais visiblement ça ne suffisait pas puisque tu es partie t'enfermer avec O'Connor et Keller je ne sais où... Et Natasha était là, et elle était gentille, elle, alors... On a bu et puis voilà!" Il ne s'arrêta qu'un court instant pour reprendre son souffle: "C'est juste que tu peux être tellement énervante! Je ne sais même pas pourquoi je t'apprécie parfois, franchement, c'était plus simple avec Maïa mais... mais c'est quand même avec toi que j'ai envie d'aller à ce foutu mariage!"

Et puis, emporté par l'élan de son petit discours, il l'attira tout contre lui et l'embrassa. Cependant, il se rendit vite compte de ce qu'il était en train de faire et la lâcha tout aussi précipitamment pour reculer d'un pas et fermer le rideau de la cabine. Une fois seul, il s'appuya contre le mur et souffla longuement. Il venait de faire la pire bêtise de sa vie! Jamais il n'oserait ressortir d'ici, ne serait-ce que pour partir en courant du magasin. Non seulement il ne pouvait pas croiser Swann, mais si sa mère l'avait vu en plus! Il était complètement fichu!


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Comme Swann venait de poser LA question, elle attendit la réponse d’Aaron avec appréhension. Ce dernier finit par répondre sur un ton totalement détaché que Natasha en pinçait pour Darren et qu’il n’avait donc aucune raison de l’inviter. La préfète ne bougea pas, scrutant toujours l’épais velours qui les séparait. Soit il mentait vraiment très bien soit il était véritablement sincère. Difficile de savoir…

Alors qu’elle tentait d’évaluer la situation, Aaron tira brusquement le rideau ce qui fit sursauter la préfète.

"Attends, tu ne crois quand même pas que je veux sortir avec Natasha?!"

Visiblement le Serdaigle attendait une réponse du genre : « Bien sûr que non ! » mais Swann balbutia un « Euh… » pathétique avant de se reprendre. C’était bien sa vaine ! Mais qu’est ce qui lui était passé par la tête en posant cette question ! Sentant ses joues s’empourprer, elle voulut se reculer d’un pas pour s’éloigner un peu mais Aaron attrapa ses mains entre les siennes pour l’attirer vers lui. Il était drôlement près dit donc. Tandis qu’il lui parlait, Swann pouvait observer les moindres détails de son visage et se perdre dans ses beaux yeux bleus sombres. Elle avait l’impression d’être propulsée des mois en arrière, dans la bibliothèque de Poudlard lorsqu’une force invisible l’avait poussé dans les bras du Serdaigle. Aussi lorsqu’elle l’entendit s’exclamer que c’était avec elle qu’il voulait aller au mariage et qu’il se pencha vers elle pour l’embrasser, la préfète répondit plus que favorablement à ce baiser. Cependant, elle aurait volontiers fait durer cet instant magique mais Aaron y mit un terme brusquement en tirant de nouveau l’épais rideau entre eux. La préfète cligna des yeux plusieurs fois sous le coup de l’étonnement.

*Par Merlin ! Mais qu’est ce qui lui prend ?! *

Swann fit volte-face marcha en direction de la boutique puis revint finalement sur ses pas, une main sur la hanche et l’autre sur son front. Tout s’était passé si vite ! Elle avait besoin d’explications. Enfin non, elle venait d’en avoir ! Elle avait peut-être besoin de temps finalement, pensa-t-elle en faisant les cents pas. Non plus ! Du temps, elle en avait eut puisque cela faisait six mois qu’elle attendait ce moment. Elle avait besoin de quelque chose mais ne savait pas trop quoi, aussi elle s’approcha de la cabine et ouvrit le rideau d’un geste rageur. Lorsqu’elle pénétra à l’intérieur, elle trouva Aaron appuyé contre le mur.

La préfète ouvrit la bouche afin de formuler les questions qui se bousculaient dans sa tête depuis la tirade et le baiser du Serdaigle.

*Natasha lui avait donc parlé ? Quand ? Et d’abord, qui était Maïa ? Et depuis quand Aaron avait-il envie de emmener Swann à ce foutue Mariage? Et Pourquoi est-ce qu’il l’appréciait ? Et surtout : Qui était Maïa ?!!*

Swann referma finalement la bouche. Trop de questions épineuses. Elle le savait bien, si elle les posait, Aaron et elle allaient finir par s’engueuler ! Et à ce moment précis, elle n’avait aucune envie de se disputer avec Aaron Finnigan. Aussi, elle s’approcha de lui doucement posa ses mains de part et d’autre de sa nuque, et décida qu’ils auraient tout le temps de se chamailler après un second baiser qu’elle lui donna. Après une embrassade aussi voluptueuse que passionnée, Swann relâcha légèrement son étreinte puis elle objecta innocemment :

« Quant tu dis que je suis « tellement énervante », j’espère que tu plaisantes, parce que dans le genre « totalement agaçant », t’es pas mal non plus ! »


Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Aaron n'eut pas beaucoup de temps pour paniquer, car Swann ouvrit le rideau de la cabine tout aussi brusquement qu'il l'avait refermé à peine une minute plus tard. Elle ouvrit la bouche et la referma, et le jeune homme se demanda ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête. Il n'eut là non plus pas le temps de s'interroger davantage car, sans qu'il ne comprenne trop comment, il se retrouva à embrasser Swann.

Visiblement, le nouvel amoureux de Swann ressemblait fort à celui que Natasha lui avait décrit. Il n'allait pas s'en plaindre! Il lui rendit donc son étreinte avec ferveur, l'enlaçant de deux bras possessifs autour des hanches. Finalement, le courage payait parfois... Il en était tout fier et tout chamboulé. Son cerveau décida de se déconnecter, car des questions ou des malentendus, Aaron n'en voyait plus. Pour lui, la situation était très simple, claire comme de l'eau de roche: le petit Serdaigle inconnu avait réussi à faire fondre Swann Twilfit en personne! Ils allaient maintenant profiter l'un de l'autre, s'envoyer quelques piques par texto... ah non, par hibou (ce qui était nettement moins glamour, tout de même) histoire de s'amuser un peu, s'embrasser joyeusement quand ils se verraient et qui sait, plus si affinités. En tout cas, Aaron n'avait pas vraiment envie de quitter cette cabine d'essayage pour le moment!

Lorsque la jeune fille rompit le baiser, il la regarda avec un sourire un peu niais et les yeux brillants, n'osant pas encore croire à sa chance. Il ne la relâcha pas complètement, gardant ses mains sur sa taille de peur qu'elle ne s'éloigne trop. Mais cela ne semblait pas être dans ses intentions. Elle se contenta de le regarder avec ce petit sourire si agaçant avant de lâcher une petite pique bien de son crû.

Aaron, maintenant très disposé à rigoler, ne se vexa pas. Toujours appuyé contre le mur de la cabine, il passa une main dans les cheveux de sa petite amie - du moins se permettait-il de la considérer comme cela sans trop de doutes - et répondit sur le même ton: "Bah, tu sais ce qu'on dit, qui se ressemble s'assemble... un truc du genre!"

Devenu téméraire de part la tournure des évènements, il lui vola un autre baiser rapide. Il aurait dû faire ça bien plus tôt, vraiment, il avait été stupide d'attendre si longtemps. En même temps, une déclaration dans une cabine d'essayage de chez T&T, sous le nez de la propriétaire, ça ferait une sacré histoire à raconter. Jeremy en serait vert de jalousie, c'était à parier. Surtout s'il ajoutait innocemment qu'il avait oublié de se rhabiller complètement, trop surpris par les propos de Swann. Tiens, d'ailleurs, en parlant de ça... Le Serdaigle remonta sur son épaule la précieuse chemise qu'il était censé boutonner depuis tout à l'heure et qui avait été quelque peu malmenée.

"Bon, eh bien ce costume a fait ses preuves, je le prends!"

[RP Terminé]


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Du côté de chez Swann

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-