AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Dans l'ombre des vestiaires... [RP Darren - Ollie]

Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 9 Septembre 2006,

Pour cette nouvelle année Darren O'Connor avait prit de solides résolutions pour bien amorcer son ultime saison de Quidditch. Le capitaine des verts et argent voulait terminer sur un dernier coup d'éclat, et remporter sa troisième coupe de Quidditch consécutive. Pour satisfaire de telle ambition, il devait affiner sa technique de vol et maitriser son balai de manière à pouvoir allier puissance et souplesse.
Ceci expliquait pourquoi le grand capitaine des serpentards se retrouvait seul à tournoyer dans les Airs, multipliant les acrobaties les plus complexes, tel un rapace fondant sur une proie. Son Balai, un Nimbus 2001 amélioré, lui donnait entière satisfaction, et il était loin le temps ou Darren cherchait à subtiliser celui d'un stupide petit gryffondor aux cheveux bouclé. La Chevelure dans le vent, le serpentard scindait les cieux comme jamais auparavant, réussissant l'exploit d'allier puissance et précision. Si Nora Weaver avait une technique de vol aussi fluide et alerte qu'une hirondelle, celle de Darren s’apparenterait au vol majestueux et véloce d'un Dragon. Domptant les Éléments, le jeune homme semblait ignorer la Fatigue, comme si tout son être n'était vouer qu'à un seul et même objectif : Gagner!

De toute manière l'orgueilleux capitaine n'avait guère le choix! Un esprit de revanche l'habitait et il se devait de laver son honneur de la Honte infligée par deux défaites au goût particulièrement amer...
En premier lieu, Darren n'avait toujours pas digéré sa déroute face aux Gryffondor. Perdre face à ce présomptueux Baker était la pire chose qui soit, surtout lorsque le résultats du match dépendait uniquement d'une traitrise infâme de l'un de ses coéquipiers. Le geste prémédité de ce maudit Ulrich Keller lui restait en travers de la gorge, fauché en plein vol alors que la victoire lui tendait les bras. Dans ses cauchemars, Darren revoyait la main blanche de cette épouvantable Georgiana Wright se refermer sur le vif d'or, détruisant pour de bon le peu d'honneur qui lui restait. Quelle humiliation! Le capitaine des vert et argent était retombé si lourdement sur le balai de la harpie, qu'il n'avait pas pu rendre de visite coquine à Kelsey pendant plus de deux semaines! Certaines rumeurs circulaient comme quoi l'attrapeuse des rouge et or aurait délibérément dévié son vol afin de le sauver d'une chute mortelle. Pour Darren s'était pire que tout! Cela voulait dire que la jeune fille l'avait prit en pitié, et Darren ne supportait pas cette idée. Le vaniteux jeune homme préférait mourir que de voir quelqu'un s'apitoyer sur son sort. En y réfléchissant, il aurait dû lui arracher sa tignasse rousse avec les dents à cette harpie de malheur!
Ce premier match de la saison revêtait donc une importance capitale, et pour Darren la seule issue était la victoire. Quel bonheur cela serait de voir le capitaine Baker s'agenouiller devant lui pour lui baiser les pieds! Darren rêvait d'un tel scénario...
Autre fait Indigne de sa personne : la défaite cuisante contre Poufsouffle. Bien que ce jours la, les conditions météorologique furent dantesque, il n'en restait pas moins qu'il était tombé sur plus fort que lui. Et pour un compétiteur de l’acabit du grand Darrren O'Connor, c'était tout simplement insupportable. La brindille Nora Weaver lui avait infligé une si humiliante défaite, qu'il ne s'en était jamais totalement remit. La jeune fille avait vengé sa sœur Amely, qu'il avait vaincu de manière déplacée deux ans auparavant, et démontrée surtout par son agilité et sa dextérité qu'elle était beaucoup plus douée que lui! Ce Jour-la, un minuscule poussin avait terrassé un dangereux Kraken. Mais contrairement à sa défaite contre les gryffondor, Darren n'arrivait pas à détester la frêle attrapeuse des Poufsouffles. Celle-ci s'était montrée... si réconfortante et débordante de gentillesse, qu'elle ne méritait point d'injuste châtiment. De plus, elle avait eu le mérite incroyable de ne jamais parler à quiconque de sa rencontre avec sa mère, et en cela Darren lui était infiniment redevable. La rivalité avec Nora Weaver n'était plus que purement sportive...

Après des heures d'entrainement, Darren finit par redescendre en direction des vestiaires qui jouxtaient le terrain d'entrainement de Quidditch. La sensation du sol sous ses pieds lui parut étrange de prime abord, l'attrapeur des serpentards mit plusieurs foulées avant de se réhabituer au plancher des vaches. A cette heure du soir les couloirs devenait plus sombre, et Darren plissa les yeux pour retrouver les chemins de son vestiaire. Alors qu'il n'était plus qu'à quelques encablures de rejoindre celui-ci, une lumière filtrant de dessous une porte attira son attention...

Darren n'était pas le seul fou à vouloir s'entrainer, et apparemment quelqu'un d'assez téméraire avait décidé de le faire aux faibles lueur du crépuscule. Mais qui? La curiosité de Darren était pisuqée, car il n'aimait pas savoir que quelqu'un se donnait autant de moyen que lui pour s'entrainer et progresser en quidditch. Darren se planta devant le vestiaire des filles, et tendit l'oreille pour percevoir un indice sur qui se tenait à l'intérieur?
Un bref instant il crut percevoir le son d'une douce voix qui chantonnait, mais c'était trop lointain et indistinct pour en reconnaitre la propriétaire. Ce vestiaire attribué aux filles lui était familier. Derrière ce panneau de bois se cachait l'un des endroits fétiche ou Darren et Kelsey satisfaisaient leurs envies de Luxure, et passant de bons Moments à l’abri des regards. Et si c'était la Pouf des Poufsouffles qui se cachait derrière cette porte? Quel bonheur cela serait que de faire douche commune avec cette Nymphe pulpeuse! Darren se raisonna toutefois, ne se laissant point aller à ses Obsessions, il essaya d'émettre des hypothèses sur l'occupante des lieux.
Cela pouvait être Georgiana Wright venue parfaire son vol. C'était une acharnée de travail, et elle était bien capable de venir à des heures aussi tardive. Darren se dit que la surprendre en train de se changer pouvait être passible de la peine de mort. La harpie ne tolérerai jamais que Darren puisse poser so sol regard sur elle!
Mais à part elle, qui pourrait venir squatter les vestiaires de manière aussi tardive? Darren se crispa lorsqu'il pensa à Bethany Braxwell, surnommée BB, une jeune serpentard, fan absolue de quidditch. Cette donzelle était une aberration de la nature! Elle n'avait de serpentard que sa faculté à harceler les beaux joueurs de quidditch, épiant leur moindre faits et gestes, telle une groupie déchainée. Aussi bavarde et agaçante qu'une pie, elle ne faisait que poser des montagnes de questions sur la vie personnelle des joueurs, les entrainements et d'autres choses encore plus spécifique. Darren la fuyait comme la peste, ne voulant jamais divulguer si ou non il suivait un régime végétarien avant les matchs de quidditch. Bethany Braxwell était une plaie ambulante, de plus Darren la suspectait d'avoir volé un de ses maillot de corps, à moins que ce ne soit Kelsey...
Darren en avait marre d'attendre comme un piquet, il devait savoir qui se cachait dans ses vestiaires, plutôt que d’émettre de futiles supputations. Le serpentard poussa alors la Porte, sans même se poser la Question de frapper avant d'entrer. Il franchit le seuil et s’arrêta net.



Le serpentard se retrouvait face à la ravissante Olivia E. Fowler...

"Oh Pardon! Je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un!
La douche des hommes ne fonctionne plus et je voulais utiliser la votre. Franchement je pensais être le dernier occupant des lieux!"


D’ordinaire si bravache, Darren se faisait tout petit face à Olivia. Ce soudain Rapprochement avec la jeune fille avait quelque peu déstabiliser le serpentard, qui ne pensais pas trouver cette jeune Gryffondor à une heure aussi tardive. Darren ne connaissait guère cette jolie brunette, sauf qu'il savait qu'elle avait une fâcheuse attirance pour les canards... heu... pour ce pervers de Samaël Smith.
Depuis que ce dernier avait tenté de l'embrasser à la soirée mousse et insulté Natasha, Darren ne voulait plus entendre parler de lui. Pour sortir avec un mec comme lui, cette Olivia devait avoir le cœur bien accroché ou était simplement aussi folle que lui.
Mais étrangement, Darren ne voulait pas se montrer blessant avec la jeune fille. L'espace d'une seconde, Darren la déshabilla même du regard, et nul doute que sa Sexy petite Tenue de joueuse de quidditch joua un grand rôle sur son humeur...
Darren avait vraiment un problème avec les jolies jeunes filles. Elles lui retournaient le cerveau et sa conscience morale.

"J'aurai vraiment dû frapper, tu étais en train de te préparer, je voulais pas te déranger...
Mais pour être franc, je ne regrette pas le spectacle de te voir habillée autrement qu'en uniforme! Tu es très séduisante."


C'est vrai que l'Uniforme avait cette fâcheuse tendance à dissimuler le charme de certaines filles. Ne voulant point déstabiliser encore plus la jeune fille, il tenta alors d'entrer dans le Vif du sujet, pour se raccrocher au Wagon de la courtoisie la plus élémentaire.

"Enchanté de faire ta connaissance. Je suis juste surpris...
Je ne pensais pas trouver quelqu'un d'assez motivé pour s'entrainer alors que le soleil est sur le point de disparaitre derrière la ligne d'horizon! Tu es de Gryffondor si je ne me trompe pas. Je pense t'avoir déjà vu trainer avec ce diable de Killian..."


Darren voulait y aller en douceur, car il ne connaissait pas vraiment les origines de cette Olivia. Sa réputation de sorcier pro-sang pur et Xénophobe le précédait et il ne voulait point donner cette image. Du moins pas avec Olivia...
Les Yeux de Darren firent semblant de s'embraser tout à coup, comme s'il venait d'avoir une révélation! Loin de lui l'idée de semer la Zizanie entre eux, mais il voulait savoir si la jeune fille était encore avec ce Samaël!

"Mais oui! Tu sors avec le canard! Enfin avec le poufsouffle qui a osé s'en prendre à ma copine à la soirée mousse...
Je me demande franchement ce qu'une fille d'en ton genre fabrique avec un tordu pareil!"


Le tact légendaire de Darren venait encore de frapper...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Ce soir-là, Olivia s’était beaucoup entrainée pour avoir la possibilité d’entrer dans l’équipe de Gryffondor. Jeremyl ui avait dit qu’elle avait les qualités nécessaires pour entrer dans l’équipe, mais elle émettait tout de même quelques doutes quant à cela. C’est pourquoi, elle était allée sur le terrain après le repas, pour s’essayer à cet art fantastique qu’est le Quidditch.

D’abord un peu maladroite sur son balai, elle avait réussi à bien voler, à ne pas perdre l’équilibre. Assez fière d’elle, elle décidait qu’il était temps de regagner son dortoir. Lorsqu’elle redescendit sur terre, elle se rendit compte qu’il faisait toujours assez chaud, même si on était déjà en septembre. Olivia hésita un moment : allait-elle se changer dans les vestiaires ou dans son dortoir ? Elle se dit qu’une personne mal intentionnée pouvait se trouver dans le coin, pouvait rentrer dans ses vestiaires et la surprendre en train de se changer. A cette pensée, Olivia eût une mine offensée et se dirigea vers le chateau.

A peine avait elle fait quelques pas qu’elle sentit un filet de sueur couler dans son dos. Ce n’était pas très glamour à vrai dire, et si quelqu’un la voyait dans cet état, son image de marque se briserait en mille morceaux. Enfin, image de marque ... Façon de parler. Quoiqu’il en était, se promener dans le chateau toute en sueur n’était pas très valorisant quand on s’appelait Olivia Fowler et qu’on était une fille apprêtée.

Elle fit alors demi tour, et d’un pas décidé, elle retourna vers les vestiaires des filles. Elle crut voir au loin quelque chose bouger dans le ciel, comme si quelqu’un ou quelque chose volait. Bah c’était pas trop possible, aucune personne sensée ne viendrait s’entrainer un samedi soir. C’est donc le coeur léger qu’elle entra dans les vestiaires et entreprit de se changer.

D’une nature organisée, Olivia commença par étaler le contenu de son sac de sport sur le banc. Alors qu’elle commençait par se détacher les cheveux et les peigner, elle repensa vaguement aux évènements des derniers jours. Elle avait désormais rompu avec Samael il y a déjà une semaine et elle se sentait étrangement libre. Elle se disait que si elle parlait avec un garçon, elle ne sentait pas coupable, elle n’avait plus peur de rendre Sam jaloux. Elle ne culpabilisait plus de le laisser seule pendant cinq minutes. Maintenant, elle passait du temps avec ses amis, et elle aimait ça. C’était sa dernière année, autant en profiter !

De joie, elle commença donc à chantonner doucement, une chanson qu’elle avait entendue cet été. Elle aimait bien les chansons moldues. C’est sur un air de chanson enjoué qu’elle s’enleva ses habits, se passa une serviette pour enlever toute trace de sueur, rangea ses habits sales dans son sac et commença par enfiler un t-shirt.

Elle était sur le point de se mettre son pantalon quand un garçon semblait-il entra dans ses vestiaires. De surprise, Olivia jeta ce qu’elle tenait par terre et lança un cri strident. Non mais pour qui se prenait-il ? Elle n’avait pas eu le temps de lui lancer toutes les méchancetés qui lui passaient par la tête que le jeune homme lui parla. Elle crut reconnaitre Darren O’Connor.

Lorsqu’il s’excusa, Olivia fut assez surprise et se contenta de lui dire :

« Manifestement, tu n’es pas le dernier habitant des lieux. Alors sois gentil et soit tu te tournes le temps que je finisse de m’habiller et ensuite on pourra discuter si ça te chante, soit tu sors, tu rentres dans ton dortoir et tu te changes là bas. Merci. »

Olivia n’eut pas le temps de faire quoique ce soit que Darren commençait déjà à lui dire autre chose... Très séduisante. Hum, why not ? Olivia rougit et dit :

« Merci, c’est sympa. Bref, attends trente secondes. »

Elle renonça à l’idée de le faire sortir et enfila rapidement un pantalon. Lorsqu’il lui dit qu’il était enchanté de faire sa connaissance, Olivia ne sut répondre rien d’autre que :

« Oui, moi aussi je suis enchantée de te faire ta connaissance même si ... J’aurais préféré qu’elle se fasse dans d’autres circonstances. »

Ce garçon l’impressionnait un peu, quand même. Il était bien plus grand qu’elle et semblait beaucoup plus fort aussi.

« Ecoute, je ne pensais pas trouver quelqu’un ici aussi. Enfin, j’ai cru voir quelque chose voler dans le ciel, mais je pensais que c’était une bestiole, rien d’autre. Sinon oui, je suis de gryffondor, et toi tu dois être de Serpentard. Ah, tu connais Killian ? »

Bien évidemment qu’il connaissait Killian et bien évidemment que ce n’était pas très judicieux de le comparer à une bestiole mais bon. Il l’oubliera surement. Peut-être même qu’il ne l’avait pas entendu.

Tout à coup, les neurones d’Olivia se connectèrent et ... Darren O’Connor ... C’était le garçon que Samael avait embrassé ! A cette pensée, elle eut un mouvement de recul. Elle se souvenait de la réaction qu’avait eue le Serpentard et s’inquiéta un peu. Bon, au pire, il n’oserait pas faire du mal à une jeune fille ... Non ? En tous cas, elle l’espérait. Alors qu’elle pensait encore à la réaction qu’il avait eue vis à vis de Samael, Darren lui parla de ce dernier :

« Enfin, je sortais hein. C’est fini. Mais je te dis que c’est je suis bien contente que ce soit terminé, je commençais à en avoir vraiment marre ! Mais pourquoi tordu ? Il est pas tordu ... Disons juste qu’il avait abusé de mandragore le soir de la soirée mousse, mais c’est un très gentil garçon. Un peu mou, certes, mais très gentil. »

Non mais bon, Darren n’était pas très bien placé pour parler de personnes tordues, mais Olivia préféra ne rien dire et se contenta de lancer :

« Sinon, t’as fait un bon entraînement ? »

Pour être honnête, elle ne savait même pas pourquoi elle était restée lui parler et encore moins pourquoi est-ce qu’elle lui demandait s’il avait passé un bon entraînement. Ca faisait parti des grands mystères de la vie.


Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
C'est presque avec regret que Darren vit Olivia enfiler pour de bon son pantalon, recouvrant et dissimulant ainsi ses magnifiques gambettes aux yeux du serpentard. La Gryffondor ne semblait pas insensible à ses compliments, chose peu commune dans la communauté rouge et or, ou Darren véhiculait une image de mauvais garçon et de personne non fréquentable. Mais cette fille devait être du genre à ne suivre que son propre instinct plutôt que de se laisser entrainer par les dires des autres car elle ne refusait pas la conversation. Si les Gryffondors avait cette réputation de moutons de Panurge filant bien droit dans une et même direction, cette Olivia semblait s'être écartée quelque peu du troupeau.
Darren se rappela l'avoir déjà vue à une soirée alors qu'il se trouvait en compagnie de Killian Gray. Le serpentard avait alors demandé à celui-ci
s'il avait déjà croisé cette ravissante créature et le playboy de Poudlard lui dressa alors un tableau aussi élogieux que épicé sur cette brunette aussi peste que séductrice...
Bien qu'étant en couple avec Natasha, sans doute l'une des plus belles filles de Poudlard, Darren ne se refusait aucune amourette sans lendemain. Le serpentard avait ce besoin insatiable de séduire, à l'instar d'un Don Juan comme Killian Gray. Le grand Darren O'Connor aimait plaire et sentir le regard féminin se poser sur sa personne, à un tel point que cela en devenait presque pathologique.
Lui le sang-pur avait commit pas mal d'impairs, comme sortir en secret avec la torride Kelsey Lorgan, se déroutant des préceptes inculquées par
sa famille. Mais à vrai dire, il n'en avait que faire...
Après tout, son père n'avait-il pas multiplié les conquêtes extra-conjugales? Et ce, avec des filles mille fois moins fréquentables que Kelsey Lorgan, c'est dire! Son père Devlin O'Connor, lui avait inculqué cette règle de conduite qui était devenu au fil du temps un précepte essentiel de la vie sentimentale de Darren et qui disait : "Tu peux avoir la plus belle des roses qui sommeille dans ton vase en cristal, cela n'empêche en rien d'en cueillir d'autres dont tu ne garderas en souvenir que l'odeur parfumée..."
Tel était le père de Darren...

Plus elle parlait, et plus Darren voyait cette Olivia comme l'une de ses belles roses qu'il pouvait cueillir en secret. Alors qu'elle lui parlait de sa relation avec Samaël Smith le canard, son esprit lubrique vagabondait. Dans son imagination débridée, Darren voyait la belle Olivia prendre l'apparence d'une envoûtante diablesse qui le kidnappait en pleine nuit pour le conduire au beau milieu de la forêt interdite, le serpentard se demandant juste à quelle sauce il allait être cuisiné. Avec un peu d'imagination, il voyait déjà la jeune femme peuplée humblement sa chambre du Manoir de Connorset.
Les fantasmes se bousculaient dans la tête de Darren, mais une question d'Olivia finit par le faire redescendre brutalement sur terre...

« Sinon, t’as fait un bon entraînement ? »

Darren fit semblant de s'épousseter une poussière imaginaire sur l'avant bras, qui lui donnait un air faussement détaché. Ces yeux vert sombre finirent par revenir sur la Gryffondor, avant de lui répondre.

"Cette année je veux remporter la coupe de Quidditch pour la troisième année consécutive. Ce qui n'est jamais arrivé à Poudlard, pour un capitaine d'équipe en plusieurs millénaire d'existence de ce sport. Ma foi, c'est un très beau challenge. Le nom de O'Connor entrerait alors à sa juste place dans l'histoire de Poudlard, aux panthéon des meilleurs joueurs de Quidditch, comme le plus doué d'entre eux...
C'est pourquoi je m'entraine dur. J'envisage aussi de battre le record de Roderick Plumpton et attraper le vif d’or en moins de trois secondes et demie. Si je pouvais le faire au nez et à la barbe de cette satanée harpie de Georgiana Wright, je serai un homme comblé. Désolé de te le dire, mais j'ai ma petite revanche à prendre contre ton équipe. Vote victoire de l'année dernière était tronquée par une odieuse trahison de l'un des membres de mon équipe. Mais ni voit aucune animosité particulière, je suis juste un compétiteur, et j'aimerai pouvoir me battre à armes égales contre les Gryffondor et obtenir ma revenche...
Et toi tu joues depuis longtemps au Quidditch?"


Embrayer sur le Quidditch, une passion commune qui les reliait, permettait de détendre l’atmosphère et de calmer quelque peu les appréhensions d'Olivia. Car la jeune fille devait forcément en avoir à son égard depuis qu'il avait transformé son ex en canard ...
Darren écoutait attentivement la jolie brune, puis dans un geste plein de délicate attention, il finit par poser sa large main sur l'épaule délicate de celle-ci...

"Pardon je change complètement de sujet... Mais je voulais m'excuser pour Samaël, je n'aurai certainement pas dû réagir ainsi avec ton ex-copain, mais que veux-tu... Je suis un garçon tellement impulsif lorsque que quelqu'un s'en prend aux personnes que j'aime... Il s'était vraiment montré injurieux envers Natasha..."


Il marque une seconde, puis Darren en parfait acteur prit une mine triste et embarrassée.

"Enfin, aujourd'hui je ne réagirai plus parail, les choses ayant bien changé avec Natasha. Je dirai même que je nage dans une totale incertitude. Depuis la rentrée, elle ne m'adresse pratiquement plus la parole. J'essaie d'oublier ma détresse sentimentale au travers du Quidditch... Cela me permet de penser à autre chose... mais... Tu vois nous avons un point en commun, toi et moi... Tu viens de rompre avec Samaël... et moi, je suis sur le point de le faire...Pourtant je ne suis pas un homme difficile. Je ne demandais à Natasha qu'un peu de tendresse..."

Millimètre par millimètre, le serpentard se rapprochait de la jeune Olivia. Sa main, toujours posée sur l'épaule de celle-ci, finit par se transformer en caresse lorsqu'elle passa dans la chevelure brune de la jeune fille.

"Tes cheveux sont vraiment magnifiques. Tu as un secret magique ou s'est juste naturel?"
Son regard enjôleur se posa alors sur elle l'espace de quelques secondes, puis se teinta d'un sentiment faussement gêné lorsqu'il recula sa main de ses cheveux...

"Oh excuse moi... Je ne sais pas ce qu'il me prend de te poser ce genre de question. Il faut dire que tu es tellement belle, et le manque de tendresse qui me ronge me fait perdre la raison. Pardonne moi... Loin de moi l'idée de te manquer de respect."

Darren fit mine de se retirer, mais ce mouvement de recul calculateur hurlait en vérité à Ollie "Viens à moi, ne me laisse pas fuir!".

"Je ne suis décidément pas à plaindre. Ce Samaël Smith doit souffrir le martyr de perdre une fille comme toi..."

Killian serait fier de lui, aux rangs des séducteur les deux serpentards n'avaient point d'égal...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’elle lui demandait si son entraînement s’était bien passé, Olivia vit Darren partir dans un grand monologue. Hum, ce garçon n’était pas Serpentard pour rien. Il avait beaucoup d’ambition. Peut-être même un peu trop. Vouloir attraper le vif d’or en trois secondes ... Puf, il avait un peu son égo surdimensionné ... Face à Georgiana, Darren n’avait pas beaucoup de chances d’attraper le vif d’or si rapidement. Olivia était sure que Gerogiana tiendrait tête comme il se doit à Darren, et surtout, qu’elle attraperait le vif d’or. Darren avait beau être un charmant garçon, Olivia préférait quand même voir Gryffondor gagner.

A la fin de son monologue explicatif, Darren lui demanda si elle aimait le Quidditch. Ce garçon parlait beaucoup plus qu’Olivia et Juliet réunies, c’était assez impressionnant, à vrai dire.

« Bah ... On ne peut pas dire que je joue au Quidditch. Disons tout simplement que j’adore ce sport et que je m’entraîne dur pour entrer dans l’équipe en tant que poursuiveuse ! Ca serait chouette, de pouvoir faire autre chose après les cours. J’aime bien ce sport parce qu’au moins, quand on est dans les airs, on a l’impression de s’évader c’est vachement génial sinon ... N’y vois aucune animosité mais j’aimerais bien voir Gryffondor gagner la coupe enfin, tu dois surement comprendre pourquoi ... »

Sans qu’elle ne comprenne pourquoi, Darren posa sa main sur l’épaule d’Olivia. Cette dernière mit un moment avant de comprendre ce que le Serpentard venait de faire, mais elle ne dit rien. Elle se contenta seulement de le regarder. Elle le laissa parler et se lancer dans une nouvelle tirade explicative concernant sa relation avec Natasha. Merlin qu’il ressemblait à Killian, c’était impressionnant. Olivia sourit sans vraiment s’en rendre compte, Darren était un bon comédien, mine de rien, et puis comme Olivia aimait bien le théâtre, elle se dit qu’elle aussi, elle pourrait rentrer dans son jeu.

L’espace d’un instant, elle songea à Samael. S’il savait qu’Olivia se trouvait dans les vestiaires avec Darren O’Connor, qui avait sa main posé ses son épaule, il serait furieux. Mais bon, tant pis pour lui. Olivia lui fit donc son sourire le plus éclatant et dit :

« Un point commun ? Non, je ne pense pas. La différence entre nous, c’est que toi tu sembles horriblement attristé par l’indifférence de Natasha, alors que moi, j’ai provoqué ma rupture avec Samael, et je suis très heureuse de ne plus sortir avec lui à l’heure actuelle. »

Lorsque la main de Darren passa dans ses cheveux, Olivia fut un peu surprise. Un peu gênée, elle rougit. Néanmoins, elle ne dit rien et attendit que Darren lui fasse une réflexion. Elle s’attendait à la typique réflexion « Tu as de splendides cheveux ! Quelle brillance ! ». Pas très fin comme remarque, mais Olivia ne comptait plus le nombre de fois où un garçon pas très malin lui avait dit cela. Olivia fit mine de tourner la tête vers la fenêtre et ensuite reporter son regard sur Darren, histoire de faire bouger sa crinière et elle lança sur un ton exagéré et avec un regard étrange :

« Oui. C’est tout à fait naturel. »

A la fin de sa phrase, Olivia ne put se retenir et éclata de rire. C’était bien trop ridicule pour être crédible de toute manière.

Darren lui faisais étrangement penser à Killian, un peu comme s’il lui avait volé ses méthode de drague absolument pas fines et pas délicates pour un sou. Olivia ne dit rien, laissant Darren s'excuser de son comportement, et se contenta d’imiter les bécasses qui sourient tout en rougissant lorsqu’une personne inconnue leur fait des compliments.

Lorsque le Serpentard commença à s’en aller, Olivia jugea qu’il était trop tôt, et que de toute manière, elle avait envie de tester son pouvoir de séduction ce soir. Elle voulait savoir si sa relation avec Sam l’avait rendue moins désirable. Bah quoi ? Chacun avait ses crises existentielles après tout. C’est alors qu’Olivia dit :

« Oh, tu pars déjà ? C’est dommage, on n’a pas vraiment pu faire connaissance, tu ne trouves pas ? »

Décidément, tout cela était bien trop exagéré pour que ce soit crédible. Mais d’un autre côté, Darren n’était pas tellement pas très fin non plus. C’était assez bizarre, Olivia n’avait jamais fait ça avec personne. Elle verrait bien où ça la mènerait. Olivia espérait juste que Darren n’était pas un genre de psychopathe qui tue ses victimes à la nuit tombée.

Olivia s’assit donc sur le banc qu’il y avait dans les vestiaires, en dégageant ses habits du milieu, histoire de faire de la place à Darren.

« Oh je ne pense pas qu’il en souffre tu sais. Par contre, il est vrai que Natasha devrait redevenir attentionnée avec toi, ça serait dommage pour elle. »

Elle hésita un instant entre rester ici avec Darren et s’en aller en courant. Si elle restait avec lui, que pouvait-il lui arriver de toute manière ? Et si Darren allait la transformer en canard elle aussi ? L’espace d’un instant, l’hésitation dut se voir sur le visage d’Olivia et pour rectifier cela, cette dernière lança :

« Ben oui, ça serait con de passer à côté d’un garçon comme toi. »

N’écoutant que con courage de vaillante Gryffondor, Olivia resta donc là, assise à côté de Darren au milieu de la nuit dans des vestiaires, à essayer de rentrer dans son jeu de séducteur-pas-délicat-ni-fin.


Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
« Oh, tu pars déjà ? C’est dommage, on n’a pas vraiment pu faire connaissance, tu ne trouves pas ? »

Au fur et à mesure de cette rencontre impromptue au détour d'un vestiaire, Darren se sentait pousser des ailes avec la charmante Gryffondor. En effet, depuis qu'il venait d'user de sa technique de séduction, "Fuir pour mieux Séduire", et que Olivia s'était empressée de le retenir; le serpentard se doutait bien que la situation prenait une tournure des plus avantageuses.
C'est avec un sourire éclatant de blancheur qu'il accueillit cette invitation à rester quelque peu en compagnie de la jolie brune, et lorsque cette dernière lui fit signe de s'asseoir à coté d'elle, il ne se fit guère prier.
Le serpentard n'avait guère à se plaindre de la situation, il se retrouvait alors assis sur le banc des vestiaires, au coté d'une splendide jeune femme. La seule chose qu'il pouvait craindre était de voir Natasha débouler furibarde, mais cela n'arriverait jamais. Darren se trouvait bien trop doué pour dissimuler ses infidélités. Et puis d'abord? Il n'y avait pas de mal à faire la conversation avec une jeune fille?

"Alors faisons connaissance ma belle..."

Darren écouta alors la jeune fille lui conter que son histoire avec ce stupide Samaël était belle et bien finie, et qu'en aucun cas il devait en souffrir. Elle le lança également sur sa propre histoire d'amour. Le capitaine des serpentards se dit alors qu'il était peut être temps d'exposer à son tour le récit de sa liaison avec Natasha, du moins exprimer ses doutes et attirer sur lui un élan de compassion...

"Mon histoire avec Natasha est très compliquée. C'est une fille extrêmement possessive et pour être franc je crois que sa jalousie m'étouffe. On ne fait que s'engueuler pour des connerie, alors que je ne demande qu'un peu d'attention et de tendresse. Tu peux me croire! Je ne suis pas un homme compliqué, j'ai juste des gros besoins affectifs, et j'ai l'impression que Natasha n'est pas apte à les combler...
Quel dommage! J'espère sincèrement que la situation évoluera, même si c'est loin d'être gagné. Je me demande sincèrement si elle souhaite me conserver..."


C'est alors que Olivia fit une réponse sans ambivalence, qui témoignait de mieux en mieux son intérêt pour sa personne.

« Ben oui, ça serait con de passer à côté d’un garçon comme toi. »

Darren haussa les épaules de manière désinvolte pour appuyer cette vérité. Cela ne faisait point l'ombre d'un doute qu'il était un cadeau pour toutes femmes digne de sortir avec lui. Le serpentard se trouvait beau comme un dieu, et il ne voyait vraiment pas comment une femme pouvait ne point tomber sous son charme. Natasha devait d'ailleurs être profondément dépendante de lui, et il savait bien qu'elle ne pourrait jamais de son propre chef se séparer de lui. C'était impossible! On ne remplace pas le Grand Darren o'Connor!
Un léger sourire au coin des lèvres, il répondit de manière laconique à ce compliment.

"Oui...
C'est ce que je me dis tous les jours. Natasha doit être aveugle pour ne point se rendre compte de la chance qu'elle possède de sortir avec un homme comme moi. Mais que veux-tu? La nature est faite de sorte que l'on ne s’aperçoit de son bonheur que lorsque celui-ci est sur le point de s'enfuir... "


Darren glissa alors délicatement une main sur la cuisse de la jeune Olivia, tout en la fixant de son regard vert émeraude. Cette fois-ci, c'était certain : Darren n'écoutait plus son cerveau, mais seulement ses désirs, et ceux-ci lui dictaient de se laisser aller en compagnie de la douce Olivia.

"Dire que je pestais de devoir revenir à Poudlard...
Pourtant maintenant je vois les choses sous un angle différent. Cette année supplémentaire va m'aider à corriger un oubli monumental : Celui d'être passé à coté d'une fille aussi belle que toi!"


Darren rapprocha alors doucement son visage, ses lèvres frôlèrent celle de la jeune fille pour se retirer avec élégance. Le regard verdoyant du serpentard ne cessait de passer des yeux en amandes de la jeune fille à sa bouche pulpeuse.
Puis spontanément il finit par l'embrasser délicatement...
Quittant à nouveau la douceur de ses lèvres, il lui lança dans un murmure passionné une question de circonstance :

"Est-ce mal que de te désirer? Suis-je coupable de me soustraire à ta beauté?"


Darren caressa alors subtilement la joue de la sublime jeune fille, avant de lui faire une proposition beaucoup moins raffinée.

"Cela te tente de poursuivre notre échange sous la douche?"

Sans se faire prier Darren ôta alors son tee-shirt d'entrainement, pour dévoiler ses pectoraux d'acier et sa musculature de sportif émérite. Rien ne devait troubler ce moment...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Au fur et mesure que Darren parlait, Olivia trouvait que c’était un chouette garçon. Malgré tout ce qu’elle avait pu entendre sur lui dans la salle commune, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi tous ses camarades disaient tant de méchancetés sur lui. Peut-être était-ce dû aux anciennes rivalités qui existaient entre Gryffondor et Serpentard ? Même si elle se sentait de plus en plus en confiance, Olivia avait un drôle de pressentiment. Elle avait l’impression qu’elle ne devait pas être là. Elle se dit qu’elle aurait du être avec Juliet, dans la salle commune. Mais pas là, ici, avec Darren. Enfin, peut-être que ce n’était pas une mauvaise chose. Il avait l’air gentil. Enfin, il avait l’air quoi.

Alors qu’elle ne l’écoutait plus trop parler, Olivia sentit Darren poser sa main sur sa cuisse. Elle ne bougea pas, et se contenta d’apprécier la sensation que cette main chaude venait apporter sur sa cuisse. Elle avait un peu froid maintenant. Elle laissa son regard plongé dans celui de Darren. C’était très joli, les yeux verts.

Olivia crut entendre que Darren lui avait dit que c’était dommage de passer à côté d’une si jolie fille qu’elle. Elle voulut répondre, mais sans crier gare, Darren s’approcha d’elle. Il s’approche si près que leurs lèvres se frôlèrent. Etonnée par ce contact aussi surprenant qu’agréable, Olivia se surprit à vouloir aller un petit peu plus loin. Mais juste un peu. Pas beaucoup. Et une nouvelle fois sans crier gare, Darren l’embrassa, un peu comme s’il avait compris ce qu’elle voulait vraiment. Elle se laissa alors aller. Il embrassait bien. Elle fut un peu déçue lorsqu’il se retira. Cependant, Darren lui dit une phrase qu’Olivia n’avait jamais entendue dans sa vie. Ce garçon avait du vocabulaire, dis donc !

Elle lui répondit alors :

« Non, tu n’es pas coupable. Enfin, si peut-être. De toute manière, j’ai du mal à comprendre le sens de ta phrase. Quoique si, je peux la comprendre, mais j’en ai pas envie. »

Olivia avait l’air d’une bécasse. Mais à vrai dire, elle avait juste envie d’un nouveau baiser de Darren. Sur le coup, elle se serait bien approchée de lui pour lui en refaire un autre. Et même un troisième, sauf que lorsqu’elle allait le faire, Darren se releva, enleva son T-Shirt ( et dévoila un torse bien mignon, au passage ) et lui fit une proposition ... Pas commune.

Gêne, Olivia rougit et dit donc :

« Sous la douche ? Pourquoi donc ? Il fait froid, je trouve. On peut pas rester ... Ici ? »

Elle lui décocha son plus beau sourire, sans pour autant réussir à dissimuler sa gêne. C’était un peu rapide, après tout. Ils ne se connaissaient que depuis ... Que depuis quinze minutes. Ouais, c’était bien évidemment trop peu. S’ils se connaissaient depuis seize minutes ... Ca aurait pu passer, mais là ; c’était décidément trop peu.

A la pensée de Darren et elle sous une douche, Olivia se sentit toute bizarre. Elle n’avait jamais fait de choses pareilles, après tout. Autant que cela se déroule dans de bonnes conditions. Oui, mais d’un autre côté, Darren était vraiment mignon, Olivia pourrait se vanter d’être ... Allée sous une douche avec lui.

Tout à coup, elle eut une nouvelle fois envie de l’embrasser. Après tout, Darren l’avait coupé dans son élan tout à l’heure. C’est alors qu’elle se rapprocha de lui, petit à petit. Elle passa ses bras autour de son cou et l’embrassa fougueusement. Ma foi, il était bien mignon le premier bisou, mais ce n’était que les débutants qui embrassaient comme ça ! Lorsqu’elle eut fini, elle lui dit avec un air malicieux :

« Est-ce mal de te désirer ? Suis-je coupable de me soustraire à ta beauté ? »

Vraiment, cette phrase l’avait marquée.


Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Darren se laissa aller à cet élan fougueux, répondant avec la même ardeur au baiser de la douce Olivia. Finalement tout n'était pas aussi pourrie que cela en avait l'air chez les Bouffondors! Parmi la décharge d'immondice que trainais l'équipe de Baker, une petite fleur nommée Ollie arrivait tout de même à pousser et subsister. Darren aimait le gout et la douceur de ses lèvres, au point qu'il ressentit une vague de regret de voir ce long baiser se terminer. Olivia fit alors une citation que Darren reconnut immédiatement comme étant celle d'un illustre génie, puisqu'elle venait de sa propre personne...

« Est-ce mal de te désirer ? Suis-je coupable de me soustraire à ta beauté ? »

Le serpentard appréciait réellement que l'on cite ses pensées, car pour l'heure, il n'y avait pas plus sage parole prononcées sur terre que la sienne. L'envie de succomber à la tentation le submergea et il ne tarda pas à soulever la frêle Ollie pour la serrer contre son corps musclé. Le serpentard mordilla sensuellement l'oreille de la poursuiveuse, avant de lui souffler tout à coup une mystérieuse injonction...

"Maintenant u vas cesser ton petit numéro de charme avec moi tout de suite... Je sais qui t'envoie, alors cesse de me prendre pour un vulgaire pigeon. C'est ce blondin ridicule qui te sert de capitaine qui veut me déstabiliser, et ce juste avant notre match...Et bien votre piège à échoué! Personne ne se rincera l’œil aujourd'hui, sache que je t'ai menti. Natasha est la seule femme qui partage ma vie. Il n'y a pas de place pour des êtres... comme toi!"


Le visage de Darren se figea dans une expression à la fois douce et cruelle, puis sa main caressa la joue d'Ollie, avant de lui saisir délicatement la gorge.

"Tu diras à ton petit capitaine de pacotille que je ne m'abaisse pas à faire l'amour avec du rouge et or... J'ai trop d'estime et d'amour propre pour me salir de la sorte... Et la prochaine fois qu'il souhaite me tendre un piège, il pourrait choisir éventuellement une jolie poupée qui n'appartienne pas à sa propre équipe..."


Puis tendant brusquement son bras, il bouscula sans ménagement la malheureuse jeune fille contre la porte en bois d'un casier.
Darren prit alors une mine légèrement consternée.

"Comme cela doit être frustrant pour toi de ne pas pouvoir profiter de la douce extase de mes caresses. Je compatis sincèrement..."

Darren enfila son t-shirt et jeta un regard amusé sur Olivia.

"Écoutes moi ma belle...
J'ai de quoi être paranoïaque au vue de la situation! La dernière fois que j'ai rencontré ton équipe, c'est un mes propres coéquipiers qui a tenté de me frapper dans le dos. Alors tu peux comprendre ma méfiance à ton égard."
Il marqua une seconde avant d'ajouter. "mais on peut reprendre la ou s'est achevé notre échange langoureux, seulement, si tu me racontes toute la vérité! Je pourrai même me montrer très généreux si tu acceptes de lever le pied lors de la prochaine rencontre de Quidditch nqui va opposer nos deux maisons. Si tu loupes suffisamment le souaffle et te montre aussi maladroite dans tes tirs qu'un aveugle manchot, alors peut être que je pourrai t'honorer comme il se doit."

Darren s'avança vers elle, son regard flamboyant d'arrogance.
Ce n'est rien de moins qu'une tentative de corruption qu'il était sur le point de monter.


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’Olivia commençait à entrer dans son jeu, elle vit Darren changer radicalement de comportement. D’abord doux, il devint étrange. Comment ça ? Il croyait qu’elle était envoyée par Jeremy ? Mais ce garçon était vraiment fou. Finalement, sa réputation était plutôt bien fondée. Mais ce qui vint ensuite devint encore plus douloureux pour Olivia. Autant physiquement que moralement. Lorsqu’il la projeta contre l’armoire, Olivia ressentit une vive douleur dans le dos et sentit un filet de sang couler de sa tempe.

En se relevant, elle essuya le sang qui coulait de sa tempe et elle entendit le psychopathe partir dans une nouvelle tirade. Il voulait l’avoir au chantage, n’est-ce pas ? Mais pour qui la prenait-il vraiment ? Il pensait qu’elle était une pouf, un peu comme Lorgan ? Ou alors il croyait qu’elle était faible ? Ou bien pensait-il qu’elle laisserait la victoire aux Serpentard juste pour avoir droit à un nouveau baiser de Darren ? Pathétique. Vraiment ce garçon avait une trop haute image de lui même. C’est alors qu’elle se releva et s’approcha vaillamment de lui.

Elle ne savait pas trop quoi faire. Elle hésita entre lui cracher à la figure, lui mettre une gifle, le pousser, l’insulter. Elle se sentait humiliée. Et elle voulait que ce soit lui qui soit humilié à son tour. Elle voulait le remettre en place. Seulement Olivia n’était pas assez forte pour ce battre avec un garçon comme ça, alors mit de côté la théorie de la bagarre. Elle regarda autour d’elle pour voir s’il y avait quelque chose qui puisse l’aider à le frapper. Mais il n’y avait rien.

Alors, n’écoutant que son courage, elle mit une grosse claque à O’Connor. Elle le frappa comme jamais elle n’avait frappé personne et elle fut presque satisfaite d’elle même.

Elle commença alors sur un ton hargneux :

« Ecoute O’Connard ... Si je peux me permettre d’appeler ton humble personne de la sorte .. Pour commencer, personne ne m’a envoyé ici. D’ailleurs pourquoi est-ce que je serais venue te tendre un piège alors que c’est toi qui t’es introduit dans mes vestiaires ? Ca t’arrive de réfléchir des fois, ou bien ce mot t’est inconnu ? Donc alors, si je peux te donner un conseil, va à Sainte Mangouste, il parait qu’ils soignent très bien la paranoïa. A moins que ce ne soit incurable. Ensuite concernant tes douces caresses ... Tu me fais doucement rire ... Tu te sens irrésistible, c’est ça ? Tu crois que tes caresses sont les plus douces, n’est-ce pas ? »

Certes, ses caresses étaient les plus douces, mais passons. En pensant à cela, Olivia regarda furtivement les lèvres agréables de Darren mais se ressaisit. Elle avança d’un pas et continua :

« Mais tu sais, celui que tu appelles le canard ... Oui Samael, celui que tu trouves mou ... Lui même est plus doué que toi, alors je ne vois vraiment pas pourquoi tu te vantes. Ah et j’oubliais, concernant le quidditch ... Hors de question que je te laisse gagner, tu entends bien ? Tu te sens puissant, c’est ça ? Tu me demandes cela parce que tu as peur que Georgiana soit plus rapide que toi ? Non non, ne réfléchis pas, je vais te donner la réponse. Elle est plus rapide et plus habile que toi. Ca s’appelle de la jalousie. Tu te sens inférieur à Jeremy, et je le comprends parfaitement. Alors ton chantage, tu sais où te le mettre, d’accord ? »

Et elle lui cracha à la figure.


Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que la jeune fille semblait chercher des yeux une quelquonque aide dans l'ombre des vestiaires, Darren s'approcha d'elle, la toisant de son regard méprisant. Nul doute qu'il ne s'attendait pas à la moindre réaction de la part de la jeune poursuiveuse rouge et or, ayant que trop l'habitude de voir des filles comme Kelsey Lorgan plier sous ses ordres. Tellement sûr de son emprise, l'orgueilleux capitaine ne vit pas la main d'Olivia fendre l'air à toute vitesse pour se terminer en une magistrale claque qui lui dévissa littéralement la tête!
Pour le coup, le regard verdoyant de Darren n'exprimait plus aucune forme d'arrogance, bien au contraire, celui-ci était empreint d'une réelle stupeur. Décontenancé, le capitaine des serpentards resta muet un long instant, l'empreinte de la main d'Olivia marquant sa joue comme au fer rouge.
Comment avait-elle pu lever la main sur lui? On ne frappe pas le Grand Darren O'Connor!
Blessé dans son orgueil, il voulut riposter, mais la colère et la surprise ne le firent que bredouiller.

"Comment oses-tu...lever...la main... sur moi!?"


Darren n'eut guère le temps de s'étendre davantage que déjà la farouche poursuiveuse adverse repartait à l'assaut, mais cette fois-ci ce fut une volée de balles verbales qui cribla l'assurance démesurée de l'arrogant capitaine vert et argent.

« Ecoute O’Connard ... Si je peux me permettre
d’appeler ton humble personne de la sorte .. Pour commencer, personne ne
m’a envoyé ici. D’ailleurs pourquoi est-ce que je serais venue te
tendre un piège alors que c’est toi qui t’es introduit dans mes
vestiaires ? Ca t’arrive de réfléchir des fois, ou bien ce mot t’est
inconnu ? Donc alors, si je peux te donner un conseil, va à Sainte
Mangouste, il parait qu’ils soignent très bien la paranoïa. A moins que
ce ne soit incurable. Ensuite concernant tes douces caresses ... Tu me
fais doucement rire ... Tu te sens irrésistible, c’est ça ? Tu crois que
tes caresses sont les plus douces, n’est-ce pas ? »


De quoi parlait-elle? Non, elle n'aurait jamais dû se trouver la! Il avait réserver le terrain pour lui seul. Elle mentait! C'était obligé? Et pourquoi remettre en cause ses caresses? Si Darren ne devait être persuadé que d'une chose en ce bas monde, c'était qu'il était bel et bien doué dans l'art de faire plaisir à la gente féminine. Natasha ne pouvait dire le contraire! En terme de caresse, Darren s'était tellement exercé à se faire la main sur le corps de Kelsey, qu'il était devenu un expert de la chose. Non, Olivia était simplement furieuse de n'avoir pas pu concrétiser ses préliminaires et elle déversait à présent sur lui, toute sa frustration! Pour faire l'amour, Darren savait pertinemment qu'il tutoyait les dieux, et ce n'est pas les miaulements de plaisir de ses anciennes conquêtes qui le contrediraient!

"Évidemment que je suis irrésistible! La preuve en est qu'il n'y de cela que quelques secondes, tu goutais goulument à mes lèvres! Sache que tu ne rencontreras pas meilleures caresses que les miennes dans ta misérable existence!"

Pendant l'espace d'un instant, Darren crut entrapercevoir les jolie prunelles d'Olivia se darder à nouveau sur ses lèvres, mais la jeune femme finit par avancer d'un pas décidé dans sa direction. Si Darren ne recula pas, il était tout même stupéfié par le courage dont faisait preuve cette petite brunette!
Cette dernière l'ensevelit alors sous un déluge de mots, visant à le décrédibiliser et le faire descendre définitivement de son piédestal.

« Mais tu sais, celui que tu appelles le canard ...
Oui Samael, celui que tu trouves mou ... Lui même est plus doué que toi,
alors je ne vois vraiment pas pourquoi tu te vantes. Ah et j’oubliais,
concernant le quidditch ... Hors de question que je te laisse gagner, tu
entends bien ? Tu te sens puissant, c’est ça ? Tu me demandes cela
parce que tu as peur que Georgiana soit plus rapide que toi ? Non non,
ne réfléchis pas, je vais te donner la réponse. Elle est plus rapide et
plus habile que toi. Ca s’appelle de la jalousie. Tu te sens inférieur à
Jeremy, et je le comprends parfaitement. Alors ton chantage, tu sais où
te le mettre, d’accord ? »

Darren pointa un index menaçant en direction du visage d'Olivia, il ne pouvait pas lui laisser dire pareille stupidité. Si elle continuait à cracher son venin, elle finirait par le regretter amèrement! La pauvre idiote avait le fol espoir de voir l'équipe de Gryffondor triompher! L'année dernière, c'est uniquement de part la faute d'Ulrich Keller qu'il n'avait pas attraper ce maudit Vif d'Or. Georgiana Wright n'était en rien meilleure que lui, elle avait simplement bénéficié de cette trahison. Mais les Gryffondors étaient trop bornés pour le reconnaitre!
Darren pensait que les mots devenaient dérisoire et que cette histoire se réglerait en temps voulu.

"Et bien je te donne rendez-vous le 21 Octobre! Tu auras alors le loisir de constater que tes douces utopies ne sont point de taille face à moi! Je suis le meilleur et je te le prouverai! Alors ne gaspille pas ta salive inutilement, car elle pourrait bien te servir à lustrer mes bottes après ta défaite, espèce de..."

Le capitaine serpentard n'eut pas le temps d'achever sa phrase, qu'un crachat aussi vif que précis l'atteignit entre les deux yeux! Olivia semblait bien décidée à ne point s'abaisser devant lui, et elle n'userait de sa salive uniquement comme une arme dégradante.
Darren grimaça de dégout, le visage horrifié par cet ultime affront que venait de lui faire subir cette insolente jeune fille!
Jamais personne n'avait osé faire cela! Darren devait laver l'affront!
S'essuyant le visage sur son avant-bras, ses yeux exprimèrent cette fois-ci une haine sans limite. Il leva alors le poing comme pour frapper violemment la jeune fille...Mais sa colère finit par disparaitre aussi subitement qu'elle était venue!

En effet, son poing retomba le long de son corps, inerte...

Darren venait de remarquer le petit filet de sang qui coulait de la tempe d'Olivia, et son cœur s'étreignit violemment dans sa poitrine. Une image lui revint alors à l'esprit : celle de sa mère, un genou à terre, après avoir reçu une violente claque de la part de son père. Bien qu'ayant désobéit à une consigne de son paternel, Darren avait été choqué par la violence du coup porté à sa mère. Comme si lui-même l'avait reçu, il s'était machinalement prit la tête entre ses petites mains. Et le filet sang qui venait de surgir de la chevelure brune d'Olivia, lui rappela celui qui avait sillonné le visage terrifiée de sa mère. En la regardant de plus près, Darren trouva certaines ressemblance entre Olivia et sa mère, et il en fut horrifié. Complètement déstabilisé par ce souvenir et d'avoir blessé la jeune Olivia, il recula de plusieurs pas, ne cessant de fixer sa main tremblante.
Relevant ses yeux vers elle, il voulut l'espace d'un instant lui exprimer à quel point il était désolé et qu'il regrettait son geste.

Mais il ne trouva pas les mots pour lui dire...

Darren la dévisagea une dernière fois, et ronger par une certaine culpabilité, il finit par prendre la direction de la porte des vestiaires. Il venait de se rendre compte d'une chose. La violence dont faisait preuve son père envers sa mère et qu'il s'était toujours refusé d'admettre était bel et bien ancrée en lui. Il venait même de la réveiller...

C'est le visage honteux et meurtrit, qu'il finit par disparaitre dans le couloir obscur, laissant derrière lui ses doutes et Olivia...

[Fin de RP]


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Dans l'ombre des vestiaires... [RP Darren - Ollie]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» ▬ dans l'ombre { season finale : groupe 4
» Axiomes et fuseau dans l'ombre totalement différents d'en dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc, :: Terrain de Quidditch,-