AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Humeur massacrante & élève bagarreur [William]

MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1253

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Métamorphomage le Mer 5 Déc 2012 - 22:02, édité 1 fois


Nom : Jayden Valentyne
Âge : 17 ans

Description physique : cheveux mi-longs, blonds, yeux bleus, se passe généralement d'uniforme au profit de vêtements moldus sombre qui dévoilent les tatouages de ses bras (les deux sont marqués de signes tribaux et le droit a de surcroit, une sorte de ronce repassant par dessus le premier tatouage et remontant jusqu'en dessous de son t-shirt) ainsi que les quelques cicatrices apparentes qu'il s'est fait en se bagarrant.


16 décembre 2006 ~ 14h


Jayden arpentait les couloirs en direction du bureau du concierge. Comme toujours, ce dernier allait être très enchanté de le voir et lui faire la morale. Joyeux moment en perspective ! Cela allait être d'autant plus réjouissant que Silverster semblait être d'une humeur exécrable plus les jours passaient. Encore un qui aurait mieux fait de se détendre et de s'amuser un peu au lieu de tourner autour de l'infirmière coincée.
Les fêtes approchaient ce qui rendait également le jeune homme de mauvaise humeur : le retour à la maison allait être d'un ennui prodigieux. Retrouver ses frères faisait tout sauf l'enchanter. Seul la présence et la compagnie de sa toute jeune soeur, s'il avait une chance de l'approcher avec cette peau de vache qu'était sa mère, Lilybeen, adoucissait cette dure période et le convainquait de rentrer au manoir. Pas qu'il se sente à sa place dans le monde sorcier, que du contraire, mais il ne pouvait pas supporter sa famille. Si ça tombe, Silverster était un peu pareil...

* Ouaip non, oublie. Willy est juste un frustré tournant autour de sa Rachelle-chérie *

Trainant des pieds, le jeune homme sortit une cigarette de sa poche et l'alluma. Tout ça s'était de la faute de ce crétin d'Harris ! Pourquoi avait-il encore fallu qu'il vienne lui casser les oreilles ? N'avait-il pas vu qu'il était crevé non ? Après le repas, Jayden s'était forcé à assister au cours du professeur plus pour éviter d'avoir à s'exiler dans le parc où Crapule, le chat décharné qui lui tournait autour et lui faisait les yeux doux en quête de quelques restes qu'il aurait chiper, venait généralement le rejoindre que par envie. Il faut dire qu'avec le mois de décembre était arrivée les chutes de neige mais également celle du thermomètre. Si au départ, il avait préféré l'extérieur, le jeune homme avait rapidement changé d'avis. Passé quelques heures dehors, d'accord... Y rester toute la journée, c'était une autre paire de manche. Pas qu'il soit frileux ou précieux... Que du contraire et les cicatrices qui le marquaient pouvaient en témoigner. Non... A l'extérieur, il se devait également de ruser pour éviter Londubat notamment. Ce dernier avait la fâcheuse manie de tenter de jouer sur la corde sociale avec lui... ce qui avait pour effet de l'énerver prodigieusement. Aussi avait-il choisi de se rendre chez Harris, en cours de sortilège. Globalement, les sortilèges, Jay' gérait tout comme en défense contre les forces du mal. Depuis qu'il avait découvert qu'il était un sorcier, il n'avait eu de cesse de s'entrainer pour pouvoir avoir un meilleur niveau que les autres. Un peu comme quand il était enfant et qu'il avait du se débrouiller jusqu'à ce qu'il ait des profs pour lui enseigner divers sports de combat lui permettant d'écraser ses anciens bourreaux. Loin de montrer ses talents devant les professeurs de ses deux matières, il les avait soigneusement caché, se faisant passé ,avec un soin et une attention toute particulière, pour un chahuteur, bagarreur de surcroit. Pour les autres matières, c'était loin d'être aussi difficile puisqu'il lui suffisait de ne pas faire attention à ce qu'il faisait déclenchant parfois des accidents pour le moins navrant comme en potion où sa mixture avait failli éclater au visage de son coéquipier du jour (à moins que ce ne soit une coéquipière ? ) si Adamson n'était pas intervenue...
En manque de sommeil, le jeune homme avait pris la décision de comater tranquillement durant le cours de l'ancien Serdaigle. Du moins jusqu'à ce que celui-ci ne le voit affalé sur son banc, sa tête posée sur ses bras croisés. Une demi-heure... Il avait tenu une demi-heure avant d'être mis à la porte de la classe avec une retenue jusqu'à la fin de la journée auprès du concierge. Blasé, il avait pris son sac avec nonchalance avant de sortir en décoiffant davantage ses cheveux blonds emmêlés que cet efféminé de Lloyd dont il faisait semblant d'avoir oublié le nom, avait vivement critiqué.

Arrivant devant la porte du bureau de Silverster, Jay' jeta un oeil à sa tenue: débraillé, une cigarette aux lèvres, sa toison en bataille... C'est le concierge qui allait être ravi.
Ne prenant pas la peine de toquer, le jeune homme entra à l'intérieur où se trouvait déjà l'occupant des lieux.

- " Salut, Willy.", lança-t-il de son ton le plus nonchalent qu'il adoptait toujours avec ses enseignants, " Cette fois, je n'y suis pour rien. Edmund m'a dit que je te manquais. Je n'ai pas pu résister à venir te tenir compagnie. "

S'asseyant sur la chaise placée devant le bureau du concierge, il plia l'une de ses longues jambes et appuya son menton dessus tout en expulsant un nuage de fumée.
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William arpentait les couloirs déserts du château, il aurait nettement préféré s'enfermer dans sa chambre et ne plus en sortir. Tout semblait contre lui, une immense vague de lassitude l'avait enveloppé. Comme tous les ans à la même époque, il ressentait cette culpabilité, plongé dans ses études, il avait délaissé sa mère alors qu'il aurait dû être près d'elle, alors que deux mois plus tard, elle le quittait pour toujours. Tous les ans avant Noël, la même tristesse, la même colère. Mais cette année, il ne pouvait pas s'enfermer dans son appartement, tout casser, tout réparer et s'affaler sur son lit comme une vieille loque. Ce rajoutait à ça, le fait que Josh sortait bientôt de prison, le fait que Whitaker avait découvert qu'il y avait quelque chose entre Rachelle et lui. Le cas Josh lui faisait peur parce qu'il ne savait pas ce qu'il allait découvrir, le Josh d'avant légèrement changé ou une loque humaine ? Le cas Whitaker était plus délicat, il n'avait pas envie que tout Poudlard sache qu'il en pinçait pour l'infirmière ça faisait très cliché, l'infirmière et le concierge, de quoi faire jaser dans les chaumières.

Tout ce mélange d'émotions s'accumulait et se ressentait, il ne pouvait pas détruire tous les objets qui lui passait sous la main comme il voulait, il fallait qu'il évacue d'une autre manière. Ce qui expliquait sa mauvaise humeur permanente, son irritabilité qu'il ne savait absolument pas gérer et qu'il n'avait pas non plus envie de canaliser. Si les gamins n'étaient pas heureux de ce changement d'humeur et ben c'était pareil, de toute façon, il leur demandait pas leur avis.

Alors qu'il débouchait dans le hall d'entrée, il aperçut Samaël Smith rentrer discrètement, le balai sous le bras et répandant de la boue partout. William tel un Dérébusor bis se mit alors à vociférer.

"SMITH, C'EST QUOI CE TAS DE BOUE A VOS PIEDS ? VOUS CROYEZ QUE J'AI UNE TÊTE DE SERPILLÈRE ? VOUS CROYEZ QUE J'AI QUE CA A FAIRE DE MES JOURNÉES ?"

Le pauvre Samaël n'eut pas le temps de dire quoique ce soit que le concierge reprenait sur le même ton.

"COLLE; CE SOIR DANS MON BUREAU ET VOUS ME NETTOYEZ CA TOUT DE SUITE."


Il ne laissa pas le temps au jeune homme de se défendre puisqu'il était déjà reparti, il regarda néanmoins si le Poufsouffle nettoyait correctement ses traces de boue. Nan mais franchement, ils se croyaient où ces gosses ? Ils croyaient sérieusement que nettoyer leurs cochonneries ça l'amusait, il pensait quoi eux qu'il avait rien à faire de ses journées ? C'est sûr que ça devait être cool de se dire "Tient le concierge ne fait rien et si on lui donnait un peu de boulot, ce serait trop cool."

William avait des envies de meurtre, il fallait qu'il se calme, souffle à fond Will, ça va passer. Inspire, expire, inspire, expi... Attend mais il fait quoi lui au milieu avec sa pince à épiler ?

"Monsieur Lloyd, je peux savoir ce que vous faites ?"

Le gamin se tourna vers lui et d'un air hautain lui répondit comme si c'était la chose la plus évidente au monde.

"Ben ça se voit nan, j'enlève le truc trop moche qui est apparu tout d'un coup sur mon visage de Dieu."


Le concierge se retint juste à temps de ne pas frapper ce morveux, zen Will ! Ce gosse ne doutait de rien et il le prenait pour un imbécile en plus. Il prit alors énormément sur lui et d'un ton doucereux fit comprendre à l'impertinent sa façon de penser.

"Mr Lloyd, les couloirs ne sont pas des lieux appropriés pour ce genre de chose, je vais donc vous confisquer votre... pince et enlever 20 points à Gryffondor pour impertinence. Je ne suis pas votre pote, je vous prierais de me parler autrement à l'avenir."


Et avant que Victor ne puisse geindre ou quoique ce soit du même style, il lança,

"Et estimez vous heureux de ne pas avoir eu de retenues."


William continua son chemin jusqu'à ce qu'il puisse enfin rejoindre son bureau, il s'installa en soupirant derrière sa table de travail. Ce début de semaine n'avait pas été de tout repos avec ses fichus elfes qui avaient fait grève. Il pensait enfin être tranquille et pouvoir profiter de se petit instant tout seul pour exploser deux-trois meubles et faire partir la colère qui l'habitait. Mais au moment où il levait sa baguette, ce dévergondé de Jayden Valentyne venait de franchir la porte de la pièce. Ce gosse devait sérieusement songer à prendre un abonnement, il visitait beaucoup trop son bureau au goût du concierge.

" Salut, Willy.", lança-t-il d'un ton nonchalant." Cette fois, je n'y suis pour rien. Edmund m'a dit que je te manquais. Je n'ai pas pu résister à venir te tenir compagnie. "

Ça commençait mal, ce gamin venait de faire remonter toute sa rage plus ou moins canalisé en une seule phrase. Sans qu'il puisse réellement se contrôler, il lança un sortilège à la porte qui se claqua dans un bruit sourd avant de se verrouiller. Il siffla plus qu'il ne parla les mots qui suivirent.

"Assis, pas bouger."


Puis plus posément et lançant un regard meurtrier au gamin qui insolemment avait replié une jambe sur la chaise, posé son menton sur la dite chaise et venait d'expulser un nuage de fumée de sa nauséabonde cigarette, William reprit la parole.

"Pour commencer votre cigarette éteinte et poubelle, tout de suite. Ensuite, je ne tolèrerais pas plus longtemps votre insolence. Vous êtes prévenu maintenant à vous d'agir en adulte responsable. Enfin adulte responsable ne vous correspond pas mais vous aurez compris, du moins j'espère que vous avez le nombre de neurones suffisant pour comprendre."


William toisa Jayden et s'enfonça dans son fauteil, si ce gamin lui cherchait des noises, il allait le trouver. N'étant pas du tout patient aujourd'hui, il allait vite partir en cacahuète. Respire Will, respire, ça va aller. Il va être sage le petit. Hein, il va être sage le petit ?



Team Ornithorynques
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1253

Voir le profil de l'utilisateur


Nom : Jayden Valentyne
Âge : 17 ans

Description physique : cheveux mi-longs, blonds, yeux bleus, se passe généralement d'uniforme au profit de vêtements moldus sombre qui dévoilent les tatouages de ses bras (les deux sont marqués de signes tribaux et le droit a de surcroit, une sorte de ronce repassant par dessus le premier tatouage et remontant jusqu'en dessous de son t-shirt) ainsi que les quelques cicatrices apparentes qu'il s'est fait en se bagarrant.



A la tête qu'il affichait, le jeune homme fut certain que le concierge était plus que fâché. Il semblait tout aussi ravi que lui des quelques heures en perspective qu'ils allaient passer ensemble.
Après qu'il se fut assis, le concierge lui ordonna plus qu'il ne lui demande de s'asseoir et de ne pas bouger. Voilà qui commençait mal s'il débutait sur ce ton. S'il y avait bien une chose qu'il ne supportait pas, c'était qu'on lui ordonne quoique ce soit. Depuis qu'il avait été humilié par le gang du quartier de l'ancienne bicoque dans laquelle sa famille survivait, c'était quelque chose qu'il ne tolérait pas.

- " Voyons, voyons, Willy, quelle manque de savoir-vivre...", lui dit-il avec un sourire en coin.

Mais visiblement Silverster paraissait vraiment avoir perdu toute bonne humeur. Ce que c'était lourd...

- "Pour commencer votre cigarette éteinte et poubelle, tout de suite. Ensuite, je ne tolèrerais pas plus longtemps votre
insolence. Vous êtes prévenu maintenant à vous d'agir en adulte responsable. Enfin adulte responsable ne vous correspond pas mais vous aurez compris, du moins j'espère que vous avez le nombre de neurones suffisant pour comprendre."


Eteindre sa cigarette ? C'était une blague ? Il venait tout juste de la commencer ! Il n'allait pas la gaspiller pour ses beaux yeux non plus ! Son insolence ? Adulte responsable ? N'avait-il pas encore fait son deuil de jamais le voir comme quelqu'un de responsable. D'ici qu'il arrive en septième et quitte l'école, Jayden ne changerait sans doute pas... Le concierge le toisait ce qui l'agaça légèrement. Trop peu pour que ça se voit mais s'il continuait, ça promettait d'être beau. Non ... Silverster n'était pas de ce genre-là. Ca faisait déjà un petit temps maintenant qu'ils se voyaient régulièrement en retenue ou lorsque le jeune homme était renvoyé de classe.

- "Ma cigarette à la poubelle ? Wow... Willy voyons, tu te rends compte que je ne peux pas rester assis sans bouger et jeter en même temps ma cigarette. Vous, les sorciers, manquez clairement de logique parfois ! Cela dit, je suis encore gentil aujourd'hui. Je sais que je t'ai vachement manqué depuis avant-hier. "

Jetant un coup d'oeil à l'homme lui faisant face, Jayden recracha à nouveau une bouffée de fumée nocive, son sourire en coin toujours plaqué aux lèvres.

- " Et bien dis donc, t'as l'air vachement frustré ? Rachelle chérie t'aurait-elle encore baladé ? Bah t'inquiète donc pas... Y a d'autres filles dans l'école. Bon c'est vrai que de ton côté de la barrière, c'est globalement des vraies emmerdeuses. Vieilles de surcroit... M'enfin y a toujours Chloé et Margot de libre. Quoique que non... Chloé est plutôt occupée et devrait prendre pas mal de kilos d'ici quelques temps il parait. M'enfin y a toujours Margot. Les cachots, c'est assez innovant comme endroit et surement vachement chargé en enseignement. Enfin... c'est toi qui voit. "

Se balançant sur les pieds arrière de la chaise, le jeune homme regarda autour de lui... Silverster se prenait vraiment trop la tête avec l'infirmière...
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
Comme William s'y attendait, ce gamin n'allait pas avoir pitié de sa patience. Dès qu'il ouvrit la bouche se môme énerva Will. Avec son air suffisant, son apparence de petit caïd, il se donnait un genre de mauvais garçon qui n'impressionnait personne.

"Ma cigarette à la poubelle ? Wow... Willy voyons,
tu te rends compte que je ne peux pas rester assis sans bouger et jeter
en même temps ma cigarette. Vous, les sorciers, manquez clairement de
logique parfois ! Cela dit, je suis encore gentil aujourd'hui. Je sais
que je t'ai vachement manqué depuis avant-hier.
"

Le concierge commençait sérieusement à perdre le reste de patience qu'il lui restait, il déclara cependant d'un ton dur qu'il sut garder calme.

"Ne vous faites pas plus bête que vous n'êtes Mr Valentyne, ça pourrait très mal finir. Vous êtes prévenu. Maintenant jetez cette cigarette et ensuite vous vous installerez correctement."

Le jeune homme avait le don de l'énerver, il ferma les yeux un instant et inspira profondément. Pense à Rachelle, pense à Rachelle, pense au petit chat trop mignon que tu as trouvé quand tu étais petit. Ne pense pas que tu veux fracasser sa sale tête de sale gosse contre le bureau. Non, ne pas penser à ça. Pense à la lumière dans les cheveux de Rachelle, oui voilà c'est bien Willy, tu peux le faire.

William rouvrit les yeux légèrement calmé, il fixa son regard dans celui de Jayden alors que celui-ci lui jeter une bouffé de fumée au visage. Le concierge énervé se leva brusquement et arracha la cigarette des
mains du gamin, l'écrasa sur son bureau et la jeta à la poubelle. Le gosse trouva alors l'audace de parler.

" Et bien dis donc, t'as l'air vachement frustré ?
Rachelle chérie t'aurait-elle encore baladé ? Bah t'inquiète donc pas...
Y a d'autres filles dans l'école. Bon c'est vrai que de ton côté de la
barrière, c'est globalement des vraies emmerdeuses. Vieilles de
surcroit... M'enfin y a toujours Chloé et Margot de libre. Quoique que
non... Chloé est plutôt occupée et devrait prendre pas mal de kilos
d'ici quelques temps il parait. M'enfin y a toujours Margot. Les
cachots, c'est assez innovant comme endroit et surement vachement chargé
en enseignement. Enfin... c'est toi qui voit.
"

Ce furent les paroles de trop, alors que Jayden se balançait sur sa chaise, William d'un sortilège informulé fit glisser les pieds arrièrent de la chaise, ce qui eut pour effet de déséquilibrer le gamin qui s'étala de tout son long, sur le sol. Will se leva alors promptement de son fauteuil et en deux pas se retrouvait devant le gosse encore au sol.

Il l'attrapa par le col de sa robe et le colla violemment contre l'un des murs de la pièce, il approcha son visage à quelque millimètre de celui de Valentyne, tout self-control envolé. Il susurra alors d'un ton menaçant.

"Je vous préviens Mr Valentyne, encore une allusion de ce genre sur ma vie privée et je vous jure que vous allez le regretter amèrement. Vous ne me connaissez pas encore, je crois mais vous allez apprendre à me connaitre. J'en ai maté des plus costauds que vous. Alors ce n'est pas un adolescent de quinze ans qui va faire la loi ici. Ai-je été assez clair pour vos neurones de dégénéré ou faut-il que je me répète ?"

Le souffle précipité, les joues légèrement rouge, William était vraiment énervé, si ce gosse continuait comme ça, il allait prendre son poing dans la figure. Oublié toute bonne conduite, il n'était plus William le concierge, il était William the warrior.



Team Ornithorynques
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1253

Voir le profil de l'utilisateur


Nom : Jayden Valentyne
Âge : 17 ans

Description physique : cheveux mi-longs, blonds, yeux bleus, se passe généralement d'uniforme au profit de vêtements moldus sombre qui dévoilent les tatouages de ses bras (les deux sont marqués de signes tribaux et le droit a de surcroit, une sorte de ronce repassant par dessus le premier tatouage et remontant jusqu'en dessous de son t-shirt) ainsi que les quelques cicatrices apparentes qu'il s'est fait en se bagarrant.



Le concierge avait paru s'apaiser légèrement durant un court laps de temps. Mais sa dernière tirade - juste après qu'il lui eut arraché sa cigarette - mit, à l'évidence, le feu aux poudres. D'un informulé, les deux pieds arrière de la chaise sur laquelle il se trouvait se dérobèrent sous lui l'envoyant valser au sol.
Bougonnant légèrement un léger sourire amusé aux lèvres, Jayden n'eut guère le loisir de se relever seul puisque Silverster l'attrapa le col de son vêtement et le plaqua violemment au mur avant de rapprocher son visage près du sien. Ainsi donc le calme et penaud homme pouvait avoir ce genre de visage...

- "Je vous préviens Mr Valentyne, encore une allusion de ce genre sur ma vie privée et je vous jure que vous allez le regretter amèrement. Vous ne me connaissez pas encore, je crois mais vous allez apprendre à me connaitre. J'en ai maté des plus costauds que vous. Alors ce n'est pas un adolescent de quinze ans qui va faire la loi ici. Ai-je été assez clair pour vos neurones de dégénéré ou faut-il que je me répète ?"

Mais c'est qu'il tentait de l'intimider ? C'était d'un pitoyable ! Il avait été rabaissé plus bas que terre durant des années lorsqu'il était enfant et s'était entrainé expressément pour ne plus jamais avoir le genou au sol. Ce n'était pas une personne comme lui lié par des règles élémentaires à l'établissement qui allait lui faire peur. Surtout quand il n'était pas capable de lire correctement son âge.
Eclatant de rire, Jay' continua de soutenir le regard du concierge.

- " Je pense que j'ai compris. Ce n'est pas pour autant que tu m'effraies, Willy. J'ai connu bien pire."

Saisissant les poignets de Silverster qui le maintenant encore contre le mur, il effectua une pression forçant ce dernier à le relâcher.

- " Par contre, c'est moi qui risque de devenir moins gentil si vous continuez sur cette voie. Ce serait nul pour ta réputation déjà peu élogieuse d'y rajouter l'agression par un môme de dix-sept ans. D'autant plus quand celui-ci est censé être ... un crétin dégénéré, c'est cela ? ", précisa-t-il menaçant en se dégageant, " Ca serait dommage qu'on finisse tout deux à l'infirmerie. M'occuper de Rachelle devant son soupirant attitré c'est pas très classe... "

Se détournant du concierge, Jay' redressa la chaise au sol sur lequel il s'apprêta à se rasseoir. Sortant une cigarette et son briquet, il l'alluma avant d'expirer un nouveau nuage de fumée.

- " Pour celle que tu viens de me gâcher, on va dire que c'est bon pour cette fois, hein ... "
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que William maintenait toujours Jayden contre le mur, ce dernier soutint son regard avant de déclarer

" Je pense que j'ai compris. Ce n'est pas pour autant que tu m'effraies, Willy. J'ai connu bien pire."

Ce gosse n'avait vraiment peur de rien, il était d'une insolence sans nom et il se prenait pour un dur à cuir. Se rendant compte que le fait de coller des élèves aux murs n'était pas vraiment recommandé, il se laissa faire quand le Gryffondor plaça ses mains sur ses poignets et lui fit lâcher prise.

" Par contre, c'est moi qui risque de devenir moins gentil si vous continuez sur cette voie. Ce serait nul pour ta réputation déjà peu élogieuse d'y rajouter l'agression par un môme de dix-sept ans. D'autant plus quand celui-ci est censé être ... un crétin dégénéré, c'est cela ? "

William leva les yeux au ciel en ricanant,

"Et vous, vous pensez me faire peur avec votre air de pucelle effarouchée ? Vous me faites doucement rire Mr Valentyne. Vous vous prenez pour un homme mais vous n'êtes qu'un sale gosse mal élevé. Un sale gosse prétentieux et trop sûr de lui. Un jour vous tomberez de votre piédestal."

Le jeune homme libre de tout mouvement s'approcha de la chaise tombé au sol, William le laissa faire, ce gamin pensait qu'il connaissait tout de la vie mais son comportement ne faisait que faire éprouver mépris et pitié à son égard. Sa petite rébellion faisait clairement pitié et William avait réussi à calmer sa colère même si elle n'était pas partie loin, il l'entendait encore gronder.

" Ca serait dommage qu'on finisse tout deux à l'infirmerie. M'occuper de Rachelle devant son soupirant attitré c'est pas très classe... "

La rage n'était vraiment pas partie loin, elle était déjà de retour. Il ne supportait plus les insinuations de ce gamin, il ne pouvait plus le laisser dire, il ne pouvait plus laisser Rachelle se faire rabaisser ainsi. Jayden allait trop loin et il ne s'en rendait surement pas compte, trop occuper qu'il était à ramasser la chaise et allumer une nouvelle cigarette.

" Pour celle que tu viens de me gâcher, on va dire que c'est bon pour cette fois, hein ... "

La main de William partie avant qu'il n'ai pu réfléchir aux conséquences de son geste. La gifle qu'il venait d'affliger au jeune homme avait laissé une trace rouge sur sa joue. Mais la suffisance et l'insolence du Gryffondor venait de rompre les dernières barrières de contrôle que possédaient encore le concierge. Deux options s'offraient maintenant à lui, prier pour que le gosse ne dise rien et faire appelle à sa directrice de maison pour régler le problème ou lui hurler de sortir de son bureau afin de pouvoir détruire chaque objet de la pièce à se guise. La seconde option lui paraissait d'ailleurs une très bonne idée parce qu'il allait réduire ce gamin en pâté pour sombral.



Team Ornithorynques
Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
C'est avec déception que Jayden avait vu le concierge lâcher prise. Depuis plusieurs jours déjà, l'humeur de l'homme était des plus maussade. Lui qui d'ordinaire était plutôt conciliant avec les étudiants, ne se privait pas de les incendier sur place à la moindre incartade. Bon... pour lui, ça ne changeait pas énormément. Le Gryffondor avait quelque part l'habitude de se faire hurler dessus à longueur de temps. Ca l'amusait d'ailleurs énormément et il prenait toujours un malin plaisir à aller plus loin dans le vice tout en prenant soin d'éviter son exclusion. Toujours est-il qu'il s'attendait à quelque chose de grandiose avec le concierge vu son état actuel mais rien ... Silverster avait cédé à sa pression sur ses poignets et le voilà qui se retrouvait à nouveau libre de continuer son manège qui perdait certes un peu de son charme.

Une fois assis sur sa chaise, il se permit une nouvelle petite pique tout en aspirant une bouffée de sa cigarette. Cette dernière venait d'ailleurs de quitter ses lèvres lorsque la main du concierge s'abattit sur son visage. Une gifle ? Ce petit minable de concierge venait-il de le frapper ? Même son père n'avait jamais osé lever la main sur lui ! Il faisait d'ailleurs très bien puisque le jeune homme ne ferait aucun cas de leur lien de parenté et lui en collerait une dans le visage.
Vif comme l'éclair, le Gryffondor se redressa. Le sang battait à ses tempes et une chaleur se propageait là où s'était désormais une rougeur. S'élançant vers Silverster, son poing allait frapper ce dernier lorsqu'il se stoppa net.
Serrant son poing d'autant plus fort, ses yeux se fermèrent quelques instants le temps qu'il s'essaie à se calmer. Sa respiration s'apaisa au bout de quelques instants et il planta son regard bleuté dans celui de son interlocuteur.

Reculant d'un pas tout en baissant sa main qu'il tenait toujours serrée à en faire blanchir ses phalanges, un petit rire s'éleva de sa gorge.

- " Et bien, et bien... ", fit-il en se passant une main dans ses cheveux déjà fortement emmêlés, " nous y voilà enfin. Il t'en aura fallu du temps, Willy. C'est bon, tu te sens mieux ? Entre nous, si c'est le cas, évite de propager à qui que ce soit que c'est à moi qu'on doit le retour au calme de notre cher concierge. J'ai une réputation de sale gosse à tenir. Ce serait mauvais que ça vienne la ternir."

Retournant s'asseoir tout en continuant de respirer calmement, il ramassa au vol la cigarette qui s'était échappée de ses doigts lors de son coup de sang. L'essuyant, il la ralluma et fixa Silverster, une lueur malicieuse dans le regard.
S'il y avait une chose qu'il détestait devoir faire, c'était de se laisser frapper de la sorte. Que ce soit une bousculade ou une nuée de coups, Jay' n'était pas du genre à les laisser passer. Qu'importe que ce soit un prof ou un élève. Ca pourrait être le premier ministre ou la Reine en personne, chaque coup trouvait sa réponse avec lui. Cependant ici, c'était particulier : le concierge était visiblement sous pression et l'idée de le dérider quelque peu lui avait paru être une bonne idée. Il n'avait clairement pas prévu de se prendre une claque. S'il n'avait pas répliqué ce n'était pas par peur quelconque, c'était surtout pour éviter d'enfoncer davantage l'homme qui lui faisait face. Nul doute qu'un événement de ce genre risquait de le conduire à la porte. Or vu le nombre de temps qu'il passait en retenue avec le concierge, autant les passer avec une personne qui sur le fond, ne le dérangeait pas de trop.

- " Pour la gifle, aucune crainte. Je suis pas du genre balance. Je m'attendais pas à me la prendre dans le sens où je t'ai connu non-violent Willy. Du coup, je pensais surtout à une grosse colère avec heures de retenue supplémentaire et compagnie en guise de diminution de la pression qu't'as sur les épaules. Mais soit... Cela dit, c'est bon pour une fois. Je ne laisserai plus jamais personne m'abattre comme par le passé. Que ce soit Dieu en personne et que cela risque dans les deux cas de me coûter la vie... "



- Never be down again. -
@Exception
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William ne réalisa pleinement ce qu'il venait de faire que lorsque le gamin éclata de rire et pris la parole, le narguant une nouvelle fois et mettant les nerfs du concierge encore plus en pelote qu'ils ne l'étaient déjà. Il respira profondément, il ne pouvait pas se permettre ce genre de comportement, il n'était plus au Chaudron Baveur. Il n'avait plus affaire à des gros costaud complètement bourrés mais à des adolescents qui pour certains se cherchaient encore afin de définir leur avenir. Il n'avait en aucun cas, le droit de les frapper même s'ils étaient plus qu'énervant.

Il poussa un profond soupir lasse et se dirigea vers la fenêtre pour se calmer, regarder le ciel l'apaiserait certainement. Il avait besoin de reprendre ses esprits, il devait réfléchir calmement. Il ne faisait aucuns doutes que le Gryffondor irait se plaindre à la directrice, ce qui était totalement normal d'ailleurs, il avait agis sous l'effet de la colère. Jamais Margot Adamson ou Chloé Hellsoft n'auraient frappé ce gosse. Elles auraient utilisé leurs têtes, elles n'auraient certainement pas agis comme lui. Il n'avait plus qu'à faire ses valises maintenant. Rachelle allait sûrement lui en vouloir, ne pas comprendre, il allait devoir affronter son regard et lui expliquer, ce serait sûrement la chose la plus difficile qu'il aurait à faire. Il se passa la main sur le visage et se retourna vers Jayden, lorsqu'il prit à nouveau la parole.

" Pour la gifle, aucune crainte. Je suis pas du
genre balance. Je m'attendais pas à me la prendre dans le sens où je
t'ai connu non-violent Willy. Du coup, je pensais surtout à une grosse
colère avec heures de retenue supplémentaire et compagnie en guise de
diminution de la pression qu't'as sur les épaules. Mais soit... Cela
dit, c'est bon pour une fois. Je ne laisserai plus jamais personne
m'abattre comme par le passé. Que ce soit Dieu en personne et que cela
risque dans les deux cas de me coûter la vie...
"

Surpris, il était même plus que surpris, Jayden avait un moyen pour le faire renvoyer et il ne l'utilisait même pas. C'était quoi cette nouvelle génération de cancre ? Lui à son époque, il se serait pas gêné pour faire renvoyer Rusard. Quoique lui, il était pas Rusard, il était quand même carrément plus cool et, sans se vanter, beaucoup plus beau. Mais maintenant, il s'attendait au pire, le gamin allait sûrement vouloir quelque chose en échange de son silence. Une immunité peut-être ou autre chose comme le droit de fumer ses affreuses cigarettes ou le droit de ne pas porter son uniforme.

"Je crois que je vous dois des excuses pour la gifle Mr Valentyne. Cependant, si vous attendez quelque chose de moi en échange de votre silence, je préfère vous prévenir tout de suite, je préfère être renvoyé que devoir couvrir vos bêtises. S'il y a des règles, c'est qu'il y a une raison et elles doivent être respectées."

William planta son regard dans celui du Gryffondor, il ne serait jamais un pourri, même pas pour conserver son poste, alors oui, il serait heureux du silence du jeune homme mais seulement s'il faisait ça par charité de cœur. Parce que ce n'était qu'une erreur qui ne se reproduirait jamais mais il commençait sérieusement à les collectionner les casseroles. D'abord, il avait trop parlé avec le petit Donald, ensuite il se faisait surprendre dans l'infirmerie avec Rachelle et maintenant, il frappait un élève. Il avait sûrement besoin d'un peu de repos, oui ce devait être ça, les vacances qui approchaient seraient parfaites pour ça, parce que sinon il allait finir par tuer un élève et ce n'était franchement pas le bon plan.

"Je crois que vous devriez partir maintenant Mr Valentyne."

Il n'avait plus envie d'entendre le garçon qui a tous les coups allait encore l'énerver, il préférait donc qu'il parte pour plus de sécurité. Parce que là, il était vraiment trop déprimé, triste, fatigué pour contrôler ses nerfs.



Team Ornithorynques
Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
Après l'avoir giflé, un soupir lasse s'était échappé d'entre les lèvres du concierge qui était allé se poster près de la fenêtre. A l'air pensif qu'il arbora, Jayden ne put que se sentir curieux de connaitre les raisons qui poussaient l'habituel homme si calme et prévenant à ressembler à une cocotte minute sur le point d'exploser. C'était pour ça que le jeune homme détestait toutes ses simagrées et toute l'hypocrisie qui caractérisaient ses pairs. Lui-même restait toujours entier ce qui expliquait son caractère complètement inégal. Bien sûr, il ne portait pas son coeur en bandoulière depuis longtemps. Le faire lui avait joué autrefois de mauvais tours lorsqu'il était enfant mais il avait le mérite de ne pas constamment se cacher derrière un masque propre et bien lisse qui convienne aux autres.

Après sa seconde tirade qui ne visait qu'à rassurer le concierge, ce dernier se tourna vers lui en se passant une main sur le visage. Visiblement il paraissait surpris mais de quoi ? De son silence ? Quel intérêt avait-il à aller hurler sur les toits qu'il s'était laissé frapper sans réagir en espérant que la pression et la colère que ressentait le concierge ne diminue ? Pire... Qui irait croire cela ? Personne, bien sûr... Aux yeux de tous et à son plus grand soulagement d'ailleurs, le Gryffondor ne serait jamais qu'une grosse brute tatouée et percée de partout bourrée de cicatrices et consommant des substances obscures...

- "Je crois que je vous dois des excuses pour la gifle Mr Valentyne. Cependant, si vous attendez quelque chose de moi en échange de votre silence, je préfère vous prévenir tout de suite, je préfère être renvoyé que devoir couvrir vos bêtises. S'il y a des règles, c'est qu'il y a une raison et elles doivent être respectées."

Le jeune homme avait visé juste : le concierge pensait qu'il ne lui faisait cette faveur que pour obtenir quelque chose en échange... Quelque part cette vérité le blessa. Il n'y avait donc aucune personne qui croyait encore qu'un être vivant pouvait faire preuve de pitié ou de compassion vis à vis d'un autre être ? Jayden était en pleine réflexion lorsque l'homme lui conseilla de partir. Partir ? Mais il n'en avait pas fini. Silverster venait de remettre en cause les rares bontés qu'il pouvait avoir pour les autres et il aurait du partir comme si de rien n'était ? C'était hors de question ! Son honneur et sa fierté étaient en jeu à ses yeux !

- "Laissez tomber avec vos excuses, Silverster.", lui lança-t-il d'un ton d'une froideur qu'il avait rarement, " C'est laid de juger les gens sans les connaitre tout ça parce que je ne respecte pas les règles de cette école et que je vis selon mon bon plaisir. Mon silence n'a jamais demandé quoique ce soit en échange si ce n'est que vous restiez en fonction. Je me prends déjà assez bien la tête dans cette asile de fou sans avoir à changer d'abonnement annuel en cours d'année. Maintenant qui viendrait à croire que la grosse brute que je suis ..."

* a juste tenté de diminuer la pression qui pesait sur tes épaules par sympathie... *

Se grattant l'arrière du crâne, le jeune homme se releva de sa démarche nonchalante habituelle. Relevant la tête, un sourire en coin apparut sur ses lèvres.

- " Rien... Laisse tomber va, Willy.", reprit-il du ton badin et moqueur qu'il adoptait communément, " Au fait, moi, c'est Jayden. Il n'y a qu'un seul Mr Valentyne et c'est ma pourriture de père. Je ne tiens pas à y être associé. Puis vu nos rapports, je pense que tu peux m'appeler par mon prénom non ?"

Se détournant, Jayden alla jusqu'à la porte qu'il déverrouilla d'un Allohomora. Saluant vaguement le concierge derrière lui d'un signe de la main, le jeune homme quitta le bureau en lançant un "Si Harris ou qui que ce soit me cherche - ce qui m'étonnerait - , je suis dans le parc près du lac...".





[ RP terminé pour Jayden ]



- Never be down again. -
@Exception
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
"Laissez tomber avec vos excuses, Silverster.", lança Jayden d'un ton froid "
C'est laid de juger les gens sans les connaitre tout ça parce que je ne
respecte pas les règles de cette école et que je vis selon mon bon
plaisir. Mon silence n'a jamais demandé quoique ce soit en échange si ce
n'est que vous restiez en fonction. Je me prends déjà assez bien la
tête dans cette asile de fou sans avoir à changer d'abonnement annuel en
cours d'année. Maintenant qui viendrait à croire que la grosse brute
que je suis ...
"

Jayden sembla légèrement vexé de sa remarque, pourtant il ne pensait pas à mal, il fallait croire que la bonté d'âme était encore présente sur Terre. Il avait jugé Jayden trop vite, il semblait qu'il était plus sensible et plus généreux qu'il n'y paraissait au premier abord.

" Rien... Laisse tomber va, Willy. Au
fait, moi, c'est Jayden. Il n'y a qu'un seul Mr Valentyne et c'est ma
pourriture de père. Je ne tiens pas à y être associé. Puis vu nos
rapports, je pense que tu peux m'appeler par mon prénom non ?
"

William ne releva pas le surnom, finalement ce n'était pas pour déplaire, il avait toujours voulu être proche des élèves, il n'allait pas recommencer à râler pour un truc qui n'avait pas vraiment d'importance. En fait, Jayden n'était pas un mauvais bougre.

"Très bien Jayden, lança Will avec un sourire. Excusez moi d'avoir douté de votre bonne fois. J'ai tendance à voir le mal partout en ce moment."

Le Gryffondor se leva et déverrouilla la porte et quitta le bureau en lançant "Si Harris ou qui que ce soit me cherche - ce qui m'étonnerait - , je suis dans le parc près du lac...".

"Très bien je transmettrais. Bonne fin de journée Jayden."

William constata que sa mauvaise humeur avait plus ou mois disparue, il n'allait pas avoir besoin de détruire la moitié de la pièce pour se calmer finalement.



[Fin du Rp]



Team Ornithorynques
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Humeur massacrante & élève bagarreur [William]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» Nouvelle Garde [William]
» William Saule [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs,-