AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Missive et bousculade [Nathan]

Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
Mercredi 22 Juin 2006

Nora montait en courant les escaliers menant à la volière, une lettre qu'elle venait d'écrire à la main. Cette dernière était destinée à sa sœur ainée qui partait pour la France dans trois jours, Nora ne rentrerait chez elle que dimanche et ne pourrait donc pas revoir Amely avant son départ. L'été allait lui paraitre bien long sans elle. Ses parents travailleraient durant les deux mois, et elle n'aurait plus personne pour passer le temps. D'habitude les deux sœur occupaient leurs vacances en jouant un peu au Quidditch derrière la maison ou en inventant des recettes de gâteaux originales. Nora n'avait aucune idée de ce qu'elle allait pouvoir faire de ses vacances, peut-être commencer à lire ses cours de l'année prochaine...quelle perspective réjouissante ! La jeune fille ne put retenir un soupir mais accéléra le pas, elle avait dit à ses amies qu'elle les retrouverait au diner mais si elle ne se dépêchait pas, elle arriverait tout juste pour le dessert.

Tout en gravissant les marches de deux en deux, Nora relut une énième fois sa lettre pour s'assurer qu'elle n'avait pas fait trop de fautes d'orthographe. Ça n'avait jamais été son point fort, et Amely détestait les fautes et ne manquerait pas de lui faire remarquer les siennes. Sa sœur ne faisait pas ça par méchanceté, évidement. C'était uniquement pour la faire progresser, ce qui était plutôt gentil d'ailleurs. Les yeux rivés sur son parchemin et occupée à s'interroger sur l’orthographe de "emblématique", elle ne vit pas la personne qui arrivait en face d'elle, descendant les escaliers aussi vite qu'elle les montait.

Les deux adolescents se percutèrent de plein fouet et Nora faillit perde l'équilibre. Elle chancela un peu mais se rattrapa à la rampe -en s'y cognant le coude au passage- et parvint à rester sur ses deux pieds. Ce qui relevait de l'exploit. Essoufflée par sa course, la blondinette releva les yeux vers la personne qu'elle avait croisé et reconnut Nathan Dale, un Gryffondor de son année.

"Je suis désolée, je faisais pas attention, s'excusa-t-elle précipitamment. Je t'ai pas fait mal ?"

Bon, au vu de leur tailles et carrures respectives, si quelqu'un avait du avoir mal ça aurait sans doute été elle, mais on ne savait jamais. Elle s'en voudrait vraiment si elle l'avait blessé, de quelque façon que ce soit. Ça lui apprendrait à ne pas regarder devant elle en marchant ! D'un autre coté, elle était contente d'être tombée sur quelqu'un, parce qu'elle avait besoin de réponse à une question cruciale.

"Est-ce que je peux te demander, euh...commença-t-elle un peu hésitante. Comment on écrit "emblématique" ?" finit-elle par lui demander avec un sourire un peu gêné tout en sortant un stylo de son sac. C'était Irving qui lui avait prêté, il trouvait ça plus pratique que les plumes et l'encre et avait bien raison.


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd’hui, Nathan avait écrit une lettre pour sa mère. Elle lui avait tant manqué ! D’un autre côté, il allait la revoir dans peu de temps, mais il voulait lui envoyer une dernière lettre, pour pas que sa mère ente que Nathan l’oublie. Ou pour pas que la mère de Nathan l’oublie. Tout était relatif. Il l’aimait vraiment, sa mère. Nathan avait fait une longue lettre, d’ailleurs, Nathan n’écrivait quasiment jamais, sauf lorsqu’il faisait des lettres à sa mère. Cela lui vidait l’esprit, ça le réconfortait et le rendait joyeux. Alors, il lui écrivait des lettres. Puis les réponses de Mrs Dale, elles étaient uniques. Jamais elles ne se ressemblaient, jamais elles n’étaient courtes. On pouvait sentir la tendresse qu’elle éprouvait pour son fils rien qu’en lisant cette lettre. On sentait tout l’amour, et c’est cela qui faisait du bien à Nathan. Alors, ce matin il lui avait écrit une lettre et il se dirigeait tranquillement vers la volière, en tentant d’imaginer quelle serait la réponse de sa mère. Il avait un sourire collé aux lèvres lorsqu’une jeune fille blonde le percuta de plein fouet. Nathan chancela mais garda cependant l’équilibre. La jeune femme qu’il avait en face de lui, elle lui rappelait quelqu’un. Nora Weaver semblait-il, une adorable poufsouffle de 4è année. A peine Nora l’eut-elle bousculé, qu’elle s’excusa :

"Je suis désolée, je faisais pas attention, Je t'ai pas fait mal ?"

Nathan la rassura et lui dit :

« Non, ne t’inquiètes pas ce n’est rien. C’est plutôt pour toi qu’on devrait s’inquiéter. Tu ne t’es pas fait mal au moins ? »

Nathan était un gentil garçon de toute manière. Puis ça aurait été dommage qu’une jeune fille comme Nora se fasse mal, d’autant plus qu’elle était assez mince, un accident aurait pu vite arriver. Il lui lança un grand sourire. Nathan aimait sourire. Genre comme dans les pubs moldues, où les monsieurs gardait ce grand sourire avec des fausses dents toutes blanches !

Nora semblait hésiter à dire quelque chose, puis elle finit par demander :

"Est-ce que je peux te demander, euh...c. Comment on écrit "emblématique" ?

Visiblement, la jeune fille avait tapé à la mauvaise porte, Nathan était assez ... comment dire ? Réfractaire à tout sujet touchant de près ou de loin le milieu scolaire. Il fit cependant l’effort de réfléchir pour répondre à la jeune fille, histoire de s’excuser de l’avoir bousculée.

« Hé bien ... Je ne suis pas très fort en orthographe, mais je suppose que cela s’écrit e-m-b-l-a-i-m-a-t-i-q-u-e ... Sauf que tu vois, j’ai un petit peu de mal avec ça. Ouais, donc en gros, je t’ai pas du tout aidée »

Et Nathan rit de sa propre bêtise. N’empêche qu’il n’avait vraiment aucune idée de comment pouvait s’écrire ce mot. D’ailleurs, il ne serait jamais venu à l’idée de l’écrire. Bon, quand même, il avait fait l’effort de réfléchir, sauf qu’il ne voyait vraiment pas pourquoi elle voulait écrire « emblématique », ce mot semblait si barbare. Nathan hésita quelques instants et dit :

« Mais ... Sans indiscrétion ... Pourquoi est-ce que tu voulais écrire « emblématique » ? Au pire, tu peux le remplacer par un autre mot dix fois plus simple ! »

Et il dit cela avec un grand sourire. Oui, ses idées étaient vraiment géniales des fois. Des fois seulement hein, faut pas pousser !



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
Nora fut rassurée d'entendre Nathan dire qu'il n'avait rien, il ajouta que c'était plutôt pour elle qu'on devrait s'inquiéter et lui demanda si elle ne s'était pas fait mal. Elle fit non de la tête et répondit au sourire qu'il lui adressa. La jeune fille ne connaissait pas vraiment son camarade de Gryffondor, ils s'étaient retrouvés à plusieurs reprises ensembles en cours mais ne s'étaient jamais vraiment parlé. Il avait l'air d'être un garçon gentil, à en juger par le sourire qui ne quittait pas son visage. La blondinette elle-même était toujours souriante également.

Quand Nora lui demanda comment on écrivait emblématique, Nathan sembla réfléchir un moment. La Poufsouffle se mordit la lèvre. Elle devait l'ennuyer avec ses questions ! Il avait sans doute autre chose à faire que d'épeler des mots. D'ailleurs peut-être voulait-il seulement retourner à la grande salle pour avoir une chance d'arriver avant le dessert ? Elle s’apprêtait à lui dire de laisser tomber quand il lui répondit qu'il n'était pas très fort en orthographe, tout en lui épelant le mot emblaimatique comme il pensait qu'il s'écrivait. Il répéta qu'il avait un peu de mal avec l'orthographe et se demanda s'il l'avait vraiment aidé.

"Si, si, ça m'aide ! Merci !" répondit-elle avec un large sourire.

Elle déboucha son stylo, coinça le bouchon entre ses dents, et corrigea rapidement son "emblématique" en "emblaimatique". C'était mieux comme ça ! Au moins une faute qu'Amely ne relèverait pas. Nora jeta un regard satisfait à sa lettre et rangea son stylo dans son sac. Lorsqu'elle releva les yeux vers le Gryffondor, il semblait hésiter à dire quelque chose. Elle l'incita à se lancer avec un sourire encourageant. Il lui demanda pourquoi elle voulait écrire "emblaimatique", alors qu'elle pouvait très bien le remplacer par un mot dix fois plus simple. La blondinette baissa les yeux vers sa lettre. Amely lui avait demandé dans son précédent courrier quel endroit en France elle aurait voulut visiter, et Nora avait répondu la tour Eiffel, non seulement parce que c'était le seul qu'elle connaissait, et parce que c'était assez "emblaimatique" du pays.

"Ma sœur part en France, je lui parlais de la tour Eiffel, répondit-elle avec un sourire. Mais tu as raison, je me complique la vie, j'aurais pu trouver plus simple...ajouta-t-elle en riant."

Mais elle n'allait pas l’embêter plus longtemps avec ses soucis de rédaction. D'ailleurs, on parlait un peu trop d'elle au goût de la jeune Poufsouffle qui demanda à son camarade :

"Et toi, à qui tu écrivais ? Sans vouloir être indiscrète bien sur ! s'empressa-t-elle de rajouter. Tu n'es pas obligé de me répondre..."


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Nora lui dit que ça l’aidait, Nathan fut rassuré et il lui sourit. Il avait l’impression que quelque chose clochait dans son mot, mais il ne voyait pas quoi. Peut-être était-ce parce qu’il semblait être correctement orthographié. Nathan n’avait pas l’habitude d’écrire des mots bien orthographiés. Surtout si le mot en question était un mot aussi barbare et compliqué que emblaimatique . Nora lui dit que c’était parce qu’elle parlait de la tour Eiffel. Nathan fut soudain pris d’un élan d’inspiration et dit :

« Hé bien, tu pourrais dire que c’est le symbole de la France par exemple ! »

Puis Nora lui demandait à qui il écrivait. Nathan fut un peu pris au dépourvu et rougit. Il espérait que cela ne se voyait. De toute manière, il était tellement pâle que ça devait surement se voir. Bon, au pire, cette Nora avait l’air gentille, elle n’allait pas se moquer de lui.

« Hum ... J’écris à ma mère. J’aime bien lui écrire. J’adore ça, même. Par contre, je t’avoue que je ne fais pas trop attention aux fautes d’orthographes dans mes lettres. Voire même pas du tout !»

Dit-il avec un grand sourire. Puis, il ajouta :

« Tu m’as posé la question, je te réponds, c’est tout à fait normal. Enfin, il me semble. Ce n'est pas la peine de te sentir gênée ou quoique ce soit ! »

Cette dernière réflexion rendit Nathan perplexe et il demanda à Nora :

« Ca existe, les gens qui ne répondent pas quand on leur pose des questions ? Non, parce que c’est vachement malpoli je trouve. Pas toi ? »

Dit-il en attrapant un hibou et en attachant la lettre à la patte de ce dernier. Puis, une fois cela fait, il regarda Nora avec le sourcil gauche haussé, et le sourcil droit baissé. Genre ‘J’me pose des questions pas nettes et je te les fais partager ‘.

Mais c’était vrai que Nathan se posait de drôles de questions dès fois. Mais cette hypothèse lui semblait tellement inconcevable qu’il fallait à tout prix qu’il vérifie si ça existait ou pas. Pour Nathan on répondait toujours à une question. Que la réponse plaise ou ne plaise pas à l’interlocuteur, peu importe. On répondait à une question. C’était la moindre des politesses quoi. Du coup, le jeune homme attendait la réponse de Nora. De toute manière, elle avait l’air plutôt bien élevée, alors elle devrait penser comme lui. En théorie, bien évidemment.



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Nora Weaver le Mer 11 Juil 2012 - 20:46, édité 1 fois
Nora venait de ranger son stylo, fière d'avoir finalement réussi à orthographier "emblaimatique" correctement, quand Nathan lui proposa de le remplacer par un mot plus simple, comme "symbole" par exemple. C'était vrai que c'était quand même plus facile à écrire. Là elle était sure et certaine de ne pas faire de fautes ! La blondinette ressortit précipitamment son stylo mais regarda sa lettre d'un air dubitatif. Elle avait déjà rayé son "emblématique" pour le remplacer par "emblaimatique", elle n'allait quand même pas faire une nouvelle rature ? Sa grande sœur n'aimait pas les fautes d'orthographe, mais elle n'aimait pas les ratures non plus. Les lettres d'Amely étaient toujours impeccables, toute propres, avec une belle écriture un peu penchée. Visiblement, c'était trop tard pour Nora, dans la missive était déjà raturée, elle raya donc son "emblaimatique", et corrigea par symbole. Le résultat n'était pas très beau à regarder, mais au moins il n'y avait pas de faute, enfin elle espérait qu'il n'y en avait pas.

"Merci encore !" lança-t-elle en rangeant pour la énième fois son stylo dans son sac.

Nora vit Nathan rougir quand elle lui demanda à qui il écrivait et elle se mordit la lèvre. Elle avait sans doute été indiscrète, ça ne la regardait absolument pas après tout ! La prochaine fois, elle tournerait sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Elle s'empressa de lui dire qu'il n'était pas obligé de répondre s'il ne le voulais pas mais Le Gryffondor lui dit finalement que sa lettre était destinée à sa mère, à qui il adorait écrire. Nora trouvait ça cool, elle ne savait jamais quoi écrire à ses parents, elle préférait tout raconter à sa sœur. Il continua en disant qu'il ne faisait pas très attention aux fautes d'orthographe par contre, même pas du tout.

"Je suis sure que ta mère ne fait pas attention aux fautes, répondit-elle en souriant. Elle doit être contente que tu lui écrives, je devrais écrire plus à mes parents !"

Cela venait de devenir une de ses résolutions pour la prochaine année scolaire. Elle écrirait plus à ses parents, quitte à réduire un peu sa correspondance avec Amely. Et puis, ils répondraient sans doute à ses lettres plus vite que sa grande sœur, qui mettait toujours au moins deux semaines. Nora ne lui en voulait pas du tout, son ainée avait une vie bien plus remplie et palpitante que la sienne, mais parfois l'attente était longue. Nathan continua en disant qu'il ne trouvait ça normal de répondre quand on vous posait une question. Nora hocha la tête en signe d'approbation. Il ajouta que ce n'était pas très poli de ne pas répondre d'ailleurs et demanda à Nora si ça existait les gens qui le faisaient. La jeune fille éclata de rire en le voyant la regarder en fronçant-haussant les sourcils dans une expression de profonde réflexion.

"Je pense que oui, répondit-elle, toujours en riant. Elle se mit à réfléchir à un exemple. Demande à Lauren McGowan si c’est une fille ou un garçon et je pense que tu n'auras pas de réponse."

La batteuse des Serpentard, qui avait un poste à temps plein depuis qu'Ulrich Keller avait quitté l'équipe de Serpentard, était absolument terrifiante. En tout cas cette brute épaisse faisait vraiment peur à Nora. On avait l'impression que Lauren était constamment prête à frapper dans tout ce qui bougeait.

"Sauf si tu considère un coup de poing comme une réponse...En tout cas je te déconseille d'essayer ! "


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Nora lui assura que sa mère ne devait pas faire attention aux fautes. D’un autre côté, si elle y faisait attention, Nathan aurait quelques soucis. C’est vrai, il devait y avoir environ une faute toutes les deux phrases, si ce n’est plus. Mais de toute manière, Nathan avait une philosophie bien à lui : tant que ce qu’il écrivait était compréhensible, peu importait les fautes d’orthographe. De toute manière, une question lui trottait dans la tête : celle des gens et leur politesse absolument malpolie. Nora réfléchissait vraiment à cette question, et Nora lui dit qu’il y avait une certaine fille, une Lauren McGowan, qui était ce genre de fille, enfin, vu la phrase de Nora, Nathan doutait que ce soit une fille.

« Mais, cette Lauren, elle sait que parler le langage des coups de poings ? Ou alors elle sait parler le langage des humains? Parce qu’en fait, j’aimerais bien aller lui demander si c’est une fille ou un garçon ... Juste pour voir sa réaction ! »

Nathan se sentait une âme de guerrier. Genre on voyait bien son côté Gryffondor courageux ressortir là. Mais en fait, une question le chiffonnait encore plus que la précédente. Il décida de la poser à Nora, elle semblait avoir des réponses chouettes de toute manière.

« Mais, c’est vraiment une fille, en fait ? »

Oui, question existentielle, s’il en était. Parce que Nathan avait une conception bien particulière des filles. Pour lui, les filles, c’étaient ces petites choses toutes douces, toutes gentilles. Un peu comme Nora quoi. Une fille, c’est gentil, calmé, posé et mignon. C’est pas une machine à donner des coups de poings.

« Non, parce que si on regarde bien, une fille ça donne pas des coups de poing nan ? »

Nathan était parti dans ses dissertations philosophiques. Alors bon, tant qu’à faire, autant continuer.

« Oui, parce que bon, une fille, elle est censé être douce, gentille et mignonne non ? Chez moi, les filles ça donne pas des coups de poings à tout va quand on pose une question. »

Non, non. Nathan avait eu une révélation.

« Ou alors, les filles de chez moi, ne sont pas les filles de Poudlard. »

Mais non, ça ne collait pas. Nathan crut judicieux de se reprendre.

"Enfin non, mon exemple n’est pas bon. Ou du moins ma supposition. T’as l’air d’être une fille normale toi. Pleins de filles ont l’air d’être une fille normale en fait. Dis, c’est quoi qui cloche alors ? »

Nathan se posait vraiment des drôles de questions. D’ailleurs Nora devait croire qu’il était un peu fou. Il devait surement l’être pour se poser ce genre de questions, mais d’un autre côté, il avait jamais vraiment cotoyé de filles, Nora pourrait surement lui répondre. (Ou pas, d’ailleurs)



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
Visiblement, Nathan n'avait jamais eu à faire à Lauren McGowan puisqu'il demandait à Nora si cette dernière ne savait parler qu'en donnant des coups de poings ou si elle maitrisait également le langage humain. La blondinette eut du mal à ne pas rire et fit mine de réfléchir un instant. Évidement que Lauren savait parler, elle ne serai pas à Poudlard sinon, mais Nora ne se souvenait pas l'avoir entendu prononcer autre chose que des insultes. Nathan, en bon rouge et or, décida qu'un jour il irait lui demander si c'était un garçon ou une fille. C'était bien les Gryffondors ça ! Toujours à prendre des risques inutiles, du moment que ça pouvait les amuser, Irving était souvent comme ça aussi. Nora sourit en songeant à son meilleure ami, mais Nathan la tira de ses pensée en lui demandant, le plus sincèrement du monde, si Lauren était bien une fille.

"Bien sur que c'est une fille ! répondit-elle en riant. Enfin, je crois..."ajouta-t-elle un peu moins assurée.

Nathan semblait être plongée dans une véritable réflexion sur la nature féminine. Il se posait vraiment de drôle de questions, mais ça faisait sourire la jeune Poufsouffle. Comme lancé dans une analyse de la gente féminine, il commença par dire qu'en général elles ne donnaient pas de coups de poings. C'est vrai que ce n'était pas dans les habitudes de la plupart des filles que Nora connaissait, mais pour se défendre ça pouvait s'avérer pratique. Enfin, c'était utile si on savait donner les coups de poing, ce qui n'était pas du tout le cas de Nora. Elle haussa les épaules avant de répondre.

"Bah, les garçons en donnent bien parfois, alors pourquoi pas les filles ?"

La petite blonde baissa les yeux sur ses propres mains, ridiculement minuscules, se demandant comment on pouvait blesser quelqu'un avec ça. Selon Nathan, une fille était censée être douce, gentille, et mignonne et Nora fronça les sourcils. Les filles ne se résumaient pas qu'à ça quand même ! Elles avaient le droit d'avoir un peu plus de caractère, il suffisait d'avoir côtoyé Georgiana pour le savoir. Il se demanda si les filles de chez lui étaient différentes des filles de Poudlard et Nora haussa les épaules, elle ne connaissait pas les filles de chez lui.

D'après Nathan, Nora était une fille "normale", la jeune fille ne savait pas vraiment si c'était un compliment ou pas mais, dans le doute, elle le remercia avec un sourire.Il ajouta que plein de filles avaient l'air normal, et se demandait ce qui clochait avec celles comme McGowan.

"Je ne pense pas qu'il y ait des filles normales, et d'autres pas normales, c'est juste que tout le monde est différent. Ce serait un peu triste si on était tous pareil, tu ne crois pas ?"

Ils avaient quand même une drôle de conversation, si quelqu'un les entendait il les prendrait peut-être pour des fous. Mais ce n'était pas déplaisant, de parler de tout et de n'importe quoi, et surtout de n'importe quoi.


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Nathan avait l’impression d’amuser un peu Nora avec ses questions. D’un autre côté, Nathan aimait bien amuser les gens, ça voulait dire qu’ils l’appréciaient, donc il était content. Enfin, à moins qu’elle se moque de lui, ce qui était un peu plus problématique. Hum, non, Nathan ne voulait pas qu’on se moque de lui, d’autant plus que cette Nora semblait vraiment être gentille pour se moquer de quelqu’un, et si elle se moquait de Nathan c’est qu’il devait vraiment être ridicule.

Nathan voulait changer de sujet quand la jeune poufsouffle en face de lui posa une question fort intéressante. Alors, pour lui répondre, Nathan prit une voix de philosophe, et commença sa dissertation orale :

« Hé bien, chère Nora – si je peux me permettre de t’appeler comme ça, bien sur- un garçon, c’est normal que ça frappe. Parce qu’un garçon, c’est beaucoup plus primitif qu’une fille. Un garçon, c’est fait pour se battre, pour défendre les jeunes filles en détresse, un garçon, c’est fait pour travailler. Hein non non, pas travailler à l’école, oh lala non, mais plutôt travailler dans un vrai travail quoi. Pas le travail des potions par exemple. Tu vois ? Alors qu’une fille c’est doux et gentil. Et la fille, quand elle est en détresse, elle appelle le preux garçon qui vient se battre et la défendre. C’est aussi simple que ça ! Une fille qui se bat, c’est ... soyons honnête ... C’est laid. »

Nathan avait du mal à disserter sur l’histoire de la magie, par contre, il aimait bien disserter sur ça. Bah, il se trouvait de plus en plus bizarre, ça ne devait pas être permis de se poser autant de questions bizarres, et de faire autant de raisonnements étranges. Surtout que Nathan, il raisonnait jamais.

Et là, Nora fit une réflexion hors du commun. Cette fille était une poète inavouée, Nathan en était sur !

« Oui, tu as tout à fait raison. Oui, c’est vrai que ce serait triste que tout le monde soit pareil, mais d’un autre côté, si on est tous différents, on se ressemble en quelque sorte. Parce qu’on est différents. Heu ... Je sais pas comment dire, mais attends, je vais te donner un exemple. »

Bonjour, je suis Nathan et je fais des théories douteuses, mais je le vis bien. Nathan réfléchit un instant, et dit :

« Bon, par exemple tu as deux filles qui ont les cheveux blonds. La première veut se différencier de la deuxième, alors se les fait noirs et la deuxième veut être différente des autres blondes alors elle se les fait rose. Du coup, les deux blondes se ressemblent parce qu’elles veulent être différentes »

Nathan cogita un instant et dit :

« Heu non, je crois que je fais du hors sujet là, non ? »

Merlin qu’il se sentait ridicule à cet instant précis !



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
En demandant à Nathan pourquoi les filles ne donneraient pas de coups de poing alors que les garçons le faisait, Nora pensait lui avoir clouer le bec, mais loin de là ! Prenant une voix de vieux philosophe qui fit sourire la jeune fille, le Gryffondor se lança dans un long discours sur "Pourquoi les garçons donnent des coups de poing" et "Pourquoi les filles ne le font pas". Nora l'écouta avec intérêt en hochant la tête à chacune de ses conclusions. Ainsi, d'après lui, les filles n'avaient pas à se battre car si elles étaient en détresse elles n'avaient qu'à appeler un "preux garçon" pour les défendre, et que de toute façon une fille qui se bat c'était laid.

Nora croisa les bras et le dévisagea avec une moue dubitative. C'était un peu démoder comme façon de penser, la damoiselle en détresse et le preux chevalier. D'un autre coté, elle ne pouvait pas prétendre être capable de se défendre, elle maitrisait tout juste le Stupéfix, faisait la taille d'un lutin, et ses bras étaient à peine plus épais qu'un manche à balais. Mais la blondinette songea à sa sœur, future auror et parfaitement capable de se défendre toute seule.

"Mais si les filles avaient toujours besoin d'un garçon pour les défendre, elles ne seraient jamais indépendante !" protesta-t-elle en fronçant les sourcils.

Nathan répondit alors à sa précedente constatation comme quoi la vie serait ennuyante si tout le monde était pareil, et visiblement le jeune homme partageait son point de vue. Mais selon lui, si tous les gens étaient différentes, alors ils se ressemblaient. Face à l'expression d'incompréhension qui se dessinait sur le visage de Nora, il expliqua qu'il allait lui donner un exemple. Il se mit à parler de deux filles blondes, qui se teignaient respectivement les cheveux en noir et en rose pour se différencier des autres, et qui du coup se ressemblaient parce qu'elles étaient différentes. Nora se mordit les joues pour ne pas éclater de rire, mais où est-ce qu'il allait chercher tout ça ? Elle acquiesça sans rien dire car si elle ouvrait la bouche elle n'allait faire que rigoler.

Le Gryffondor sembla réfléchir un instant avant de demander le plus sérieusement du monde.

« Heu non, je crois que je fais du hors sujet là, non ? »

Ce fut la phrase de trop, Nora ne put contenir son fou rire plus longtemps et éclata de rire en se cachant derrière sa main. Elle ne voulait vraiment pas offenser Nathan, qu'elle trouvait très gentil, mais trouvait leurs dissertations plutôt drôles et ne parvenait pas à se rappeler comment ils en étaient arriver à parler de ça. Elle esperait vraiment qu'il ne le prendrait pas mal, elle ne se moquait pas, c'était juste leur conversation qu'elle trouvait marrante.

"Je suis désolée, s'excusa-t-elle en rosissant dès qu'elle eut retrouvé son calme. En tout cas ils pourraient ouvrir une option philosophie à Poudlard, ils auraient déjà leur meilleur élève !"

La blondinette adressa un large sourire à son camarade, qu'elle espérait vraiment ne pas avoir blessé en riant de la sorte.


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Nora se mit à rire. Sur le coup, Nathan se sentit assez ridicule, encore plus que tout à l’heure, à vrai dire. Il essaya de faire bonne figure et fit un petit sourire crispé. Il avait l’air constipé, mais au pire, on aurait pu dire qu’il avait des difficultés à sourire, ça arrivait.

Mais le rire de la petite blondinette était tellement communicatif que Nathan se mit à rire lui aussi. Bon, au tout début, ça ne ressemblait pas vraiment à un rire, plus à l’aboiement d’un chien qui a une angine, mais vers la fin, c’était un vrai rire. Une fois qu’ils se furent calmés, Nora s’excusa. Nathan la trouvait vraiment gentille, cette fille (Parce que oui, elle, c’était une fille !) et il répondit :

« Haha non, ne t’en fais pas ... C’est vrai que c’était un peu ridicule ! Pas qu’un peu, beaucoup même, mais bon c’est vrai que ce serait cool la philosophie je trouve ... Enfin, pas la philosophie écrite, la philosophie orale »

Cette phrase n’avait surement aucun sens, mais Nathan se comprenait, c’était l’essentiel. Enfin bref, il dit :

« Sinon, tu trouves pas que notre conversation est devenue assez bizarre ? »

Bah, Nathan ne philosophait pas tous les jours faut dire ... Il philosophait tous les 35 du mois quoi.

« Non parce que bon, je viens de te faire un sacré honneur ! Tu viens de me voir réfléchir ... Rares sont les humains qui ont eu cette opportunité ! »

Et Nathan lui adressa un large sourire. Mais genre un vrai sourire, pas un sourire crispé comme la dernière fois ! Cette Nora lui faisait penser à ces créatures qui sont gentilles, qui ne font que rire et qui ont toujours le sourire. Ils les regardaient souvent quand il était petit. En fait, cette Nora lui faisait penser au grand chose orange, qui vivait sur l’île-de-Nathan-ne-savait-plus-trop-quoi. Même qu’il ressemblait à un gentil dinosaure. Nathan n’avait plus qu’une ultime solution ... De toute manière, il n’était plus à une ridiculisation près maintenant.

« Hé, Nora, tu regardais la télé quand tu étais petite ? Parce que j’aurais bien besoin que tu m’aides ! »

Il n’en avait pas trop dit, au moins, si elle ne connaissait pas, il était sauvé ! Par contre, si elle connaissait, bah ils se foutraient encore de Nathan, mais bon, ça ne pouvait pas trop lui faire de mal, de rigoler un peu. Même si c’était de lui qu’on rigolait. L’auto-dérision, c’est le bien ! (La dernière phrase, le joueuse le pense, elle la pratique tous les jours, et elle n’en est pas mort \o/ )



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
Nathan ne sembla pas vexé de voir Nora se mettre à rigoler. Au contraire, il se joignit même à elle en se mettant à rire à son tour. Bon, cela ressemblait plus à un aboiement au début, et son sourire avait des airs de grimace, mais il finit par rire franchement. La jeune fille était rassurée de ne pas avoir blessé son camarade qui reconnut que c'était un peu, voire beaucoup, ridicule, mais que la philosophie orale était cool, contrairement à la philosophie écrite. Nora ne voyait pas vraiment où était la différence entre les deux sinon dans le moyen de les faire partager mais elle hocha la tête en souriant. Le Gryffondor lui demanda alors si elle ne trouvait pas que leur conversation était devenue bizarre et elle haussa les épaules. Ce n'était pas si bizarre que ça non ? beaucoup d'élèves devaient avoir ce genre de discussion, non ? En fait, sans doute que non.

"Elle est....Originale, mais pas forcément bizarre !" conclut-elle finalement avec un nouveau sourire.

Nathan ajouta qu'il lui faisait un sacré honneur, apparemment peu de gens avaient eu l'opportunité de le voir réfléchir. Nora balaya cette constatation d'un geste de la main, certaine qu'il se dévalorisait. La jeune fille trouvait toujours dommage de voir les gens douter d'eux-même et manquer de confiance. Elle essayait d'ailleurs de pousser Artémis, sa camarade de dortoir, à s'affirmer un peu plus. Pourtant la blondinette était consciente de n'être elle-même pas un modèle d'assurance, mais elle s'occuperait de son propre cas plus tard.

"Ne dis pas ça, je suis sûre que tu es un grand penseur !"

Le Gryffondor changea alors complètement de sujet en lui posant une question des plus étrange. En effet il lui demanda si elle regardait la "Télévision" quand elle était petite. Nora fronça les sourcils et dévisagea Nathan comme si il s'était adressé à elle dans une langue étrangère. La Télé-quoi ? Qu'est ce que c'était que ce truc ? Visiblement ça se regardait...La jeune fille chercha dans sa mémoire quelque chose qu'elle aurait pu "regarder" pendant son enfance mais rien ne lui venait. Oh mais si ! Elle avait déjà entendu ce mot quelque part, elle croyait même qu'il y avait une Télé-machin chez ses grand-parents paternels, et son grand-père de ce coté là était un moldu. Tout s'expliquait.

"La Télé-machin, ce serait pas cette espèce de boite avec des petits personnages dedans ?" demanda-t-elle avec de grands yeux brillants de curiosité.

Nora regrettait parfois de ne pas avoir choisi l'Etude des Moldus comme option, ça aurait pu l'aider dans de telle situations. Mais Amely disait souvent que la majorité des élèves qui choisissaient cette option était des fainéants qui avaient trop peur de se frotter à l'Arithmancie ou aux Runes anciennes, matières qui a ses yeux étaient plus difficiles et plus nobles. Nora commençait cependant à penser que l'Etude des Moldus était tout aussi intéressante et complexes que les autres disciplines, si ce n'était plus. Mais si Amely disait le contraire, c'était sans doute vrai.


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Bon, apparemment Nora ne savait pas ce qu’était réellement une télévision. Nathan ne se ridiculiserait pas aujourd’hui. Pas une fois de plus. Même si Nora était persuadé qu’il était un grand penseur, lui était persuadé du contraire. Mais, les yeux de la jeune fille montraient qu’elle voulait en savoir plus sur la télévision. Hum, comment l’expliquer ...

« Oui, c’est une petite boite avec un écran. Et à travers cet écran, on voit des gens bouger à l’intérieur ... Mais ils sont pas enfermés dans la boite hein ! C’est juste une image ! »

Nathan avait conscience que s’il n’avait jamais été élevé dans le monde moldu, il n’aurait même pas compris son explication. Mais peut-être que Nora était assez intelligent pour comprendre, après tout. Enfin, il préféra continuer. Après tout, la télévision, c’était son domaine de prédilection ( au moins un, il venait de rayer la philosophie de sa liste) .

« En fait, chaque maison moldue en a une ou plusieurs. Et la télé, c’est quelque chose que tu branches à une prise, et tu peux voir tout plein de choses dedans. Les gens enregistrent des scènes et ils font des films. Puis après, ils passent ces films à la télé, et tout le monde les voit. C’est pas carrément trop cool ?? »

Après mûre réflexion, peut-être qu’elle ne voulait pas savoir tout ça, finalement. En fait, aujourd’hui Nathan devait être inspiré, il iamait bien se lancer dans des explications foireuses en prenant un ton bizarre. Genre il était devenu intelligent et cultivé. Enorme blague, en gros. Non mais peuchère, la pauvre Nora ne le connaissait que depuis quelques minutes et elle devait le prendre pour un fou qui parle pour rien dire.

Il changea de sujet et dit brutalement :

« J’ai la dalle ! »

Il n’était que 19h30, bien évidemment. Mais comme Nathan était un garçon plein de ressources ( :mrgreen: ) il envoya la main dans sa poche et en sortit trois chocogrenouilles. Il en proposa en Nora et en mangea une. La tempête qui faisait rage au fond de son estomac venait de se calmer. Il était donc prêt à repartir dans ses explications farfelues !



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 1975

Voir le profil de l'utilisateur
Nathan entreprit d'expliquer à Nora le fonctionnement de la télé-vision, mais ce n'était pas gagné ! Il lui expliqua que derrière un "écran", on pouvait en effet voir des gens bouger, mais qu'ils n'étaient pas enfermés à l'intérieur. La blondinette fronça les sourcils, mais hocha la tête en réfléchissant à comment on pouvait voir ces personnes dans la télé-machin s'il ils n'étaient pas dedans.

"Un peu comme sur une photo, c'est ça ?"

Le fonctionnement était sans doute similaire, on photographiait la personne, on mettait le cliché dans la boite, et ensuite on pouvait la voir bouger. Mais Nathan contredit cette idée en assurant que l'on pouvait enregistré des scènes entières. La Poufsouffle ouvrit de grands yeux. On appelait ça des "filmes" apparemment, et tout le monde pouvait les voir car presque tous les foyers moldus avaient une ou plusieurs télévision.

Nora s'accorda quelques instants pour réfléchir à tout ce que le Gryffondor venait de lui apprendre. C'était vraiment intéressant et elle avait des dizaines de questions qui lui venaient à l'esprit, mais elle ne voulait pas embêter Nathan avec ça. Et puis, si le jeune homme vivait depuis toujours avec une télévision, il trouverait sans doute ses interrogations riddicules. Elle fut coupée dans ses réflexion par ce dernier, qui lança soudainement qu'il avait "la dalle".

La jeune fille jeta un regard à sa montre : 19h30, et adressa un petit sourire d'excuses au Gryffondor.

"Je crois que je t'ai fait loupé le début du diner, désolée. A force de poser des questions, elle avait privé Nathan de repas, et elle s'en voulait un peu. Mais si on court un peu, on devrait largement arriver pour le dessert !" ajouta-t-elle comme pour se racheter.

Au même instant, son camarade plongea la main dans sa poche en en sortit trois chocogrenouilles. Il en proposa à Nora, qui en prit une, et se servit. La blondinette lâcha un cri quand sa grenouille en chocolat lui sauta sur l'épaule, mais se rassura en se disant qu'elle ne pouvait faire qu'un seul bond de toute façon. Elle rattrapa la friandise dans laquelle elle croqua avec gourmandise.

"Merci, lança-t-elle à Nathan avec un sourire. Puis sa curiosité reprit le dessus et elle ne put s’empêcher d'ajouter : J'adorerais regarder une télévision un jour ! Tu t'en es déjà servi toi ?"

Peut-être le jeune homme avait-il des origines moldues après tout. Les deux parents de Nora étaient sorciers et, même si il y avait plusieurs moldus dans son arbre généalogique, elle ne les voyait jamais.

"Tes parents sont moldus ?" demanda-t-elle finalement en finissant de manger sa chocogrenouille.


Nathan DaleSixième annéeavatar
Messages : 79

Voir le profil de l'utilisateur
Nathan voyait que Nora était en pleine réflexion, mais il ne voulait pas en rajouter davantage, de peur de l’embrouiller un peu plus. Quand Nora lui demanda si c’était un peu comme une photo, Nathan fut content de voir qu’elle avait compris le principe.

« Oui, c’est exactement ça ! Sauf que les gens parlent. Et puis une télévision, c’est plus gros qu’une photo, mais oui, c’est ça le principe ! »

Nathan se disait qu’il devrait se lancer dans une carrière de professeur d’études de moldus, ça serait chouette. Puis malgré son niveau scolaire, Nathan se trouvait assez pédagogue. Ou alors Nora était très intelligente. Oui, c’est vrai qu’elle n’avait pas l’air trop bête, cette petite. Puis bon, elle était gentille, et en plus, elle s’excusait quand elle rigolait des trucs incompréhensibles de Nathan, elle était forcément gentille.

Quand Nora lui demanda si il regardait la télévision ... La réponse lui paraissait évidente. S’il savait ce que c’était, c’est parce qu’il la regardait non ? Quoique non, pas forcément.

« Bien sur que je la regarde ! A chaque fois que je suis chez moi je la regarde. Bon, c’est parce que je n’ai rien à faire, tu me diras, mais j’aime bien la regarder. Si tu veux, un jour je t’en montrerai une. »

Heu oui, mais comment ? Nathan voulut l’inviter chez lui, mais il doutait fort qu’elle accepte, alors ; il eut une idée de génie (Cette Nora lui donnait des idées de génie, décidément !)

« Ecoute ! Je vais allumer ma télé, et je la prendrai en photo ! Au moins, tu verras une télé allumée, ça va être cool ! »

Nathan était presque fier de lui. Nora lui demandait si ses parents étaient moldus. Il hésita un moment et répondit :

« Hé bien ma mère oui, en revanche, on ne sait pas pour mon père. Il est parti quand ma mère était enceinte, du coup, on ne sait pas si je suis sorcier à cause de lui ou pas. Par contre, toi, je suppose que tes parents sont sorciers ! »

Il finit sa phrase en rigolant. Bah d’un autre côté, il devait pas avoir tort concernant les origines de Nora. Son ventre gargouillait toujours, il proposa à la blondinette :

« Dis, je sais pas toi, mais j’ai toujours faim ! Ca te dit qu’on retourne au château pour voir s’il y a toujours quelque chose à manger ? Parce que bon, une chocogrenouille, c’est pas très nourissant hein ! »

Et il partit, aux côtés de Nora, faire un tour dans les cuisines, voir s’il n’y avait pas quelque chose pour le rassasier.


[RP TERMINE]



Liam Paynes. Kit par Swann, merci à elle !
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Missive et bousculade [Nathan]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Missive et bousculade [Nathan]
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Tours, :: Volière,-