AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Après l'entrainement [PV Pilli - Dany]

InvitéInvité


16 Décembre 2006
Une pluie diluvienne tombait. Cela changeait de la neige, pensa distraitement Avalon, tandis que la paume de sa main se pressait contre la fenêtre du dortoir des filles. Elle aimait bien la pluie. C'était un stratagème pour laver l'atmosphère de toute tension. Si seulement cela pouvait agir de même sur les esprits des humains, effaçant les souvenirs douloureux, les amertumes et les soucis de la vie quotidienne. Pensive, Avalon s'adossa au mur, se laissant plonger dans les profondeurs de son esprit. Calypso, sa soeur, qui s'était si gentiment empressée vers elle en début d'année, l'avait peu à peu délaissée de nouveau pour ses copines. Avalon sentait que quelque chose de malsain émanait de ces adolescentes aux grands airs. Leurs minauderies l'empoisonnaient encore plus. Calypso se faisait peut-être accepter dans leur entourage fermé mais ne leur ressemblait en rien. Pourquoi, bon sang, fréquentaient-elles ces pimbêches ridicules ? Elle n'a plus cinq ans, je n'ai pas à la couver, se dit férocement Avalon avant de s'éloigner de la fenêtre.

La jeune Serdaigle n'aimait pas ressasser des pensées aussi maussades. Cela l'empêchait de profiter de sa vie au château. Elle s'avouait qu'elle serait bien aise quand Calypso quittera Poudlard. Ses ongles s'enfoncèrent dans sa paume, se punissant pour ces honteuses pensées. Tout allait si bien, il y a mois. Mais le vent avait tourné. Avalon prédisait que la tempête n'était pas si loin.

La cinquième année ressentait le besoin de marcher pour évacuer la tension. Cependant, elle n'en fit rien pour la simple raison que les Serdaigle avait un entrainement de Quidditch cette même après-midi. Une occasion en or pour dissiper toute cette mauvaise énergie. Avalon commença d'ores et déjà les préparatifs, enfilant sa robe de joueur et allant chercher son balai.

Lorsqu'elle quitta les quatre murs du château, Avalon s'aperçut que la pluie ne formait plus un rideau compact. Ses pas la menèrent vers le terrain de Quidditch où Josh, le capitaine, faisait déjà léviter le coffre des balles hors des vestiaires. Lorsque l'ensemble de l'équipe fut réunie, Avalon avait déjà eu une dose suffisante de pluie pour être entièrement mouillée. Ses cheveux pendouillaient tristement sur ses épaules, quelques mèches collaient à son front. Elle n'eut pas à s'en formaliser car l'entrainement commençait déjà. Cette fois-ci, il dura un peu plus d'une heure et demi.

Crottés, fatigués mais satisfaits, les membres de l'équipe de Quidditch se séparèrent après avoir établi un prochain temps d'entrainement. Avalon suivit distraitement la file qui se dirigeait vers les vestiaires avant de réduire la vitesse de ses pas. Finalement, elle s'arrêta totalement. A quoi bon retourner à la salle commune ? Le jour pointait encore, même si le ciel était couvert. Même si elle était fatiguée, Avalon n'en avait toujours pas assez. Elle se décida à rester un peu. Retournant sur ses pas, elle fut surprise en rejoignant de nouveau le terrain de tomber sur Mary-Lisbeth Pilliwickle.

« Hey Pilli. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un soit encore là. » Elle tâta le terrain marquant une légère hésitation avant de proposer : « Je comptais voler un peu avant le couvre-feu, peut-être voudrais-tu te joindre à moi ? »
Mary-Lisbeth PilliwickleAncien personnageavatar
Messages : 81

Voir le profil de l'utilisateur
Bing !

Un puissant cognard zébra le ciel capricieux de cette fin d’après-midi maussade. La pluie froide fouettait le visage de Pilli mais la jeune fille n’en avait cure puisqu’elle n’avait qu’un objectif : Repousser les cognards loin des poursuiveurs de son équipe. D’ailleurs Damian était prise en chasse par une balle ensorcelée que Mary-Lisbeth se chargea d’expédier loin de sa coéquipière.

« On a assez volé pour aujourd’hui ! » s’exclama Josh, le capitaine de Serdaigle, en faisant signe à toute l’équipe de rejoindre le sol. Pilli laissa les autres redescendre avant de faire un piqué en direction du terrain. En atterrissant, elle projeta de grandes gerbes de boues sur ses camarades tout en affichant un petit sourire narquois. Elle ôta ses lunettes de pluie pour les faire glisser sur son front puis secoua sa chevelure mouillée comme l’aurait fait un chien qui sort de l’eau.

Malgré son amnésie, elle avait réussi à retrouver sa place d’antan au sein du collectif. Josh lui avait été d’un grand secours en lui faisant un compte-rendu détaillé de chaque rencontre de l’année précédente et il lui avait même fourni toutes les informations dont elle avait besoin sur leurs adversaires et sur les joueurs de sa propre équipe.

Pilli les passa d’ailleurs tous en revue : Josh, Avalon, Natasha et les autres. Ils étaient vraiment en piteux état après cet entrainement sous la pluie, et, à n’en pas douter, ils étaient surement tous très impatients de rentrer se mettre au chaud pour prendre une bonne douche… A vrai dire Pilli n’attendait que le moment où ses camarades quitteraient le terrain. En effet, la fillette avait confectionné une nouvelle potion qu’elle voulait tester : Un filtre d’aiguise-vision qui permettait de lire sans mal un parchemin placé à plus de quinze mètres de distance… Bref, une potion très utile durant les devoirs d’Harris !

Tandis que ses co-équipiers prenaient enfin la direction des vestiaires, Pilli fit mine de trainer en rangeant les balles dans la malle. Dès qu’ils furent tous à bonne distance, la fillette s’installa à califourchon sur la caisse et chercha la petite fiole qu’elle avait cachée dans sa brassière de sport. Elle remit rapidement la main dessus –en même temps il n’y avait vraiment pas grand chose dans cette fameuse brassière- puis elle but une petite gorgée de son breuvage qui lui brula littéralement l’œsophage. Si la potion ne fonctionnait pas en aiguise-vision, Pilli pourrait toujours la revendre comme du Whisky Pur-feu ! Elle était sûre qu’elle trouverait preneur auprès de Gray ou de Valentyne !

Après avoir légèrement toussoté, elle attendit donc patiemment que la potion fasse effet. Mais visiblement, le filtre n’avait pas aiguisé son ouïe puisqu’elle sursauta légèrement, quelques minutes plus tard, en entendant la voix d’Avalon juste derrière elle. Cachant précipitamment la fiole au creux de sa main, la fillette se releva d’un bond afin de faire face à son interlocutrice :

« Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un soit encore là. »

« Moi non plus. » répondit Pilli en rivant les mains au fond de ses poches dans un geste brusque. Elle dévisagea alors sa coéquipière avec aplomb avant de lui demander :

« Qu’est ce que tu voulais ? »

Avalon répondit qu’elle comptait voler un peu avant le couvre-feu et elle lui proposa même de se joindre à elle. Pilli évalua rapidement la situation. Elle ne connaissait pas vraiment Avalon. Tout ce qu’elle savait de la jeune fille, c’était passait beaucoup de temps à bouquiner dans la salle commune. Une parfaite Serdaigle en somme. Mary-Lisbeth se demandait si elle pouvait la compter parmi ses clients potentiels.
De quoi pouvait-elle bien avoir besoin? Elle semblait bien trop sérieuse pour tricher durant les contrôles mais elle avait peut-être quelques vices cachés… Mandragore ? Cigarettes moldues ? Filtre d’amour ? Potion anti-acnéique ? Hum, non, cette dernière éventualité était bien improbable. De plus Pilli avait déjà revendu tout son stock à Victor Lloyd !
Le mieux pour cerner les attentes d’Avalon, s’était encore d’apprendre à la connaitre aussi Pilli répondit d’une voix rauque :

« Ok, je peux essayer de te viser avec un cognard. Ca te fera travailler tes trajectoires et moi ma précision. »
Lança la gamine en ouvrant le coffre pour libérer la fameuse balle ensorcelée, on y va ? »

Après avoir enfourché son balai et enfilé ses mitaines en cuir, Mary-Lisbeth s’éleva dans les airs au dessus du terrain, la batte à la main. Cette petite séance d’entrainement allait aussi lui permettre de tester l’efficacité de sa potion. Elle commençait d’ailleurs à en ressentir les premiers effets … Malgré la distance entre elle et le sol, elle voyait chaque brin d’herbe très distinctement. C’était un peu flippant d’ailleurs. Il y avait même un mulot au pied des buts, quelques capsules de bièraubeurre en bas des tribunes Gryffondor et un parchemin froissé un peu plus loin.

Trop occupée à tester sa nouvelle vision, Pilli ne vit pas le cognard se diriger droit sur son genou gauche. L’impact arracha un cri de douleur à la quatrième année qui regagna le sol en grimaçant. En effet, sa vue était aiguisée, mais pas son attention. Son cerveau avait visiblement du mal à gérer ce surplus d’information et elle n’avait pas été assez attentive. Elle pourrait toujours rajouter à son filtre un peu d’essence de Murlap pour accroitre la concentration.

Mais en attendant, elle devait vérifier l’état de sa jambe. Mary-Lisbeth s’assit donc à même la boue et remonta son pantalon sur son genou. Ca n’avait pas l’air très grave. Elle aurait juste un joli bleu pendant plusieurs jours.

« C’est bon, c’est rien, lança la fillette à l’attention d’Avalon qui l’avait rejoint, J’ai été déconcentré par mes maux de tête. » ajouta-t-elle machinalement pour expliquer son erreur.

Depuis son accident, ses migraines servaient de prétexte à tout. C’était devenu l’excuse rêvée pour quitter les cours sans raisons, ou pour rendre les devoirs en retard. Pilli pouvait aussi tester toutes ses potions sans que les effets secondaires de celles-ci n’aiguisent les soupçons de Miss Bloomwood. Si un filtre la rendait malade, elle prétextait de violents mots de tête et rejoignait l’infirmerie pour se reposer…

La quatrième année leva alors les yeux vers Avalon et s’aperçut que les effets de l’aiguise-vision s’étaient renforcés. Elle pouvait voir distinctement tous les pores de la peau de sa camarade, les micros gerçures sur ses lèvres, les nuances plus foncées dans ses yeux clairs,…
Bon, le filtre fonctionnait à merveille mais il pouvait être amélioré. Il était temps pour Pilli de prendre l’antidote sinon cette vision allait la rendre folle. Elle farfouilla donc dans les poches de son pantalon, où les comprimés de son traitement se mêlaient aux fioles de ses produits de contrebande. Se souvenant subitement de l’endroit où elle l’avait rangé, elle tira sur son col et plongea sa main dans sa brassière.

« Ah ! La voila, s’exclama-t-elle en sortant une petite bouteille de son corsage. Elle la dégoupilla et but, en grimaçant, l’horrible breuvage pâteux.

« Yeurk, faut que je fasse descendre tout ça !
ajouta-telle avant de sortir une fiole de sa poche sur laquelle était écrit Whisky Pur-feu. A choisir, elle préférait se bruler la gorge plutôt que d’avoir un vieux gout de Smecta® dans la bouche. Elle but donc une gorgée du célèbre alcool et tendit la petite bouteille à sa camarade :

« T’en veux ? »


Alors, Avalon Rainsworth était-elle le genre de fille à enfreindre le règlement de Poudlard ?


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Après l'entrainement [PV Pilli - Dany]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Haiti-Séisme :Dany Laferrière a tout vu
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Dany Laferriere ,un ecrivain haitien de Montreal a la table d'honneur
» Breaking news Dany Tousen fe STROKE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc, :: Terrain de Quidditch,-