AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Canard + [Samaël & Aaron]

Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Lundi 8 janvier 2007

Une fois n'était pas coutume, Aaron était à la volière alors qu'il venait à peine de remettre les pieds à Poudlard. Il devait envoyer une lettre à ses parents pour lui demander d'envoyer quelques affaires restées chez lui et qui lui manquaient cruellement. Il ne savait pas trop ou il avait eu la tête durant les vacances, mais certainement pas à faire sa valise, puisqu'il avait oublié quelques pantalons, chaussettes, écouteurs d'Ipod, caleçons... D'ailleurs, en parlant de caleçon, il faudrait qu'il parle à Smith - Samaël, pas Anton - pour savoir pourquoi il racontait des mensonges sur ses sous-vêtements. Pourquoi il parlait de ses sous-vêtements tout court, d'ailleurs, parce qu'autant qu'il le sache, il ne les avait jamais vu. Non seulement ils n'étaient pas dans la même maison, mais quel intérêt pourrait avoir Samaël à parler de ça avec Abigail Scavo? Franchement, c'était étrange.

Etrange comme sa crise de paranoïa, d'ailleurs. Il se demandait ce qui l'avait pris; Il s'était inquiété les premiers jours après la crise, mais comme Miss Bloomwood lui avait certifié qu'il allait bien, il s'était dit que ce devait être une interférence magique. Après tout, il ne se passait pas un jour dans cette école sans qu'un évènement étrange ne survienne.

Aaron choisi une grande chouette, robuste, pour envoeyr sa missive, car elle aurait un paquet conséquent à porter en revenant, ses parents ne pouvant, hélas, pratiquer un sortilège d'allégement ou de réduction. Il la regarda s'éloigner, pensif, avant de sortir de ses pensées et d'entamer la descente des escaliers. Il n'avait descendu que quelques marches lorsqu'il croisa un Poufsouffle de son année. Il marmonna un "bonjour" poli avant de continuer sa descente et de s'arrêter brusquement. Jetant un coup d'oeil en arrière, il identifia le Poufsouffle comme étant Samaël. Voilà qui tombait à pic! La volière déserte était le parfait endroit pour lui demander des comptes.

Aaron remonta les quelques marches qu'il avait descendu et aborda Smith avec assurance, se surprenant lui-même devant son manque d'hésitation. Il avait l'impression d'être Swann partant à la chasse aux ragots!

"Eh, Smith, je voulais te demander un truc... pourquoi tu racontes des bêtises sur mes caleçons à la petite Scavo?"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
La volière n'était pas l'endroit préféré de Samaël, au cours de sa scolarité, il n'y avait pas beaucoup mis les pieds puisque Neige arrivait toujours aux bons moments, comme si elle savait qu'il avait du courrier à envoyer. Maintenant qu'elle n'était plus là, il devait trouver un hibou ou une chouette pour envoyer ses lettres.

C'était donc dans l'optique d'envoyer une lettre à Zacharias qu'il emprunter les escaliers qui le mèneraient dans l'antre des hiboux. Alors qu'il arrivait presque au terme de son ascension, il croisa Aaron Finnigan qui lui lança un vague "bonjour". Sam lui rendit son salut et continua son chemin.

Lorsqu'il arriva enfin dans la volière, il se dirigea vers les hiboux endormis, en réveilla un, qui poussa un hululement de mécontentement, et lui attacha sa lettre à la patte. Alors qu'il s'approchait de la fenêtre pour observer l'oiseau s'envoler, il sursauta légèrement quand une voix s'adressa à lui.

"Eh, Smith, je voulais te demander un truc... pourquoi tu racontes des bêtises sur mes caleçons à la petite Scavo?"

Surpris, Samaël se tourna vers Aaron et réfléchis un instant à la question de Serdaigle. Il n'avait jamais parlé des caleçons de qui que ce soit d'après ce qu'il se souvenait, il allait donc démentir les paroles du jeune homme, lorsqu'une conversation avec une petite Serdaigle lui revint en mémoire. La gamine l'avait harcelé pour qu'il lui donne des informations sur des gens, mais lui n'avait rien de bien compromettant à raconter. Dans un premier temps c'est ce qu'il avait dit à la petite fille. Mais la petite ne voulait pas le lâcher, il avait donc inventer une histoire de caleçon rose à canard bleu pour avoir la paix. Ça avait d'ailleurs marché au dessus de ses espérances puisque la petite avait disparu aussi vite qu'elle était apparue.

Légèrement gêné le Poufsouffle chercha un instant ses mots.

"Euh, c'était pas contre toi en fait. C'est juste que la petite Scavo me collait beaucoup et elle voulait avoir des infos sur des gens mais moi j'avais rien à lui dire et elle voulait pas me lâcher alors j'ai inventé un truc pour qu'elle me laisse tranquille. Vraiment désolé Aaron, je pensais pas qu'elle allait répéter un truc pareil."

Très embarrassé, Sam fit un sourire gêné au Serdaigle. Il manquait plus que ça, ses bêtises avaient été répété. Il réalisa alors que tout Poudlard s'imaginait peut-être qu'Aaron portait des caleçons roses à canard bleu. Pauvre Aaron, quoique l'idée était assez amusante.

"Tu m'en veux beaucoup ?"




Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël répondit à sa question d'un air gêné, et il y avait de quoi. Drôle d'idée de parler des caleçons des gens quand on avait Abigail qui vous collait. Samaël lui demanda ensuite s'il lui en voulait. Aaron fit un grand geste de la main pour lui dire de laisser tomber.

"Non, je t'en veux pas, j'ai appris à faire avec... Mais en fait, pourquoi moi et pourquoi mes caleçons?"

La question était sincère, il ne comprenait vraiment pas. Il n'avait pas encore entendu les rumeurs concernant Samaël (Swann n'était pas encore venue au rapport), aussi se demandait-il pourquoi lui, un garçon qui ne lui parlait jamais, avait bien pu surgir dans la tête du Poufsouffle. L'aurait-il su qu'il se serait demandé quand même, parce qu'aussi loin qu'il s'en souvienne, il n'avait jamais fait partie du top 5 des mecs les plus sexy de l'école. Aaron se hâta donc d'expliquer son idée.

"Tu aurais pu dire n'importe quoi d'un peu plus intelligent, comme... Je ne sais pas, que Jeremy sortait avec Wright, que Whitaker fantasmait sur Weaver, que Natasha a jeté Darren, que Keller avait été convoqué chez Adamson pour violence, que la petite Sneals a essayé d'empailler la copine de Keller miniature, ou même..."

Se rendant compte du nombre de ragots qu'il venait de sortir en quelques secondes, Aaron s'arrêta subitement. Est-ce qu'il venait vraiment de faire ça? De commérer comme n'importe quelle fille? Et tout ce qu'il venait de dire, il sortait ça d'où? De Swann, probablement... mais attendez, cela voulait dire qu'il écoutait quand elle cédait encore à son activité favorite en sa présence? Ah non, ça n'allait pas du tout, pas DU TOUT. Il voulait bien qu'elle l'influence, d'ailleurs parfois elle avait raison, comme quand elle lui avait conseillé d'écrire au ministre. Il avait même commencé à rédiger un brouillon. Mais les ragots, ça n'était absolument pas de l'influence bénéfique. Peut-être qu'il avait retenu tout ça parce que les activités sur le Préfet-en-Chef relevaient plus de l'information que du ragot proprement dit - il saurait à qui ne pas faire confiance dans sa carrière, et qu'elle avait probablement noyé ça dans la masse de ragots habituels. Oui, ça devait être ça. En tout cas, c'était l'heure des bonnes résolutions: un, il n'écouterait plus du tout Swann quand elle lui ferait le menu des potins de la semaine. Deux, il s'arrangerait pour qu'elle ne sache jamais qu'il avait un jour écouté. Il avait un minimum de fierté. Certes, leur couple était né de ragots. Mais tout de même.

"Oublie ça, déformation professionnelle..." Enfin pas vraiment, mais il devait avoir compris. "Bref, pourquoi, donc?"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël fut immensément soulagé lorsque Aaron lui affirma qu'il ne lui en voulait pas pour cette petite histoire. Cependant, il souhaitait comprendre pourquoi lui et pourquoi ses caleçons. Question qui ne trouverait certainement jamais vraiment de réponse puisque lui même ignorait complètement pourquoi il avait dit ça. Peut-être parce qu'il avait croisé Swann un peu plus tôt ou encore parce qu'il avait entendu Jack Maxwell braillé comme un âne qu'il avait perdu son caleçon fétiche, le rose à fleur, dans tout le dortoir ce matin là. Il ne savait plus vraiment à vrai dire. Alors que répondre à Aaron qui semblait perdu dans une longue énumération de ragots qui semblaient tous plus intéressant les uns que les autres. Que répondre à ce pourquoi lorsqu'on en ignorait soi même la réponse ?

"Euh..."

Furent les seules paroles plus ou moins cohérentes que Sam réussit à prononcer. Mais "euh" n'était sûrement pas la réponse attendue par par le Serdaigle. Il devait trouver le moyen de dire qu'il n'avait pas utilisé son cerveau et faire en sorte de ne pas passer pour un obsédé. Il aurait l'air malin sinon.

"Je crois que je n'ai pas vraiment de réponses à t'apporter puisqu'il n'y a pas eu de raison particulière pour que ça tombe sur toi et tes caleçons. J'imagine juste que le fait d'avoir croisé Swann, un peu plus tôt dans la journée m'a fait penser à toi, cela couplé au fait que Jack nous a réveillé à cause de son caleçon perdu et du fait que la cravate d'Abygail était bleue. Et les canards, ben, je sais pas. J'aime bien les canards."

Samaël haussa les épaules, fataliste. Que pouvait-il bien ajouter d'autre ? Il n'y avait pas réellement d'explication au fond.

"Voilà, il n'y a pas d'explication qui fait que c'est tombé sur toi. Un ensemble de petites choses. Et je reconnais que ce n'était pas très malin de ma part mais cette gamine commençait sérieusement à m'énerver. Mieux vaut ça qu'un meurtre, tu ne penses pas ?"

Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire à sa remarque particulièrement stupide. Mais après tout, un peu d'humour n'avait jamais tué personne. Et Aaron semblait vraiment beaucoup se prendre la tête pour une toute petite histoire de caleçon.




Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
L'explication de Samaël n'était pas satisfaisante, mais Aaron doutait d'en savoir plus. Soit le Poufsouffle était sincère, soit il ne voulait pas lui en dire plus. Aaron n'avait pas l'intention d'insister. En effet, cette rumeur de caleçons n'avaient pas changé sa vie, contrairement à l'année dernière, et si c'était le cas, il l'affronterait la tête haute. Après tout, il avait survécu aux rumeurs lancées par deux commères professionnelles, il pouvait bien faire face à celle d'un débutant pris par traîtrise par la pire des curieuses.

"C'est vrai qu'elle est tenace, la petite Scavo." acquiesça-t-il donc aux paroles de Samaël. "Je ne veux pas la voir quand elle aura 16 ans!"

Car si pour l'instant, Abigail restait une petite fille avec ce que cela comprenait de naïveté et de maladresse, elle deviendrait rapidement une adversaire redoutable. A n'en pas douter, elle remplaçerait Rita Skeeter dans quelques années, et venant d'Aaron, ce n'était pas un compliment. Les tabloïds moldus arrivaient parfois à récolter des informations étonnantes, mais les facultés de leur collègue sorcière étaient décuplées. Et si Aby était déjà féroce à 11 ans, il y a avait à craindre pour son avenir. Aaron se jura mentalement de garder ses distances et de ne jamais rien faire susceptible de ruiner sa carrière. Bon, c'était peut-être un peu tard, songea-t-il en pensant à son anniversaire et à l'après-midi catastrophique avec Swann.

L'affaire avec Samaël était pour lui résolue, aussi décida-t-il de reprendre sa vie là où il l'avait laissée.

"Bon, eh bien puisque c'est réglé, je te laisse envoyer ton courrier. Bonne journée!"

Il se détourna et descendit les marches un sourire aux lèvres. Il n'avait pas dit à Samaël qu'il avait vendu la mèche des canards de la soirée mousse, mais c'était de bonne guerre.

[RP Terminé]


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Canard + [Samaël & Aaron]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» MAIGRET DE CANARD AUX POMMES ET MIEL
» Aaron Ekblad
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]
» Elim CrockWeel : Le vilain petit Canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Tours, :: Volière,-