AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]

James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
25 août 2006

James se baladait tranquillement sur le chemin de Traverse, observant avec la plus grande attention les nombreux magasins. Il n’aimait pas spécialement faire les courses pour la rentrée. Parce que c’était synonyme, justement, de rentrée. Et cela signifiait quitter le monde Moldu pour rejoindre le monde Sorcier. Pas qu’il n’aimait pas son école de Sorcellerie, mais la transition était souvent difficile. Puis cela voulait aussi dire qu’il allait devoir quitter sa sœur adorée, et cela ne l’enchanté par forcément. Mais bon, il allait revoir ses amis ! Et ça c’était une très grande compensation. Ils étaient libres à Poudlard, libre comme l’air. Enfin, si l’on oublie les règlements, les cours, les couvre-feux, le concierge, les retenues, les professeurs, les points en moins… Bon, dans l’ensemble, ils étaient à peu près libres. Libres de faire les cons autant qu’ils le voulaient, et James adorait ça.

Alors qu’il ressortait d’un magasin où il venait d’acheter ses fournitures pour les potions, il se planta en plein milieu du Chemin de Traverse et réfléchit. Bon, s’il maniait bien son temps, il aurait le temps de passer quelques minutes chez le glacier, pour goûter sa toute nouvelle spécialité. Mais dans ce cas là, il devrait se dépêcher. Il soupira en jouant des coudes pour se frayer un passage dans la foule. C’était exactement pareil que lorsque sa grande sœur le traînait faire les soldes dans un magasin Moldu. Alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres de l’endroit sacré, à savoir le glacier, il aperçu dans la foule, un petit garçon qui semblait perdu.

James hésita un instant. Les glaces, le garçon. Le garçon, les glaces. Choix cornélien. Malgré tout, le jeune homme, en bon Poufsouffle qu’il était se dirigea vers le petit garçon. Ce dernier avait l’air terrifié. Il se planta devant lui et déclara :

« Salut bonhomme, tu es perdu ? »

Il allait effectuer sa bonne action de la journée, on pourrait être fière de lui.

« Tu as perdu tes parents ? Tes frères et sœurs ? »

Il lui sourit doucement et poursuivit :

« Hé, n’ai pas peur mon grand, je vais pas te manger. Je suis à Poufsouffle. Les Poufsouffle ne mangent pas les gens, c’est bien connu. Par contre ne t’approche jamais trop d’un Serpentard parce qu’on ne sait jamais. »

Bon, c’était pas tout mais il ne comptait pas rester là indéfiniment, merci pour lui. Il attrapa la main du jeune garçon et lui lança :

« Vient, je vais t’aider à retrouver tes parents »

Il commença à marcher, tenant le jeune garçon par la main. Les Poufsouffle seraient fier de lui.

« Bon, alors, tu les vois tes parents ? Ou tes frères et sœurs ? Mais ne t’inquiète pas bonhomme, on va les retrouver. »
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1008

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy déposa sur le comptoir les gallions et les noises demandés puis attrapa l'animal tant bien que mal. Le petit chaton semblait plus féroce que le chat de la petite soeur de Juliet, puisqu'au lieu de se lover gentiment dans ses bras, il tenta de s'échapper. Jeremy, qui n'avait aucune envie de lui courir après, le grattouilla derrière les oreilles jusqu'à ce qu'il se calme. Puis il sortit de la Ménagerie Magique et se faufila dans la foule en direction de la terrasse de Florian Fortarôme. Sa famille était censée y manger une glace en attendant qu'il ait fini d'acheter "des trucs de mec"... En réalité, Jeremy s'était éclipsé pour acheter à Taylor son cadeau d'anniversaire, à savoir ce chat. C'était une surprise, et Jeremy avait tenu à choisir l'animal lui-même car Taylor aurait voulu repartir avec un niffleur ou un crabe de feu...

Pourtant, ce ne fut pas à la terrasse du glacier que Jeremy retrouva son petit frère, mais au beau milieu de la rue, donnant la main à un étranger et semblant passablement terrifié. Jeremy fut tellement surpris qu'il lâcha le chat et courut jusqu'à son frère et le souleva de terre pour le serrer contre lui.

"Mais qu'est-ce qui t'arrives, où sont les parents ?!"

Taylor regarda son grand frère avec de grands yeux écarquillés et répondit :

"J'crois qu'j'ai vu un vampire..."

Jeremy resta interdit une seconde, puis éclata de rire, soulagé. Bon, plus de peur que de mal alors. Il tourna la tête vers la personne qui avait récupéré son frère et fut heureux de reconnaître un de ses condisciples de Poudlard, James Carter.

"Oui, mais tu sais, les vampires ne sont pas méchants. Enfin, ça dépend, mais ils ne risquent pas de te sucer ton sang en plein Chemin de Traverse."

Jeremy posa son frère, qui semblait rassuré, au sol puis regarda partout autour de lui en réalisant qu'il avait perdu son chat. A sa grande surprise, il vit que l'animal l'avait suivi et le regardait avec insistance, comme s'il attendait quelque chose. Jeremy se baissa pour l'attraper et le posa dans les bras de son frère :

"Joyeux anniversaire, frérot."

Taylor remercia Jeremy avec effusion, puis lui dit que ses parents étaient au magasin de Quidditch car ils voulaient voir le dernier Nimbus. Information fort intéressante, songea Jeremy qui espérait que ses parents seraient impressionnés par ce balai. Son anniversaire à lui n'était qu'en octobre, mais bon, sait-on jamais...

Rassuré, Jeremy reporta alors son attention sur James pendant que Taylor faisait connaissance avec son chat :

"Merci James, c'est super gentil de t'être occupé de lui ! Taylor n'est pas si peureux d'habitude, c'est la première fois que je le vois avoir peur comme ça. Ce vampire devait vraiment avoir une sale tronche..."

Il sourit au Poufsouffle et lui demanda :

"Tu fais tes courses pour la rentrée ? Tu rentres en cinquième, c'est bien ça ?"

L'année des BUSEs, songea-t-il avec compassion.


James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
Tout en tenant la main du gamin qu’il venait de trouver James tentait de trouver la famille du petit. Oui, parce que le jeune homme avait récupéré un gosse. Helga Poufsouffle pouvait être fière de lui. Bon, ce n’était pas qu’il aimait pas les enfants hein, mais s’en coltiner un pendant toute une après midi, merci pour lui, il passait son tour. Mais bon, en gentil Poufsouffle qu’il était, il aidait le petit à retrouver sa famille. D’ailleurs, le gamin avait l’air terrifié. Il ne faisait pas peur pourtant… Enfin, normalement…

Alors qu’il allait demander au petit garçon s’il avait vu ses parents, un jeune homme s’approcha d’eux et souleva le gamin pour le serrer dans ses bras. Jeune homme qui se trouvait être Jeremy Baker, et de ses camarades de Poudlard. Ce dernier était à Gryffondor, et ils ne s’étaient que croisés que quelques fois.

Il assista à la scène des retrouvailles entre Jeremy et son petit frère. Le Gryffondor lui remit un petit chat en lui souhaitant bon anniversaire. James haussa les sourcils, sourit, puis lança :

« Ah c’est ton anniversaire ? Bah bon anniversaire petit ! »

Le petit frère enlaça son grand frère puis commença à faire connaissance avec son nouvel animal. James regarda cette scène en souriant. C’était mignon.

Puis, Jeremy commença à le remercier d’avoir prit soin de son petit frère. Le Poufsouffle hocha la tête.

« Nan mais c’est rien mec. J’allais pas le laisser tout seul de toute façon. On sait pas ce qu’on peut trouver. Genre un vampire quoi. »


Non mais parce que après, il l’aurait eu sur la conscience. Et c’est bête d’avoir un mort sur la conscience, c’est pas spécialement génial. C’est même pas cool du tout d’ailleurs. Faut pas tuer les gens, faut préserver la paix, faire des blagues nulles, rigoler avec les copains et les copines, de rien faire, et faire des câlins aux gens. (La vie selon James Carter, Volume 1 aux éditions Obsucurs Book)

« Ouais, j’entre en cinquième année là et je suis entrain de galérer avec ma liste de fourniture mais…. Et toi ? Septième non ? »

L’année des ASPIC… Dur.
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1008

Voir le profil de l'utilisateur
Une fois de plus, Jeremy avait bonne mémoire quand il s'agissait de ses camarades de Poudlard, puisque James était bien sur le point de débuter sa cinquième année. Le Poufsouffle lui avoua avoir quelques soucis avec sa liste de fourniture, et lui demanda s'il entrait bien en septième année.

"Oui, c'est ça ! Cette année ça va être un peu moins de Quidditch et un peu plus de temps passé dans la bibliothèque..."

Jeremy poussa un soupir à fendre l'âme, peu réjoui par cette perspective.

"Alors comme ça, tu galères avec ta liste de fourniture ? Tu veux que je t'aide ? J'ai fini mes courses, mes parents m'attendent pour rentrer, mais ils peuvent y aller sans moi... Et vaut mieux pas que j'aille les rejoindre sinon je vais les supplier de m'offrir ce balai. Ils ne voudront pas, et on va s'engueuler. Bref, ça te dit que je t'aide ?"

Si Jeremy avait été plus que ravi de retrouver sa famille fin juin, il commençait maintenant à trouver le temps long. Bien sûr, il avait vu ses amis dès qu'il en avait eu l'occasion mais la plupart d'entre eux étaient partis en vacances quelques semaines... A rester tout le temps avec sa famille, il allait finir par devenir fou. Jeremy avait toujours adoré ses parents mais depuis quelques temps, leurs relations étaient plus tendues. Tout était sujet à dispute. Par exemple, Julia en avait voulu à son fils pour avoir invité Olivia en prévenant ses parents au dernier moment. Quant à Jeremy, il s'estimait assez grand pour ne pas avoir à rendre compte de ses moindres faits et gestes... Les parents disaient qu'il faisait sa crise d'adolescence, et lui parlait de crise de la quarantaine. Bref, il n'était pas mécontent de voir arriver l'âge de la majorité à grands pas ! Certes, il resterait probablement dépendant de ses parents pendant quelques années encore, mais au moins commencerait-il doucement à prendre son envol et à être plus autonome.

Aussi le jeune homme saisit-il cette opportunité de passer quelques heures loin de sa famille à se faire une nouvelle connaissance, et proposa à James de l'aider. Jeremy dit à Taylor de rejoindre leurs parents dans la boutique de Quidditch qui se trouvait quelques mètres plus loin.

"Je rentrerai en magicobus, ils n'ont pas besoin de m'attendre ! Et si ça te dit, je te paierai une biéraubeurre aux Trois Balais pour te remercier d'avoir sauvé mon frérot des dents pointues du vampire..."

Jeremy adressa son plus beau sourire au jeune homme en espérant qu'il dise oui.



James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
James ne pu s’empêcher de sourire lorsqu’il entendit la remarque de Jeremy. Moins de temps sur un balai et plus dans la bibliothèque. Il pressentait qu’il allait passer plusieurs heures à la bibliothèque lui aussi. A coup sûr ce sera Amy qui le forcera à y aller. Cette fille était diabolique. Mais il l’adorait quand même, parce qu’elle était trop géniale. Le Gryffondor lui proposa ensuite de l’aider avec sa liste de fourniture et poursuivit sur le fait qu’il allait s’engueuler avec ses parents

« Oui, je veux bien de l’aide. Ah, tes parents aussi te tombent dessus au moindre faux-pas ? Ma mère devient hystérique pour rien en ce moment. Enfin… »

Heureusement que sa sœur était là ! Sans elle, James ne savait vraiment pas comment il ferait. Sa mère et son père ne cessaient de se disputer pour un rien et le jeune homme supportait difficilement cette ambiance tendue qui régnait sur la maison. Alors lorsqu’il pouvait s’échapper quelques heures (pour se rendre acheter ses fournitures, par exemple) il n’hésitait pas et saisissait l’occasion. Heureusement que ses parents n’avaient pas insisté longtemps pour l’accompagner.

Jeremy lui proposa ensuite d’aller au Trois Balais pour boire une biéraubeurre. Lui payer même, pour le remercier d’avoir sauvé son frère du vampire.

« Ouais avec plaisir ok. Mais pas besoin de me la payer mec, j’ai juste joué au Gryffondor courageux. Bah, c’est pas comme si c’était difficile… »

Il ria, puis se reprit. James adressa un grand sourire au Gryffondor avant de terminer :

[color=yellow]« Non mais je déconne. Je l’ai juste vu en plein milieu de la route tout seul, et je suis allé le voir, enfin normal quoi. »[/yellow]

Bah oui, il ne fallait pas laisser les pauvres petits enfants perdus seuls. Après ils finissent mal. Héhé, c’est prouvé en plus. Ou pas. Ou méga pas même, mais bon, tant pis, on t’aime quand même Jamesounet.

Il commença à marcher, puis questionna le jeune homme :

« Alors, comment s’est passé ton année en fait ? »

[HRP]Encore désolée, c’est super court :/ [/HRP]
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1008

Voir le profil de l'utilisateur
"Cool !", s'exclama Jeremy lorsque James accepta sa proposition. Le Poufsouffle remarqua qu'il n'avait fait que jouer au Gryffondor courageux, ce qui n'avait rien de difficile, et que ce qu'il avait fait était normal. Jeremy éclata de rire et répondit :

"Ouais, normal pour un Gryffondor courageux comme moi, pas pour un Poufsouffle peureux ! Je plaisante bien sûr, j'aime bien les Poufsouffle !"

C'était même sa deuxième maison préférée, après la sienne. Il y avait plein de gens sympathiques et drôles chez les jaunes, comme Nora, Danny, ou encore Mafalda. D'ailleurs en parlant des Poufsouffle, il se demandait qui serait nommé capitaine de leur équipe cette année... Il avait hâte de voir qui serait son adversaire.

Pendant qu'ils marchaient, James lui demanda comment s'était déroulée son année. Jeremy réfléchit quelques instants, puis répondit un peu tout ce qui lui passait par la tête.

"C'était super ! La sixième année c'est pas trop dur, en plus avec le nouveau prof de métamorphoses j'étais presque content d'aller en cours... Presque. Y'a eu l'anniversaire de Swann Twilfit, qui était très...euh...mouvementé. Et puis j'ai rencontré plein de monde, à qui je n'avais pas trop fait attention jusque là... Alors que les années d'avant j'étais toujours fourré avec mes potes de dortoir. Ca change ! Sans oublier la soirée mousse, je ne me souviens plus si tu étais là ? En tout cas, je ne m'en suis pas trop mal tiré pour une première organisation de soirée. Si on oublie l'épisode canard...et le poulpe...Ouais, bon, en tout cas plein de gens sont venus me voir pour me dire qu'ils ont apprécié la soirée, alors..."

Jeremy haussa les épaules et se rappela qu'il n'avait pas encore abordé le plus important.

"Bon, j'aurais bien aimé gagner la Coupe de Quidditch, mais ce sera peut-être pour l'an prochain... "

Voyons, qu'avait-il oublié ? Les filles ! Un sourire furtif passa sur ses lèvres alors qu'il se rappelait la nuit passée avec Kelsey, au début du mois. Dans le bilan de son année, il y avait aussi les rumeurs qui avaient couru sur lui, concernant ses activités suspectes avec Aaron dans la salle de bain des préfets. Puisqu'il n'allait certainement pas évoquer ce genre de sujets avec James, il arrêta là sa réponse.

"Et toi, ton année ?"


James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Jeremy déclara qu’il était facile pour un Gryffondor de jouer au courageux mais que c’était plus difficile pour un Poufsouffle peureux, James ne pu s’empêcher d’éclater de rire. Le rouge et or assura ensuite qu’il plaisantait et que de toute façon Poufsouffle était sa seconde maison préférée. Le jeune homme sourit. Il aimait bien Poufsouffle aussi. Mais il ne savait pas quelle autre maison était sa favorite. Il appréciait beaucoup Gryffondor (Parce que Juliet et Maeva font pression sur lui) mais aimait beaucoup Serdaigle également.

« Poufsouffle c’est assez cool comme maison oui. J’aime bien Serdaigle aussi. Enfin c’est parce que j’ai une de mes amies dedant surtout. Et j’aime bien aussi Gryffondor. »

Alors que Jeremy était en train de lui raconter son année, James s’installa à une table du chaudron baveur. Visiblement le Gryffondor avait vécu une année assez mouvementée. James ne pu s’empêcher de sourire devant certaines anecdotes. Puis, le Gryffondor arrêta son récit et lui demanda :

"Et toi, ton année ?"

(Et là, la joueuse est totalement piégée parce que James n’a pas vraiment vécu d’année vu qu’il n’était pas en jeu. Attention, improvisation.)

James chercha dans sa mémoire quelques évènements marquants pour les raconter à Jeremy. Hum… Son année avait été particulière calme en fait. Rien de spécial à raconter en tout cas.

« Bah tu sais, mon année à été plutôt calme. J’ai fais quelques rencontres à Poudlard, enfin, rien d’extraordinaire ! Et non, je n’étais pas à la soirée mousse… Mais d’après à peu près tout le monde, s’était génial ! Je viendrais l’année prochaine, à coup sûr ! Mais là, je ne pouvais pas venir. »

James sourit et poursuivit :

« Et sinon, tes vacances ? »
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1008

Voir le profil de l'utilisateur
Visiblement, James aimait bien toutes les maisons de Poudlard. Quoi qu'il n'avait pas fait mention de Serpentard... En même temps, c'était de loin la maison la moins appréciée de Poudlard, et à raison ! Si Jeremy avait commencé sa scolarité sans préjugés particuliers à l'encontre des verts et argent, il avait développé un certain ressentiment à leur égard au cours de l'année écoulée. Il y avait Swann Twilfit, qui répandait des ragots infondés et qui avait transformé une belle offrande en animal gluant. Il y avait aussi l'épisode mémorable avec Ulrich à la gare, à la fin de l'année. Ca, il n'était pas prêt de l'oublier... Et puis il y avait O'Connor. Et le professeur Adamson et ses devoirs compliqués. Il n'était pas pressé de retrouver les cours, d'ailleurs !

Les deux jeunes hommes s'installèrent à la terrasse du Chaudron Baveur et commandèrent. Jeremy était heureux de profiter de ce jour de vacances ensoleillé en compagnie d'un camarade de classe. Il l'écouta parler de son année et hocha la tête quand James dit ne pas être allé à la soirée mousse. Effectivement, il lui semblait bien ne pas l'y avoir vu... James affirma vouloir y aller l'an prochain et Jeremy approuva avec un sourire. Pour sa part, il ne manquerait sa dernière soirée de fin d'année à Poudlard pour rien au monde ! En revanche, il ne pensait pas s'occuper de l'organisation cette année. C'était une certaine responsabilité car cet évènement rassemblait beaucoup d'élèves, ce qui multipliait le risque qu'un professeur soit au courant... Or Jeremy ne tenait pas à être exclu de Poudlard à la veille de ses A.S.P.I.C. Il l'avait fait un an, mais pas deux...

James l'interrogea alors sur ses vacances. Jeremy but une gorgée de biéraubeurre que le serveur venait de leur apporter, et haussa les épaules.

"Oh, c'était sympa. Je suis resté avec ma famille, et on est allés en vacances au bord de la mer... Sinon j'ai vu quelques amis de Poudlard, aussi, on a fait un barbecue. Et j'ai joué au quidditch avec Olivia, en septième année à Gryffondor, je ne sais pas si tu la connais... D'ailleurs elle va retourner à Poudlard pour sa huitième année, là ! C'est fou cette histoire, quand même ! J'aimerais pas que ça m'arrive..."

L'annonce du redoublement des septième année avait provoqué un mini tsunami parmi leur société, et chacun y allait de son commentaire - plus ou moins virulent. Jeremy, pour sa part, trouvait ça assez cruel d'imposer à des jeunes gens qui pensaient en avoir fini avec l'école de revenir à nouveau. Il aimait Poudlard, mais huit ans, c'était long...

"Et toi, tes vacances ?"


James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
James attendait sa bièraubeurre avec impatience. C’était bien simple, il mourrait de soif. La faute à la chaleur et à la poussière, probablement. Il écouta Jeremy lui raconter ses vacances en songeant à cette nouvelle année qui l’attendait. S’il aurait été médium, il aurait prédit pleins de rebondissements. Mais sachant qu’il était tout sauf voyant, d’ailleurs, il n’avait aucun talent pour la Divination et se contentait d’inventer mille et une prédiction, il ne prédisait rien du tout. Instant de philosophie du jour, bonjour. Le jeune homme hocha la tête lorsque le Gryffondor lui dit être parti au bord de la mer avec sa famille. Dès demain, lui aussi serait au bord de la mer pour les derniers jours de vacances.

Il regarda le serveur arriver avec les boissons, un grand sourire aux lèvres. James remercia le serveur et bu une longue gorgée de bièraubeurre, se délectant de la fraicheur de cette dernière. Arrêtant de disserter mentalement sur les bienfaits de la boisson sur son organisme, le Poufsouffle reporta son attention sur Jeremy, qui lui disait avoir vu des amis, joué au Quidditch avec une certaine Olivia. Connaissait-il une Olivia ? Hum… Pas à sa connaissance… A moins que…

« Ce ne serait pas elle qui sortait avec Samaël Smith ? Dans ce cas je vois qui c’est. Normalement les histoires de couple, ça m’intéresse pas, d’ailleurs, je m’en fou carrément, mais là, impossible de ne pas être au courant… Ca a fait jaser les commères. Toute la salle commune a été au courant en quelques jours. »

Il leva les yeux au ciel, il n’aimait pas vraiment les commères. Le rouge et or mentionna le redoublement des septièmes années et le jeune homme se redressa sur sa chaise. Il était bien d’accord ! Lui, il n’aurait pas apprécié en tout cas. Il comprenait que ça fasse plaisir à certaine personne de revenir, mais… Non, définitivement, il aurait détesté qu’on lui fasse ça.

« Je suis d’accord. Si on m’avait dit au bout de sept longues années d’études : Bon James, tu vas redoubler et refaire une nouvelle année à Poudlard, je crois que je ne pourrais pas. J’adore Poudlard, et je comprends que ça fasse plaisir à des personnes de revenir, mais moi j’aimerais pas ! Enfin en même temps, repasser tes ASPIC, ça doit pas être franchement marrant non plus… Bah de toute façon c’est comme ça, on peut rien n’y faire.

Il reprit sa respiration et continua :

« J’ai rien fait de mes vacances. Enfin si, mais rien de passionnant. J’ai regardé la télévision, enfin, un truc moldu, j’ai vu mes amis Moldus, ceux que j’avais avant, et… Demain je pars en France avec mes parents pour la fin des vacances.

Il avala une nouvelle gorgée de bièraubeurre en songeant à cette destination que ses parents avaient choisie. La France… Pratique, il ne parlait pas un mot de Français.
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1008

Voir le profil de l'utilisateur
Avec étonnement, Jeremy écouta James lui parler des commérages sur le couple d'Olivia et de Samaël. Il ne s'attendait pas à ce que leur histoire ait fait le tour de la salle commune de Poufsouffle... Lui-même n'en aurait probablement pas entendu parler s'il n'avait pas côtoyé Olivia. Consterné, il approuva d'un signe de tête lorsque James leva les yeux au ciel pour témoigner de son agacement face à ces ragots. Lui-même avait du mal à comprendre cet intérêt que pouvaient éprouver les gens pour la vie des autres. Peut-être parce qu'il avait parfois fait les frais de ces commérages, ces derniers temps. Quand il avait embrassé Kelsey, par exemple... Il se demandait ce qu'il se passerait si la nuit qu'ils avaient passé ensemble devenait publique. Avec un peu de chance, Kelsey saurait garder sa langue. Quant à lui, il n'en avait parlé à personne pour l'instant... Mais à Poudlard, rien ne restait secret bien longtemps. Si cela arrivait, Jeremy assumerait, bien sûr, mais cette idée ne l'enchantait qu'à moitié. Il connaissait la réputation de Kelsey et n'avait pas envie qu'on le juge sur un sujet aussi personnel. Pourtant, il savait que certains de ses amis auraient du mal à le comprendre...

Tout en buvant de grandes gorgées de biéraubeurre pour étancher sa soif, le jeune homme se concentra sur la conversation. James ajouta que lui non plus n'aimerait pas qu'on l'oblige à rester un an de plus à Poudlard, puis lui parla de ses vacances.

"Ah la télévision, je connais, on en a une à la maison maintenant ! C'est sympa, j'aime bien. Alors comme ça, tu as des amis moldus ? C'est pas trop dur de garder contact avec Poudlard ?"

Jeremy, quant à lui, avait tous ses amis à Poudlard. Cela ne devait pas être facile pour les nés-moldus de jongler entre leur vie moldue et leur vie sorcière ! Aaron, par exemple, avait gardé toute une bande de copains qu'il ne revoyait que pendant les vacances. Jeremy n'aimerait pas être obligé de mentir à ses amis, donc il n'était pas mécontent de ne connaître que des sorciers, même s'il se fermait ainsi à toute une partie de la population.

"La France, ça doit être super ! Tu y es déjà allé ? Moi non, j'aimerais bien aller visiter Paris. Tu vas y rester combien de temps ?"

HRP : désolée, c'est court, je commence à être à court d'idées. Peut-être qu'on pourrait clôturer bientôt ?


James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune homme ne savait pas si Jeremy avait un parent Moldu. En fait, il ne le connaissait pas vraiment. Ils avaient dû échanger quelques phrases un jour, mais sans plus. Pourtant le Gryffondor lui avait semblé sympa et ce petit bout d’après midi qu’ils avaient partagé autour d’une bièraubeurre avait confirmé sa première impression. Pourtant lorsque le rouge et or déclara avoir lui aussi une télévision à la maison, James dû rendre à l’évidence. Jeremy devait avoir un parent Moldu. Les Moldus, c’était trop cool. Les sorciers aussi. Le Poufsouffle considérait qu’être né-Moldu lui apportait davantage que s’il aurait été un sang pur. Il avait un pied dans les deux mondes, et c’était très bien comme ça.

« Oui, c’est assez sympa, une télévision, j’aime bien. Enfin, ça occupe surtout, lorsqu’on a rien à faire. »

Le jeune homme bu une longue gorgé de bièraubeurre afin d’étancher sa soif tout en songeant aux dernières paroles du Gryffondor. Il était vrai que ce n’était pas facile de garder le contact avec ses amis Moldus pendant qu’il été à Poudlard. Ces derniers ne comprenaient pas pourquoi James ne pouvait ni les appeler, ni leur envoyer un mail, ou même un SMS. Et le Poufsouffle n’aimait pas vraiment mentir à ses amis. Ce qu’il était malheureusement obligé de faire pour ne pas rompre le secret magique.

« Oui, ce n’est pas facile tout les jours… Bah c’est surtout que je les vois que l’été et que je suis obligé de leur mentir continuellement lorsqu’ils me demandent pourquoi je ne peux pas les contacter de l’année. Mais bon, j’essaie de faire au mieux. Surtout que je les connais depuis longtemps, donc je n’ai pas vraiment envie de les perdre de vue. »

Il les avait rencontré il y a des années et les connaissaient tous par cœur. Il avait d’un côté ses amis Moldus, et de l’autre ceux de Poudlard. Et en soit, ça l’arrangeait. Il ne valait mieux pas les mélanger. C’était sa sœur qui lui avait conseillé de ne pas le faire.

« Non, je ne suis jamais allé en France, c’est la première fois que j’y vais. Je pars en camping dans le sud. Mais oui, ça doit être sympa, Paris. »

En même temps qu’il prononçait sa dernière phrase, il consulta sa montre. Il était déjà dix-sept heures ! Il termina rapidement sa bièraubeurre puis sortit de quoi payer et posa l’argent sur la table en déclarant :

« Je suis désolé, mais il faut que j’y aille, j’ai promis à mes parent de faire ma valise avant de partir me balader, et je ne l’ai pas faîte. Bref, ils rentrent bientôt et s’ils le découvrent je crois qu’ils vont me tuer. Ou un truc dans le même genre.

James se leva, et salua le Gryffondor avant de partir à grand pas. Ce serait trop bête, de mourir la veille de son départ, quand même.

Fin du RP

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bah alors bonhomme, tu t'es perdu ? [Jeremy & James]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-