AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Un malheureux évènement [PV Darren]

Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 28 Octobre 2006

Kelsey poussa avec appréhension la porte de la veille grange isolée où elle avait rendez-vous avec Darren. Elle constata avec soulagement que le Serpentard n'était pas encore là et se détendit un peu. Elle avait bien besoin de quelques instants pour réfléchir. La jeune femme s'avança un peu et s'adossa sur le mur à sa droite avant de fermer les yeux. Elle y était, c'était trop tard pour faire demi-tour maintenant. Elle n'avait pas envie d'abandonner si près du but. De toute façon elle ne le pourrait pas, même si elle le voulait. La Poufsouffle baissa les yeux sur le bracelet d'argent qui scintillait à son poignet, et pour la énième fois elle essaya de l'enlever. Mais il était impossible de le faire glisser à son poignet et elle avait beau l'avoir trituré toute la nuit, il refusait de s'ouvrir. Elle tenta à nouveau d'ôter sa main pourtant fine du bijoux mais il butait sur ses premières phalanges. Elle força jusqu'à ce que les larmes lui montent aux yeux avant d'abandonner. C'était peine perdue.

Elle avait réfléchi toute la nuit et elle était arrivée à la conclusion que le plan aurait tout aussi bien marché en révélant la vérité à Darren. Ce qu'elle voulait, c'était que Natasha ait une preuve que son petit ami l'avait trompé, le jeune homme pouvait donc très bien être dans la confidence. A deux ils feraient croire qu'elle était enceinte, sa Serdaigle le libérerait enfin et ils pourraient être ensembles. Mais ce n'était pas le plan de Ulrich, et si elle ne collait pas au plan d'Ulrich, une surprise "pas du tout agréable" l'attendait et elle n'avait pas envie de savoir ce que c'était. Tant pis, elle ferait les choses comme le préfet voulait qu'elle les fasse. Elle savait qu'elle y arriverait. Et puis, elle n'aurait à mentir à Darren que quelque semaines, le temps que le plan fasse effet. Et puis, il ne lui en tiendrait pas rigueur. Il la pardonnerait quand il comprendrait qu'elle avait fait ça pour eux, qu'elle lui avait rendu service.

Nerveusement, elle passa une main sur son ventre désormais plus si plat. Le matin même, elle avait échangé avec Pilliwickle trente mornilles contre une potion faite par la gamine qui lui valait désormais un petit ventre qu'elle trouvait des plus disgracieux. Elle avait été horrifiée de voir tous ses efforts de régimes et d'exercices physiques réduits à néant, mais ça la rassurait d'avoir une preuve pour apporter un peu de crédibilité à son mensonge. On aurait simplement dit qu'elle avait bu trois litres de bieraubeurre ou un peu abusé des chocogrenouilles, mais c'était toujours plus convaincant que le ventre ultra plat qu'elle présentait habituellement. La potion ne ferait effet qu'un mois, ce qui devrait être amplement suffisant. La seule chose qui inquiétait Kelsey était les effet secondaires qu'avait évoqué la Serdaigle. Visiblement, cette potion pourrait entrainer les même symptômes qu'une véritable grossesse, dans des proportions variables. La jeune femme n'avait pour l'instant rien ressentit et espérait que cela continuerait comme ça.

Profitant du fait que Darren ne soit pas encore là, s'accordant comme toujours son retard habituel, elle se demanda comment elle allait pouvoir lui annoncer cette fausse nouvelle. Elle y avait déjà pensé toute la nuit, qu'elle avait passé à se retourner dans ses draps sans parvenir à trouver le sommeil, et n'était arriver à aucune conclusion. Il fallait dire que ses réflexions s'étaient vite portée sur la soirée étrange qu'elle avait passé en compagnie d'Ulrich. La jeune femme chassa le Sepentard de ses pensées en secouant la tête et se frotta les mains pour les réchauffer. Le lieu n'était évidement pas chauffé et il faisait plutôt froid, en temps normal cela n'aurait eut aucune importance, elle et Darren auraient vite réchauffer les lieux, mais aujourd'hui l'atmosphère resterait sans doute glaciale.

Kelsey avait l'impression qu'il s'était écoulé une éternité depuis le jour où Kelly lui avait donné le message de Darren. Ce jour là elle n'avait vu dans ce rendez que l'occasion de retrouver enfin son amant, de passer un moment délicieusement agréable et voilà qu'elle était là, à attendre, morte de froid et le ventre noué d'angoisse. Tout avait changé et pourtant il ne s'était écoulé qu'à peine une semaine, tout était allé bien trop vite.

Elle en était là de ses réflexions quand la porte de la grange grinça pour s'ouvrir sur celui qu'elle attendait. Son cœur se serra quand elle l'aperçut et elle ne parvint même pas à lui sourire. A cet instant il devait déjà se douter que quelque chose ne tournait pas rond. En temps normal elle se serait mise en tenue légère et l'aurait attendu en adoptant une pose aguicheuse or elle était là, plantée au milieu de cette grange, sa veste en cuir beige encore sur les épaules. L'inquiétude et le manque de sommeil lui donnaient le teint pâle et son visage arborait une expression grave qui ne lui était pas du tout familière. Elle n'avait sans doute pas grand chose de la Kelsey Lorgan qu'il s'était attendu à trouver, mais cela ne pourrait que lui accorder un peu plus de crédibilité.
Elle avait envie de tout laisser tomber. Il était là, ils étaient tous les deux. Et il lui avait tellement manqué qu'elle aurait voulu en profiter, ces instants étaient bien trop rares et trop précieux pour les gâcher. Mais elle ne pouvait pas. Elle tenta de se motiver en se rappelant qu si elle réussissait elle n'aurait plus à attendre chacun de leur rendez-vous, à l'observer de loin et à sentir la jalousie l'enflammer chaque fois qu'elle croisait Natasha. Si elle menait ce plan à bien il serait à elle, alors ça valait bien la peine de souffrir un peu.

"Il faut que je te parle" annonça-t-elle finalement d'une voix dont le tremblement n'avait rien de forcé.



Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Un véritable cauchemar!

Voila à quoi s'apparentait cette septième année bis, et les choses allait de mal en pis depuis sa déconvenue et son discours post-match contre les Gryffondors. Lentement mais surement, le serpentard perdait de sa superbe et voyait sa crédibilité fondre comme neige au soleil. Sa triste série de défaites en Quidditch avait finit par ruiner complètement sa carrière sportive et son aura de capitaine victorieux, le poussant vers une sortie peu glorieuse qui ne récompensait aucunement ses deux coupes rapportée lors des championnats précédant. Mais le pire restait que depuis son discours moralisateur et critique envers sa directrice de maison, cette dernière l'avait énergiquement apostrophé dans les vestiaires, pointant du doigt son ingratitude et la mauvaise foi de ses paroles. Celle qui lui avait toujours sauver la mise depuis ses débuts à Poudlard, semblait lui avoir définitivement lâché la main pour le laisser s'enliser dans sa propre culpabilité. Et ce n'est pas ses touchantes et sincères excuses qui changeraient le point de vue de Margot Adamson, car cela s'avèrerait très difficile de se reconstruire une image de marque auprès d'elle, surtout après avoir franchit la limite à ne point supporter...
Comme des dominos alignés, sa vie et ce qui l'entourait s'effondrait dans une implacable loi des séries. N'ayant point salué, ni même retrouvé Natasha à la fin du match, la jeune fille lui en tenait rigueur depuis plusieurs jours. Se réfugiant dans la salle commune des Serdaigles, sa dulcinée ne lui adressait plus la parole, ce qui entachait sérieusement ses maigres chances de se faire pardonner. Mais Darren se rassura en se disant qu'il ne devait s'agir encore un fois que d'une énième saute d'humeur typiquement féminine et qu'avec le temps, les choses finiraient par s'arranger. Le serpentard avait d'ailleurs par exclure toute forme de dialogue, car une prise de tête avec Natasha serait sans doute la goutte d'eau qui risquait de faire déborder sa colère et détruire définitivement son couple.

Pour se reconstruire, Darren O'Connor avait besoin de ses petits délires qui rendent la vie si agréable et légère. Tomber une simple bouteille de Whisky Pur-Feu en compagnie de son pote Killian Gray faisait partie de ses plans de survie dans cette septième année bis si chaotique. Cela faisait une semaine que le dérapage incontrôlé de Darren s'était produit, et pour son équilibre moral, il devait vite passer à autre chose et oublier! C'était vital!
Et en cette journée froide d'Octobre, un rayon de soleil enchanteur traversa sa morosité ambiante. Les nombreuses péripéties lui avait presque fait oublié le petit mot qu'il avait subtilement glissé à Kelly Murdoch dans les vestiaires. Le serpentard espérait que cette dinde s'était bien rappelée de transmettre sa demande de rencard à sa copine Kelsey, et que cette dernière l'attendait bien dans la grange qui leur servirait de décor à leurs ébats endiablés. La matinée du jeune homme s'était éclairée de la sublime vision de Kelsey, véritable ange de la luxure qui arrivait à point nommé pour lui faire oublier ses trop nombreux soucis du quotidien. Darren voulait pour ainsi dire s'oublier entre ses cuisses, chasser ses démons dans une étreinte torride et violente, avant de s'effondrer, délivrer du moindre désir sauvage...
Darren ne remercierai jamais assez Kelsey de lui offrir son corps merveilleux, qu'il connaissait peut être par cœur mais qui avait toujours le don d'enflammer ses sens comme au premier jour.
Se voyant déjà rouler dans le foin avec Kelsey, c'est d'un pas pressé que le serpentard bifurqua à Pré-au-Lard en direction de la vieille grange isolée. Darren avait choisit ce lieu pour son isolement, qui permettrait aux deux tourtereaux de se lâcher, sans avoir à craindre d'être surpris en flagrant "des lits" de tromperie...

C'est avec un sourire un brin lubrique que Darren poussa enfin la porte de la grange, avec l'idée de trouver son occupante dénudée dans une pose aguicheuse. Les deux amants avaient l'habitude de sauter les étapes des discussions futiles pour se lancer directement dans des préliminaires efficaces, leur permetant de passer rapidement à l'action. Mais quel ne fut pas la surprise de Darren de voir sa poupée préférée se tenir face à lui, encore revêtue de sa veste de cuir beige, et un voile de tristesse dans le regard...
Que ce passait-il? Le lieu ne devait pas lui convenir, sans doute trop poussiéreux. Ou cela s'expliquait par le fait qu'elle venait comme lui tout juste d'arriver. Darren préféra s’arrêter à cette dernière solution, car plus que jamais il avait envie d'elle.
Mais alors qu'il s'apprêtait à se jeter sur elle pour la dévêtir, cette dernière le réfréna quelque peu par une bien étrange parole.

"Il faut que je te parle"

Parler? Pourquoi faire? Ils n'avaient clairement pas le temps pour ses futilités, et n'avaient d’ailleurs pas besoin de cela. Le seul langage dont Darren aimait s'adonner avec sa maitresse attitrée était purement d'ordre corporel. Pourquoi vouloir gâcher leurs désirs avec des palabres inutiles? Le serpentard aimait cette blonde pou sont corps de déesses et non pour ses confidences. Darren se dit qu'il devait rapidement prendre les devants pour que Kelsey redevienne rapidement l'objet de ses désirs...

"On parlera après, poupée! Tout ce que je désire est pour l'instant devant moi! Laisse moi faire..."

Darren se jeta alors sur elle, plaqua sa main sur sa bouche pulpeuse pour l'empêcher de dire quoi que ce soit d'autre, et l'embrassa fougueusement dans le cou, tout en dégageant de sa main libre le veste de cuir de la jeune femme. L'instinct primaire était la base de leurs rendez-vous! Et cela devait rester ainsi. Darren pourrait bien combler les attentes de Kelsey, en faisant semblant de l'écouter, une fois qu'il serait rassasié...
La main baladeuse de Darren glissa alors sur le corps sublime de Kelsey, passant de ses lèvres pulpeuses à sa poitrine généreuse et descendant encore plus bas vers son ventre d’ordinaire si plat, et qui ne l'était plus... Sentant sa main remontée sur la douce colline qui servait à présent de ventre rebondie à Kelsey, Darren fut stoppé net dans son élan de désir et se recula d'un pas pour mieux observer ce changement radical qui venait de le bousculer sérieusement dans ses certitudes...
Mais ou était donc passé son petit ventre plat d’ordinaire?
Lui qui pensait connaitre par cœur le corps de sa maitresse, était frappé de stupeur par cet élément nouveau. Le jeune homme exprima alors son incrédulité au travers d'une exclamation qui aurait mérité plus de réflexion.

"C'est quoi ce bordel, Kelsey!? Tu as grossies ou quoi!?"

Avec le recul nécessaire, l'incrédulité soudaine de Darren se transforma très rapidement en une violente appréhension. Peu à peu, le message s'imprimait dans son cerveau. Ce ventre si anormalement arrondie avait sans doute une explication bien concrète et traduisait autre choses qu'une sur-consommation de bierraubeurre.

Kelsey était enceinte!

Darren pointa un index fébrile en direction du ventre rebondit de sa maitresse, puis d'une voix chancelante ou s’entremêlaient la crainte et la colère, il questionna enfin Kelsey sur cette découverte déconcertante.

"Kelsey, dis-moi que ce n'est pas ce à quoi je pense!?"

Darren voulait fuir cette preuve qui lui crevait pourtant les yeux, et tenter de se rassurer en rejetant la faute sur autre que lui. Car pour l'instant, le serpentard ne voulait aucunement imaginer une seule seconde qu'il était le responsable de cette proéminence catastrophique...
La rage se transcrivit dans son regard, alors qu'il énonça une sombre menace.

"Donne-moi le nom du celui qui a osé te faire cela! Pour que je lui donne la plus formidable raclée de sa vie!"


Comme bien souvent, Darren laissait parler sa colère plutôt que sa jugeote. Une claque phénoménale l'attendait...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que Kelsey se tordait les mains en cherchant désespérément un moyen d'annoncer à Darren cette fausse nouvelle, ce dernier lui fit clairement comprendre qu'ils parleraient plus tard. Le Serpentard avait visiblement l'intention d'assouvir son désir charnel avant de la laisser lui expliquer quoi que ce soit, et la jeune fille commençait à croire que ce n'était pas une si mauvaise idée. Cela faisait trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu tous les deux, ce serait bien dommage de ne pas en profiter après-tout. Aussi elle ne résista pas quand il plaqua une main sur sa bouche avant de l'embrasser dans le coup. Dès qu'il l'eut débarrasser de sa veste elle glissa ses mains sous les vêtements du Serpentard pour couvrir son torse de caresses expertes. Darren lui rendit ses caresse , sa main abandonnait ses lèvres pour effleurer sa poitrine avant de descendre vers son ventre. Le jeune homme se recula d'un pas à la seconde où il posa sa main sur l'arrondi apparu le matin même.

"C'est quoi ce bordel, Kelsey!? Tu as grossi ou quoi !?"

La remarque, même si elle s'y était attendu, blessa un peu la jeune femme. Elle s'était toujours douté, quelque part, que Darren ne l'aimait que pour sa plastique parfaite mais se voir ainsi rejetée pour ce qui n'aurait pu être que quelques kilos l'atteignait malgré tout. Les autres avaient tort quand ils disaient que le physique n'était pas le plus important, elle venait d'avoir une preuve du contraire. Une preuve que c'était elle qui avait raison. Que même au prix de sa santé, elle devait continuer à tout faire pour conserver la seule chose dont elle pouvait vraiment être fière et qui pourrait lui apporter quelque chose : son physique.
Cependant, Darren sembla bien vite comprendre que ce ventre n'était surement pas lié à une surconsommation de bieraubeurre ou de sucrerie, et elle se surprit à espérer que c'était parce qu'il la connaissait bien puisqu'il pointa un index fébrile dans sa direction.

"Kelsey, dis-moi que ce n'est pas ce à quoi je pense!?"

Non, ce n'était pas ce qu'il pensait. C'était juste un mensonge, un plan pour que Natasha le libère enfin. Une tentative de les séparer pour qu'elle puisse l'avoir tout à elle. Un moyen de se laisser une chance de le séduire, pour qu'il aime comme elle l'aimait. Elle aurait voulu lui dire tout ça, le faire entrer dans la confidence. Ce n'était pas contre lui qu'elle manigançait mais contre sa peste de Serdaigle, et pour lui. Un rapide coup d’œil à son poignet gauche la dissuada cependant d'agir de la sorte.

La stupeur laissa vite place à la rage chez le Sepentard qui lui demanda le nom de celui qui avait osé lui faire ça, promettant de lui donner la raclée de sa vie. La jeune femme se tordit les mains, indécise. L'idée de donner le nom d'Ulrich lui effleura un moment l'esprit, ce qui la débarrasserait de l'emprise du Serpentard, mais ça ne changerait rien à la situation actuelle. Elle resterait reléguée au rang de maitresse, condamnée à l'attendre et à le regarder aimer une autre. Elle continuerait à souffrir, à l'aimer un peu plus à chaque fois qu'il la quittait, à ne penser qu'à lui lorsqu'elle était avec un autre. Et ça devait cesser. C'était pour mettre fin à son calvaire qu'elle s'était allier avec Ulrich, et il était temps d'honorer leur alliance maintenant.

"Tu ne pourras rien lui faire..." commença-t-elle d'une voix hésitante.

Elle se mordit la lèvre. Elle pouvait encore tout arrêter là. Elle était sur le point de lâcher une bombe, et même factice l'explosion lui faisait tout aussi peur. Et si Darren s'en fichait ? S'il détalait aussitôt, la laissant là avec ce qui aurait pu être son enfant ? Elle ne le supporterait pas. Finalement, elle n'avait pas du tout envie de savoir comment il allait réagir, elle avait bien trop peur de la vérité.

"Parce qu'en fait..."

Sa voix s'étrangle dans sa gorge. Elle ne pouvait pas faire ça, elle ne pouvait pas mentir là dessus. Elle avait souvent été très loin pour avoir ce qu'elle voulait, pour séduire un garçon, ou même pour briser un couple, mais jamais jusque là. Elle avait peur de ce qui allait se passer ensuite, peur que ça prenne une trop grande ampleur, que ça la dépasse et qu'elle ne contrôle plus rien. Mais elle n'avait plus vraiment le choix maintenant, elle s'était engagée et elle devrait aller jusqu'au bout, peur ou pas. Alors que son anxiété arrivait à son paroxysme et qu'elle était plus pâle que jamais, elle finit par lâcher le morceau.

"C'est toi."

C'était dit, c'était fait, c'était trop tard maintenant. Incapable de soutenir le regard de Darren ou d'affronter les conséquences, elle enfouit son visage dans ses mains.



Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
"C'est toi."

Tel un terrifiant gong sonnant le glas de son existence, la révélation de Kelsey heurta de plein fouet le serpentard. Incrédule, il devint aussi blême qu'un flocon de neige, interrogeant du regard la poufsouffle pour voir s'il s'agissait réellement d'une blague.
Mais cela n'avait rien d'une plaisanterie, tant Kelsey paraissait anéantie par ce qu'elle venait de dire, enfouissant son visage entre ses mains comme pour se cacher. Darren se passa alors une main fébrile dans les cheveux, avant de chercher des yeux une solution qui ne se trouvait pas inscrite pas sur les planches du plafond de la grange.
Le serpentard frappa du pied une botte de paille, avant de river son index accusateur sur Kelsey.

"Pardon!??? C'est quoi ces conneries!??? si ce que tu me chantes est véridique, sache que tu as sérieusement merdé! Je n'ai certainement pas besoin d'un tel fardeau en ce moment! Tu viens de me mettre dans la mouise jusqu'au cou! C'est quoi ce délire??? Je croyais que tu te protégeais convenablement pendant nos rapports!?"


Darren O'Connor tournait dans la grange comme un lion en cage, cherchant à évacuer sa colère. Cette stupide blondasse venait de lui refourguer un gamin dans les pattes, et Darren n'entrevoyait pour l'instant aucune solution. Le serpentard se remémora alors cette journée estivale torride, ou il était venu rendre une visite de courtoisie à Kelsey alors qu'elle travaillait comme serveuse aux trois balais...
Comme à son habitude, Darren ne voulait pas endosser sa part de responsabilité, rejetant toute la faute sur la Poufsouffle. Car pour lui, c'était elle qui l'avait entrainé dans la petite remise! C'était elle qui l'avait aguiché par ses postures provocantes! Dans cette histoire, c'était elle la l'affreuse tentatrice qui l'avait poussé à croquer la pomme de la luxure! C'était à elle d'assumer sa faute...
Le serpentard fonça droit sur la Poufsouffe, et sans le moindre égard pour la femme enceinte qu'elle était, il lui retira violemment les mains qui dissimulaient son visage! Darren cracha alors sa haine au visage de la malheureuse jeune fille.

"Que les choses soient claires...
Jamais je ne revendiquerai la paternité de cette chose infâme que tu t'apprêtes à pondre! Et d'abord, qu'est ce qui prouve que c'est réellement moi le père? Je sais que tout Poudlard t'es monté dessus! Le père pourrait être tout aussi bien Killian, que ce foutu blondin de malheur de Baker, voir même ce crétin de Sneals! Tu as l'embarras du choix pour te trouver un autre père qui veuille bien tenir le biberon, car il est hors de question que cela soit moi!
Ma pauvre fille, tu t'es vraiment plongée toute seule dans les emmerdes, à toi de t'en extirper comme une grande! Je ne veux être lier en rien à cette histoire! Et c'est dans ton intérêt de ne jamais citer mon nom! Sérieusement? Tu penses sincèrement que j'incarne l'image du père idéal? La seule chose que j'aime chez toi, c'est te b... hum...te faire l'amour! "


Avec nostalgie, Darren baissa ses yeux sur le corps encore magnifique de Kelsey Lorgan...
Si sa grossesse lui confèrerait une poitrine encore plus généreuse, elle infligerait également des séquelles irréversibles à ce corps qu'il aimait tant. De jeune femme voluptueuse aux corps ferme, elle allait se transformer en hideuse maman trainant sa culotte de cheval! Non! Darren n'avait jamais envisagé les choses ainsi. Nul doute qu'il voulait conservé une place dans sa vie à Kelsey Lorgan, mais certainement pas celle de mère!
L'odieux serpentard voulait mener une double vie affective. Avec d'un coté la partie visible de l'iceberg, ou Natasha lui offrirait sa tendresse naturelle et de beaux enfants, et d'un autre sa sulfureuse maitresse Kelsey qui le soulagerait de ses plus bas instincts primaires. Darren pensait pouvoir faire miroiter éternellement à Kelsey, l'idée d'une séparation avec Natasha, tant la Poufsouffle semblait crédule et certainement amoureuse...
Mais elle venait de gâcher ses beaux projets, en lui infligeant le triste spectacle de ce ventre rebondit. D'un point de vue autre que l'aspect sexuel, Darren ne connaissait pas grand chose à la gente féminine. Sa vision de la femme enceinte était d'ailleurs des plus réductrice. En effet, pour lui, Kelsey Lorgan allait bientôt se transformer en une folle hystérique, qui passerait ses nuits à hurler son envie d'ingurgiter des fraises!




Darren O'Connor ne voulait pas de ça!
Ce qu'il désirait ardemment retrouver c'est sa sorcière bimbo que ce rejeton imprévu était sur le point de lui dérober. Darren voulut à nouveau lacher sa colère et frapper du pied, une botte de paille, mais il se ravisa brusquement...

Un horrible scénario venait de germer dans son esprit...

Lui qui se pensait être en position de pouvoir faire plier Kelsey ne l'était peut être pas tant que cela. Sa grossesse ne passerait guère longtemps inaperçue et tout Poudlard voudrait connaitre le fin mot de cette histoire. Swann se donnerait un mal de fouine à chercher le nom du véritable père, et rien que cette idée fit trembler le serpentard. Alors qu'est-ce qui pourrait bien empêcher Kelsey de raconter la vérité et de le désigner lui comme étant le papa? Absolument rien...
Et si cela venait à s'ébruiter jusqu'aux oreilles de Natasha, cette dernière allait se transformer en volcan et il pourrait définitivement tirer un trait sur leur histoire d'amour. Infligé ses quatre vérités à Kelsey, comme il venait de le réaliser était vraiment la dernière chose à faire...
Darren se montra tout à coup, beaucoup plus mielleux envers sa maitresse effondrée, s'approchant d'elle comme pour la réconforter. Sa main caressa sa chevelure d'or, et il emprunta un ton beaucoup plus doux pour lui parler...

"Ne t'inquiètes pas Kelsey, je vais t'aider à y voir plus clair. Je sais comment résoudre ce petit problème, alors écoutes-moi bien, ma belle. Demain aux premières lueurs de l'aube, rends-toi auprès de l'infirmière Bloomwood et explique lui la situation. Elle gardera le silence, secret médical oblige. Dis-lui alors que tu ne souhaites pas conserver l'enfant, et je te jure qu'elle t'organisera un rendez-vous à Saint-Mangouste pour te débarrasser de ce problème. Crois-moi, dans la situation actuelle, c'est la meilleure solution..."

Darren lui caressa alors avec délicatesse sa joue, avant de lui murmurer tendrement...

"Et les choses redeviendront comme avant..."


Le serpentard, sur de son fait, avança ses lèvres charnues pour embrasser celle qui devait obligatoirement redevenir sa maitresse attitrée et non la future mère de son bébé...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
La réaction du Serpentard fut exactement celle que Kelsey avait redouté, celle qui l'avait empêché de dormir toute la nuit, qui lui avait noué les entrailles toute la matinée et qui l'avait presque convaincu de faire marche arrière. Le visage toujours caché derrière ses mains elle refusait d'affronter ça, de relever la tête pour voir que celui qu'elle aimait l'abandonnait. Elle ne laisserait pas la réalité s'abattre sur elle comme une claque magistrale qu'elle se refusait à recevoir. Ce n'était que la colère, que la surprise, il ne pensait pas ce qu'il disait. Il rejetait la faute sur elle uniquement pour se protéger. Il ne pensait pas ce qu'il disait. A force de se répéter inlassablement ces derniers mots elle finit par s'en convaincre et essaya de se fermer complètement aux paroles de son amant. Elle ne voulait pas entendre ça.

Darren lui attrapa les bras et la força brusquement à ôter ces mains de son visage. La jeune fille fut alors forcée de croiser son regard et si la rage qu'elle y trouva ne la surprit pas, elle fut réellement heurtée par la haine qu'elle pouvait lire dans les prunelles sombres du Serpentard. Il ne pouvait pas la détester, elle l'aimait trop pour ça. Elle voulait à nouveau se convaincre que ce n'était qu'un éclat de colère passager mais les paroles du jeune homme ne firent que la blesser d'avantage. Il ne la soutenait pas, il la laissait seule dans ce qui aurait pu être la pire des situations. Il voulait qu'elle trouve un autre père, il ne voulait pas d'elle. Kelsey sentit les larmes lui monter aux yeux et se mordit la langue alors que Darren lui assénait le coup fatal.

"La seule chose que j'aime chez toi, c'est te b... hum...te faire l'amour! "

Elle dévisagea son amant comme si c'était la première fois qu'elle le voyait. Les yeux pleins de larmes, elle sentit un goût métallique se répandre dans sa bouche alors qu'elle se mordait la lèvre un peu plus fort pour ne pas laisser échapper les sanglots qui lui déchiraient le cœur. Pleurer ne servait à rien, la vérité était là et elle ne changerait pas, même avec des torrents de larmes. Il ne l'aimait pas, même pas un peu. Il ne l'aimait pas plus qu'elle n'aimait Killian, Henry ou Jeremy. Il ne l'aimait pas comme elle l'aimait. Pourtant elle l'aimait toujours. Elle aurait voulu que ses messages de haines balaient ses sentiments, qu'ils détruisent son amour comme ils avaient brisé ses rêves d'avenir, mais ce n'était pas le cas.

Quand elle regardait son amant ce n'était pas sa haine qu'elle voyait mais les moments qu'ils avaient passé ensembles. Le souvenir brûlant de chacun des instants qu'ils avaient partagé était trop fort pour qu'une simple dispute en viennent à bout. Elle aurait voulu tout effacer. Tout ça n'aurait jamais du arriver. Elle voulait tout reprendre depuis le moment où Darren était entré ici, ne jamais lui annoncer cette fausse nouvelle et profiter de leur rendez-vous. Non, elle voulait reprendre plus loin encore, ne jamais s'être alliée avec Ulrich, ne jamais l'avoir laissé passer ce maudit bijoux à son poignet. Mais c'était trop tard, tout ça était arrivé. Elle avait tout gâché. C'était fini et elle n'y pouvait rien. Elle n'avait plus qu'à sa faire à l'idée.

Une larme silencieuse s'échappa des yeux de la jeune femme, traçant un sillon de mascara noir sur sa joue. Elle l'écrasa du dos de sa main, décidée à ne plus en verser une de plus. C'était de sa faute. Elle pouvait blâmer Darren ou Ulrich tant qu'elle voulait, il n'y avait qu'un seul responsable dans cette histoire. Elle avait voulu plus que ce qu'elle n'avait déjà et elle se retrouvait dépourvue de tout. Elle n'avait pas mesuré sa chance. Ses quelques moments avec Darren auraient du lui suffire. Elle aurait du se contenter d'une liaison purement charnelle. De toute façon elle n'était bonne qu'à ça, Henry le lui disait tout le temps. Et il avait raison finalement. Elle ne savait même pas aimer autrement que physiquement, sinon ses sentiments auraient été partagés.

Longtemps Kelsey s'était dit qu'elle maitrisait son image. Elle jouait à n'être "bonne qu'à ça" parce qu'elle avait les plus beaux garçons de l'école, que c'était marrant et qu'une mauvaise réputation valait toujours mieux que l'anonymat. Mais avec le temps, elle était devenue celle qu'elle se plaisait à jouer. A force de s'en convaincre et de se l'entendre dire, elle l'était devenue "bonne qu'à ça". Qu'est-ce qu'elle savait faire d'autre au final ? Rien. Elle était une sorcière incompétente et une meilleure amie abominable. Son image l'avait rattrapé, l'avait d'abord grignoté avant de la bouffer complètement. Elle n'était plus qu'une façade maintenant, qu'un masque sans personne derrière.

Alors que cette pensée lui arrachait une nouvelle larme, qu'elle essuya aussi vite que la précédente, Darren revint vers elle. Craignant de nouvelles remontrances, la jeune femme se prépara au pire et recula même d'un pas mais le Serpentard lui caressa doucement les cheveux. Croisant son regard, Kelsey put voir que toute trace de haine avait disparu et se sentit soudainement soulagé. Ce n'était pas fini. Elle avait eu raison, finalement, ce n'était que la colère qui lui avait faire dire ces choses affreuses. Comme pour confirmer cette théorie, le jeune homme s'adressa alors à elle sur un ton doux, essayant de la rassurer et lui conseillant d'aller voir Miss Bloomwood pour en finir avec cette histoire.

C'était évidement l'option qu'aurait choisi Kelsey si le cas c'était réellement présenté, et sans hésiter une seule seconde, aussi avait-elle prévu cet argument. Un peu ragaillardie par l'attitude désormais protectrice et rassurante de son amant, elle leva une mine faussement dépitée vers lui.

"C'est trop tard, ce...ça fait trop longtemps."

Bien trop longtemps même, comment ne s'en était-il pas rendu compte tout seul ? Visiblement lui ne comptait pas les semaines et les mois qui séparaient leur rendez-vous.

Le problème était loin d'être réglé, le plan n'en était qu'à sa première étape mais Kelsey n'avait jamais autant cru en la réussite. Il était là, il était resté avec elle et s'efforçait même de l'aider. Le reste ne comptait plus, ce n'était que des détails. Il l'aimait, au moins un peu, alors peu importe comment le reste du plan se déroulerait, ils finiraient par se retrouver. Elle y croyait dur comme faire. Tant qu'il était à ses cotés tout irait bien. Plus jamais il ne devait l'abandonner, elle n'y survivrait pas. Elle avait besoin de lui pour se sortir de cette machination tout droit sorti de l'esprit d'Ulrich. Tant qu'il la croyait et qu'il restait avec elle, le plan marcherait.

"Me laisse pas...le supplia-t-elle alors en levant les yeux vers lui. J'ai besoin de toi."

Ces dernières paroles n'avaient évidement pas le même sens pour lui que pour elle, mais c'était le résultat qui comptait.



Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Plus Darren se perdait dans le regard clair et encore embué de larmes de sa maitresse attitrée, plus une nouvelle forme d'évidence submergea ses certitudes...
Celle que la présence de Kelsey lui était vitale!
Bien que son orgueil et son égo surdimensionné se refusait encore à l'admettre, Kelsey faisait partie intégrante de sa vie et il ne se voyait pas l'en écarter d'un simple revers de la main à la première déconvenue. Darren avait toujours été un jeune homme particulièrement compliqué, qui au delà de son machisme légendaire, cachait en lui une sorte d'indécision toute féminine. D'un point de vue sentimentale, le serpentard avait l'art et la manière de se mettre dans des situations compliquées, et sa double vie amoureuse tiraillée entre Natasha et Kelsey en était la plus preuve la plus flagrante. Darren était bien incapable de faire et d'assumer un choix...
Laquelle des deux lui procurait le plus grand bonheur? Comment répondre à cette question. Pour son bien être personnel, le jeune homme avait l'intime conviction qu'il ne pouvait se passer ni de l'une ni de l'autre, et il n'éprouvait donc aucune forme de culpabilité à l'idée de devoir partager ses sentiments. Aussi différentes que l'eau et le feu, ces deux filles lui apportaient cette relation parfaite, cet équilibre inespéré ou tendresse et douceur sensuelle d'un coté s'opposait avec un désir torride et charnel de l'autre...
Mais pour combien de temps encore Darren pourrait jouer ce petit jeu de dupes? Un beau jour la vérité finirait indubitablement par éclater d'une manière ou d'une autre, et Darren sera bien forcé de faire un choix ou de tout perdre. Cette grossesse non désirée était pour lui le signal d'alarme lui indiquant que cette heure était venue...
Le cœur de Darren s'était violemment resserré dans sa poitrine lorsque une larme avait dévalée la joue rosie par l'émotion de sa maitresse. Celle-ci souffrait par sa faute et il commençait à discerner enfin sa part de responsabilité dans cette histoire. Résumer Kelsey à la seule pensée qu'elle ne servait seulement qu'à étancher son exigeante libido lui devint tout à coup un argument grossier, qui n'allait pas de pair avec ses convictions les plus secrètes...
D'une certaine manière, Darren était amoureux de Kelsey. Ce n'était peut être pas un amour authentique et noble à l'instar de sa relation avec Natasha, mais il éprouvait tout de même quelque chose de très fort pour cette Poufsouffle. Dans sa liaison avec Kelsey, Darren avait tout de même osé l'affront de dépasser ses préjugés sur les sang impurs et l'idéologie familiale la plus stricte, pour se perdre dans les bras de la jeune femme. Cela n'était pas rien. Même si le serpentard avait longtemps essayer de se persuader qu'il ne s'agissait que d'une lubie passagère, comment expliquer le fait qu'il n'arrivait pas à détourner son regard de la magnifique Poufsouffle lorsque celle-ci venait à croiser son chemin au détour d'un couloir de Poudlard? Et que dire de leur premier pique-nique torride au bord du lac de Poudlard, ou la jeune femme s'était entièrement dévêtue pour faire trempette. Pourquoi Darren n'arrivait point à se débarrasser de l'image éternelle de Kelsey jouant la sirène...
N'était-ce pas la preuve que Darren était tout simplement amoureux?
La supplique de Kelsey finit de l'orienter dans ce cheminement de pensée...

"Me laisse pas... J'ai besoin de toi."

Darren accomplit alors un acte d'une insoupçonnable tendresse. En effet, le serpentard s'assit aux coté de Kelsey, et posa délicatement sa main sur son ventre rebondit. La caressant tendrement, il la délivra de ses doutes par des paroles rassurantes.

"Jamais je ne te laisserai tomber Kelsey. Car moi aussi, j'ai réellement besoin de toi...
La colère enflamme souvent mes propos, et me fait dire certaines choses que je ne pense pas. Pardonnes-moi. Je crois qu'il est temps que l'on se parle franchement tous les deux. Et que je t'avoue certaine chose..."


Les confidences n'étant pas le fort du serpentard, celui-ci préféra se concentrer sur le ventre rebondie de vie de Kelsey, plutôt que de devoir affronter son regard...

"Quoique que tu décides de faire, je serai à tes cotés...
Je n'ai pas à te dicter ta conduite car c'est toi qui à la lourde charge de porter notre responsabilité, et tu ressens peut être au fond de toi l'envie d'élever cet enfant... enfin notre enfant. Même si je me sens à l'heure actuelle bien incapable d'endosser le rôle de père modèle, sache que j'assumerai ma paternité en te venant en aide...
Je viendrai avec toi auprès de notre infirmière Rachelle Bloomwood, celle-ci pourra nous conseiller sur la bonne conduite à adopter. J'essaierai également de reprendre contact avec ma mère, afin de voir... si elle peut nous aider à traverser cette situation, et veiller sur notre bébé..."


Le regard de Darren se troubla soudain, alors que sa main quitta lentement le ventre de Kelsey. Les yeux verts de Darren plongèrent alors dans ceux de la Poufsouffle...

"Je voulais m'excuser d'avoir été incapable de faire un choix. J'avoue avoir égoïstement profité d'une situation qui me plaisait avec Natasha et toi... Vous êtes tellement différentes l'une de autre et tellement complémentaire à mon bonheur, que le choix m'était impossible. Je ne veux rien te promettre que je puisse tenir, mais je crois qu'il est temps de te dire la vérité...
J'aime profondément Natasha... et j'éprouve quelque chose de très fort pour toi également..."


Darren enserra sa tête entre ses mains, comme si ce dilemme lui était insupportable. Après un long soupir, il finit par lâcher :

"Depuis quelque temps, les choses ne vont plus aussi bien entre Natasha et moi, et je peux même dire sans me tromper que notre couple se fragilise de jour en jour... Natasha marque ses distances avec moi et ce n'est pas cette situation qui va arranger les choses. Les gens vont finir par se poser des questions sur ta grossesse et les rumeurs s'amplifier. J'ai peur que Natasha ne se doute de quelque chose dans son for intérieur, c'est une fille intelligente... Peut-être que je devrai lui dire toute la vérité comme je viens de le faire avec toi. Lui dire que..."

Darren marqua une seconde d'hésitation, avant de se libérer d'une pensée restée bien longtemps cachée derrière tous ses simulacre d'attirances purement physique...

"Lui dire que d'une certaine manière, je suis également amoureux de toi..."


Regrettant presque d'avoir parler ainsi, Darren se frappa le crane comme pour se libérer du poids de ses émotions. Ce fut alors à son tour d'émettre une supplique, le grand Darren O'Connor ne sachant comment réagir...

"Kelsey... Aides-moi à faire un choix... Je ne sais plus quoi faire..."

Pour la première fois depuis leur rencontre, la relation entre Darren et Kelsey prenait une tout autre tournure qu'à l'accoutumée. Le dialogue prenant le pas sur les cris orgasmiques...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Kelsey LorganPersonnage décédéavatar
Messages : 271

Voir le profil de l'utilisateur
Le cœur battant et les mains moites, Kelsey attendait la réponse de Darren avec une légère appréhension. Le Serpentard semblait s'être calmé et vouloir l'aider mais les derniers instants venaient de prouver son caractère changeant et ses sautes d'humeur, aussi ne se sentait-elle pas à l’abri d'un nouveau revirement de situation. Ce qui se passa ensuite fut peut-être encore plus déroutant que si il s'était mis à hurler. Le jeune homme s'assit à coté d'elle et lui caressa tendrement le ventre. Ce geste éveilla des émotions contradictoires chez la Poufsouffle, l'effrayant autant qu'il la rassurait. Elle était soulagée de voir qu'il restait, pour de bon. Mais elle était horrifiée de réaliser que ça aurait pu être vrai, tout ça aurait pu être réel. Il aurait pu y avoir un embryon, un fœtus ou peu importe le nom que ça portait, sous la main de Darren. Refusant d'envisager cette éventualité terrifiante, elle se concentra sur les paroles de son amant.

Ce dernier s'excusa de son comportement qu'il justifia par la colère qui avait enflammé ses propos. La jeune femme hocha la tête pour lui signifier qu'elle ne lui en tenait pas rigueur. Le Serpentard ajouta alors qu'il était temps qu'ils se parlent franchement tous les deux et Kelsey se raidit, elle n'était pas vraiment dans la position idéale pour une conversation honnête. Il évoqua alors la possibilité qu'elle veuille garder l'enfant et lista les sacrifices qu'il était prêt à faire. Il était prêt à s'investir, à beaucoup s'investir, trop même. Les choses prenaient tout à coups une tournure qu'elle n'avait absolument pas prévu, voilà qu'il prévoyait d'en parler à Miss Bloomwood, ou à sa propre mère. Ça devenait trop sérieux et elle ressentait le besoin de l'arrêter tout de suite. Elle ne pouvait pas le laisser s'engager de la sorte pour quelque chose qui n'existait pas.

"Il faut que je t'avoue quelque chose...lâcha-t-elle soudainement. A cet instant précis, elle ressentit une vive brûlure au poignet gauche, qu'Ulrich avait du percevoir lui aussi, ce qui suffit à la dissuader d'aller plus loin. Je...Je veux pas le garder" mentit-elle finalement. Un lourd sentiment de culpabilité lui enserrait la poitrine, presque aussi douleur que la brûlure à son poignet.

Cette déclaration sembla clore, à son grand soulagement, le chapitre "bébé" et la main de Darren finit par quitter son ventre. Kelsey croisa son regard et la détresse qu'elle y trouva l'ébranla plus que de raisons. Il s'excusa alors de ne pas avoir été capable de faire un choix entre elle et Natasha et la jeune femme fronça les sourcils. Bien sur que si il avait fait un choix, il ne sortait avec la Serdaigle que par contrainte.

J'aime profondément Natasha... et j'éprouve quelque chose de très fort pour toi également..."

Kelsey ne savait pas sur quelle partie de la phrase elle devait se concentrer. Darren éprouvait quelque chose pour elle. C'était plus que tout ce qu'elle aurait pu espéré. Elle s'était toujours dit qu'elle finirait pas réussir à le séduire, qu'elle le ferait céder, mais n'avait jamais osé espérer qu'il puisse déjà ressentir quelque chose pour elle. Le cœur de la jeune femme s'emballa à cette simple pensée alors que son cerveau restait focaliser sur les premiers mots du Serpentard. Il aimait Natasha. Il éprouvait "quelque chose" pour elle, mais c'était Natasha qu'il aimait. Ça changeait beaucoup de choses, ça changeait tout.

Darren continua de parler de sa Serdaigle mais Kelsey ne l'écoutait plus. Elle cherchait à se souvenir des paroles qu'il avait prononcé en Juillet, de la façon dont il avait parlé de Natasha. Les mots qu'ils avaient échangés n'étaient pas vraiment les souvenirs qu'elle avait choisi de garder de ce jour d'été, mais elle se souvenait parfaitement de la façon dont il avait évoqué sa relation avec la Serdaigle. Il avait assuré qu'elle le faisait chanter, il s'était même dit "condamné à vivre en couple avec cette épouvantable manipulatrice". Il lui avait mentit, c'était elle qui s'était faite manipulée finalement. Elle s’apprêtait à formuler cette pensée à voix haute quand le jeune homme lui coupa le souffle en quelques mots.

"Lui dire que d'une certaine manière, je suis également amoureux de toi..."

Elle n'avait plus qu'une envie, elle voulait l'embrasser fougueusement et lui dire qu'elle l'aimait. Elle voulait lui faire l'amour, et se foutre de tout le reste. Envoyer balader les Ulrich Keller et les Natasha Damian, lui dire toute la vérité et pouvoir enfin l'aimer comme elle avait toujours voulut le faire. Mais elle ne pouvait pas, et pas seulement à cause de ce bracelet d'argent ensorcelé qui pesait comme une menace à son poignet, mais aussi à cause de ce "également". Il était également amoureux d'elle. Il aimait tout autant Natasha. Kelsey n'entendit même pas la dernière supplique de son amant et se leva pour s'éloigner de lui.

"Tu m'as menti, commença-t-elle en pointant un index accusateur dans sa direction. Tu disais qu'elle t'avais forcé, qu'elle te manipulait, mais c'était moi que tu manipulais, tu..."

Kelsey sembla soudainement de se rappeler de ce qu'elle était en train de faire, du plan diabolique dont elle était devenue une pièce maitresse et elle laissa retomber son bras le long de son corps. Darren l'avait manipulé mais elle était déjà en train de lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle faisait comme lui, et pire que lui. Elle n'avait pas le droit de lui en vouloir.

"C'est pas grave. Je m'en fiche, je te pardonne, continua-t-elle finalement en retournant s'asseoir aux cotés du Serpentard. Tournant la tête vers lui, elle attrapa son regard. Je te pardonne parce que...Je t'aime."

C'était la première fois que ces mots s'échappaient de ses lèvres. Pourtant, elle avait fait l'amour à des dizaines de garçon, elle l'avait fait sans jamais le dire, ni même le penser. Elle ne savait pas si les autres faisaient les choses dans cet ordre d'habitude, mais elle s'en fichait. Elle l'aimait, et il l'aimait aussi. Alors cette histoire se terminerait bien, elle voulait y croire. Mais elle avait conscience qu'elle mettait cet amour à l'épreuve. Conscience qu'elle avait peut-être tout gâché. Et si par sa faute, cette histoire finissait mal ? Jamais elle n'aurait du accepter ce plan. Jamais elle n'aurait du s'allier avec Ulrich. Mais elle n'avait pas connaissance de tout ce qu'elle mettait en jeu quand elle avait commencé à jouer, elle ignorait à ce moment là que ses sentiments étaient partagé, et elle avait joué sans connaitre toutes les cartes, ni tous ses adversaires.

Posant une main sur la joue de son amant, Kelsey plongea alors son regard dans le sien avant de reprendre la parole d'une voix vibrante d'émotion.

"Souviens toi de ça, s'il-te-plait, le supplia-t-elle. Quoiqu'il arrive, souviens toi que je t'aime, vraiment, et que je pourrais te pardonner n'importe quoi, d'accord ? N'importe quoi."

Comme pour sceller ce pacte sans laisser à Darren l'occasion de protester, elle se pencha vers lui pour l'embrasser. Une nouvelle larme s'échappa des paupières closes de la jeune femme alors qu'elle goutait aux lèvres de celui qu'elle aimait pour ce qui pouvait bien être la dernière fois.



Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Depuis qu'il venait de se confier à Kelsey, le regard de Darren se montra beaucoup plus fuyant, comme si une nouvelle forme de pudeur le poussait dans ses retranchements. Le serpentard n'aimait pas dévoiler ses propres sentiments, se cachant toujours derrière son aura de prétention afin de masquer ses faiblesses les plus intimes. Mais face à ce petit bout de vie qui sommeillait dans le ventre de Kelsey, et dont il était le père, il ne pouvait plus éternellement mentir...
S'il voulait assumer son rôle de père, Darren se devait d'enlever certaines ornières qui l'empêchaient de voir une triste réalité. Le fait qu'il demeurait un jeune homme particulièrement instable, incapable de prendre lune décision et de s'y tenir et qui n'offrait aucun gage d'avenir pour un enfant. Appeler sa mère au secours serait certainement une solution sur le cours terme, mais n'apporterait en aucun cas l'équilibre parentale dont tout enfant à besoin. Darren en était l'exemple parfait, lui qui avait été privé de son père trop tôt et qui nourrissait encore en lui une souffrance insatiable. Est-ce l'avenir qu'il voulait donné à son futur fils ou sa future fille?
Darren devait se résoudre à prendre toute une série de choix, le premier d'entre eux étant de clarifier les choses dans son binôme amoureux. le serpentard ne pouvait plus éternellement butiner à une fleur pour revenir sans cesse à une autre. Il devait se fixer!
Et Kelsey ne tarda pas à lui faire remarquer cette priorité, en pointant un index accusateur sur lui.

"Tu m'as menti, Tu disais qu'elle t'avais forcé, qu'elle te manipulait, mais c'était moi que tu manipulais, tu..."

Darren leva la main comme pour dresser une sorte de rempart magique entre lui et les cinglantes vérités que lui infligeait Kelsey, qui ne faisait que le ramener à un triste constat; celui que ses mensonges avait toujours finit par se retourner contre lui. Dévoré par la culpabilité, il tenta alors de calmer le jeu et d'exprimer sa vision des choses.

"Oui je t'ai menti, mais uniquement dans le but de te protéger Kelsey. Tu n'étais pas prête à entendre que j'étais amoureux autant de Natasha que de toi. Cela peut te paraitre insensé mais j'étais tout bonnement incapable de faire un choix... du moins jusqu'à présent. Je sais maintenant que je n'ai plus d'autre alternative que celle d'affronter la vérité..."

Darren caressa alors délicatement le ventre de Kelsey, un sourire triste se dessinant sur son visage.

"Pendant longtemps, je me suis toujours refusé à avoir un jour des enfants. Je me sentais incapable d'être un bon père. Mais je te remercie du fond du cœur Kelsey, car tu me donnes là l'occasion rêvée de prouver le contraire. Je vais me battre et tout faire pour que notre enfant soit heureux, je te le jure! Avant j'avais en tête des tas de projets dérisoires qui me semblent aujourd’hui si futile à coté de celui d'élever notre enfant. Tu viens de m'offrir un but dans la vie, et en cela je te serai éternellement reconnaissant..."

Le serpentard la regarda alors longuement dans les yeux, afin d'y desceller un semblant de réponse...
A cet instant précis, il se demanda quel genre de femme deviendrait Kelsey dans les années à venir. Darren ne s'était jamais posé cette question auparavant, car il ne voyait en la poufsouffle qu'une maitresse extrêmement douée à accomplir certaine choses, et il se fichait éperdument de connaitre le reste. Mais pour la première fois depuis lors rencontre, le jeune homme ne voyait plus uniquement l'enveloppe corporelle parfaite de la poufsouffle, dépassant ce stade de pensée; Darren la percevait comme une femme à part entière, et la mère de son enfant. Et en cela, elle aussi ne devait point fuir ses propres responsabilités et se comporter comme une véritable mère ...
Darren craignait de voir devenir la poufsouffle ce à quoi elle se destinait à être, si son comportement ne changeait pas avec le temps. En effet, il ne pouvait ôter de son esprit la réputation sulfureuse de la jeune femme, qui le poussait à entrevoir un avenir ou elle ne brillerait que par le nombre de ses conquêtes éphémères. Darren espérait ardemment se tromper et imaginer que Kelsey deviendrait cette mère idéale, avec un emploi et une vie bien rangée, qui élèverait son enfant avec amour et lui offrirait la stabilité qu'il était en droit de recevoir. Mais voila, Kelsey lui ressemblait beaucoup au final, et ils avaient tout deux un sacré challenge parentale à mener de front...
Plutôt que lui faire la morale, Darren voulut se montrer réconfortant, et s'excusa presque de son comportement.

"Kelsey... Te sens-tu capable de me pardonner?"

La réponse de Kelsey ne se fit pas attendre puisqu'elle s'empressa de lui pardonner.

"C'est pas grave. Je m'en fiche, je te pardonne,

Comme elle l'avait toujours fait auparavant, elle passait l'éponge sur ses mensonges, sur ses moindres fautes. C'était l'image que Darren se faisait d'une bonne épouse, à savoir qui se montrait aimante et savait rester à sa place sans protester. Alors que Natasha, elle, se sentait toujours obligée de pointer le doigt sur ses agissements. Alors que Darren se disait qu'il devait absolument mettre les choses à plat avec la Serdaigle, Kelsey sortit une déclaration si touchantes qu'elle fit manquer un battement au cœur à Darren...

Je te pardonne parce que...Je t'aime."

Darren ne sachant plus quoi dire, contemplait la jeune fille comme jamais il l'avait fait auparavant. Lui qui avait tendance à s’appesantir trop souvent sur les courbes de son corps, découvrait maintenant l'éclat de ses yeux, la finesse de ses traits, la beauté de ses cheveux d'or. Lorsqu'elle posa sa main délicate sur sa joue, Darren sentit un tressaillement parcourir son corps jusqu'au plus profond de son âme.
Puis la voix douce de la poufsouffle l'enveloppa comme dans un rêve.

"Souviens toi de ça, s'il-te-plait, Quoiqu'il
arrive, souviens toi que je t'aime, vraiment, et que je pourrais te
pardonner n'importe quoi, d'accord ? N'importe quoi
."

Kelsey lui délivra alors un baiser d'une tendresse inégalée, auquel Darren se laissa envouter sans offrir la moindre résistance. Darren se demandait comment il avait fait pour ne point découvrir cette douceur et cette sensualité incroyable que dissimulait la jeune femme. Lui rendant son baiser pendant de long instant, leurs lèvres finirent par se quitter. Darren essuya dans un caresse une larme qui venait de s'échapper de l'une des paupières closes de Kelsey.
Complétement submergé par le bien être, Darren se laissa emporter dans ses promesses.

"Moi aussi, kelsey, il n'y a rien que je ne puisse te pardonner...
C'est une évidence que je me cachais depuis trop longtemps... Je t'aime...
"

Alors que l'envie de poursuivre cet acte tendre le tenaillait, il préféra se lever doucement, se détachant quelque peu de l'emprise enivrante de la poufsouffle.

"Tu as été honnête avec moi, et c'est à mon tour de l'être avec toi. Je vais parler à Natasha. Je te le jure sur notre enfant..."

C'est le cœur chamboulé que Darren tourna le dos à Kelsey, pour quitter cette grange. Aussi modeste soit-elle, cette dernière s’apparentait désormais à un temple, tant la révélation de Kelsey l'avait profondément marquée...



[Fin de RP ]


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Un malheureux évènement [PV Darren]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un malheureux évènement [PV Darren]
» jude, c'est malheureux de voir ce genre de comportement!!!
» MALHEUREUX CHIENS
» Touche pas à ça malheureux !
» Un évènement Tragique !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-