AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Hé toi ! Avoue moi ton secret [PV Juliet et Natasha]

Juliet E. BakerPoursuiveuse pour Flaquemareavatar
Messages : 2203

Voir le profil de l'utilisateur
02 juin 2006

Juliet s’ennuyait ferme. Même pire que ça, elle se faisait gravement chier. Genre comme un pigeon. Oui parce que ça doit se faire chier un pigeon non ? D’ailleurs ça fout quoi de la journée un pigeon ? Bonne question… A méditer.
Enfin, tout ça pour dire qu’elle était dans sa salle commune en train de rien faire. Et ne rien faire, ça va cinq minutes. Enfin non, deux secondes. La Gryffondor se leva brusquement et sortit à grands pas. Elle avait besoin de prendre l’air. Et de s’occuper. Elle s’adossa à un mur d’un quelconque couloir et commença à réfléchir. Bon, que faire lorsqu’on s’ennuie ?
Oh elle avait une idée ! Elle allait découvrir le secret des gens ! Oh oui, faire une enquête et toussa ! Trop cool ! Elle reprit sa marche d’un bon pas, heureuse de s’être enfin trouvée une occupation. Elle traversa un tas de couloir à la recherche de quelqu’un à espionner.

Elle s’arrêta net en apercevant une élève de dos. Enfin, elle supposait que c’était « une » du fait de ses cheveux longs. Remarque, certains garçons avaient aussi les cheveux longs… Pour en être certaine, Juliet passa devant la jeune fille et s’arrêta à quelques pas d’elle. Ah oui, effectivement, c’était bien une fille. C’était même une piaf, selon sa cravate. Bwaa, c’est nul les piafs ! C’est trop intelligent.
Pourtant, la Gryffondor était persuadée de connaître la Serdaigle. Au moins de nom. Elle tenta de se rappeler et fronça les sourcils. Elle s’appelait pas Laura ou Léna ou Lira ou un truc avec pleins de « a » par hasard ?
Elle s’avança faire la bleu et bronze et lui sourit.

« Salut ! Je sais pas si tu me connais, mais moi c’est Juliet. Je suis à Gryffondor en septième année. Ouais, enfin, tu dois pas me connaître, ou peut être que si… Bref, dans ton prénom, il y a pas pleins de « a » par hasard ? Parce que je suis certaine de t’avoir déjà vu quelque part… Enfin, sinon, tu vas bien ? »

(Salut, je te connais pas mais je tape la discute parce que je m’ennuie)

En attendant la réponse de la Serdaigle, Juliet la regarda discrètement. Oui, c’est prouvé, il faut faire attention avec les piafs, par moment, ils se mettent en colère pour rien. C’était une jolie fille, c’était un fait. M’enfin, faut pas se fier aux apparences hein.

« Et sinon, tu fais quoi dans ce couloir ? »



Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Soupirant profondément, Natasha s'étira avec une petite grimace et se laissa retomber contre le mur du couloir. Elle attendait Jonathan depuis plus de vingt minutes ; et elle détestait attendre. Elle espérait que le jeune homme avait une excuse convenable, sinon elle se chargerait de lui faire comprendre son mécontentement -enfin, elle risquait probablement de le lui faire comprendre dans tous les cas. Avec un énième soupir lassé, elle jeta un coup d'oeil à sa montre et retint une nouvelle grimace en voyant l'heure. Merlin, mais qu'est-ce qu'il faisait ! Il avait cours non loin, en plus.

En songeant à cela, la curiosité de Natasha fut aussitôt titillée. Il n'était pas loin, mais était en retard de bientôt une demi-heure, comment cela se faisait-il ? Il faudra qu'elle l'interroge soigneusement là-dessus ! Il ne manquerait plus qu'il lui cache une histoire d'amour des plus romantiques - ou non. Natasha savait trèès bien où menaient les histoires d'amour, ces conneries d'adolescents, aussi se refusait-elle à ce que son meilleur ami chéri succombe et subisse cette horreur. En repensant à "histoire d'amour", Natasha sentit son coeur se fissurer à nouveau et ferma immédiatement les yeux. Ne pas y penser, ne pas y penser, ne pas y penser !

Natasha en était là de ses pensées lorsqu'elle aperçut du coin de l'oeil une jeune femme se planter non loin d'elle, l'observant sans gêne. Elle haussa un sourcil, se demandant ce qu'il prenait à cette fille. Elle allait lui demander si elle allait bien, ironiquement bien sur, quand elle s'approcha en lui faisant un immense sourire. Impassible, Natasha observa avec dédain la Gryffondor -où autant l'indiquait son uniforme. Ceci fut confirmé par les propos qui suivirent, propos qui s’enchaînaient à une vitesse effarante, formant une tirade des plus étonnantes. Cette Juliet ne respirait-elle jamais en parlant ? fut la première pensée de la Serdaigle ; qui se reprit immédiatement et fixa Juliet avec encore plus de mépris qu'avant. Qu'est-ce qu'elle venait lui parler comme si elles étaient les meilleures amies du monde ? Natasha détestait cela, et le comportement si... Si enfantin, presque, de Juliet ne ré-haussait guère l'image que se faisait Natasha d'elle. Finalement, par pure politesse, elle répondit, les lèvres serrées :

" Mon nom comporte plusieurs "a", en effet. Je me nomme Natasha, Natasha Damian. "

Elle se retint de lui dire qu'elle ne l'avait encore nullement croisée, ou dans le cas contraire, qu'elle ne l'avait pas marquée particulièrement, et qu'aussi, vu qu'elles n'étaient ni amies ni connaissances, elle serait gré de se bouger de là. La politesse la rattrapa néanmoins avant que les mots ne puissent s'échapper de sa bouche. Elle se contenta simplement de regarder la Gryffondor avec le même air condescend, lui montrant clairement qu'elle n'appréciait que très peu qu'elle se soit tapée l'incruste ainsi. Malheureusement, cette dernière ne semblait pas l'avoir compris puisqu'elle poursuivit, lui demandant ce qu'elle faisait ici. Les sourcils de Natasha se haussèrent une nouvelle fois ; en quoi cela la regardait-il, enfin, ce qu'elle faisait là ? Natasha n'était décidément pas dans son bon jour ; tout esprit sociable lui ayant échappé. Heureusement, son intelligence de Serdaigle ne s'était pas éclipsée, elle, et elle lui rappela qu'il valait mieux être sympathique, parce qu'elle avait déjà un nombre très considérablement réduit d'amis en ce moment. Et par très considérablement réduit, elle voulait dire deux. Ce qui était... Bref, répondre à Juliet.

" J'attends mon meilleur ami. Jonathan Cassel, tu le connais peut-être. Et toi ? "

Natasha semblait avoir momentanément oublié qu'il y a deux secondes, elle n'aspirait qu'à voir la jeune fille la laisser tranquille. Son amnésie périodique sembla se prolonger un instant, puisqu'elle reprit :

" Je risque de paraître impolie, mais pourquoi es-tu venue me parler ? "

Finalement, Natasha n'était peut-être pas totalement amnésique et prouvait même une fois de plus son intelligence : en venir au fait pour que Juliet se barre rapidement. Sauf que ça n'allait pas se passer comme prévu, évidemment ; ce n'était pas drôle sinon.



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Juliet E. BakerPoursuiveuse pour Flaquemareavatar
Messages : 2203

Voir le profil de l'utilisateur
Si Juliet s’ennuyait quelques minutes auparavant, ce n’était plus le cas maintenant. Elle pourrait même dire qu’elle s’amusait. Elle adorait rencontrer de nouvelles personnes. Et il faut dire que la jeune fille n’avait jamais eu de mal à engager la conversation. C’était à peine si elle laissait ses camarades répondre ! Mais cela faisait son charme, à ce qu’il parait.
Cependant, la Serdaigle n’avait pas été conquit par la Gryffondor vu la façon dont elle la regardait. Avec autant de mépris que possible.

Pas découragée le moins du monde, Juliet esquissa un grand sourire lorsqu’elle apprit le nom de jeune fille.

« Ah ! J’avais donc raison, je te connais ! Tu es Poursuiveuse dans l’équipe de Serdaigle non ? »

Pas peu fière d’elle, Juliet hésita à entamer une petite danse sur place. Elle se retient de justesse lorsqu’elle aperçut à nouveau l’air de Natasha. Visiblement cette dernière ne la portait pas dans son cœur. On ne devait pas rigoler tous les jours avec cette fille.
Oui, à ce qu’il parait, il y a des gens comme ça, qui n’aime pas rigoler. C’est très étrange.
Bon, mission numéro une : découvrir quelque chose d’inédit sur cette fille.
Mission numéro deux : arriver à la faire rire.
Mission impossible commence.

« Ah, ton meilleur ami ? Je pensais que tu attendais ton petit ami. Enfin, au pire, c’est pas mes affaires hein. Ouais bref, c’est cool. Et sinon, tout va bien pour toi ? »

Juliet scruta la Serdaigle avec attention. Elle dissimulait forcément quelque chose. C’était certain. La Gryffondor fronça les sourcils. Elle s’appelait Natasha, elle avait un meilleur ami et… Et… Oh ! Elle s’appelait Natasha et elle avait un meilleur ami ! La jeune fille ouvrit grand les yeux. Ah… c’était donc ça…

« Ah, euh… Tu sais, c’est pas une honte hein. J’ai pleins d’amies qui le sont. Faut pas hésiter à le dire hein. Je juge pas moi. Je ne juge jamais personne. »

Juliet se tut, et adressa un sourire réconfortant à la jeune fille.
Elle l’avait grillé !



Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
[HRP] Je voyais pas comment amener Natasha à la conclusion qu'elle serait lesbienne pour Juliet, donc j'me suis éclatée sur autre chose, je compte sur toi pour revenir -ou pas- au sujet initial défini What a Face [/HRP]

Quand Natasha donna son nom à la Gryffondor, celle-ci sembla instantanément la reconnaître, à sa plus grande surprise. Ainsi, elles se connaissaient réellement ? Réfléchissant, Natasha fit le tour de ses nombreuses connaissances et laissa échapper une exclamation en retrouvant le comment elle connaissait la jeune fille : Juliet était poursuiveuse des Gryffondor ! Cette dernière semblait l'avoir également replacée, puisqu'elle lui demanda si elle était bien poursuiveuse chez les Serdaigle. Natasha hocha alors la tête afin de confirmer les dires de la septième année. Très bien, maintenant qu'elle savait qui elle était, elle pouvait partir ?

Malheureusement, ça ne semblait pas dans les intentions de Juliet et la discussion s'enchaina. Quand Natasha lui dit attendre son meilleur ami, la Gryffondor s'exclama qu'elle aurait plutôt imaginé qu'il s'agisse de son copain. Natasha grimaça et confirma qu'elle attendait bien son meilleur ami, et c'était tout. Elle faillit inventer qu'elle devait alors le rejoindre, maintenant, mais Juliet ne lui en laissa pas le temps, répliquant aussitôt par une phrase des plus étranges. Comment ça, ce n'était pas une honte ? Pourquoi la jugerait-on ? Pourquoi hésiterait-elle à dire quelque chose ? Et c'était quoi ce sourire compatissant à la con, là ? Natasha était complètement perdue.

Avant d'apostrophier la jeune femme, en lui disant qu'elle était complètement timbrée et qu'elle exigeait des clarifications immédiates, Natasha prit posément le temps de repenser aux évènements. Elle attendait quelqu'un, quelqu'un qu'elle avait dit être son meilleur ami, et Juliet semblait en avoir conclu quelque chose de honteux. La bouche entrouverte, toujours aussi perdue, Natasha balbultia un "Je ne... Je ne comprends pas, là..." avant que l'illumination se fasse. Par Merlin, cette Gryffondor pensait-elle vraiment qu'elle était une de ses filles de joie qui attendaient leur tour, adossée à un mur ? Et elle avait plein d'amies qui l'étaient ? Encore une qui trainait avec cette Lorgan, surement ! Scandalisée, ne doutant pas que sa conclusion soit la bonne, Natasha recula prestemment et, les joues rougissantes, s'exclama :

" Non mais je rêve, comment oses-tu me prendre pour une putain ? Tu vas pas mieux, toi ! Espèce de... "

Les mots n'étant pas assez forts pour qualifier ce que Natasha était arrivée à penser de Juliet, elle s'approcha et la gifla violement. Yeah, Natasha adore les gifles.



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Juliet E. BakerPoursuiveuse pour Flaquemareavatar
Messages : 2203

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet regardait la Serdaigle avec compassion. Elle imaginait bien que ce n’était pas tous les jours faciles de s’afficher en tant que lesbienne. Surtout que les autres étaient probablement moqueurs à ce sujet. Pas Juliet. Non. Elle ne pouvait pas se moquer d’une personne qui avait autant de courage pour affirmer sa sexualité. Oui, tout bien considéré, Natasha aurait eu sa place chez les Gryffondor.

Lorsqu’elle vit le visage de la jeune fille se décomposer, elle hésita à la prendre dans ses bras. Elle devait vraiment avoir besoin de soutien, et si personne ne lui en donnait, Juliet le ferait, elle. Parce que c’était vraiment trop triste de voir une âme en peine comme ça, et même si elle ne le montrait que rarement, la Gryffondor était sensible au malheur des autres. Oui, vraiment, c’est peut être dur à croire, mais c’est la vérité.

Malgré ça, la Serdaigle continua à nier. Juliet lui adressa un sourire compréhensif et posa la main sur son bras.

« Ne t’en fait pas, je ne dirais rien. »

Yeah, comment elle fait trop classe là. Bref.

Alors qu’elle allait poursuivre sur cette petite phrase en déclamant une longue tirade dont elle avait le secret, elle aperçut un éclair de compréhension passer sur le visage de Natasha. Cette dernière recula prestement. Juliet la regarda, les sourcils froncés. Mais non ! Elle ne devait pas avoir peur d’elle ! Elle ne dirait vraiment rien à personne ! Elle était quelqu’un de confiance non ? Alors Natou, viens voir Tati Juliet pour lui raconter tes secrets…

Brusquement, la Serdaigle rougit et déclara une phrase des plus étranges qui laissa Juliet dans la plus grande incompréhension. Alors qu’elle tentait vainement de comprendre, la jeune fille la gifla.

Juliet écarquilla les yeux, encore sous le choc pour pouvoir parler. Cette fille avait vraiment osé la frapper ? Elle ? Juliet Wilson ? C’est quoi cette blague ?! Puis, alors qu’elle s’apprêtait à taper Natasha au visage, elle comprit. Trop énervée pour pouvoir parler, elle hurla :

« Putain de bordel de Troll ! C’est pas parce que j’ai dis que t’étais lesbienne que t’es forcément une pute ! »

Elle n’avait pas autant de préjugés, voyons. Elle secoua la tête avant de lancer un regard noir à la jeune fille.

« T’es vraiment trop conne pour une piaf »

Bien dit. Non mais. Respirant profondément pour se calmer, elle lança :

« Ecoute, estime toi heureuse, mais alors très heureuse que je sois dans un bon jour. On va dire que je met ça sur le fait que tu ais cru que j’avais des préjugés sur les lesbiennes. Je suis gentille hein ? Mais tente de me frapper ne serait-ce qu’une seule fois, et je te fais bouffer le mur. Et généralement, quand je tape, je fais mal. Demande à la Pouf là, Lorgan, et elle le confirmera. Et d’ailleurs, faudrait que je t’apprenne à frapper, t’as autant de force qu’une mouche »



Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Après avoir baffé Juliet, Natasha recula prestement, portant une main à sa bouche. * Oh mon dieu, dites-moi que je n'ai pas vraiment fait ça ! * Sa baffe, évidemment, ne plu pas du tout à la Gryffondor, qui écarquillait les yeux, vraisemblablement trop choquée pour dire quoique ce soit. Rougissant - de colère, de honte ? Natasha ne savait pas vraiment-, elle allait balbutier des explications, demander la raison de l'insulte à Juliet, mais celle-ci la devança en lui hurlant dessus une phrase des plus étranges :

« Putain de bordel de Troll ! C’est pas parce que j’ai dis que t’étais lesbienne que t’es forcément une pute ! »

La bouche de Natasha s'entrouvrit sous le coup de la surprise. Comment ça, Juliet avait dit qu'elle était lesbienne ?! Mais c'était n'importe quoi ! Elle n'avait jamais dit ça ! Elle avait juste sous-entendu qu'elle était une de ces filles ! Et puis, même, comment osait-elle dire qu'elle était lesbienne ? C'était encore plus n'importe quoi ! Natasha était tout ce qu'il y avait d'hétéro ! Rougissant à vu d'oeil, elle allait répliquer violemment mais Juliet la devança à nouveau, disant qu'elle était vraiment trop bête pour une Serdaigle. Outrée, elle s'exclama :

" Je ne te permets pas ! Comment oses-tu m'insulter et me rabaisser ainsi ! C'était censé être évident, que tu supposes que je sois lesbienne ? Faut arrêter la connerie, là ! Comment j'étais supposée comprendre ça, moi ! "

Malheureusement, ou heureusement peut-être, Juliet ne prêtait pas attention à ses dires, répliquant plutôt que Natasha avait de la chance qu'elle soit dans un bon jour et que si elle la frappait à nouveau, ça allait faire mal.

" Si tu ne m'insultes plus, je n'ai aucune raison de te frapper !"

Se calmant peu à peu et maudissant son cerveau qui bondissait trop rapidement sur des conclusions loufoques, elle reprit plus gentiment :

" Je m'excuse de t'avoir frappé mais je crois que notre discussion a tourné en un gros malentendu. Vois-tu, je croyais que tu me prenais pour une pute, avec l'excuse d'attendre le meilleur ami et le fait que je sois ici, contre un mur, et tout ça... Enfin, surtout, ça ne m'aurait jamais traversé l'esprit qu'on me traite de lesbienne ; pas que j'aie quelque chose contre eux, mais je suis 100% hétéro, hein. Pourquoi tu pensais-ça, au fait ? "

Les sourcils froncés, Natasha observa la Gryffondor, attendant des explications. C'est vrai quoi, elle ne faisait pas lesbienne, si ?



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Juliet E. BakerPoursuiveuse pour Flaquemareavatar
Messages : 2203

Voir le profil de l'utilisateur
La surprise se peignit sur le visage de Natasha lorsque Juliet mentionna qu’elle savait qu’elle était lesbienne. Enfin non, elle ne le savait pas. Enfin si. Enfin, oui et non. En tout cas, c’était possible. De toute façon, elle avait cinquante pourcents de chance de se tromper non ? Ou alors la Serdaigle était bisexuelle. Hum… C’était une piste à étudier ça…

Ce fut au tour de la Gryffondor de hausser les sourcils, choquée, lorsqu’elle entendit les propos virulent de Natasha. Mais ce n’était pas insultant ! Ni rabaissant !

« Hé ! Déjà, être lesbienne n’est ni insultant, ni rabaissant. Va pas te faire des films hein. Bah ensuite, je sais pas moi, t’avais qu’à me dire la vérité quoi ! »

Parce qu’on se le dise, Juliet est une personne qui inspire la confiance et à qui on a envi de confier ses moindres petits secrets ! Ou pas d’ailleurs, mais pourtant, certaines personnes le faisaient quand même. La rouge et or fronça adressa un sourire à Natasha lorsqu’elle déclara que si elle ne l’insulter plus, elle ne la frapperait pas. Elle allait répliquer que ses coups faisaient aussi mal que ceux d’un bébé, puis se reprit. Non, il ne fallait pas envenimer les choses. Pas maintenant.

Juliet fronça les sourcils, comme prise par une grande réflexion intérieure. Alors comme ça, la Serdaigle n’était pas lesbienne ? Vraiment ? Elle scruta cette dernière avec attention, tentant de découvrir si Natasha était en train de mentir. Oui, parce qu’après plusieurs années à mentir à plusieurs de ses proches, notamment à ses parents sur les frasques qu’elle commettait, la jeune fille était passée experte dans cet art. Elle savait analyser rapidement si une personne était sincère ou non. Le coin de la bouche qui se relève vers le haut, le sourcil qui se lève tout seul, les dents qui mordillent les lèvres, les mains qui se triturent, le regard qui fuit, la respiration qui s’accélère, et elle vous démasque. Pourtant, chez sa camarade qui était en face d’elle, rien ne disait qu’elle mentait. Elle semblait posée et calme. La croire ou ne pas la croire ? Telle est la question. La Gryffondor opta pour la deuxième option. Après tout, cela serait divertissant d’expliquer son jeu à la Serdaigle.

« Ouais mais en fait c’est compliqué tu vois. Genre je me faisais trop chier dans ma salle commune. Et donc je suis sortie et je t’ai aperçue. Du coup, j’ai eu envi de deviner ton secret. Parce que chaque personne à un secret. Même s’il est enfouit au plus profond de soi. Nous avons tous quelque chose à cacher. Même la personne la plus franche du monde. Je veux découvrir ton secret. Si j’ai dit que tu étais lesbienne, c’est juste pour en apprendre plus sur toi. Pour apprendre à te connaitre un minimum avant de devoir chercher. Tu vois ce que je veux dire ? C’est marrant de chercher le secret des gens, je te jure ! Essaie avec moi si tu veux. Tu le trouveras peut être… Ou pas. »

Elle sourit à la Serdaigle. C’était à moitié vrai. Bon, elle avait vraiment pensé que Natasha était lesbienne, mais c’était beaucoup plus classe si elle utilisait cela comme prétexte. Elle espérait seulement que la bleu et bronze se joindrait au jeu.



Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha, sourcils froncés, attendait avec impatience l’explication de Juliet. Cette dernière semblait hésiter, ce qui renforça la Serdaigle dans l’idée que tout ceci n’était qu’une mauvaise blague vraiment pas drôle. Elle s’apprêtait à envoyer paitre Juliet et à tourner les talons pour retrouver Jonathan quand la Gryffondor se décida enfin à répondre.

Au fur et à mesure de la tirade de Juliet, les sourcils de Natasha se haussèrent exagérément et, au final, elle observa la jeune femme les yeux écarquillés :

« Non mais c’est définitif, vous avez vraiment un grain chez les Rouge et Or ! Ça t’a jamais traversé l’esprit qu’un secret, c’est SECRET justement, et que du coup les gens ne veulent PAS qu’il soit découvert ? »

Ulcérée, Natasha leva les yeux au ciel et s’exclama :

« Franchement, tu fais très gamine comme fille, c’est pas croyable ! Et, sinon, à part découvrir le secret des gens, t’as d’autres passions dans la vie ? conclut-elle ironiquement.

Puis, se rappelant des mises en garde de la Gryffondor précédemment, elle soupira et murmura :

« Excuse-moi, j’ai vraiment du mal avec tout ce qui concerne les secrets et puis ce foutu copain qu’est pas fichu d’arriver à temps, c’est incroyable ça ! A croire qu’il fréquente un gars ou une fille en secret et qu’il a trop honte de me l’avouer ! »

Natasha s’interrompit brusquement et leva des yeux paniqués vers Juliet, toute antipathie oubliée :

« Oh Merlin, tu penses quand même pas qu’il aurait honte de me présenter sa copine, hein ? Mais c’est affreux ! Pourquoi il penserait cela ? »

Toute embêtée par cela, Natasha oublia totalement qu’elle insultait Juliet quelque minutes plus tôt et qu’elle avait, au départ, envie de partir le plus rapidement possible. Quelque chose ne tournait absolument pas rond chez elle quand elle se tenait trop près de Juliet, décidemment. Elle passa une main lasse dans ses cheveux puis jeta un coup d’œil à sa montre :

« Oh, génial ! Avec toutes ces conneries, je suis en retard pour voir Darren ! Il va encore penser que je le trompe, ou que sais-je encore, » soupira-t-elle en fermant brièvement les yeux.

Argh, c’était dur la vie.

[C'est méga court, gomen!]



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Juliet E. BakerPoursuiveuse pour Flaquemareavatar
Messages : 2203

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet leva les yeux au ciel en entendant la réplique des Natasha. Fallait pas énerver les Serdaigle visiblement hein. C’était assez énervant, un Serdaigle. C’est bizarre aussi. Mais bon. Il faut faire avec.

« Oh putain ça va, c’est pas comme si j’étais sérieuse hein. Tu connais l’ironie quand même ? Mais bon, c’est pas sujet. »

Comment elle ment trop bien pour sauver la situation Juliet !
Elle haussa les sourcils, et regarda la Serdaigle d’un air méprisant.

« Déjà, ta gueule. Tu seras mignonne hein. Mes passions ? Ah ouais, j’en ai plein hein ! Mais bon, elles ne doivent pas valoir quelque chose à tes yeux, hein ? Parce que je ne suis qu’une Gryffondor et toi une Serdaigle supérieure ? Franchement, faut arrêter de déconner. C’était juste un jeu, alors monte pas sur tes grands hyppogriffes. »

Elle lui sourit, amusée. Puis, écoutant attentivement la petite tirade de la Serdaigle elle pensa ironiquement que chacun avait droit à ses secrets, c’était bien ce qu’elle venait de dire non ? Et que justement, si son meilleur ami ne voulait pas lui dire, elle ne devait pas chercher.

« Tu es excusée. Je m’excuse aussi d’ailleurs. »

Elle ne releva pas la dernière phrase de la jeune fille, pensant que cela ne la concernait pas. Puis, alors qu’elle allait faire demi-tour, Natasha lui jeta un regard paniqué, lui demandant elle pensait que son meilleur ami avait une petite amie et que si c’était le cas pourquoi il ne lui disait pas. A vrai dire, à l’instant, Juliet ne pensait pas du tout. Elle s’apprêtait d’ailleurs à lui lancer une réplique pas très gentille, puis se reprit. Bah, c’était con quand même. Elle aimait bien avoir des amis qui étaient associables. C’était marrant.

« Bah… Il est peut être juste en retard tu sais. Mais oui, il a peut être une copine. Après je ne sais pas pourquoi il ne veut pas te la présenter. Peut être qu’il a peur de ta réaction ? Peut être que c’est parce que tu n’aimes pas la fille en question. Mais te fais pas trop de film hein, il est sûrement en retard.

La Serdaigle se passa une main dans les cheveux et soupira en regardant sa montre. Juliet s’interrogea. Alors comme ça, elle était si ennuyante que ça ? Ah non, ce n’était pas de sa faute, Natasha devait juste retrouver Darren, son petit ami. Oh. Oh. Darren O’Connard ? Alors c’était elle, sa fameuse copine. La Gryffondor ne connaissait pas Darren, mais elle était au courant de beaucoup de choses grâce à ses camarades. Et elle avait bien évidemment entendue parler de l’histoire « Sean ». Elle se retint de demander à la bleu et bronze si elle était au courant qu’elle sortait avec un fou furieux et à la place, répondit :

« Ah, oui, tu es la copine de Darren ! Ok, j’avais pas capté. Bah t’auras qu’à dire que tu étais avec moi. Quoi que non, il va sûrement pas te croire. Merlin il pense vraiment que tu le trompe ? »



Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Natasha lui fit part de ses inquiétudes concernant Jonathan, Juliet ne sembla pas vraiment voir le problème, prenant la chose plutôt à la légère et lui disant qu’elle se faisait probablement des films. Natasha fit une moue dubitative puis laissa tomber l’affaire : après tout, ça ne regardait pas Juliet, elle aurait simplement une discussion à ce propos avec Jonathan. S’il lui cachait quelque chose, Natasha ne le lui pardonnerait pas ! Enfin quand même, un coup de foudre, ça se partage avec sa meilleure amie ! Et puis, de toute manière, elle n’avait pas le temps de trainer, de discuter avec Juliet de ceci, ou d’autres conneries : elle avait une dizaine de minutes de retard à son tour pour voir Darren. Laissant échapper cela, elle vit une expression surprise passer sur le visage de Juliet, ce qui la fit froncer des sourcils.

Ben quoi, il avait quoi Darren ? Ou alors c’était le fait qu’elle est un copain qui la gênait ? Peut-être qu’en fait, elle voulait que Natasha soit lesbienne parce qu’elle avait des vues sur elle ! La Serdaigle se figea et elle observa précautionneusement la Gryffondor, légèrement paniquée. Elle s’en fichait si Juliet jouait pour l’autre camp, mais qu’elle ne vienne pas tenter de la faire basculer elle ! D’abord parce que ça tuerait Darren et ensuite parce que… Ben juste parce que, d’abord ! Elle se tritura les mains, gênée, et répondit à Juliet en reculant d’un pas :

« Ouais, je suis la copine de Darren. Je lui dirais que j’aie passé un moment avec toi, oui, même si il me croit pas, tant pis, je ne vais pas lui mentir et il passera peut-être à autre chose, qui sait ? Oh et puis, non, je ne pense pas qu’il ait vraiment peur que je le trompe mais il devient assez paranoïaque ces derniers temps, je ne sais pas pourquoi… Il a l’impression que tout le monde en veut à notre couple. Je trouve ça complètement débile vu que, comme tu viens de me le prouver, tout le monde n’est pas au courant de notre relation… »

Natasha leva les yeux au ciel puis saisit son sac de cours, qu’elle avait posé contre le mur et adressa un petit sourire poli à Juliet :

« Enfin du coup, je ne vais pas le faire attendre plus longtemps, et je vais le rejoindre… »

Elle s’interrompit, hésita, se mordilla les lèvres puis finit par adresser un clin d’œil à la Gryffondor en disant :

« Bonne chance dans ta quête des secrets ! Et, qui sait, tu trouveras peut-être une vraie lesbienne ! »

Elle se détourna finalement et, soupirant, espéra que Darren serait de bonne humeur ; Natasha ne voulait vraiment pas qu’ils se disputent aujourd’hui… Elle avait même plutôt envie de prouver totalement qu’elle était tout à fait hétéro, tiens.

RP TERMINÉ



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Hé toi ! Avoue moi ton secret [PV Juliet et Natasha]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hé toi ! Avoue moi ton secret [PV Juliet et Natasha]
» Secret War
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs,-