AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 The Creepy [Mr Mignon - Samaël]

Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Vendredi 17 novembre 2006, fin d'après-midi

Les mains dans les poches, Samaël, un air triste sur le visage, regardait la pluie tomber à travers la fenêtre du dortoir, sa valise prête depuis plus d'une heure attendait sagement l'heure du départ. Poussant un profond soupir, le jeune homme se détourna de la fenêtre et se saisit de sa valise, il lança un dernier regard au dortoir vide et descendit lentement les escaliers qui menaient à la salle commune.

Abygaëlle lui avait ordonné de passer le week-end avec elle et Tom pour le faire changer d'air avant la Laponie, mais Sam n'avait pas besoin de changer d'air. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille, qu'on lui laisse faire le deuil de Neige tout seul. La vieille chouette était morte Mardi alors qu'elle s'envolait pour porter une lettre à Aby, le Poufsouffle, comme toujours, était resté quelques instants afin de regarder l'envol de sa chouette, mais cette dernière n'avait pas parcouru cinq mètres qu'elle s'écrasait au sol.

Le jeune homme avait dévalé les escaliers, poussant les personnes sur son passage, il avait traversé le parc en courant pour rejoindre l'endroit où était tombé Neige, sous la volière. La vieille chouette les ailes en croix, respirait difficilement, Sam l'avait prit dans ses bras et allait courir jusqu'à la tente du professeur Weasley quand Neige avait rendu son dernier souffle.

Le dernier morceau d'enfance de Samaël venait de s'envoler avec Neige, le chouette avait appartenu à sa mère, elle lui était très précieuse, quand il regardait la chouette, il arrivait parfois à recomposer le visage de sa mère, son odeur et son sourire si rare. Tout ceci avait disparu avec la mort de Neige. C'était comme s'il avait perdu sa mère, une nouvelle fois, Abygaëlle avait dû sentir la tristesse du jeune homme lorsqu'il lui avait écrit une nouvelle lettre qu'il avait envoyé avec l'un des hiboux de l'école. Elle lui ordonnait donc de rentrer pour qu'il puisse discuter, enfin c'est ce qu'il croyait.

Lorsqu'il passa les grilles du château que Silverster avait ouvertes pour lui, il lança un salut de la tête au concierge et transplana dans une ruelle sombre juste à côté de la maison de sa sœur. Il traversa la rue et rentra sans frapper dans la maison, comme il s'y attendait Aby lui sauta dans les bras quand il franchit la porte du salon.

"Oh mon Sammy, tu m'as manqué ! Comment tu vas mon chéri ? J'ai un cadeau pour toi, tu bouges pas hein ?"

Alors que la jeune femme sortait de la pièce, Tom fit son apparition, il donna l'accolade au jeune homme et lui dit en grimaçant,

"J'espère que notre cadeau va te plaire et dans le cas contraire n'en veut pas trop à ta sœur, elle s'inquiète juste pour toi."

Samaël hocha la tête alors que sa sœur entrait dans la pièce, avec un carton entre les bras.

'Je sais qu'il ne remplacera pas Neige, ni les souvenirs qu'elle t'évoquait mais j'espère que tu pourras en créer de nouveau avec lui."
Alors qu'elle achevait sa phrase, elle tendit le carton à son petit frère et le regarda les yeux brillants d’excitations. Samaël prit le carton des bras de sa sœur, à l'intérieur se trouvait un minuscule chaton blanc aux yeux bleus. Lorsqu'il croisa le regard du petit animal, son coeur se serra et il sut qu'il ne lui serrait pas difficile de se faire d'autres souvenirs avec cette adorable petite boule de poils. Il fit un sourire reconnaissant à Abygaëlle et la serra fort dans ses bras.

"Merci Aby, il est adorable."

"De rien Sammy, alors comment tu vas l'appeler ?"

"Euh, je sais pas encore mais vous allez m'aider à trouver hein ?"

Sam lança un sourire complice à sa sœur, alors que cette dernière esquissait une grimace gênée.

"Euh Sammy, j'ai oublié de te dire qu'on allait pas passer la soirée avec toi, j'ai promis à Gabrielle qu'on allait manger avec elle, je l'ai vu la semaine dernière et quand je t'ai dit de passer, j'avais complètement oublié. Je suis désolé mon chéri mais tu sais, tu peux sortir de ton côté si tu veux. Sort tu vas voir ça va te faire du bien."

Sam lança un sourire rassurant à sa sœur et hocha la tête, il n'allait pas sortir mais il ferrait croire le contraire à Aby et elle serait contente. Il monta alors dans sa chambre en portant d'un bras le carton avec son petit chat et de sa main libre sa valise. Une fois dans sa chambre, il poussa un profond soupir et planta ses mains dans les poches de sa veste. L'une de ses mains rencontra alors un bout de papier, il le sortit de sa poche et le défroissa. Il s'agissait de l'adresse que lui avait donné, le beau mec qu'il avait embrassé aux Trois Balais lors de sa discussion avec Juliet. Un sourire apparut sur ses lèvres, peut-être était-il temps qu'il aille rendre une petite visite à Zacharias.

Samaël sortit alors une tenue adaptée se son armoire, descendit dans la cuisine pour se faire un frugale repas et traversa, le vestibule, sur le pas de la porte, il hurla,

"Je sors"


Il franchit la porte et transplana, il atterrit dans un embranchement peu fréquenté de la rue Fleet Street, il s'avança légèrement et aperçut de la lumière sortir d'une porte ouverte et entendit de la musique Moldu très rythmé, il s'avança de l'entrée, prit un ticket, lança un sourire éblouissant aux videurs et entra dans le bar.

L'air ambiant était lourd et une brume épaisse sortait de deux espèces de canons bizarres, donnant à la salle un effet mystérieux. Samaël laissa son regard se balader dans la pièce à la recherche de Monsieur Mignon. Lorsqu'il l'aperçut dans le fond de la salle, un léger sourire apparut sur ses lèvres, le seul problème c'est qu'il n'était pas seul accoudé au bar, quelques garçons l'entouraient.

Le jeune homme se voyait mal l'accoster comme ça, il décida donc de jouer dans la finesse, il s'approcha du bar et commanda un Whisky en priant pour que Zacharias le remarque.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard

Zacharias passait une bonne soirée. Une excellente soirée, même. Mais de toute façon, il jugeait rarement une soirée autrement qu’excellente. Après les cours, et la pression que les professeurs lui mettaient, il adorait décompresser dans ce bar Moldu. Ce bar, il l’avait découvert avec ses amis au début de l’année, et depuis ils y passaient généralement une grande partie de leur temps libre. Evidemment, qu’il lui arrivait de travailler. Sans plaisir, certes, mais il travaillait. Surtout grâce – ou à cause, tout dépend du point de vue, évidemment – à Lily, une fille de sa classe et accessoirement sa meilleure amie. Elle le poussait à travailler, à revoir ses cours… « Zach, » disait-elle régulièrement, « arrête de déconner, et bosse, tu sais très bien que tu vas te faire virer, sinon. » Et s’il avait résisté au début, il avait finalement cédé et s’était mit à travailler – plus ou moins – sérieusement.

Mais pas ce soir. Ce soir, hors de question de s’enfermer dans son minuscule appartement d’étudiant. Non, il avait envie de bouger, il avait envie de sortir, de faire la fête. Il était donc repassé chez lui après les cours, avait déposé ses affaires et avait transplané dans une ruelle non loin de son bar favori. « The Creepy » était déjà bondé, et les serveuses surchargées. Avisant Lily, et la « bande », il s’avança vers eux, le sourire aux lèvres. Après les salutations d’usages, les vannes de Max et les nombreux éclats de rires, Zacharias se percha sur un tabouret et commanda un Whisky qu’il entreprit ensuite de vider en écoutant ses amis parler. Ou du moins, en saisissant quelques mots de la conversation, tant la musique l’empêchait de comprendre la totalité des phrases.

Laissant son regard balayer le lieu, il remarqua plusieurs forts séduisants jeunes hommes et s’apprêtait à se lever lorsqu’il surprit le regard presque désapprobateur de Lisa. Lui adressant un sourire, il haussa les épaules. Il ne faisait rien de mal, après tout. Il élargissait seulement son nombre de connaissances, en tout bien tout honneur. Il reporta son attention sur un groupe, lorsque la porte du bar s’ouvrit, laissant entrer un courant d’air froid… Et un jeune homme pas des plus désagréables à regarder, que Zacharias connaissait, enfin, qu’il connaissait plus ou moins. Plus parce que ce jeune homme l’avait embrassé aux Trois Balais, moins parce qu’il ne connaissait que son prénom, Samaël.
Voyant qu’il regardait dans sa direction, Zacharias lui sourit légèrement avant de tourner la tête vers Max qui venait de sortir une énième absurdité. Tentant par la suite de le retrouver, il l’avisa au bar, descendit de son tabouret et lança un « J’vous laisse. ».

S’approchant de Samaël, un verre dans les mains, l’étudiant se posta à côté de lui, l’observa, avala une gorgée de boisson, et prit la parole :

« Salut, Sam. » déclara-t-il simplement, en prenant place sur le siège à côté de lui. « Tu vas bien ? »

Laissa passé quelques secondes, il promena son regard dans la salle, puis, reportant son attention que Samaël, il lui adressa un clin d’œil avant de lancer :

« C’est cool, que tu sois venu. »

Plus que cool, d’ailleurs.
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Les prières de Samaël durent être entendues puisque Zacharias s'approcha de lui un verre entre les mains, il l'observa un instant, but une gorgée d'alcool et s'installa à côté de lui.

« Salut, Sam. » déclara-t-il simplement. « Tu vas bien ? »

Le jeune homme tourna la tête vers Monsieur Mignon, surnom stupide qui allait à merveille au jeune homme, et lui sourit avant de répondre.

"Salut Zach ! La forme et toi ?"

Sam but une gorgée de Whisky et examina rapidement les amis que Zacharias venait de quitter, ils avaient l'air de beaucoup s'amuser, il n'y avait aucune logique à ce que le jeune homme, en face de lui, ait quitté ses amis pour venir lui parler. Ce dernier lui lança alors un clin d’œil qui eut le mérite de le faire rougir.

« C’est cool, que tu sois venu. »

Le Poufsouffle esquissa un léger sourire, ce garçon était vraiment charmant, il était très beau et surtout, il avait l'air gentil.

"Je sais pas si c'est cool mais je suis là."

Il ne savait pas vraiment quoi répondre d'autre, maintenant qu'il était en face de lui, il ne savait pas quoi lui dire. En y réfléchissant bien, il avait été stupide de venir. Tout ce qu'il connaissait de ce jeune homme c'était son prénom, il ne savait même pas ce qu'il faisait dans la vie, en tout cas il n'était pas à Poudlard c'était certain, il l'aurait déjà remarqué sinon. Il but une nouvelle fois et reporta son attention sur Zacharias.

"Euh et sinon, ça fait longtemps que t'as fini l'école ?"


Bon pour les questions cools et pertinentes on repassera, quoique c'était une manière relativement détourné de savoir l'âge de Monsieur Mignon, juste pour voir s'il était beaucoup plus vieux que lui ou pas. Bon pas que ça l'intéresse vraiment mais un peu quand même, il voulait pas non plus passer pour un gamin. Et puis au bout d'un moment, les centres d'intérêts ne sont plus les mêmes lorsque l'autre est trop vieux et puis surtout, il voulait y aller doucement. Nan mais qu'est-ce qu'il s'imaginait lui ? Qu'il avait rencontré l'amour de sa vie ? Il fallait qu'il arrête de croire aux contes de fée, le prince charmant n'existait pas. Quoique... peut-être que si.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, Ex-Serpentard

Zach était loin d’être stupide. S’il avait été envoyé à Serpentard, ce n’était pas pour rien. Sournois, rusé, et légèrement manipulateur, il se disait souvent que le Choixpeau ne s’était pas trompé sur sa répartition. Ces sourires n’étaient pas tous calculés – loin de là ! – et il n’était pas quelqu’un d’imbuvable, de froid ect… Au contraire d’ailleurs, il était plutôt ouvert. Cependant, il restait toujours assez sûr de lui, et ne se laissait pas ses émotions l’envahir trop rapidement.

C’était à cela qu’il pensait alors qu’il avait rejoint Samaël depuis quelques minutes. Etrange réflexion, certes. Pourtant, alors le jeune homme lui souriait, avant de lui confirmer qu’il allait bien et de lui retournait la question, Zacharias arrêta de songer à ses traits de caractères, concentrant son attention sur Sam.

« Ca va très bien ! »

Alors que le jeune homme lui répondait tout naturellement qu’il ne savait si sa présence pouvait être qualifiée de « cool », Zacharias ne pu s’empêcher de sourire devant tant d’humilité. Certes, lui-même ne se serait pas permit une réponse du genre « Je sais très bien, que ma présence est cool » mais il aurait au moins esquissé un sourire en coin, suivit d’un léger clin d’œil. Or là non. Samaël se contenter uniquement de lui répondre le plus simplement possible, seulement avec un léger sourire sur les lèvres.

« En tout cas ta présence me fait plaisir. » déclara l’ex-Serpentard en souriant avec simplicité cette fois, sans aucunes arrières pensées en tête.

En effet, la présence de Samaël le ravissait. Même s’il était certain que ce dernier viendrait un jour ou l’autre, il était tout de même rassuré de voir ses certitudes se confirmer. Portant son verre à ses lèvres, il avala une gorgée de boisson, avant de jeter un regard par-dessus l’épaule de Sam pour observer en souriant légèrement tout en levant les yeux au ciel sa bande de pote qui visiblement les observait depuis un moment. Reportant ensuite son attention sur Sam, il l’écouta attentivement lui demander depuis quand avait-il quitté Poudlard.

« Deux ans… » commença-t-il.

Merlin, deux ans, déjà. Il se souvenait comme si c’était hier de ses longues soirées dans la salle commune en compagnie de ses amis, des matchs de Quidditch, des heures de colles passées avec Rusard à récurer les chaudrons d’Adamson, son ex-directrice de maison…

« Deux ans » reprit-il, « J’ai quitté Poudlard un an avant qu’on oblige les septième à redoubler, heureusement d’ailleurs, j’aurais pas tellement aimé refaire une septième année à Poudlard… Ben d’ailleurs, t’es en septième bis toi, non ? »

Attendant la réponse du jeune homme, Zacharias esquissa un léger sourire en reprenant une gorgée d’alcool et en plantant ses yeux dans ceux de Samaël. Cette soirée s’annonçait bien.
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël adressa un sourire beaucoup plus lumineux au jeune homme quand ce dernier lui annonça que sa présence lui faisait plaisir. Il n'avait pas osé croire que sa présence avait réellement été souhaité. Il pensait que peut-être l'invitation avait été donné juste comme ça, il n'avait même pas prévu de venir à la base. Mais Zacharias hantait les nuits du Poufsouffle.

*I've been alone with you
Inside my mind
And in my dreams I've kissed your lips
A thousand times
I sometimes see you
Passing outside my door
Hello !
Is it me you're looking for ?
*

Il ne savait pas s'il avait le droit d'espérer quelque chose, si Zach était intéressé par un gars comme lui. Il enchaina donc, il lui demanda quand il avait quitté l'école. Le réponse ne tarda pas trop, deux ans.

« J’ai quitté Poudlard un an avant qu’on oblige
les septième à redoubler, heureusement d’ailleurs, j’aurais pas
tellement aimé refaire une septième année à Poudlard… Ben d’ailleurs,
t’es en septième bis toi, non ? »


Samaël hocha la tête, avec un petit sourire.

"Oui, et j'avoue que ça ne me plait pas trop de devoir recommencer. J'aurais préféré commencer mes études de Médicomagie, enfin ça ne fait qu'un an de plus finalement."

Il plongea alors son regard dans celui du jeune homme, deux ans ce n'était pas énorme et puis ce garçon semblait en valoir la peine. Sam était sûr d'une chose, il aimait la lueur qu'il voyait dans les yeux de Zach, il aimait l'air sûr de lui qu'il arborait, il ne savait pas pourquoi son cœur s’emballait pour un simple sourire pour un simple clin d’œil. Peut-être que finalement, il savait ce qu'il ressentait, peut-être que finalement, poser ses lèvres sur celle de Zacharias ne serait pas une si mauvaise idée.

*I can see it in your eyes
I can see it in your smile
You're all I've ever wanted
And my arms are open wide
Because you know just what to say
And you know just what to do
And I want to tell you so much
I love you
*

Quelques mots qui semblaient si simple mais qui en réalité était très dur à prononcer, Samaël n'était en réalité pas sûr du tout de ce qu'il ressentait réellement. Était-ce de l'amour ou une simple attirance ? Parce que finalement, il ne le connaissait pas ce garçon.

*I long to see the sunlight in your hair
And tell you time and time again
How much I care
Sometimes I feel my heart will overflow
Hello !
I've just got to let you know
*

Il voulait voir le soleil briller sur eux, lui dire ce qu'il ressentait probablement, sentiment qui semblait grandir au fur et à mesure de la soirée. Sentiment incontrôlable qui gonflait en lui tel un grand soleil. Il voulait lui dire tout en ne sachant pas si son cœur était déjà pris.

*Because I wonder where you are
And I wonder what you do
Are you somewhere feeling lonely ?
Or is someone loving you ?
Tell me how to win your heart
For I haven't got a clue
But let start by saying I love you
*

Mais c'était peut-être encore un peu tôt pour le "je t'aime", mais fallait-il vraiment un commencement ? Bien sûr que oui, toute histoire avait un début, seulement la leur avait été bizarre, tout avait commencé par un baiser volé, un pari. Quelque chose d’impersonnel quand on y réfléchissait, ça semblait tellement irréaliste. Et pourtant, il était là en face d'un jeune homme qu'il connaissait à peine, il s'interrogeait encore une fois sur ses sentiments. Mais cette fois, ça semblait un poil plus clair dans sa tête.

*Hello !
Is it me you're looking for ?*


Mais Zacharias cherchait-il quelqu'un pour partager sa vie ? Était-il gay ? Tellement de questions et si peu de réponses, finalement partager son ressentit n'était peut-être pas une bonne idée. Oui mais, il ne voulait pas avoir de regret. Il ne voulait pas le laisser filer, il voulait savoir ce qu'il allait faire après, il voulait tout savoir de lui, il voulait que ses amis arrêtent de les fixer comme ça aussi. Qu'attendaient-ils ? Un autographe ? Samaël détourna le regard un instant, il n'aimait pas tous ces yeux fixés sur sa nuque alors qu'il se concentrait, il essayer de s'imaginer avec Zacharias au bord de la mer. Cette image lui plut, oui, il voulait ça pour eux.

*Because I wonder where you are
And I wonder what you do
Are you somewhere feeling lonely ?
Or is someone loving you ?
Tell me how to win your heart
For I haven't got a clue
But let start by saying I love you
*

Il savait ce qu'il voulait, il n'y avait plus qu'à lancer le début de cette histoire. Un "je t'aime" semblait de trop, mais, ça, serait parfais pour commencer. Samaël s'avança lentement de Zacharias et déposa délicatement ses lèvres sur les siennes.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard.


Et voilà, le silence s’installait. Pas spécialement un silence gêné, mais il s’installait. Après que Zach eu lancé un sifflement admiratif lorsque le Poufsouffle avait déclaré vouloir faire des études de médicomagie, les paroles avait cessé. Les deux jeunes hommes avaient arrêté de parler, se contentant de se fixer, visiblement tous les deux songeurs. Et si Zacharias ne savait absolument pas ce que pouvait bien penser Samaël, son cerveau à lui, tournait à plein régime.

Déjà, il y avait les questions qui revenaient régulièrement dans son esprit depuis le début de la conversation : était-il attiré par lui ? Etait-il intéressé par les hommes ? Visiblement, la réponse était « oui » à la dernière interrogation. Il l’avait bien embrassé, aux Trois Balais, alors qu’il ne l’avait même pas approché. Il était bien venu le retrouver, dans le bar, alors qu’il devait tout de même se douter de ses intentions. Alors oui, définitivement, Samaël devait être attiré par les hommes. Au moins un peu ? De toute façon, c’était ce que Zach se plaisait à croire.

Soutenant le regard du Poufsouffle qui venait de planter ses yeux dans les siens, l’étudiant esquissa un sourire en coin, tout en continuant de réfléchir. Reprenons les choses depuis le début. Une jeune fille venait le trouver dans un bar pour lui demander un étrange service. Juste après, un garçon – avec une physique absolument pas désagréable du tout – l’embrassait. Il lui laissait l’adresse d’un bar dans lequel le trouver, et quelques semaines plus tard, le même garçon débarquait.
Jusqu’à là, tout allait bien. La conversation était tranquille – salutations d’usages, tentatives d’en savoir plus sur l’autre, discussion sur l’avenir – et puis le silence. Alors voilà, comme deux imbéciles, ils se fixaient, sans prononcer la moindre phrase, le moindre mot. Le silence donc, et les questions qui allaient avec.

Les questions ne dérangeaient pas vraiment l’ex-Serpentard, mais plutôt les réponses qu’il ne trouvait pas. Zacharias aimait trouver les réponses, il se plaisait régulièrement à se dire qu’il savait, qu’il comprenait ce qui l’entourait, sans pour autant avoir la science infuse. Et, alors que ses lèvres s’étiraient en un sourire et qu’il allait prendre la parole, il vit Samaël avancer vers lui, et poser ses lèvres sur les siennes.

Il pouvait clairement imaginer Lily, enfonçant ses coudes dans les estomacs de ses amis pour qu’ils évitent de faire quelque chose de stupide – crier comme des gosses de dix ans, par exemple – et, c’est tout sourire qu’il passa une main derrière la nuque de Samaël pour approfondir le baiser.

Reculant doucement pour y mettre fin, Zacharias resta tout de même proche du visage du Poufsouffle, le sourire aux lèvres. Attrapant sa main dans la sienne, il la serra doucement, avant de déclarer, non sans un clin d’œil :

« Tu viens de m’embrasser pour la deuxième fois par surprise… Je crois que je vais prendre l’habitude, à force… »
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Le cœur de Samaël s'emballa lorsque Zacharias passa l'une de ses mains derrière sa nuque pour approfondir le baiser. Cette fois-ci, on lui rendait son baiser, c'était quand même plus agréable qu'un baiser volé lors d'un pari. C'était même beaucoup plus agréable de se faire embrasser. Zach recula doucement pour mettre fin à leur étreinte, il resta cependant proche de lui et le sourire aux lèvres, attrapa l'une de ses mains dans la sienne et la serra doucement.

Sam fit un petit sourire timide au jeune homme alors qu'il lui déclarait avec un clin d’œil,

« Tu viens de m’embrasser pour la deuxième fois par surprise… Je crois que je vais prendre l’habitude, à force… »

Le Poufsouffle rougit légèrement, avant de sourire franchement à l'ex-Serpentard.

"Il faut dire que tu as les lèvres douces... Et moi, je crois que je ne me lacerais pas."

Samaël fit un dernier sourire à Zach avant de tourner légèrement la tête vers les amis du jeune homme qui les observaient, il leur fit un léger sourire avant de reporter son attention sur le jeune homme qui, il l'espérait, accepterait de passer un peu de temps avec lui dans les semaines à venir.

Il était d'ailleurs peut-être temps de lui expliquer pourquoi il l'avait embrassé dans aux Trois balais la dernière fois, quoique peut-être pas.
Enfin peut-être que si. Enfin la raison était un peu débile en fait mais Zacharias avait le droit de savoir pourquoi, il s'était fait embrasser comme ça sans raison. Rougissant un peu, il attrapa son verre de sa main libre et but une gorgée de Whisky. En fait, il attendrait que Zach lui pose la question. Ce serait mieux, après tout il n'était pas à Gryffondor, rien ne l'obligeait à être courageux. Finalement, il se dit qu'il serait plus intéressant d'apprendre à connaitre un peu mieux son interlocuteur, parce que c'était bien joli de l'embrasser, mais il ne le connaissait pas vraiment en fait. Il plongea son regard dans dans celui du jeune homme et déclara en souriant.

"Bon passons aux choses sérieuses. Parles moi de toi, que fais-tu dans la vie ? qu'aimes-tu ? que détestes-tu ?"

Samaël avait parfaitement conscience que ses questions pouvaient faire l'effet d'un interrogatoire mais il était sincèrement intéressé par les réponses que pourrait lui apporter Zacharias. Il tourna une nouvelle fois la tête vers les amis du jeune homme qui continuaient de les fixer, c'était assez agaçant quand même, il n'aimait pas trop qu'on le fixe de la sorte. Et il avait la nette impression d'être examiné sous toutes les coutures.

"Tu me présentes tes amis ? Je suis sûr qu'ils se posent beaucoup de questions."

Sam lança un petit sourire au jeune homme afin de le faire céder, lui aussi voulait se faire une idée du genre de personne qu'étaient les amis de Zach, ils avaient l'air de l'avoir longuement observé, il voulait maintenant savoir ce qui avait découlé de cette observation. S'ils n'avaient pas aimé ce qu'ils avaient vu, ils seraient certainement froid avec lui et tenteraient peut-être de le déstabiliser. Il espérait qu'ils ne l'avaient pas jugé trop vite et qu'ils prendraient le temps de le laisser se présenter.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard.


Après que Zacharias ait déclara qu’il allait finir par s’habituer aux baisers de Samaël, ce dernier lui répondit en souriant franchement qu’il ne se lasserait pas. Lui non plus, d’ailleurs, n’était pas prêt de se lasser. Pas qu’il vienne de décider d’un moment à un autre que le Poufsouffle était l’amour de sa vie, mais il trouver ce jeune très sympathique et ma foi, fort charmant.

Ce dernier le déclara alors qu’il était temps de passer aux choses sérieuses, et commença à lui poser des questions sur ce qu’il faisait, ce qu’il aimait, ce qu’il détestait. Parce que certes, au-delà des deux baisers qu’ils avaient échangés, ils ne connaissaient absolument rien l’un de l’autre. Il commença à réfléchir à la question… Qu’aimait-il sincèrement ? Que détestait-il véritablement ? Beaucoup de choses, en soit. Zacharias était un peu extrême, il faut dire.

« J’étudie les sortilèges, et je suis une formation pour devenir briseur de sorts. » débuta-t-il en prenant soin de réfléchir à ses futurs réponses.

« J’aime… Hum… Pas mal de chose, en réalité. Mes potes, Lily, ma petite sœur, ce bar, les soirées, les réponses aux questions, déconner… Et… Ah oui, me faire embrasser par un certain garçon aux Trois Balais. » conclut-il avait un clin d’œil.

« Et ce que je déteste… Les homophobes, évidemment, mes grands-parents donc, deux ou trois connards que j’ai croisé un jour dans ma vie, me prendre trop la tête, passer des heures enfermer seul dans mon minuscule appartement, et euh… Ah ouais, je déteste le chocolat. Oui oui, je sais, on m’a toujours dit que c’était bizarre. Et toi ? »

Il jeta rapidement un regard à ses amis, qui continuaient à les fixer, et leur adressa un regard noir tandis que Lily tentait par tous les moyens – coups de sac, notamment – de détourner leur attention.

"Tu me présentes tes amis ? Je suis sûr qu'ils se posent beaucoup de questions."

Devant que le sourire que lui adressait Samaël, l’ex-Serpentard esquissa un sourire amusé et effleura ses lèvres, murmurant un « ok ». Il se leva, et aida le Poufsouffle à faire de même, puis se dirigea vers son groupe d’ami. Sa meilleure amie lui adressa un regard encourageant, et il commença :

« Alors, Lily, ma meilleure amie. Ensuite à gauche, Dean, Alex, Thomas, Michael et celui avec le verre de Whisky, son dixième peut-être, c’est Martin. »

« N’importe quoi. » répliqua ce dernier.

« Ouais, bref, les gars, j’vous présente Samaël. »

« S'lut... Content de rencontrer le futur mec de Zach. Bah quoi ! On a tous vu que vous ne faisiez pas que parler balais. » ricana Michael.

« Ta… » commença Zach avant d’être coupée par Lily :

« Ta gueule, Mick. Va donc te trouver une énième poufiasse au lieu de nous faire chier avec ton humour naze. Enchantée, Samaël. » termina-t-elle avec un sourire.

Entourant la jeune femme d’un regard protecteur, Zach la bénit silencieusement. Il adressa un regard désolé au Poufsouffle. Ses potes étaient vraiment lourds, parfois.
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias lui dit alors qu'il étudiait les sortilèges et qu'il suivait une formation de briseur de sorts, Sam laissa échapper un sifflement impressionné. Le jeune homme entreprit alors de lui énumérer ce qu'il aimait et ce qu'il détestait.

« J’aime… Hum… Pas mal de chose, en réalité. Mes potes, Lily, ma petite sœur, ce bar, les soirées, les réponses aux questions, déconner… Et… Ah oui, me faire embrasser par un certain garçon aux Trois Balais. »

Cette dernière phrase tira un sourire à Samaël, alors que Zach continuait sur ce qu'il n'aimait pas.

« Et ce que je déteste… Les homophobes, évidemment, mes grands-parents donc, deux ou trois connards que j’ai croisé un jour dans ma vie, me prendre trop la tête, passer des heures enfermer seul dans mon minuscule appartement, et euh… Ah ouais, je déteste le chocolat. Oui oui, je sais, on m’a toujours dit que c’était bizarre. Et toi ? »

Le Poufsouffle fit mine de réfléchir avant de répondre. C'était un peu triste quand même que ces grands parents n'acceptent pas son homosexualité, dans son cas, il n'en avait encore parlé à personne, sauf à Juliet qui l'avait d'ailleurs très bien pris. Il espérait que les autres sauraient se montrer aussi ouverts. Et il espérait surtout qu'Aby le prendrait bien. Il ne voulait pas de tensions entre eux.

"Alors moi, j'aime euh... Les Poufsouffles, le Quidditch, ma batte et mon balais, Juliet, la fille que tu as rencontré aux Trois Balais, mes deux dernières grandes sœurs, maintenant j'aime ce bar et j'aime aussi beaucoup embrasser un certain jeune homme rencontré aux Trois Balais." le sourire de Sam s'agrandit alors qu'il finissait sa phrase.

"Et je n'aime pas les problèmes, mes deux premières grandes sœurs, me faire transformer en canard pendant les soirées mousses, donc du coup, j'aime pas manger du canard. Ça a un effet assez traumatisant, je dois dire mais on ne voit plus les canards de la même manière après. Euh sinon, j'aime pas les épinards et le chou fleur."

Le jeune homme but une gorgée de Whisky avant de demander à son probable futur petit ami de lui présenter ses amis qui les observaient depuis le début de la soirée. Zach effleura ses lèvres avant de murmurer "ok", Sam esquissa un sourire victorieux alors que son Monsieur Mignon se levait de sa chaise et l'aidait à faire de même. Ils se dirigèrent vers le petit groupe qui s'était formé, alors que Zacharias faisait les présentations.

« Alors, Lily, ma meilleure amie. Ensuite à gauche, Dean, Alex, Thomas, Michael et celui avec le verre de Whisky, son dixième peut-être, c’est Martin. "

Le dit Martin démentit les propos de son ami, ce qui déclencha un léger rire chez Samaël, son rire fut cependant accentué quand le dénommé Michael déclara « S'lut... Content de rencontrer le futur mec de Zach. Bah quoi ! On a tous vu que vous ne faisiez pas que parler balais. »

Zach parut légèrement vexé puisqu'il commença à parler mais il faut vite coupé par celle qui semblait être Lily, aux regards qu'ils s'échangeaient, ils semblaient très proche.

« Ta gueule, Mick. Va donc te trouver une énième poufiasse au lieu de nous faire chier avec ton humour naze. Enchantée, Samaël. » termina-t-elle avec un sourire.

Sam lui rendit son sourire, alors que Zacharias lui lançait un regard d'excuse pour ses amis, le Poufsouffle serra légèrement la main du jeune homme dans la sienne et entreprit de saluer ses amis à son tour.

"Salut, heureux de vous rencontrer aussi."




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard.


Si Zacharias aimait véritablement une chose dans sa vie, c’était bien ses amis. Lily, évidemment. Et puis tout le reste de la bande, Martin, Michael, Dean, Alex, Thomas. Il les aimait vraiment. Même si, pour une question de virilité, il évitait de trop s’épancher en déclarer d’amour avec ses potes, il ne fallait tout de même pas pousser le bouchon trop loin. Il savait bien qu’il pouvait leur parler de tout. Certes, lorsqu’il devait se confier, il avait tendance à se tourner vers la jeune femme du groupe, mais il était conscient que même s’il allait voir Dean, ou Mick, ils ne le jugeraient pas. C’était d’ailleurs sur ce principe que la bande s’était constituée. Ne jamais juger. Il était gay, Mick avait une tendance à finir ses soirées chez des jeunes femmes sans savoir comment il était arrivé là, Martin avait un léger penchant pour l’alcool… Mais ils avaient chacun une place, dans ce groupe. Dean était l’optimiste, celui qui voyait de l’espoir dans les moments les plus noirs, Alex celui qui forçait les autres à bouger, au lieu de végéter devant un bouquin en faisant semblant de réviser, Thomas était le raisonnable, Lily la « maman » du groupe… Bref, tout ça pour dire que dans ce groupe, il se sentait véritablement à sa place.

Le seul problème, avec ses amis, excepté Lily, que Morgane la bénisse, était qu’ils ne savaient pas se tenir. Et si ça ne dérangeait pas Zacharias en temps normal – après tout, il ne savait pas réellement se tenir non plus – il aurait préféré évité ce moment embarrassant qu’il sentait venir où Mick – bien que ça puisse être Dean ou Alex – commencerait à faire des commentaires graveleux. Lançant un regard d’avertissement à ses amis alors que ces derniers levaient les yeux au ciel, feignant l’innocence, Lily se tourna vers lui et commença :

« Dîtes, ça vous dérange d’aller chercher autre chose à boire ? Zach, prend un truc sans alcool pour Martin, ce sera pas plus mal, je pense. »

Se gardant bien de lui dire qu’ils n’avaient qu’à se retourner pour appeler le barman, Zach lui adressa un sourire reconnaissant, tandis que sa meilleure amie se tournait vers le reste du groupe, les poings sur les hanches. Attrapant la main de Samaël non sans esquisser un sourire amusé, l’ex-Serpentard le guida vers le barman.

« Désolé, mais là, il fallait qu’on s’éloigne. Excuse-les, ils sont vraiment cools, juste… Disons qu’ils sont un peu lourds, parfois. Souvent même. » déclara-t-il avant de s’adresser au barman : « Hum… Six whiskys, et… Une bièraubeurre. »

Le barman lui lança un regard interrogateur auquel Zach répondit par le soupir faussement fataliste.

« Pour Martin, la bièraubeurre. Lily a décrété qu’il fallait qu’il arrête de boire pour ce soir. »

Après lui avoir lancé un sourire amusé, le barman s’attela à la préparation des commandes. Zach lança un regard vers Samaël avant de se justifier.

« Lily a un côté maternelle. Bon, ça paraît étrange, mais en réalité c’est un peu elle qui s’occupe de nous. J’aurais été viré depuis bien longtemps sans elle, je pense. »

Après avoir réceptionné les commandes, le jeune homme adressa un sourire au Poufsouffle et demanda :

« On y retourne ? “

Embrassant une dernière fois Samaël, Zacharias se remit en marche vers le groupe. Il fit passer le plateau à sa meilleure amie qui se chargea de faire la distribution, fourrant sans ménagement la bièraubeurre dans les mains de Martin, qui lui lança un regard noir et résigné.

Retenant un rire, le jeune homme jeta un coup d’œil à Samaël. Eh bien, que les questions commencent.
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Les amis de Zacharias étaient vraiment sympa, voilà les seules pensées de Samaël alors qu'il vidait son verre. Ils étaient vraiment drôles et on voyait une complicité entre eux. C'était mignon. Un léger sourire étira les lèvres de Sam lorsque les garçons commencèrent à faire quelques commentaires graveleux.

Le Poufsouffle n'eut cependant pas le plaisir d'en entendre plus, puisque que Lily l'envoya chercher à boire avec Zach. Ce dernier lui attrapa la main et l'entraina vers le bar un sourire d'excuse sur les lèvres.

« Désolé, mais là, il fallait qu’on s’éloigne.
Excuse-les, ils sont vraiment cools, juste… Disons qu’ils sont un peu
lourds, parfois. Souvent même. »
déclara-t-il avant de s’adresser au barman

"Moi, je les trouve cool. Ils sont marrant. Je les aime bien."

Samaël fit un petit sourire en coin au jeune homme alors qu'il passait commande, suivant les instruction de Lily, Zacharias commanda six Whisky-pur-feu et une bièraubeurre puis se tourna vers lui.

« Lily a un côté maternelle. Bon, ça paraît
étrange, mais en réalité c’est un peu elle qui s’occupe de nous.
J’aurais été viré depuis bien longtemps sans elle, je pense. »


Sam était heureux pour le jeune homme qu'il ait quelqu'un à qui se confier et qui, parfois, pouvait le recadrer un peu. Tout le monde avait besoin d'une personne comme ça, d'un ami qui serait là quoiqu'il arrive. Le Poufsouffle sourit à Zach ne sachant pas quoi dire sur la confidence de son probable futur amant, il était néanmoins très touché qu'il lui parle de ce qu'il ressentait, lui même ne se sentait pas encore suffisamment en confiance pour parler de son amitié avec Juliet et la façon dont il la voyait. Il se sentait bien avec Juliet, il pouvait être lui même, c'était grâce à elle s'il s'acceptait tel qu'il était, mais, il voulait garder ça secret encore un peu, il ne se sentait pas prêt à partager ses impressions sur Juliet. Peut-être était-ce de l'égoïsme ou de la peur, peur d'être jugé, peur d'être ridiculisé parce qu'il arrivait enfin à s'accepter mais avec ses sentiments dévoilés, peut-être qu'il redeviendrait le Samaël pleurnichard qui avait peur de tout et qui se sentait coupable de tout. Et il ne voulait plus être ce Samaël là.

Zacharias se saisit des commandes lorsqu'elles furent prêtes et l'embrassa avant de retourner auprès de ses amis, Sam suivit le mouvement et regarda en silence la distribution des boissons, il remercia d'un sourire le jeune homme lorsqu'il lui tendit un verre. Remarquant l'air outragé de Martin, le sourire du Poufsouffle s'agrandit légèrement.

"Ça fait longtemps que vous vous connaissez ?"




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard.


Finalement, contre toute attente, la soirée ne se passait pas si mal que ça. A part les commentaires suspects de Michael, tout se déroulait bien. Martin louchait sur les verres des autres, sa biérauberre vide dans les mains, Lily lui lançait des regards noirs digne d’une maman qui voudrait faire comprendre à son enfant de faire attention à ce qu’il faisait sinon elle se fâcherait, Dean racontait une énième mauvaise blague, Alex semblait avoir envie d’aller voir un groupe de jeunes filles qui papotaient plus loin… Bref, une soirée des plus normales…

Enfin, quasiment des plus normales. En effet, dans des soirées dîtes « normales » Zach n’était pas accompagné et encore moins par son futur potentiel petit ami. Merlin, depuis combien de temps il n’en avait pas eu un, de petit ami ? Bien longtemps. Il avait surtout collectionné les coups d’un soir pendant plus d’un an. Souriant à Samaël, il lui prit la main, sous le regard bienveillant de sa meilleure amie.

"Ça fait longtemps que vous vous connaissez ?"

Souriant à ses potes, Zach fit mine de réfléchir, avant de répondre :

« Hum, ouaip. Je connais Lily depuis ma quatrième année à Poudlard, elle était à Serdaigle. Dean et Alex étaient dans mon dortoir à Serpentard. En fait, on fait tous partis de la même promotion. Donc on se connaît depuis assez longtemps oui. »

Cependant, ils avaient apprit à faire tous connaissance en première année d’études supérieures, lorsqu’ils s’étaient tous retrouvés devant la salle de leur premier cours.

« T’es en dernière année à Poufsouffle c’est ça ? » demanda alors Thomas. « J’y étais aussi. »

Se tournant vers Samaël, Zacharias déclara alors :

« En fait, Lily était à Serdaigle, Thomas à Poufsouffle, Dean, Alex et moi à Serpentard, Martin et Mick à Gryffondor. »

« Joli récapitulatif » ricana Michael avant d’ajouter : « Michael Scheldrake, ex-Gryffondor, tombeur de ces dames. » se présenta-t-il.

« N’importe quoi, Mike. » déclara Lily « Prétentieux va ! »

« Et bien le prétentieux vous laisse un court instant, il s’en va voir des demoiselles en détresses. »

Joignant le geste à la parole, il sauta de son tabouret pour se diriger vers quelques filles, une blonde, deux brunes, une rousse. Dean jeta un regard à Zacharias avant de lui tendre la main, paume vers le ciel et de prendre la parole :

« Dix Gallions qu’il finit la soirée chez la blonde. »

« J’ai pas Dix… »

« Dix Gallions qu’il termine chez la blonde. »

Soupirant, il tapa dans la main de son ami :

« Dix Gallions qu’il finit la soirée avec la rousse. »

Il adressa un nouveau sourire à Sam, tandis que Lily après avoir levé les yeux au ciel, lui demandait :

« Et sinon Sam, tu nous racontes un peu ta vie ? »
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
« Hum, ouaip. Je connais Lily depuis ma quatrième année à Poudlard, elle était à Serdaigle. Dean et Alex étaient dans mon dortoir à Serpentard. En fait, on fait tous partis de la même promotion. Donc on se connaît depuis assez longtemps oui. »

Samaël hocha la tête, ça semblait logique qu'il se connaisse depuis Poudlard, tous les sorciers de Grande Bretagne ou presque avaient fait leurs études à Poudlard. Mais on ne créait pas forcément de lien avec tout le monde aux mêmes moments. Par exemple n'avait vraiment des amis que depuis qu'il était sorti avec Olivia, c'était triste mais c'est comme ça.

« T’es en dernière année à Poufsouffle c’est ça ? » demanda alors Thomas. « J’y étais aussi. »

"Ouep, je suis en dernière année à Poufsouffle, normalement, je devrais même plus être à l'école mais comme nos ASPICs ont brulés, on est obligé de les recommencer donc une huitième année."

Sam haussa les épaules fatalistes, alors que Zach lui faisait un petit récapitulatif des maisons qu'ils avaient respectivement occupé. Lily à Serdaigle, Zach, Dean et Alex à Serpentard, Thomas à Poufsouffle et Mick et Martin à Gryffondor. Le jeune homme fut surpris de l'homogénéité du groupe, quoiqu'en réfléchissant bien, le petit groupe qui s'était réunis cet été à Londres, était également relativement homogène. Ce qui montrait qu'entre maison, il n'y avait pas vraiment de rivalité.

Mickael se présenta alors comme un tombeur de ses dames, ce qui le fit rire, surtout lorsque Lily rétorqua que c'était n'importe quoi. Mick se dirigea alors vers un groupe de fille, Dean lança alors un pari, qui hésita à le tenir mais il se laissa néanmoins convaincre, ce qui fit sourire Sam un peu plus.

« Et sinon Sam, tu nous racontes un peu ta vie ? »

Le sourire de Samaël s'effaça légèrement, il avait posé des questions sur eux, c'était logique qu'il lui en pose à leur tour. Mais, il ne savait pas vraiment quoi dire.

"Euh, y a pas grand chose à dire de moi en fait. Je suis batteur dans l'équipe de Quidditch des Poufsouffles. Euh, j'aimerais bien devenir Médicomage et puis, je crois bien que c'est tout."

Sam finit son verre un peu gêné, il n'aimait pas trop que l'attention soit tourné vers lui, il ne savait jamais quoi dire à ce genre de question parce que s'il commençait à dire qu'il habitait chez sa sœur, il serait obligé d'expliquer que ses parents étaient morts et franchement, y avait pas pire pour jeter un froid pendant une soirée.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1085

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias Johanson, 20 ans, ex-Serpentard.

Alors que Samaël expliquait à Lily qu’il voulait devenir Médicomage, les amis de Zacharias lâchèrent quelques sifflements admiratifs. Il y avait de quoi, en soit. Tous savaient que la Médicomagie était une filière difficile, que beaucoup tentaient mais que peu réussissaient. Dean avait voulu essayer de l’intégrer, mais s’était fait recalé au concours. Il s’était ensuite dirigé vers les sortilèges, et commençait à se dire que rater l’épreuve d’entrer pour l’école de Médicomagie avait été finalement une chance. Il n’aurait pas tenu un an. La majorité d’entre eux commençaient d’ailleurs à savoir vers quoi ils souhaitent s’orienter, pour leurs futures carrières. Plusieurs voulaient devenir briseur de sorts, quelques uns avaient envie de continuer dans la recherche…

« Médicomage ? Joli ! Accroche toi hein, parce que le travail qu’on te donne là-bas… » déclara Dean.

Il ouvrit grand les yeux et secoua la tête pour démontrer son immensité avant de ricaner.

« M’enfin c’est surmontable hein. » termina-t-il en haussant les épaules.

Hochant la tête, Zach s’apprêtait à prendre la parole, lorsqu’il fut devancé par la jeune femme du groupe :

« Evidemment que c’est surmontable ! » renchérit Lily, « Sinon ils viendraient d’où les Médicomages qu’on a aujourd’hui ? » conclut-elle avec un sourire entendu.

Lui jetant un regard affectueux, Zacharias remercia intérieurement sa meilleure amie d’exister. Remerciement qui s’accentua encore lorsqu’elle reprit la parole :

« Bon, on vous laisse, je crois qu’on va aller faire un tour dehors… Histoire que Martin vomisse ce qu’il a ingurgité… »

« Bordel Lily, arrête. » répliqua mollement ce dernier, « Je tiens bien l’alcool. Et je n’ai pas envie de vomir, lâche moi un peu avec ça. »

A peine offusquée par les paroles de son ami, la jeune femme les balaya d’un geste de la main en levant les yeux au ciel.

« Viens, abruti, t’as vu comme t’es pâle ? Tu vas au moins prendre l’air. Vous venez ? » fit-elle à l’attention de Thomas, Dean et Alex qui acquiescèrent. « On revient ! » lança-t-elle aux deux jeunes hommes en saisissant Martin par le bras et en se mettant en marche.

Etouffant un rire, Zacharias les regarda s’en aller, avant de se tourner vers Samaël.

« Alors ça, c’est du Lily dans toute sa splendeur. » expliqua-t-il en riant. « Elle voulait nous laisser seuls. » ajouta-t-il simplement en entraînant le Poufsouffle vers la petite table où ils étaient assis auparavant. Après l’avoir embrassé, il se recula légèrement, le dévisagea, et souffla :

« Alors ? »

Alors quoi ?
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Tandis qu'il expliquait qu'il souhaitait devenir Médicomage, les amis de Zacharias sifflèrent d'admiration alors que Dean faisait remarquer qu'il allait devoir s'accrocher parce qu'il y avait du travail. Samaël esquissa un petit sourire et déclara.

"En bon Poufsouffle, le travail ne me fait pas peur. Et puis sans vouloir me vanter, je suis plutôt bon."

Ses paroles allaient peut-être paraître un peu prétentieuses mais il était réellement travailleur et il avait décidé de mettre toutes les chances de son côté pour réussir. Le petit Samaël avait disparu pour laisser place à un Samaël plus sûr de lui. Et il fallait avouer ce qui était vrai, il avait d'excellent résultats, il avait déjà appris quelques sorts de soins majeurs. Il était certain de pouvoir s'en sortir. Alors ça ne servait à rien de faire le faux modeste juste pour faire plaisir.

Lily affirma alors que ces études étaient bien évidemment surmontable puisque sinon il n'y aurait pas de Médicomage en Angleterre. Puis, elle annonça qu'elle avait besoin d'air et obligea tout le monde à sortir avec elle. Sam esquissa un sourire amusé alors que Zach semblait étouffer un rire.

« Alors ça, c’est du Lily dans toute sa splendeur. » expliqua-t-il en riant. « Elle voulait nous laisser seuls. »

Sam mêla son rire à celui du jeune homme et déclara d'un air taquin.

"Lily est très subtile, je n'avais rien remarqué."

Zacharias l'entraina alors vers leur table et l'embrassa, Samaël se fit la réflexion qu'il ne s'en lasserait jamais et qu'une partie de lui en voulait plus. Donc lorsque que Zach lui souffla "Alors ?" le Poufsouffle profita du moment pour embrasser à nouveau le jeune homme et murmura à son oreille,

"Et si on allait prendre l'air ? J'aimerais beaucoup que tu me montres l'endroit où tu vis", ajouta le jeune homme un air mutin sur le visage.

Zacharias hocha la tête, un sourire aux lèvres et les deux jeunes hommes sortirent du bar pour rejoindre le petit appartement de l'ex-Serpentard. Samaël se fit ensuite la réflexion qu'il avait passé l'une des meilleures soirées de sa vie et lorsqu'il rentra chez lui le lendemain, il décida d'appeler son nouveau compagnon à quatre pattes Creepy. Pour ne jamais oublier ce moment magique qu'il avait passé avec Zacharias.


[Fin du Rp]




Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

The Creepy [Mr Mignon - Samaël]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'effet pas mignon [pv Alucard]
» Le carton du petit chat mignon
» Emy, le plus mignon des p'tits lézards eh ouais !
» Lisha le mignon petit chat ? Oui...Oui on peut dire ça... [Fini ~]
» C'est gluant, c'est mignon, c'est bon, c'est de la marmelade quoi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-