AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Discussion devant une vitrine [Andrew & Juliet]

Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1973

Voir le profil de l'utilisateur
17 juillet 2006

Juliet se baladait tranquillement, flânant au milieu des boutiques. Vu qu’elle n’avait rien à faire de son après-midi et que Leah ne voulait pas sortir, elle était allée se promener sur le Chemin de Traverse. La chaleur était écrasante en ce mois de Juillet et la jeune fille se félicita intérieurement de ne pas avoir enfilé ses vêtements de sorcière, préférant revêtir des habits de Moldus, bien plus confortables et beaucoup moins chauds d’ailleurs. Elle avait relevé ses longs cheveux en un chignon haut fait à la va-vite et pourtant continuait à mourir de chaud. Elle soupira. Elle irait acheter une glace toute à l’heure. Et quelque chose à boire aussi. Un truc bien frais qui lui glacerait la gorge. Elle ferma les yeux, ravie, et machinalement continua à marcher.

Elle esquissa un sourire en observant les passants qui semblaient eux aussi avoir bien plus chauds que la normal et gagna l’ombre. Du frais ! La Gryffondor rasa les boutiques afin de rester loin du soleil le plus longtemps possible. Elle aimait le soleil seulement lorsqu’elle pouvait faire la larve en maillot de bain allongée sur sa serviette au bord de la mer, de préférence en compagnie d’Olivia. Mais là, ce n’était pas vraiment ce qu’elle préférait. Elle aperçu le glacier et accéléra le pas pour rejoindre le petit magasin lorsque son attention fut détournée par une vitrine.

Elle se stoppa et resta quelques minutes en admiration devant ce qui avait été mit en évidence dans la boutique de Quidditch. Le tout dernier Nimbus. Il fallait avouer qu’il n’était vraiment pas mal du tout. Voir même carrément génial. Elle eut une pensée pour Irving, dont les parents travaillaient dans la société Nimbus.

Elle se mordilla la lèvre inférieure, hésitante. Son balai venu de l’étranger lui convenait parfaitement mais… Mais ce Nimbus semblait l’appeler dans la vitrine. Elle pensa à son coffre à Gringott’s et fronça les sourcils. Oui, parce que maintenant que Juliet avait dix sept ans, elle avait son propre coffre à la banque des sorciers. Coffre déjà bien remplie par l’argent de ses oncles et tantes. Qui a eu l’idée de confier autant d’argent à Juliet ? avait soupiré comiquement sa mère. Pourtant, la rouge et or avait été catégorique, elle ne toucherait pas à cet argent. C’était accepter l’aide de la famille du côté de sa mère, et ça, c’était impossible pour la jeune fille. Elle secoua la tête et haussa les épaules. Tant pis.

Alors qu’elle allait tourner les talons, elle aperçut un jeune garçon, le nez quasiment collé à la vitrine. La jeune femme sourit. On aurait dit elle, au même âge. Elle s’approcha de jeune garçon et déclara :

« Il est beau hein ? Ouais, je comprends que tu baves dessus, il est vraiment pas mal du tout. T’as déjà volé ? Pas volé piquer dans les magasins hein. Voler dans les airs. »

Par moment, il vaudrait mieux que tu te taises Juliet.

« Tu es déjà à Poudlard ? Ou alors tu vas y rentrer ? Tu es dans quelle maison ? Ou tu veux aller dans quelle maison ? »

Elle lui adressa un grand sourire.

Tu sais que ce que tu t’apprêtes à faire s’appelle de la propagande ? Enfin, moi je dis ça comme ça après…



Avatar par classwhore
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
Quand son père lui avait proposé d'aller sur le Chemin de Traverse, Andrew avait d'abord refusé, prétextant que c'était trop nul d'y aller sans acheter ses affaires scolaires vu que sa mère voulait le faire avec lui en Août. Dans un mois ! Dans trop longtemps quoi ! Néanmoins, il avait fini par céder quand Amanda lui avait promis une glace. On corrompait toujours les garçons par leur estomac, comme disait sa grand-mère.

Il s'était donc mis à gambader entre les passants en regardant toutes les vitrines. Le Chemin de Traverse était génial à deux moments de l'année : à Noël avec toutes les décorations et en été avec tous les nouveaux produits pour les élèves de Poudlard. Andrew avait toujours envié ces derniers, quand il passaient avec des chaudrons remplis de livres et de trucs à l'air super-marrant pour aller en classe. Mais cette année-là, c'est lui qui donnerait envie aux autres avec ses affaires de sorciers toutes neuves et passionnante. Enfin... Dans un mois. Quand sa maman reviendrait de voyage de noces avec Doug. Il était embêtant celui-là à avoir choisi le mois de juillet, le mois où il pouvait faire ses courses ! Sous prétexte qu'il était prof et qu'il n'avait pas d'autre possibilité. Tss, n'importe quoi. Andrew était sûr qu'il l'avait fait exprès juste pour l'embêter et lui prendre sa maman dans les derniers moments où il pourrait la voir avant de partir pour longtemps à Poudlard. Il n'était pas sympa de toute manière, Doug.

A l'approche du magasin de balais, il bondit vers la vitrine pour voir le nouveau Nimbus. Amanda essaya de l'attraper par la main histoire de ne pas le perdre dans la foule mais il se déroba. Il n'était plus un bébé pour donner la main à qui ce soit ! C'était bon pour ses petites sœurs, ça. Il était grand maintenant, il allait aller au collège quand même ! Il se retourna en entendant son père derrière lui qui se pencha pour lui dire qu'il avait aperçu un ami à lui dans la boutique et qu'il rentrait pour le saluer avec Amanda et les filles. Andrew promit de rester là bien sagement et recolla de nouveau son nez à la vitrine. Le nouveau Nimbus avait quand même trop la classe. Y'avait pleins de mots compliqués sur le descriptif, ça voulait dire qu'il était vraiment cool. Il aurait tant aimé avoir un balai comme ça pour aller à Poudlard... Mais sa lettre disait que les première année ne pouvait pas avoir de balai. La règle la plus nulle de l'univers ! Il se débrouillait bien sur le balai "jeunesse" que lui avait offert son père. Il savait faire des cascades à faire hurler un plant de Mandragore ! Enfin tant pis. Il aurait un balai pour sa deuxième année. Peut-être pour du Quidditch, comme son père. Ça serait tellement bien...

Ses pensées furent interrompues par une fille qui lui parlait. Andrew décolla son nez de la vitrine et le frotta pour chasser la désagréable sensation qu'il était tout écrasé. En plus maintenant, il avait le visage tout froid. La fille était vachement vieille, elle devait avoir plus de quinze ans ! Elle était vachement grande aussi - à moins qu'il ne soit vraiment encore plus petit qu'il ne le pensait - et il devait lever la tête pour la voir. Il avait vraiment une taille de gnome, c'était trop nul.

- Pas mal ? Il est trop génial ! Mon père dit toujours que les balais Nimbus sont les meilleurs du marché. Et ouais, j'ai déjà volé sur un balai. Plein de fois, même ! Et joué au Quidditch aussi. Même que je me débrouille plutôt bien, a dit mon père.

Il s'entrainait tous les jours, même quand il pleuvait, afin de devenir un jour aussi bon que son père. Tous les matins il passait trois heures sur son balai dans le champ voisin, que sa mère avait protégé avec des sorts pour éviter de faire peur aux moldus. Même quand il tombait il remontait tout de suite. Il voulait vraiment se débrouiller sur un balai, pour ne pas faire tâche face aux autres enfants de sorciers qui devaient être trop bons eux aussi.

- J'suis pas encore à Poudlard, mais j'y rentre l'année prochaine ! J'ai eu onze ans il y a quatre jours, le 13. Et j'veux aller à Poufsouffle ou Gryffondor, comme mes parents ! J'aime bien les deux ! Serdaigle, ça m'a l'air un peu ennuyeux et je ressemble pas du tout à un Serpentard selon ma mamie. Donc il n'en reste que deux !

Cela faisait des années qu'il réfléchissait à sa maison et il en avait conclu qu'il voulait aller dans une de ses deux-là. En plus cela ferait forcément plaisir à un de ses parents vu que son père était un Gryffondor et sa mère une Poufsouffle. Même s'il allait à Serdaigle, cela ferait plaisir à Amanda. Et quand on y réfléchissait bien, il pouvait aller partout vu qu'il avait une arrière grand-mère à Serpentard. Enfin, à ce qui parait, il n'était pas assez malin pour Serpentard, comme disait sa tante Rosaleen.

- Et toi ? Tu dois être à Poudlard vu ton âge ! Dans quelle maison ? Tu fais du Quidditch ?

Si elle faisait du Quidditch et qu'il rentrait dans l'équipe un jour, ça pourrait être sympa d'y connaitre quelqu'un. Surtout que la fille avait l'air plutôt gentille. Il lui tendit la main en souriant.

- Au fait, j'mappelle Andrew Dubois-Cavill !


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1973

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet était toujours plantée devant la vitrine du magasin de Quidditch, après avoir questionné le petit garçon. Elle avait le sourire aux lèvres, comme toujours. Le petit lui répondit que ce balai était plus que génial et que oui, il avait déjà volé sur un balai. Et qu’il pratiquait le Quidditch même. Elle sourit de plus belle. Ce garçon n’était visiblement pas timide et avait l’air d’être un grand bavard. Et ça, c’était plutôt super cool.

« Tu joues déjà ? Alors ça s’est génial ! Continu à t’entraîner, et dès ta deuxième année tu pourras peut être entrer dans l’équipe de Quidditch de ta maison ! »

Elle hocha la tête pour approuver ses propres paroles. Non, elle n’incitait absolument pas à rejoindre une équipe de Quidditch, et sûrement pas Gryffondor de préférence, vous vous faîtes des idées.

Alors qu’elle lui demandait dans quelle maison il aimerait entrer, le petit garçon, qui avait fêté son anniversaire il y a deux jours, lui déclara qu’il voulait aller soit à Gryffondor, soit à Poufsouffle, trouvant les Serdaigle ennuyant et ne correspondant pas aux qualités des Serpentard. La rouge et or se retint de rire. Ce petit avait vraiment tout comprit à la vie. Serdaigle = Ennuyant. Serpentard = Non merci.
Elle se moqua intérieurement d’elle-même. Plusieurs Serdaigle ou Serpentard étaient très sympathique, elle le savait et n’avait aucun préjugé sur les maisons. D’ailleurs, elle ne faisait guère attention à l’écusson lorsqu’elle était en train de faire connaissance avec quelqu’un.
Ce fut le jeune garçon qui la tira de ses pensées lorsqu’il lui demanda dans quelle maison elle était. Parce que, vu son âge… Elle éclata de rire, puis répondit :

« Je ne suis pas si vieille que ça, je t’assure ! Je suis à Gryffondor. C’est vraiment trop génial comme maison. Et je suis aussi dans l’équipe de Quidditch, je joue en tant que Poursuiveuse. »

Elle eut une pensée pour son ami Irving qui aurait probablement levé les yeux au ciel à l’entente de cette phrase. En effet ce dernier se demandait toujours pourquoi les joueurs de Quidditch devaient se présenter comme blabla… Joueur de Quidditch au post de blabla

Puis, enfin, le petit se présenta comme être Andrew Dubois-Cavill en lui tendant la main. Elle sourit, dévoilant ses dents blanches, attrapant la main de jeune garçon et déclara :

« Juliet Wilson. Contente de te connaître Andrew ! »

Elle lui relâcha la main, puis continua :

« Et sinon, tu as un balai à toi ? »



Avatar par classwhore
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
La file s'appelait donc Juliet, comme Juliet Romanov dans son école moldue, sauf qu'elle avait l'air beaucoup plus sympa que Juliet Romanov qui était vraiment méchante. Puis en plus, cette Juliet là, elle jouait au Quidditch et ça c'était vraiment cool. Le Quidditch était le sport le plus génial du monde, même s'il aimait bien aussi les batailles de cartes de Chocogrenouilles. Mais à ce qui parait, ce n'était même pas un sport. C'était pourtant super dur, hein ! Surtout qu'Andrew n'avait pas de bonnes cartes vu que sa carte la plus forte était Seamus Finnigan, résistant de Poudlard avec son attaque "Explosion de chaudron" qui n'avait que quatre points de dégâts. Il perdait tout le temps, surtout quand on lui sortait la carte Neville Londubat, résistant de Poudlard et son attaque "Décapitation avec l'épée de Godric Gryffondor" qui avait dix points de dégâts.

- Pourquoi, t'as quel âge ? Mon copain Bobby Tolimson dit qu'on est vieux à partir de quinze ans. Par contre, ça doit être trop cool d'être à Gryffondor ! C'était la maison d'Harry Potter quand même ! Et en plus, t'es membre de l'équipe de Quidditch ! C'est ce que j'aimerai faire, plus tard. Tu sais, mon père a même été capitaine de l'équipe de Gryffondor, j'voudrai faire comme lui !

Ça devait vraiment être bien d'être Capitaine, de choisir des joueurs, de les entrainer et de les voir progresser pour les mener à la victoire. Faire des stratégie de groupe et tout et tout... Oh oui, c'était vraiment le poste le plus cool du monde. Ça et préfet-en-chef pour pouvoir retirer des points aux gens pas sympas. Sa maman lui avait dit d'être sage dès maintenant pour être nommé préfet plus tard, comme elle l'avait été. Mais bon, c'était pas vraiment marrant d'être sage.

- Moi, je joue en tant que batteur. Enfin, je tape pas encore très fort dans les Cognards parce que je suis pas encore très musclé mais plus tard, je taperai tellement fort que personne ne les verra arriver ! J'serai Andrew-Boule-de-Canon !

Il riait en disant ça, c'était marrant comme surnom. Il aimait bien donner des surnoms aux gens qu'il aimait bien, surtout des surnoms marrants comme ça, on pouvait rire rien qu'en le prononçant. Personne ne lui avait donné de surnom pour l'instant, sauf Grâce qui l’appelait "Andy" parce qu'elle n'arrivait pas à dire Andrew en entier. C'était pourtant facile selon lui, mais bon, c'était un bébé après tout et les bébés ne font pas grand chose à part pleurer et baver. Il devait être un bébé beaucoup plus cool lui, sûr et certain. Peut-être qu'il pleurait, mais il était sûr de ne pas baver. Il n'était pas du genre à baver, c'est vraiment trop dégoûtant comme truc.

- J'ai un Brossdur 2003 ! C'est pas très rapide, mais c'est vachement stable. C'est pour ça que j'ai appris à voler dessus ! Parfois j'aimerai qu'il soit plus rapide pour pouvoir descendre en piqué et remonter mais ma mère est pas d'accord, elle dit que je vais me rompre le cou. C'est rien pourtant, c'est juste une feinte de Wronski sans Vif d'Or.

Il leva les yeux au ciel. Sa mère s'inquiétait vraiment tout le temps et pour rien en plus ! Dès qu'il essayait de s'amuser un peu c'était "Andrew fait pas ci", "Andrew fait pas ça". Même quand il était chez son père, elle envoyait des hiboux paniqués pour savoir comment il allait. Il était un grand garçon maintenant, il avait onze ans, il serait temps qu'elle comprenne qu'il n'était plus un bébé. Enfin, qu'il n'était plus un bébé quand il s'agissait de faire des trucs de grands mais elle voulait bien qu'elle continue à s'occuper de lui le soir comme quand il était petit. Mais il ne l'avouerait jamais, c'était trop la honte de se faire faire des câlins par sa mère. Une fois à l'école, il était arrivé en tenant la main de sa mère et tout le monde avait rit et l'avait appeler "Andrew fils à maman". Alors depuis, il ne laissait personne lui tenir la main. Même pas les filles qui étaient jolies de sa classe !

- Et toi, t'as un balai ? A moins que...

Son regard passa de Juliet à la vitrine, puis de la vitrine à Juliet et enfin de Juliet à renouveau la vitrine. Une idée folle lui passa en tête.

- Ooooh, tu viens acheter le nouveau Nimbus ! Oh, quand tu l'auras, tu pourras me le montrer en vrai, que je puisse le toucher ? Steuplait, steuplait !

Il avait des étoiles plein les yeux et manquait de sautiller sur place comme Juliet Romanov avec ses copines. Voir le dernier Nimbus en vrai, ça devait être trop génial ! Cette fille avait vraiment de la chance de pouvoir l'acheter ! Et dire que lui devrait attendre encore toute une année ! Il était sûr que d'ici là, ils seront tous vendus et il devra garder son vieux Brossdur toute sa vie. C'était vraiment trop nul d'avoir onze ans. Valait mieux être vieux, comme le disait Bobby.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1973

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet trouvait le petit Andrew très drôle. Il parlait beaucoup, il avait l’air gentil, et puis il jouait au Quidditch et puis il avait déjà tout comprit au sujet des maisons de Poudlard. Il ira loin ce gosse. Elle l’écouta parler en souriant. Non, on n’est pas vieux à partir de quinze ans… Heureusement ! Elle se retint de rire. Andrew avait l’air vraiment motivé pour rentrer dans l’équipe de Quidditch. Et de devenir capitaine. Comme son père, avait-il déclaré.
Juliet grimaça. S’il y avait une chose qu’elle n’aurait pas pu faire en Quidditch, c’est bien être capitaine. Ce n’était pas vraiment son truc. Elle excellait au poste de Poursuiveuse et avoir Jeremy en tant que capitaine lui convenait parfaitement. Pas qu’elle ne soit pas capable de devenir capitaine, mais sérieusement, donner des ordres ce n’était vraiment pas ce qu’elle préférait.

« J’ai dix sept ans ! Ouais je sais, ça doit te paraître vieux, mais en fait, ça ne l’est pas tant que ça hein. On est pas vieux à partir de quinze ans tu sais ! Justement, on commence à devenir vraiment grand à partir de quinze ans. Ah ouais, t’imagines même pas comment c’est trop cool d’être à Gryffondor ! Et en plus, l’équipe de Quidditch n’est pas mauvaise du tout. Ton père a été capitaine ? Trop cool ! Moi je ne suis pas capitaine, je suis juste Poursuiveuse. Enfin juste… C’est déjà beaucoup ! »

Oh oui, rien qu’être Poursuiveuse c’était déjà pas mal ! Entre les entraînements, les stratégies, les techniques pour ne pas se rendre en cours, les missions secrètes, les discussions avec Olivia, les conversations avec tout pleins de gens… Oui, Juliet avait déjà un emploi du temps bien chargé. Faut pas croire hein.
Merlin, elle avait dit que ce gosse était drôle ? Rectifions ça, ce gosse était génial.

« Oui, tu ferais un super batteur je pense ! Pourquoi tu veux faire batteur d’ailleurs ? Remarque, c’est plutôt cool comme poste, tu peux envoyer des Cognards aux gens que tu aimes pas… Ouais, c’est pas mal… »

Juliet, tu es irrécupérable.

Elle rigola avec Andrew, puis arrêta lorsque ce dernier commença à parler de son balai. Un Brossdur 2003 ? Juliet devait avoir un balai du même genre chez elle…

« Oui, mais crois moi, un Brossdur, c’est pas si mal ! C’est même plutôt bien ! Et la feinte de Wronski, rien que ça ! Mais tu as raison, c’est super cool la vitesse et tout… »

Il lui demanda ensuite si elle avait un balai. Elle allait lui répondre lorsque le regard du garçon passa de la vitrine à elle. De elle à la vitrine. Puis, son visage s’éclaira, ses yeux se mirent à briller et il lui demanda d’une voix suppliante si une fois qu’elle aurait acheter le nouveau Nimbus il pourrait le toucher. Elle fronça les sourcils, hésitante. Allait-elle l’acheter ? Elle avait dit ne jamais toucher à l’argent que ses oncles et tantes lui avaient donné. En même temps, c’était pour s’acheter un balai pour jouer au Quidditch, le sport qu’ils détestaient. Oui, c’était un bon compromis en soit…

« Je ne sais pas encore si je vais l’acheter mais je te promet que si je l’achète, tu pourras le toucher hein. Et lorsqu’on sera à Poudlard l’année prochaine, ça te dirait de monter dessus ? Pour voir comment tu te débrouilles…»



Avatar par classwhore
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew fronça le nez. C'était une bonne question, ça. Pourquoi voulait-il être batteur ? Ça s'était fait comme ça, sans qu'il le réalise. Au début, il jouait gardien contre son père qui essayait de marquer en lui donnant des conseils pour bloquer. C'était bien mais il avait eu envie de pouvoir bouger un peu plus, d'être vraiment dans le jeu plutôt que de rester coincé dans ses poteaux à regarder les autres s'amuser. Alors il était passé poursuiveur contre son père toujours, mais la balle lui glissait des mains souvent et il avait du mal à marquer contre son père, même quand ce dernier faisait exprès de laisser entrer les buts pour le consoler. Attrapeur, cela lui disait moyen. Il voulait jouer tout le match et interagir avec les autres joueurs, pas juste avec une balle. Il ne restait que batteur. Sa mère avait dit non au début, en criant d'une voix stridente qu'elle ne voulait pas de Cognards dans son jardin et en rappelant à son père "ce qui lui était arrivé lors de son premier match". Andrew avait eu beau demander, son père n'avait pas voulu lui dire ce qui s'était passé. C'était trop nul les secrets des adultes.

Il s'était résigné à jouer gardien quand son père était arrivé un jour avec un grand homme roux et à qui il manquait une oreille ! C'était la chose la plus effrayante qu'il ait jamais vu ! Parce que le type avait un trou sur le coté de la tête. Andrew se demandait sérieusement s'il pouvait toucher le cerveau du monsieur en enfonçant son doigt dans le trou. Mais il n'avait jamais essayé, c'était trop dégoûtant. L'homme, qui s'appelait George, avait sorti un Cognard de sa poche. Sauf que le Cognard semblait comme endormi. Il lui avait expliqué que c'était un Cognard sifflable. Il fallait siffler dans un sifflet spécial pour le démarrer et siffler encore pour l'arrêter, comme ça on pouvait jouer sans danger. C'est ainsi qu'il avait découvert le rôle de batteur et il n'était pas trop mauvais. Son père en avait encore une trace sur l'omoplate ! Puis c'était cool batteur, c'était dangereux et tout.

- Parce que batteur, c'est le seul poste qui me va. Puis ça fait des muscles en plus ! C'est mieux que les épinards. Parce que les épinards, c'est vraiment dégoûtant ! J'espère qu'il n'y en a pas à Poudlard ! Je me suis fait une réserve de sucrerie au cas où, mais je ne voudrais pas l'épuiser tout de suite.

D'ailleurs, il farfouilla dans la poche de son jean moldu et en ressortit deux Chocogrenouiles quelque peu écrasées. Il en tendit une à Juliet.

- Tiens, au cas où t'aurais dû manger des épinards ce midi !

Parce que c'était vraiment la chose la plus dégoûtante au monde, il fallait être honnête. Ça et les cookies du papa de Bobby Tolimson qui leur servaient de frisbee au printemps, tellement ils étaient durs. Audrey Anderson s'était cassé une dent à l'anniversaire de Bobby à cause d'eux ! Après, sa dent était toute pointue. On aurait dit un vampire. Un vampire avec un nœud rose dans les cheveux.
Quand Juliet évoqua le fait de monter sur le balai - le Nimbus ! - il se retint de lui sauter au coup car sa maman lui avait dit qu'on ne faisait pas de câlins aux gens que l'on ne connaissait pas assez bien. Lui, voler sur un Nimbus ? Le truc le plus classe du monde !

- Mais c'est trop cool ! Oh, oui, bien sûr que je voudrais bien ! Monter sur le dernier Nimbus ? Ça serait trop génial ! T'es la fille la plus cool que je connaisse ! Enfin, j'en connais pas beaucoup et celles que je connais, elles sont embêtantes, mais toi t'es trop géniale !

Puis ce minuscule détail lui revint à l'esprit, Juliet était pas sûre de l'acheter. Mais comment pouvait-on hésiter à acheter le balai le plus cool de toute la terre ? Andrew lui n'aurait jamais hésité s'il avait pu. Alors tout en décapitant sa Chogrenouille d'un coup de dent expert - même la canine brisée d'Audrey Anderson n'aurait pas fait mieux - il leva les yeux vers Juliet. Nom d'un botruc, qu'est ce qu'elle était grande quand même. Discrètement, il s'appuya les talons contre le mur de la boutique pour pouvoir rester sur la pointe des pieds et avoir l'air plus grand.

- Pourquoi tu ne sais pas si tu vas l'acheter ? C'est le meilleur balai du siècle !


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1973

Voir le profil de l'utilisateur
C’était définitif, ce petit, du haut de ses onze ans, avait tout comprit à la vie. Il venait de déclarer haut et fort que les épinards, c’était dégoûtant. Bon, la majorité des enfants de onze ans n’aiment pas ça mais même, c’était trop génial. En plus, il était en train de se confectionner une réserve de sucreries au cas où il y en ait à Poudlard. Elle lui adressa un sourire rayonnant.

« T’as raison, les épinards c’est le trucs le plus dégoûtant qui existe. En fait, je crois que tous les trucs qui sont verts c’est dégoûtant. Enfin remarque, il y a quoi de vert et de dégoûtant ? »

Andrew lui tendit une chocogrenouille « au cas où elle aurait mangé des épinards ce midi ». Elle la saisit en souriant. Elle ne mangerait plus jamais d’épinards de toute façon. Elle ouvrit l’emballage et attrapa la grenouille au chocolat alors qu’elle tentait de s’échapper. Héhé ma petite, tu croyais aller où comme ça ? Elle regarda vaguement la carte Ginny Potter-Weasley, résistante à Poudlard, attaque Chauve-furie et la tendit au garçon.

« Je ne sais pas si tu l’as déjà, mais je crois qu’elle est forte »

Elle mâchonna puis avala la grenouille en chocolat. Andrew la remercia chaleureusement, lui déclarant qu’elle était géniale. Héhé, elle le savait bien. (Et la modestie, tu connais ?). Oh ! Andrew pourrait devenir son jeune padawan ! Elle lui apprendrait tout pleins de trucs ! Genre mettre le feu à une salle et tout ! Oh ce serait trop la classe.

« Merci, t’es gentil mais tu sais… »

Il la coupa, lui demandant pourquoi elle hésitait à acheter le balai. Elle fronça les sourcils, pensive. Hum… Oh et puis tant pis, elle allait l’acheter. Elle lui adressa un sourire rayonnant.

[color=red]« Tu m’as convaincu tu vois ! Bon, je vais aller l’acheter ! »

Et le regarda une dernière fois, ce qui ne fut que renforcer sa décision.

« Si tu veux on se débrouillera pour faire des minis matchs, pour t’aider à progresser. »

Elle allait pousser la porte de la boutique, puis se ravisa et se tourna vers Andrew pour lui demander :

« Tu veux venir l’acheter avec moi ? Enfin, on t’attend peut être quelque part… »

[HRP]Désolée pour ce petit post ! A toi de voir si Andrew refuse et va retrouver ses parents ou l’accompagne acheter le Nimbus [HRP]



Avatar par classwhore
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Juliet demanda ce qui pouvait être vert et dégoutant, l'esprit d'Andrew s'emballa. Selon sa mamie, il avait toujours eu beaucoup d'imagination. Il ne savait pas si c'était vrai, mais quoi qu'il en soit, il trouvait facilement ce qui pouvait être vert et dégoutant et avait tout plein d'images en tête.

- Bah y'a les Dragées de Bertie Crochue à la crotte de nez, la morve de mon copain Bobby, la potion contre la fièvre, le sirop de menthe dilué au soda, mais c'est plus trop vert, les brocolis... Le monde est rempli de trucs verts et dégoûtants ! affirma-t-il en hochant la tête avec conviction.

Surtout les légumes verts que sa maman le forçait à avaler. Quand il sera à Poudlard tout seul comme un grand, il ne mangera plus jamais de légumes verts parce qu'il n'y aura personne pour le forcer ! C'était trop cool de devenir grand.
Il accepta avec un grand sourire la carte de Chocogrenouille. Son but ultime dans la vie était de réunir toutes les cartes disponibles, même les plus rares ! Après, il ouvrirait un musée pour les montrer à tout le monde et tout le monde serait admiratif. Et en plus, il y aurait une boutique souvenir pour qu'il puisse gagner plein de sous et s'acheter encore plus de Chocogrenouilles. Ou alors, encore mieux, il rachèterait l'usine de Chocogrenouilles ! Fabriquant de Chocogrenouilles, c'était vraiment bien comme idée de métier.

- Trop bien, ça m'en fera deux ! Je pourrai l'échanger contre une carte de ma petite sœur. Merci Juliet !

Il rangea la carte dans la poche arrière de son jean, ravi. Sa frangine avait une chance monstre avec les Chogrenouilles et décrochait tout le temps des cartes trop bien. C'était vraiment pas juste. Et en plus, elle était dure en affaire malgré le fait qu'elle soit encore une petite, hein ! Elle irait à Serpentard, Andrew en était sûre. Plus roublarde qu'elle, ça n'existait pas ! Mais il chassa toutes ces mauvaises pensées de son esprit en apprenant que Juliet allait acheter le balai. Elle était trop chanceuse. Il hocha la tête frénétiquement quand elle lui annonça qu'il ferait des minis-matchs. Faire des minis-matchs avec une fille de l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Trop la classe. Il aimait vraiment bien Juliet. Et puis, si ça se trouve, tous les Gryffondor étaient comme elle ! Dans ce cas, ça serait vraiment bien d'aller à Gryffondor pour devenir aussi cools qu'eux. Oh oui, Gryffondor, c'avait l'air vraiment bien.

- Oh oui, je veux bien venir l'a...

Il s'interrompit en entendant la porte de la boutique s'ouvrir. C'était son père et Amanda qui sortaient en discutant gaiement. Il jetèrent successivement des coups d’œils à Juliet et lui, avant que sa belle-mère lui pose une main protectrice sur l'épaule.

- Tout va bien ? J'espère qu'Andy ne vous a pas causé de problèmes, Miss, s'enquit-elle.
- Bien sûr que non ! s'offusqua Andrew. Il ne passait pas son temps à faire des bêtises, quand même ! C'est Juliet Wilson, elle est trop cool, elle est joueuse de Quidditch à Gryffondor ! Et elle va acheter le nouveau balai, tu te rends compte papa ? Elle est trop cool, hein ?

Il entendit sa demi-soeur marmonner quelque chose à propos "d'amoureuse", mais n'y prêta pas attention. Il allait demander à ses parents s'il pouvait juste acheter le balai avec Juliet mais n'eut pas le temps, son père prenant la parole avant lui.

- J'en suis sûr, Andrew, j'en suis sûr. Mais nous devons y aller, il nous reste encore des choses à faire. Bonne après-midi, Miss Wilson, ajouta-t-il avec un sourire. Et bonne chance avec ce nouveau balai. Il s'annonce très prometteur, tout comme vous, je suppose. L'équipe de Gryffondor a été et sera toujours la meilleure, lança t-il en riant.

Andrew se déroba de l'emprise de sa belle-mère et se tourna vers Juliet.

- J'suis désolé de pas pouvoir venir ! Mais, on se voit à Poudlard, hein ? quémanda t-il tout en s’éloignant à reculons. J'suis content de t'avoir rencontrée, vraiment ! cria-t-il en partant en courant pour rejoindre sa famille qui disparaissait déjà dans la foule.

Elle était vraiment trop cool, Juliet Wilson.

[FIN DU RP POUR ANDREW]

[HRP]J'aurai bien continué avec plaisir, mais on serait un peu juste pour la date limite de RP ^^. Je te laisse le mot de la fin [/HRP]



Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1973

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew lui répondit avec conviction qu’il y avait pleins de trucs verts et dégoûtants dans le monde et s’empressa de lui en nommer quelques uns. Juliet grimaça en entendant le petit parler des brocolis. Les brocolis, quelle horreur !

« Je déteste les brocolis ! En fait, je n’aime pas vraiment les légumes. C’est… beurk »

Comment ça elle donnait le mauvais exemple ? Mais non, absolument pas ! Elle faisait juste une constatation purement scientifique voyons ! Non, il fallait avoue que Juliet était bien contente de bientôt être responsable d’elle et… De ses repas. Finis le temps des brocolis et des épinards immangeables ! Bon, elle tenterait de s’améliorer en cuisine quand même, histoire de ne pas manger que des plats réchauffés. Hum… Elle demanderait à sa grand-mère paternelle de lui apprendre. Catastrophe en perspective. Chassant les images de feux et de cuisines brûlées, elle reporta son attention sur Andrew. Ce dernier était en train de la remercier pour la carte qu’elle lui avait donnée. Elle lui sourit et répondit :

« De rien Andrew ! »

Elle hésita à lui donner quelques techniques bien utiles pour marchander avec sa sœur puis se ravisa. Il ne fallait pas qu’elle mette des idées comme ça dans la tête du petit. Il était bien mignon, d’ailleurs. Alors qu’il était en train de formuler une phrase pour accepter d’aller acheter son balai avec elle, un homme, accompagnée d’une femme et d’une jeune fille sortirent de la boutique et se dirigèrent vers eux. La femme posa une main sur l’épaule du petit garçon avant de lui demander s’il ne lui avait pas causé de problème. Elle sourit gentiment à la femme et ouvrit la bouche pour répondre. Mais Andrew lui coupa la parole, la présentant brièvement, insistant sur le fait qu’elle était « trop cool »

« J’ai vu votre fils devant la vitrine et nous avons commencé à discuter de Quidditch. Et il ne m’a causé aucun problème, il a été adorable. »

C’était la vérité, et en plus ça allait flatter l’égo des parents du petit garçon. Le père de ce dernier déclara :

- J'en suis sûr, Andrew, j'en suis sûr. Mais nous devons y aller, il nous reste encore des choses à faire. Bonne après-midi, Miss Wilson. Et bonne chance avec ce nouveau balai. Il s'annonce très prometteur, tout comme vous, je suppose. L'équipe de Gryffondor a été et sera toujours la meilleure.

« Merci beaucoup monsieur ! J’espère que nous allons gagner la coupe, cette année ! »

Andrew se dégagea alors de l’emprise de la femme pour se tourner vers elle et lui lancer quelques phrases tout en marchant à reculons.

« T’inquiète Andrew, on se revoit à Poudlard ! C’était trop cool de te rencontrer ! » S’exclama-t-elle en agitant la main. Elle le regarda disparaître avec sa famille et poussa la porte de la boutique.



Avatar par classwhore
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Discussion devant une vitrine [Andrew & Juliet]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lèche vitrine ... Ou pas !
» [ PM] Discussion devant le feu (Imogen)
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-