AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Les sujets tabous [Sasha]

Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
31 Janvier 2007

- Et à la D, t'as mis quoi ?
- L'ordinateur !
- N'importe quoi ! C'était un micro-onde !
- T'es sûr ?

Andrew hocha la tête avec vigueur. Il était absolument certain de ses réponses, étant donné que Doug possédait un ordinateur chez lui et que cela ne ressemblait pas du tout au schéma correspondant à la réponse D. Paniqué, Henry se mit à fouiller frénétiquement dans son sac de cours pour en ressortir l'énoncé qu'ils avaient à rendre pour demain au Professeur Mason. Andrew ne put retenir un ricanement moqueur et échangea un regard amusé avec Gowan. Henry avait beau être super-fort en classe, il était complètement perdu dès qu'il s'agissait de trucs moldus. C'était bien la seule matière où Gowan et lui avaient une chance de le battre ! Partout ailleurs, il excellait et rapportait tout plein de points à la maison. C'était vachement cool. Même s'il était complètement insupportable, avouons-le. Il mettait son réveil à six heures pour avoir le temps de réviser le matin. Andrew devait mobiliser toute sa volonté pour ne pas le jeter du haut de la Tour, il ne voulait pas contrarier le Professeur Hellsoft de bon matin. Alors il se contentait de lui balancer un oreiller et de lui hurler tous les jurons qu'il connaissait jusqu'à ce qu'Henry déguerpisse du dortoir pour aller travailler dans la Salle Commune. Même les Serdaigle n'en n'auraient pas voulu.
Les couloirs commençaient à se vider, même s'ils croisaient régulièrement des Serdaigle justement qui se dirigeaient d'un pas pressé vers la bibliothèque. Normalement, la petite bande de première année de Gryffondor dont il faisait parti avait des devoirs aussi et, s'ils avaient été sages, auraient été en train de se diriger vers leur Salle Commune pour terminer leur travail avant le dîner, afin de pouvoir se coucher tôt pour être en forme demain. Mais comme ils n'étaient qu'une bande d'inconscients, ils se dirigeaient vers le terrain de Quidditch, libre jusqu'au dîner, afin de faire une partie de Passe-Souaffle. Ils n'avaient pas leurs propres balais, mais ceux de l'école iraient très bien pour ce qu'ils voulaient faire. Gowan était devenu un dingue de Quidditch et pensait poser sa candidature l'année prochaine, au poste de Batteur. Le problème étant que les deux postes étaient déjà pourvus. Évidemment, les meilleurs l'emportaient mais Lorena et Matthew étaient bons, sûrement meilleurs qu'eux. Parce que le poste de batteur intéressait aussi Andrew, qui jouait très bien avec une batte en main. Il savait que le poste de Capitaine serait sûrement obtenu par Georgiana Wright et que tout le trio de Poursuiveuses s'en allait. Il vaudrait mieux postuler là, peut-être en tant que Gardien mais... Oui, il aimerait bien devenir aussi talentueux que son père à Poudlard. Mais n'avait pas envie de tout faire exactement comme lui, qu'on ne croit pas qu'il n'était qu'un Mini-Olivier Dubois. C'est aussi pour ça qu'il jouait à un poste différent. Enfin, il aurait tout le temps d'y penser le moment venu. Il sursauta quand Gowan lui planta son coude dans les côtes.

- Regarde qui voilà !
- Hein ? Qui ? Cindy ? Où ça ?

Il se mit à regarder frénétiquement autour de lui, à la recherche du moindre indice qui pourrait trahir la présence de Cindy, et déclenchant les rires de Paul. Mais rien, Merlin soit loué.

- Non, même pas. Pas de panique. C'est juste ta petit copine.
- Qui ça ?

Mais il aperçut Sasha, assise sur un banc l'autre bout du couloir, plongée dans un journal. Aussitôt, un sourire s'épanouit sur ses lèvres, sitôt réprimé devant le regard moqueur de ses copains.

- Allez donc manger une bouse de dragon, vous quatre ! C'est mon amie, c'est tout.
- C'est ça, c'est ça, annôna Gowan en le poussant dans le dos. Vas donc jouer les jolis cœurs, on jouera sans toi. Henry va te remplacer.

Henry releva le nez de sa copie et les regarda comme s'il venait de débarquer.

- Pardon ?
- On t'expliquera en route !

Non mais c'est vrai. Sasha était uniquement son amie mais ses copains adoraient le charrier sur ça à longueur de temps. Ainsi sur sur Aby, Cindy, la fille de Poufsouffle qui gloussait toujours quand on faisait l'appel de son nom en classe et même Juliet. Juliet, quoi ! D'abord, elle avait quand même sept ans de plus que lui et en plus, il ne s'imaginait pas du tout sortir avec Juliet, ni avec qui que ce soit d'autre ! Mais étant donné que les filles ne leur parlaient pas à eux, ils se rattrapaient sur Andrew. Bande de jaloux, va. Il redressa sa cravate et jeta un regard noir à Gowan et son sourire goguenard.

- La ferme, je te préviens.

Son soi-disant meilleur ami leva les mains en signe d'innocence mais son sourire le trahissait. En passant devant Sasha, la petite bande de Gryffondor la détailla des pieds à la tête tandis qu'Andrew se laissait glisser à coté d'elle. Gowan s'autorisa même un :

- Bonjooour, Benson ! qui retentit dans tout le couloir.

Andrew le fusilla du regard et tenta de lui décrocher un coup de pied, mais ses amis s'éloignaient déjà, ricanant et se retournant régulièrement pour leur jeter des regard. Ce soir, ça allait être leur fête, il pouvait le jurer sur Merlin, Morgane et Godric lui-même. Se raclant la gorge pour retrouver une contenance, il adressa néanmoins un grand sourire à Sasha. Il était content de la voir, comme toujours en fait. Mais là, il n'avait pas pu la voir depuis deux jours, c'était quand même long. C'était parce qu'il avait été occupé par ses devoirs, à force de laisser s'accumuler le tout, il s'était retrouvé face à une masse énorme qui lui avait fait penser pendant un moment qu'il ne reverrait jamais la lumière du jour.

- Hey ! Ça va ?

Il se pencha pour distinguer les titres du journal. "La Slovaquie refuse de traiter avec le nouveau Directeur du Département de la Coopération Magique Internationale". Passionnant.

- Ça m'a l'air... intéressant.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha était sagement installée à la bibliothèque en compagnie de Judith et Cindy. Elle avait terminé son devoir de potions depuis une bonne dizaine de minutes mais attendait que ses camarades en viennent également à bout. Elle leur avait bien dit de le commencer hier, mais Chouchou-rose n'avait rien voulu entendre et avait préféré passer sa soirée à faire les tests d'un magazine idiot pour savoir "Quelle amie êtes vous ?" ou "Quelle rune vous correspond ?". Sasha avait fini par se prêter au jeu, mais c'était uniquement pour faire plaisir à Cindy, évidement. Elle était donc une amie "généreuse et altruiste" (bien sûr que si elle avait répondu honnêtement...ou presque) et sa rune était "Ansuz". Voilà qui ne l'avançait pas beaucoup puisqu'elle ne connaissait pas grand chose aux runes.

Pour passer le temps, elle fouilla dans son sac à la recherche de la gazette qu'elle déplia soigneusement avant de froncer les sourcils devant le gros-titre qui s'étalait à la une "Attentats aux USA : Les retombés". Intriguée, elle se jeta sur la page 4 et commença à dévorer l'article. Elle avait à peine parcouru quelques lignes quand la voix de Cindy l'interrompit dans sa lecture.

"Vous avez vu ? Andrew était juste devant moi en Etudes des moldus...Vous croyez qu'il l'avait fait exprès ? Moi je pense que oui..."

Sasha se contenta de répondre par un "hum..." vaguement intéressé. Cindy était vraiment agaçante à parler toujours d'Andrew ! Ce n'était pas parce qu'il était gentil, drôle, et courageux qu'elle ne devait avoir que son nom à la bouche ! Visiblement inconsciente du fait qu'elle n'intéressait personne, la blondinette poursuivit en leur relatant pour ce qui devait être la quinzième fois "Comment Andrew le preux Gryffondor l'avait sauvé de l'abominable Ahren Keller". Lassée par ce récit qu'elle n'avait que trop entendu, Sasha replia son journal et commença à ranger ses affaires.

"Je retourna à la salle commune, je dois écrire à mes parents, on se voit au diner ?"

Elle n'attendit pas la réponse de ses camarades et quitta la bibliothèque. En réalité la fillette n'avait qu'une envie : terminer la lecture de cet article passionnant. Elle s'arrêta dans le premier couloir à peu près calme qu'elle traversa, s'assit sur un banc et reprit son journal, cherchant la ligne où elle s'était arrêté. Elle dévora la fin de l'article en quelques minutes et ne put retenir son sourire. Le monde tournait vite, des sorciers cherchaient déjà à briser le secret magique. Ana lui avait déjà appris qu'elle n'était pas la seule à nourrir de telles ambitions mais voir que d'autres agissaient déjà était encourageant. Pour le moment ils opéraient dans l’illégalité mais Sasha espérait qu'un jour, le pouvoir se rallierait à leur cause.

D'excellente humeur, elle tourna la page pour tomber sur un article concernant le ministre de la magie Slovaque. C'était où la Slovaquie déjà ? Elle se souvenait en avoir parlé en géographie à l'école primaire et situait approximativement ça en Europe de l'Est, mais cela restait relativement flou. Elle se promit de se renseigner. Ce ministre slovaque ne lui plaisait pas du tout en tout cas. Il n'approuvait pas la politique de Fiennes et menaçait presque de rompre tous les accords unissant leurs deux pays. C'était ridicule.

La fillette fut de nouveau tirée de sa lecture par un tonitruant "Bonjooour, Benson !" qui raisonna dans tout le couloir. Elle releva la tête pour voir toute une bande de joyeux Gryffondor passer bruyamment à sa hauteur. Elle voulut lever les yeux au ciel mais ils se posèrent soudainement sur Andrew, assis à coté d'elle, et un sourire éclaira son visage.

"Coucou ! Oui ça va très bien, et toi ?"

Le Gryffondor se pencha alors pour déchiffrer le titre du journal et Sasha le tourna un peu dans sa direction pour qu'il puisse lire plus facilement.

"Ça l'est ! répondit-elle quand Andrew affirma que ça avait l'air intéressant. Le ministre slovaque remet en cause de très vieux accords avec notre pays car il ne cautionne pas la politique de Fiennes et ne veut pas traiter avec le nouveau directeur du Département de la Coopération Magique Internationale. Il refuse presque tout contact avec le nouveau gouvernement parce que sa politique à lui est beaucoup plus conservatrice. C'est un peu un Ahren tout puissant !" conclut-t-elle, fière de sa comparaison



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha parlait politique comme lui-même parlait Quidditch. Et s'il n'était pas particulièrement attiré par la politique, il comprenait la passion qu'elle pouvait ressentir devant tous ces articles de journaux et s'efforçait de s'y intéresser pour lui faire plaisir. Et puis il apprenait des choses plutôt intéressantes, qu'il avait pu ressortir pour épater Henry. Et Sasha devait faire exactement les même concessions dès qu'il se lançait sur le Quidditch. Même si parler Quidditch était quand même beaucoup plus passionnant que parler politique, en toute honnêteté. Fouillant dans sa mémoire à la recherche d'un élément de réponse, il réfléchit quelques instants.

- En même temps, l’Angleterre est très novatrice sur ce coup-là, nous sommes parmi les premiers à avoir élu un gouvernement aussi tourné vers les moldus. Cela peut influencer des pays plus ouverts mais contrarier aussi les plus conservateurs, comme tu dis. Mais il devra s'y faire tant que Fiennes est au pouvoir, après tout. De toute manière, la Slovaquie a besoin de notre marché, elle ne pourra pas se braquer éternellement et devra composer avec le MIM.

Pas peur fier de lui - il avait même replacé ce qu'avait lancé Henry au petit-déjeuner à propos du marché intérieur de la Slovaquie - il adressa un grand sourire rayonnant à Sasha.

- T'as vu que je t'écoute quand tu parles !

Bon, parfois, il décrochait, il devait l'avouer. Mais pourtant, il essayait de comprendre ! Mais Sasha était tellement renseignée sur tout, tellement cultivée qu'il faisait un peu pâle figure à coté. Alors il essayait de tout retenir afin de pouvoir comprendre un minimum de quoi elle parlait. Et il tentait de comprendre les mots compliqués. Après tout, ça lui faisait des trucs en plus à ressortir. Sa mère avait été ravie l'autre jour en lisant sa lettre.

- Et ne me parle pas de Keller, grogna-t-il en serrant les poings.

Rien que la mention de ce type l'énervait. Il n'y avait pas pire que Keller. Surtout depuis qu'il s'en était pris à Sasha, littéralement. Il l'avait attaquée dans la Grande Salle, sans aucune raison. Ce type était un véritable malade, il aurait dû être renvoyé de Poudlard dès qu'il avait prononcé le mot "Sang-de-Bourbe". La guerre était terminée, il était tant que les mentalités changent. Et surtout celles complètement rétrogrades de Tête de Pigeon. Lui-même était Sang-Mêlé et avait la ferme impression de valoir bien mieux que Keller. Et Sasha était bien plus intelligente que lui, alors qu'elle avait un père moldu ! C'était complètement débile, comme idée. Tout comme Keller, d'ailleurs. S'il avait pu, il aurait réglé son compte à Keller sur le coup, mais il n'était pas présent à ce moment-là. De toute manière, quelqu'un d'autre s'en était chargé à sa place. Et tant mieux, il avait entendu dire - toujours par Cindy - que cela n'avait pas été très sympathique à regarder.

- Je peux toujours pas voir ce type, même pas en peinture. Surtout après ce qu'il t'as dit ! La prochaine fois qu'il ose sortir un truc comme ça, je lui en recolle une, peu importe ce que Virtanen en a dire. Et je me fais pas avoir une nouvelle fois, je le désarme d'abord.

Il avait beau critiquer, Keller savait mieux maitriser sa baguette que lui, même s'il connaissait désormais quelques sorts utiles. C'était un Serdaigle après tout, ils étaient censés être intelligents. Alors même si Tête de Pigeon avait un cerveau de taille normale, il n'en restait pas moins le pire des abrutis. Chaque mot qui sortait de sa bouche l'énervait, la moindre de ses manières, son petit ton condescendant... Argh ! Rien que d'y penser, ça le mettait dans des états pas possibles.

- J'envie sérieusement Gray, si tu savais !

Et il donna un coup de pied dans le vide, comme si le tibia de Keller s'y trouvait, prêt à se faire briser.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha fut réellement surprise, et impressionnée, par la réponse d'Andrew. Cependant, elle se garda bien de le montré. Elle se demandait si c'était elle qui avait réussi à le convertir à la politique ou s'il s'intéressait particulièrement à la Slovaquie. La fillette avait toujours pensé qu'elle l'ennuyait profondément quand elle commentait les articles de la gazette, mais était ravie de voir que ce n'était pas le cas. Elle répondit au grand sourire d'Andrew tout en se demandant comment il savait tant de choses sur la Slovaquie.

"C'est pour ça que le bilan du premier mandat de Fiennes doit absolument être positif, c'est le seul moyen d'encourager les pays un peu frileux à suivre le mouvement."

Elle savait qu'il existait des partis comme le MIM dans la plupart des pays voisins, et que certains commençaient à faire de bons scores. Mais la plupart des états craignaient qu'un changement trop brutal n'ait des retombés désastreuses. L'Angleterre allait servir de test, Fiennes ne pouvait pas se planter. Les partis conservateur profiterait de la moindre erreur pour gagner du terrain et reconquérir l'opinion public. Ce serait un véritable drame, voire la fin du monde.

Visiblement très fier de son coup, Andrew lui fit remarque que c'était bien la preuve qu'il l'écoutait quand elle parlait. Sasha lui répondit par un nouveau sourire. C'était rare qu'on l'écoute. Cindy la laissait parler mais ne comprenait rien, ses autres camarades ne se privaient pas de lui dire que ça ne les intéressait pas, et les grands n'accordaient que peu d'attention à ce que pouvait bien raconter une première année. Il en fallait bien plus pour la faire taire, évidement, mais elle était ravie d'avoir un interlocuteur. Et puis, elle était contente que ce soit Andrew.

"Moi aussi je t'écoute ! répondit-elle. J'ai même lu la demi-page Quidditch de la gazette !"

C'était le genre de page sur lequel elle ne s'arrêtait pas en général. Elle avait déjà du mal à terminer tous les articles importants avant la fin de la journée -certains étaient vraiment dur à lire ! Mais elle consultait de plus en plus souvent les résultats des match, histoire de pouvoir en parler avec Andrew. Elle essaya de se souvenir de ce qu'elle avait appris le matin même et tourna quelques pages le plus discrètement possible -soit dans un immense bruit de papier froissé- pour jeter un coup d'oeil sur les deux articles concernant le Quidditch, histoire de vérifier.

"Les Frelons de Wimbourne ont perdu contre les Pies de Montrose mais c'est parce que leur meilleur butteur...*nouveau coup d'oeil sur la page* Sam...Hoolpe...Hoolberg ! Sam Hoolberg n'a pas joué le match d'hier, il a été remplacé par un jeune joueur dont on a salué le dynamisme et l' endurance, mais qui manquait cruellement d'expérience et qui n'avait pas l'habitude de la pression. C'était son premier match officiel et apparemment il était meilleur aux entrainements"

Satisfaite, ce fut à son tour d'adresser un sourire fier au jeune Gryffondor. Ce dernier était occupé à envoyer un coup de pied dans le tibia d'un Ahren Keller invisible. Sasha fut égoïstement touchée de voir Andrew s'énerver autant sur le Serdaigle parce qu'il l'avait embêté l'autre jour. Elle dut s'empêcher de sourire en entendant son camarde menacer de frapper Ahren s'il l'insultait à nouveau. C'était bon à savoir. Visiblement l'histoire avait fait le tour du château. C'était parfait. Non seulement Ahren devait être encore plus détesté, donc isolé, donc faible, mais en plus il était désormais de notoriété public que lorsqu'on s'en prenait à elle, on réglait ses comptes avec Killian Gray. Elle se sentait intouchable et puissante, elle aimait bien.

"Je te déconseille d'avoir des ennuis avec Virtanen, reprit-elle sérieusement. Déjà c'est un vampire et en plus j'ai entendu dire qu'il était d'humeur massacrante ces derniers temps. Qui sait ce dont est capable un vampire en colère..."

Ce serait vraiment dommage qu'Andrew se retrouve vidé de son sang par le directeur des Serdaigles. Très dommage. Elle n'aurait plus personne avec qui discuter du marché intérieur de la Slovaquie et de Sam Hool-quelque chose et sa mauvaise résistance à la pression.

"Heureusement qu'il y a des profs plus cool !" termina-t-elle en pensant particulièrement au professeur Sorden, ou à sa directrice de maison, qu'elle estimait beaucoup également. Toutes les deux de grandes femmes, intelligentes, ambitieuses, cultivée, elles devaient bien s'entendre !



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Une joie indescriptible envahit Andrew quand Sasha se mit à parler Quidditch. D'habitude elle l'écoutait d'un air plutôt discret ou changeait de sujet. Mais la voir faire un véritable effort lui fit vraiment très plaisir. Ravi, il adressa un grand sourire à son amie tout en jetant un rapide coup d’œil au journal. Une photo montrant l'Attrapeur des Pies saisissant le Vif d'Or illustrait l'article. Les Pies gagneraient sûrement leur prochain match et seraient qualifiées pour la demi-finale de la Ligue, tout comme Flaquemare. Cela risquait d'être un match épique mais Andrew espérait que cela ne créerait pas de tensions entre Gowan et lui, vu que son meilleur ami était devenu un grand fan des Pies, allez savoir pourquoi ! Tout cela c'était uniquement la faute de cet idiot d'Hallchurch ! S'il avait pu, Andrew aurait convaincu Gowan de soutenir l'équipe de son père et ils auraient pu aller voir des matchs ensemble, étant donné qu'il avait des places en tant que membre de la famille d'un joueur. Tant pis, il aménerait quelqu'un d'autre. Peut-être Sasha d'ailleurs. Pendant l'été. Cela pourrait être marrant !

- Ouais, on a écouté le match dans la Salle Commune à la radio hier. C'est dommage qu'on ait pas les images d'ailleurs. Mon beau-père a une télévision, tu connais je suppose ! Bah je trouve ça super cool ! Il faudrait en inventer une qui soit magique, ça serait super pour les matchs de Quidditch ! Et les informations et reportages, ajouta-t-il pour donner plus de poids à son avis aux yeux de Sasha. Hoolberg deviendra un bon élément. Malheureusement ! Les Pies vont jouer contre l'équipe de mon père, bientôt, explicita-t-il.

Les résultats de son père l'affectait pas mal même si sa mère lui avait dit de s'en détacher. Il n'y pouvait rien, il débordait de bonheur dès qu'il gagnait et était triste dès la moindre défaite ou critique. Même son père lui avait dit de relativiser, de ne pas s'attacher à ça mais il avait du mal. C'était aussi pour cela qu'il fuyait Sorcière Hebdo. Son père était dans de nombreux classements qui le mettait plus que mal à l'aise. Il se demandait même comment Amanda, sa belle-mère, gérait tout cela. Sûrement avait-elle plus de recul que lui. Mais quoi qu'il en soit, il gérait assez mal toutes les critiques faites à son père tout en se gargarisant des compliments. Il espérait que cela change au fil des années. Peut-être que rentrer lui-même dans une équipe de Quidditch l'aiderait à relativiser toutes les critiques sur le jeu.

- Le Professeur Hellsoft est trop cool pour laisser un de ses élèves mourir à cause du Professeur Virtanen. Puis crois-moi, Virtanen connait pas ma grand-mère, elle ferait peur à Voldemort lui-même. Et il aurait de léger problèmes avec elle, si je venais à décéder soudainement. Elle est vraiment flippante, crois-moi. Mais ouais, heureusement que y'a pas beaucoup de professeurs comme Virtanen.

Il y en avait quatre qui lui venaient à l'esprit et à son avis, c'était bien suffisant dans une équipe enseignante. Dérébusor et ses cris, Virtanen et ses canines, Harris et son dégoût envers les Gryffondor et Sorden et sa dictature. L'affaire s'était propagée tout récemment dans la Salle Commune, juste après les faits. Les Dark Boursouf, le groupe le plus cool du monde fait de tout plein de Gryffondor supers comme Juliet par exemple. Ils étaient en train de répéter, bon d'accord une chanson pas très sympa pour les professeurs mais marrantes, et Sorden était venu les interrompre. Elle avait été plus que désagréable selon eux et c'était contre la liberté d'expression ! Poudlard n'était pas encore une dictature, merci bien ! Tous les Gryffondor - y compris lui - s'étaient rangés à l'avis des Dark Boursouf et en voulaient désormais à Sorden, celle qui fut leur directrice durant le voyage en Laponie. La professeur d'Arithmancie était entrée directement dans son classement des professeurs qu'il n'aimait pas et n'était pas prête d'en sortir ! Elle avait des chouchous en plus, selon ceux qui suivaient ses cours.

- Ouais, heureusement qu'il y a des profs cools, comme tu dis. Ça contrebalance les gens comme le Professeur Sorden !

Il avait beau être réparti depuis moins d'un an, il était déjà très attaché à sa maison et à tous ses membres et détestait qu'on s'en prenne à eux ainsi. Les Poufsouffle avaient beau être ceux qui étaient loyaux, les Gryffondor faisaient entre eux preuve d'une loyauté à toute épreuve. Et il n'avait pas l'impression de déroger à la règle. Il détestait le professeur Sorden.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Comme Sasha s'y était attendu, Andrew ne manqua pas l'occasion de lui donner plus d'information sur le match de la veille, qu'il avait suivi à la radio dans sa salle commune. La fillette haussa un sourcil, intrigué, quand il affirma que ce serait génial d'inventer une télévision magique. Il avait raison, ce serait même sacrément chouette ! Ainsi les sorciers pourrait peut-être regarder des films moldus, c'était une façon comme un autre de sa familiariser avec cette culture. Il faudrait absolument qu'elle creuse cette piste ! Elle se demandait si certains sorcier avait déjà travailler à faire cohabiter objet électroniques et ondes magiques...Elle irait vérifier ça à la bibliothèque.

"Oui je connais, même qu'on a deux télés chez mon père ! Mais elle n'avait accès qu'à l'une d'entre elle, l'autre se trouvant dans la chambre de son père et de Julie. Elle aimait bien regarder les infos le soir en mangeant, et aussi les dessins animés avec sa petite sœur, même si elle ne l'avouerait jamais. C'est pratique comme moyen d'information, c'est vrai que ce serait cool qu'on en invente une magique !"

La conversation dériva ensuite sur Ahren et à quel point il était détestable et, alors qu'elle le mettait en garde contre Virtanen le vampire, Andrew lui assura que le professeur Hellsoft ne le laisserait jamais un de ses élèves mourir de la sorte. Se souvenant aussitôt d'une rumeur qu'elle avait appris quelques jours tôt, Sasha se pencha vers Andrew pour lui murmurer, sur le ton de la confidence :

"Je serai toi je n'en serais pas si sûre...Il parait que c'est de Virtanen qu'elle est enceinte. Si ça se trouve il l'a transformé en vampire !"

C'était Cindy qui lui avait dit ça hier, visiblement c'était une rumeur qui courait depuis leur retour de Laponie. Sasha ne connaissant ni l'un ni l'autre des professeurs, elle ne savait pas trop quoi en penser, mais ça devait être vrai si tout le monde le disait. Elle avait de toute façon du mal à se faire à l'idée que ses enseignants avaient une vie, une famille, une maison. Elle s'était imaginé que les professeur vivaient dans leur bureaux à Poudlard et passaient leurs vies à corriger des copies et préparer des cours. Après réflexion, c'était un peu idiot. Julie était maitresse d'école et elle vivait avec son papa, alors les professeur d'ici devait avoir une vie privée aussi. Elle se demandait à quoi pouvait ressembler la vie de ses enseignants et fut tirée de ses réflexions par une remarque qui ne lui plut pas du tout.

-Ouais, heureusement qu'il y a des profs cools, comme tu dis. Ça contrebalance les gens comme le Professeur Sorden !

Sasha fronça les sourcils. Andrew étant en première année, il ne faisait pas arithmancie et elle se demandait bien comment il pouvait connaitre assez bien le professeur Sorden pour se permettre de la juger de façon si catégorique. Elle même aimait beaucoup l’enseignante et lui vouait une admiration sans bornes. Ana Sorden avait beaucoup fait pour elle et l'aiderait peut-être à accéder à l'avenir dont elle rêvait depuis des années. Aussi n'appréciait-elle pas qu'Andrew s'en prenne à l'arithmancienne, et se demandait les raisons qui le poussait à dire de telles choses.

"Moi j'aime bien le professeur Sorden répondit-elle finalement. Elle est gentille."

Sasha n'avait pas encore utiliser les facultés de Blanchlune, elle voulait être certaine d'être parfaitement préparée avant de faire ses premiers pas dans ce club dont lui avait parlé Ana, mais elle était consciente que grâce à cette petite chouette, elle irait loin. Très loin. Et elle devait tout ça à Ana. Elle voyait un peu l’enseignante comme la marraine de cendrillon. Le Professeur Sorden était sa bonne fée et elle refusait d'envisager qu'on puisse ne pas l'apprécier.

"Pourquoi tu ne l'aimes pas ?" demanda-t-elle finalement en croisant les bras, persuadée qu'il ne pouvait y avoir aucune bonne raison de détester Ana Sorden.



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew tiqua légèrement quand Sasha affirma que le Professeur Sorden était gentille. Elle ne l'avait pourtant pas en cours et c'était des Gryffondor qu'elle s'était occupé pendant la Laponie, pas des Serpentard. S'il n'avait pas eut vent du comportement de Sorden par le reste de sa maison, il la connaîtrait à peine. Mais le fait était là : Ana Sorden était une horrible bonne femme et Sasha ne semblait pas encore au courant.

- Tu vois qui sont les Dark Boursoufs ?

Se rendant compte que le groupe n'était pas encore très connu dans l'enceinte de l'établissement, bien qu'il soit trop cool, Andrew fouilla dans son sac à la recherche d'une affiche qui lui avait été distribuée et la tendit à Sasha.

- C'est un groupe de rock, expliqua-t-il, où y'a pas mal de Gryffondor. Irving Whitaker, tu sais, un frisé sympa ! Juliet Wilson, poursuiveuse de tête de l'équipe de Quidditch, Donald McWilde, euh, il avait un tambour au match de Quidditch. Quelqu'un de sympa aussi ! Et un Poufsouffle, Danny Sneals. Le frère de Linett, mais beaucoup plus gentil ! Enfin bref, ils font de la musique et ont une seule chanson pour le moment. Mais le son est bon !

Les paroles étaient marrantes, même si un peu méchantes parfois, mais avec tout ce que les profs leur faisait subir ! Puis eux-même devaient bien se moquer d'eux en salle des profs ! Pour avoir un beau-père professeur lui aussi, Andrew savait bien que les enseignants ne perdaient pas une occasion de rire un peu, souvent aux dépends des élèves. Et c'était pour s'amuser, il n'y avait rien de mal !

- Et bien ils étaient l'autre jour en train de répéter, dans la salle des Arts, quand Sorden a débarquée pour les punir parce qu'ils faisaient de la musique et qu'elle n'aimait pas ça.

Réfléchissant à ce qu'il avait entendu dans la Salle Commune, il se rappela les mines furieuses de ses condisciples clamant leur colère à qui voulait l'entendre. Il avait été scandalisé d'entendre ce genre de chose, en premier lieu parce qu'on ne s'en prenait pas aux Gryffondor et en deuxième lieu parce que Sorden avait été vraiment infecte.

- Elle a dit qu'ils n'étaient qu'une bande de lâches, des menteurs... Bref, elle a été méchante et tyrannique. Parce qu'elle est méchante et tyrannique !

Il n'aimait pas du tout le ton que prenait le professeur Sorden avec eux, à ce qu'il paraît, elle dirait plein de choses méchantes en classe et aurait traumatisé Danny Sneals un jour à cause de son crapaud.

- Elle a voulu retirer des points à Gryffondor à cause d'une chanson, Sasha. C'est une atteinte à la liberté d'expression ! C'est juste une bonne femme dirigiste qui se croit tout permis ici.

Croisant les bras sur sa poitrine dans le même geste buté que son amie, Andrew lui lança un regard entendu. Comment pouvait-elle aimer Sorden ?

- Et toi, pourquoi tu l'aimes bien ? On ne l'a même pas en cours !

Il ne voyait pas du tout où Sasha avait pu croiser l'enseignante. Quoi qu'il en soit, il était important qu'elle ouvre les yeux sur la vraie nature du Professeur Sorden.



Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que Sasha attendait des explications de la part d'Andrew, les bras croisé et le regard suspicieux, ce dernier lui tendit une affiche, pas très jolie, qui faisait la publicité d'un groupe de Rock. La fillette avait déjà entendu parler des Dark-Boursouf, elle avait surpris Kelly Murdoch en train de dire que le guitariste était trop sexy, entendu plusieurs deuxièmes années fredonner un morceau du groupe et Paige Warlock critiquer les paroles de leur chanson, tout en reconnaissant qu'ils avaient un bon son. Toutefois, elle ne les avait personnellement jamais vu jouer et n'en connaissait même pas les membres, aussi haussa-t-elle les épaules.

- J'en ai entendu parler, répondit-elle simplement en se demandant quel rapport cela pouvait avoir avec le professeur Sorden.

Le Gryffondor entreprit de lui faire une rapide présentation des membres du groupe et Sasha essaya de mettre un visage sur les noms. Elle voyait bien qui était Juliet Wilson, la petite amie de Killian, ainsi que Danny Sneal, le frère de Linnet, mais ignorait complètement qui pouvait bien être les deux autres. Elle se souvenait bien d'un tambour au match de Quidditch mais n'avait pas accordé la moindre attention au garçon qui se trouvait derrière.

Une fois les présentation faites, Andrew passa enfin à ce qui intéressait Sasha, à savoir le rapport entre les Dark Boursoufs et le professeur Sorden. Le Gryffondor lui expliqua que l'arithmancienne avait interrompu une de leur répétition et les avait punit parce qu'elle n'aimait pas leur musique. Il ajouta qu'elle les avait traité de lâches et de menteurs -ce qui ne ressemblait pas du tout à la Ana Sorden que Sasha connaissait- et qu'elle était donc méchante et tyrannique. Sasha leva les yeux au ciel. Elle était certaine que les choses ne s'étaient pas passé comme ça. Les Dark-Boursoufs faisaient sans doute trop de bruit, ou avaient des paroles déplacer, et en bonne enseignante le professeur Sorden était venue leur demander de se calmer. En bon Gryffondors, ils s'étaient enflammés, ça avait mal tourner, et ils s'étaient placer en victime pour inviter à la rébellion. Typique.

Elle leva à nouveau les yeux au ciel en entendant Andrew parler d'atteinte à la liberté d'expression. Tout de suite les grands mots. Il s'agissait simplement d'une bande d'adolescents qui faisaient trop de bruit, Ana n'avait pas censuré une chaine de radio nationale non plus !

-Je suis sûre que les choses ne se sont pas passées comme ça. Tu ne peux pas détester le professeur Sorden juste parce que des Gryffondors t'ont raconté n'importe quoi ! Étrange comme elle arrivait à faire sonner le terme "Gryffondor" comme quelque chose de péjoratif. Il y a peut-être une part de vérité mais je suis certaine que cette histoire a été amplifiée et déformée.

Croisant les bras à son tour, Andrew lui demanda pourquoi elle aimait bien le professeur Sorden et Sasha se redressa un peu. Elle avait de bien meilleurs arguments que lui puisqu'elle connaissait personnellement l’enseignante et ne se contentait pas de simple ragots pour la juger. Le Gryffondor reconnaitrait sans aucun doute qu'elle avait raison et qu'il s'était forgé un avis trop rapidement.

-Elle m'a convoqué dans son bureau un jour, parce que j'avais sorti ma baguette dans le couloir, et elle a été vraiment gentille. Elle a écouté ce que j'avais à dire, on a discuté un peu, et elle ne m'a même pas puni. Elle s'est montré juste et compréhensive, c'est loin d'être une femme méchante et tyranique, et tu le saurais si tu avais fait l'effort d'essayer de le connaitre avant de le juger. Sentant qu'Andrew allait lui opposer qu'elle était la "chouchoute" et qu'Ana n'était ainsi qu'avec elle, la fillette s'empressa d'ajouter : Et il parait qu'elle a été très gentille avec Emma Blackbones, en quatrième année, quand elle a eu des problèmes en arithmancie, et qu'elle l'a beaucoup aidé à revenir au niveau. Cela ressemble plus à une femme attentive, généreuse et altruiste qu'à une "arriviste qui se croit tout permis".

La fillette ponctua sa phrase d'un haussement de sourcils, défiant d'Andrew de trouver des arguments à lui opposer. Il lui faisait quand même plus confiance à elle qu'à ces Gryffondors plus âgés qui avaient sans doute raconter ça pour se faire un coup de publicité, non ?



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Les mots de Sasha portèrent un coup au cœur d'Andrew. Blessé et abasourdi, il s'éloigna machinalement d'elle, la fixant avec un air d’incompréhension sur le visage. La manière dont elle avait prononcé le mot Gryffondor... Comme si elle parlait d'une vieille limace ou de quelque chose de méprisable. Il avait l'impression d'avoir le vertige, de s'être pris un seau d'eau glacé en plein visage. Son père lui avait parlé des tensions entre les Gryffondor et les Serpentard quand lui-même était à l'école. Mais c'était fini désormais. Quand Andrew avait rencontré Sasha, il s'était fichu qu'elle soit à Serpentard. Et il pensait que c'était réciproque. Sauf qu'à la manière dont Sasha venait de lui balancer sa maison à la figure, il s'était visiblement trompé. Blessé, il baissa la tête. Il aimait sa maison, il en était fier. Il aimait ses membres, les soirées dans la Salle Commune, ses amis. Il aimait les valeurs de Gryffondor, appartenir à quelque chose d'aussi noble. Il aimait se dire que tous les grands héros furent des Gryffondor. Il aimait se dire qu'il dormait dans le même dortoir que des héros de guerre. Il aimait s'assoir dans un vieux fauteuil élimé pour parler aux autres, dans un grand vacarme chaleureux. Alors oui, ils n'étaient peut-être pas la maison la plus élégante de Poudlard, ses membres n'étaient pas parfaits. Mais il y avait entre eux une solidarité et une chaleur qu'on ne retrouvait nulle part ailleurs. Alors Sasha pouvait bien cracher ce mot autant qu'elle le voulait. Lui, il était fier d'être un Gryffondor.

- C'est de ma maison dont tu parles, j'te rappelle, lança-t-il sèchement.

Il aimait beaucoup Sasha, c'était un fait. Il la trouvait drôle, marrante, gentille et avec tout plein de qualités. Il ne laissait pas ses amis dire du mal d'elle et il n'en disait jamais non plus. Il était toujours plus qu'heureux de la croiser, de parler avec elle, de l'entendre lui raconter toutes les choses qu'elle aimait. Et il aurait pu passer des heures à l'écouter, sans se lasser. Sasha était son amie, sûrement sa meilleure amie même. Il aurait pu passer sur tous ses défauts et c'est ce qu'il faisait, et encore, il n'en voyait qu'un ! Et elle faisait sûrement de même, il en était conscient. Il avait confiance en elle, il aurait pu lui raconter n'importe quoi sans hésiter. Sauf qu'il était déçu. Déçu et blessé, par son ton, son ton méprisant. C'est comme cela qu'elle le classait, dans ces Gryffondor, ce mot prononcé de manière aussi condescendante ? Elle le voyait comme un Gryffondor parmi d'autres, les gens un peu bêbêtes qui ne savent que rire bêtement, se battre et oublient se servir d'un cerveau ? C'était comme ça qu'elle parlait de lui dans son dos ? Serrant les poings, il fronça les sourcils.

- Je te croyais plus maligne que ça, Sasha. Le double-jeu, tu connais ? Évidemment qu'elle n'a pas intérêt à se mettre à dos toute l'école ! Alors elle joue les gentilles face à des gens qui s'en souviendront. Comme toi, ou Blackbonnes. Mais nous, on s'en contrefiche, non ? Nous ne sommes que des Gyffondor après tout ! Nous ne sommes bons à rien, n'est-ce pas ?

Relevant la tête, il scruta Sasha, en colère. Elle ne lui accordait pas le moindre crédit et avait balayé ses arguments sans même y penser. Mais après tout, qu'est-ce qu'ils valaient ses arguments ? Il n'était qu'un Gryffondor, elle l'avait dit elle-même. Il n'avait qu'à retourner faire mumuse avec sa batte et cesser d'embêter le monde avec ses avis à trois noises. Il admirait beaucoup Sasha. C'était une fille brillante, qui ferait sûrement de grandes choses. Et elle ne l'estimait même pas un petit peu.

- Ça s'appelle de la manipulation, lança-t-il, hargneux. Mais en tant que Serpentard, tu devrais t'y connaitre, non ?

Il avait craché le mot Serpentard avec colère et porta un regard dur sur Sasha. Il s'était bien fait avoir. Il comptait autant pour Sasha qu'un Véracrasse. Elle devait bien rire de lui, dans son dos. Il n'était vraiment qu'un idiot, c'est ce qu'elle devait se dire. Et qu'il avait bien gagné sa place à Gryffondor aussi. Bêtise et témérité. C'était bien lui, ça. Et dire qu'il la considérait comme sa meilleure amie ! Il était vraiment trop bête.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha sera les dents et se fit violence pour ne pas interrompre Andrew au milieu de ses bêtises. Il racontait n'importe quoi. Le professeur Sorden n'avait fait que son devoir d’enseignante et voilà qu'il en faisait une horrible bonne femme qui jouait double pour ne pas se mettre à dos toute l'école. C'était ridicule. La fillette était certaine que l'arithmancienne était naturellement gentille, mais que les Gryffondors la voyait comme le diable en personne parce qu'elle avait osé interrompre une répétition de leur groupe. Andrew parut d'ailleurs réellement touché par l'image qu'elle lui renvoyait de sa maison. Sasha n'avait rien contre les Gryffondors, elle les aimait plutôt bien en général. C'était des gens sympa, et drôles. Elle s'entendait bien avec Ben Shalou, qu'elle avait rencontré cet été sur le chemin de traverse, et était amie avec Andrew.

Elle adorait passer du temps avec Andrew, elle avait l'impression de pouvoir être vraiment elle-même avec lui. Elle passait son temps à essayer d’impressionner tout le monde et essayait de se faire aimer même par les gens qu'elle n’estimait pas vraiment, comme Cindy. Avec Andrew il n'y avait rien de tout ça, elle n'avait pas eu à tricher pour gagner son amitié, elle avait le sentiment que quoiqu'elle fasse il ne la jugerait pas. Elle pouvait lui parler de sa famille, lui avouer qu'elle n'avait rien compris à "Les vraies lois de l'économie sorcière", lui proposer de jouer à l'élastique comme quand ils étaient petits ou faire plein de paris un peu idiots. Les choses étaient simples avec Andrew, d'habitude. Elle n'était pas toujours d'accord avec lui, comme quand il disait que les cours de vol étaient plus intéressants que les cours de potions, mais ce n'était pas grave. Mais aujourd'hui il s'en prenait à quelqu'un qu'elle estimait et qu'elle admirait beaucoup, et insinuait en plus qu'elle s'était faite avoir par une manipulatrice, elle ne pouvait pas laisser passer ça.

"Elle ne joue pas double, c'est ridicule, elle remplit simplement son devoir d’enseignante, que ça vous plaise ou non. Tu étais bien content qu'il y ait un professeur pour faire régner l'ordre quand Ahren Keller te lançait des sorts et que tu étais incapable de te défendre !"

Bim ! Elle savait qu'elle avait frappé là où ça faisait mal, parce qu'Andrew détestait Ahren, et elle aussi d'ailleurs. Mais lui aussi l'attaquait sur un point sensible en s'en prenant à quelqu'un qu'elle considérait un peu comme une marraine bienveillante. Sasha avait besoin d'Ana comme la figure d'une femme forte qui avait réussi, comme un modèle. Elle ne voulait surtout pas terminer comme sa maman. Elle se souvenait des fois où, petite, elle montait dans sa chambre et entendait des pleurs en passant devant celle de ses parents. Sa mère avait été trop faible, et elle en avait beaucoup souffert, Sasha ne serait pas comme ça. Elle serait comme Ana plus tard. Et elle en voulait à Andrew de venir ternir son modèle.

S'accrochant à l'idée que l'arithmancienne n'était qu'une comédienne et une manipulatrice, Andrew lui lança qu'elle devrait s'y connaitre dans ce domaine, puisqu'elle était à Serpentard. Sasha aurait pu être blessée par cette remarque mais ce ne fut aucunement le cas. Pourtant elle était autant attachée à sa maison que le Gryffondor. Elle était très fière d'avoir atterrie chez les verts et argent, dans la maison des ambitieux. Et oui, ils étaient les rois en matière de manipulation, mais elle voyait plus ça comme une qualité, quand on s'en servait à bon escient. Il était bon de savoir se faire aimé par tous, et de pouvoir se faire passer pour ce que l'on était pas. Mais à croire la façon dont il avait craché le nom de la maison des Serpents, ce n'était pas une qualité qu'Andrew estimait beaucoup, tant pis pour lui. Il serait honnête et intègre toute sa vie et se ferait dévorer par plus ambitieux que lui.

"C'est de ma maison dont tu parles, j'te rappelle, singea-t-elle en adoptant le même ton qu'Andrew avait employé plus tôt. C'est sûr qu'on maitrise mieux la manipulation que vous, c'est qu'il faut des neurones pour monter des plans diaboliques ! asséna-t-elle avec un regard dur. Maintenant si tu n'as plus rien à ajouter, je vais aller comploter avec mes camarades dans un cachots sombre. On a prévu de vous embobinez en étant gentils avec vous, et de vous poignardez dans le dos pour dominer le monde. C'est tout ce que nous savons faire de toute façon !"

Sasha se leva et attrapa son sac puis posa un regard perçant sur son camarade. Quelque part, derrière la colère, elle crut ressentir une vague de tristesse qu'elle s'appliqua à ignorer. Elle n'avait rien à regretter, elle avait défendu quelqu'un à qui elle tenait, et elle pensait tout ce qu'elle avait dit. Andrew n'avait pas à juger Ana sans la connaitre et elle ne le laisserait pas entacher l'image qu'elle avait de l'arithmancienne. Elle était persuadée d'avoir raison.



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Dire qu'il s'attendait à cela aurait été mentir. Évidemment, ils n'étaient pas en train d'avoir une conversation amicale et sympathique mais il n'avait jamais pensé qu'ils iraient jusqu'à échanger de telles méchancetés ! Fronçant les sourcils, il bondit sur ses pieds, les poings serrés. C'était petit et perfide ! Furieux, il sentait le sang pulser à ses têtes. Mais il n'arrivait tout de même pas à croire comment un simple mot avait pu dériver à ce point pour qu'ils en arrivent là. Tout avait bien commencé pourtant ! Ils auraient pu continuer à discuter tranquillement. Mais non, il avait fallu que cette fichue Ana Sorden soit de la partie et que Sasha prenne sa défense ainsi. Et surtout, qu'elle l'attaque de cette manière ! Et dire que s'il avait écouté ses copains, il serait tranquillement sur le terrain de Quidditch à jouer avec eux. Et tout irait encore bien avec Sasha et ils n'auraient pas dit de telles choses. Il fusilla son amie du regard, furieux.

- J'étais peut-être incapable de me défendre avec ma baguette, mais je ne suis pas mis à chouiner comme une fillette, moi ! Pour quelqu'un qui se permet de donner des leçons, t'étais bien pathétique sur ce coup-là, ma vieille !

Ce n'était qu'un mensonge. Sasha était une fille forte et fière et pour la faire pleurer, Keller avait dû mettre le paquet. Mais il n'avait pas supporté qu'elle s'en prenne à lui sur le coup de Keller comme ça. Surtout qu'il s'était défendu, face à cet abruti ! Et qu'il l'avait mis à terre sans problème ! Et n'avait pas cherché à fuir ses responsabilités devant le Professeur Virtanen, contrairement à l'autre. Sasha racontait vraiment n'importe quoi, uniquement pour le plaisir d'être méchante et de le blesser. Et le pire, c'est qu'elle réussissait. Ignorant le remord qu'il ressentait à lui avoir parlé comme ça et la tristesse qu'il ressentait en pensant que tout allait changer maintenant, il fixa durement sa camarade, parce qu'elle n'était visiblement plus son amie, du regard quand elle se leva. D'un coté, il était ravi d'être débarrassée d'elle parce qu'il lui en voulait. De l'autre, il se disait qu'ils ne pouvaient pas se quitter sur ce genre de choses, qu'ils allaient pouvoir arranger les choses, s'excuser et tout oublier. Il allait s'excuser, retirer ce qu'il avait dit sur Sorden et garder l'amitié de Sasha qui comptait quand même plus que cette vieille bonne femme tyrannique. Mais il se crispa quand elle lui renvoya en pleine figure le vieil argument des neurones de sa maison. Mais il avait beau être usé et erroné, il faisait toujours mouche, surtout quand c'était Sasha qui le prononçait. Alors, uniquement animé par sa colère, il fit taire la voix qui lui disait de céder, que tout cela n'était qu'une dispute idiote et futile et qu'il fallait tout oublier et attrapa son sac de cours qu'il casa sur son épaule.

- Vas te faire voir, Benson.

Il y avait des milliers de choses qu'il aurait aimer lui dire. Qu'il était désolé, qu'il s'excusait, qu'il ne voulait pas être méchant avec elle, qu'il s'en voulait, qu'il lui en voulait, qu'il était dégoûté, déçu, triste en colère, qu'ils étaient amis, qu'ils ne pouvaient pas se disputer pour quelque chose d'aussi bête qu'une professeur. Mais même s'il se répétait que tout était la faute de Sorden, il en voulait à Sasha pour ses mots, ses méchancetés, son attitude. Ana Sorden n'avait été que le facteur déclenchant. Peut-être qu'ils n'étaient pas faits pour être amis après tout. Son père lui avait dit que Gryffondor et Serpentard ne faisaient pas bon ménage. Il en avait la preuve désormais. C'était bien sa maison que Sasha avait décriée sans la moindre vergogne. Même si c'était lui qui était visé. Le pire, c'est qu'il connaissait la suite. Sasha était trop butée pour pardonner, pour reconnaître qu'elle pouvait avoir tort. Et même s'il revenait vers elle, quand il serait calmé, elle l'enverrait valser. Alors ce n'était même pas la peine d'essayer. On pouvait dire que c'était une amitié qui n'avait pas duré longtemps. Même pas une année scolaire. Et Godric savait pourtant à quel point il appréciait Sasha ! Pas assez visiblement. Alors il essaya de ne pas prêter attention à toute la culpabilité qui l'envahissait, à son malaise et à la douche froide qu'il venait de se prendre. Ils allaient vraiment se quitter comme ça ? Sur ce genre de mots ? Il avait envie de tout oublier, que rien ne soit jamais arrivé. Mais c'était trop tard maintenant. Alors il lança un regard lourd de sens à Sasha et tourna les talons. Il ne savait même pas où il allait, tout ce qu'il voulait, c'était chasser cette sensation désagréable et la boule au creux de son ventre. Il avait besoin de taper dans quelque chose, de se défouler. Il ferma les yeux très fort tout en continuant à marcher. Ils ne pouvaient pas décidément tout arrêter là à cause d'une simple dispute !

Sans savoir vraiment trop pourquoi, il se retourna. Mais recroiser le regard de Sasha ne fit que ranimer sa colère et sa déception. Elle préférait - lui, son ami ! - à une vieille bonne tyrannique. Et pourquoi ? Tout simplement parce que Miss était persuadée d'avoir raison et refusait d'entendre un autre avis que le sien ! Parce qu'il n'y avait que cela qui comptait. Que Sasha Benson ait raison. Et tant pis si pour cela, elle devait balancer des méchancetés à un ami. Tant pis si pour cela, ils se faisaient désormais la tête. Et qu'est-ce qu'il allait faire maintenant ? Andrew se sentait à la fois coupable, en colère, déçu et profondément attristé. Mais Sasha devait se sentir bien, elle. Après tout, elle avait gagné leur petite joute verbale, elle devait être satisfaite. Et puis de toute manière, elle se fichait de lui, non ? Elle le lui avait fait clairement comprendre. Alors il se retrouvait là, planté dans un couloir, à quelques mètres de Sasha, qu'il appelait sa meilleure amie encore quelques instants auparavant, sans savoir quoi dire.

- Tu finiras toute seule, Sasha, si tu continues.

Et cette fois-ci, il tourna les talons définitivement. Sasha et lui n'étaient plus amis, ils n'allaient plus se parler après ce qu'ils avaient dit. Tout ça pour une stupide dispute. Rageur, il se mit à courir. Il n'arrivait même pas à comprendre ce qui s'était passé, comment ils avaient pu en arriver là ainsi. Il s'arrêta de courir au tournant du couloir, la respiration haletante et les mains crispées. Cette histoire l'atteignait beaucoup trop alors qu'elle avait l'air de s'en fiche complètement. Il avait besoin de taper contre quelque chose. Ou quelqu'un.
Fichue Ana. Et fichue Sasha. Qu'elles aillent au diable. Toutes les deux.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha fut à la fois apeurée et satisfaite de voir Andrew bondir sur ces pieds quand elle l'attaqua à propos de se dernière confrontation avec Ahren. Apeurée parce qu'elle comprenait qu'ils étaient allés trop loin, qu'ils ne s'arrêteraient plus, et que cette horrible dispute était véritablement en train d'avoir lieu. Et satisfaite parce que, contrairement à son camarade, elle parvenait à garder son calme. C'était une force, de ne pas se laisser dépasser par la colère.

"Je t'en prie, tu ne crois quand même pas que ce moucheron de Keller ait pu m'arracher une seule larme ? Tu n'es pas bête à ce point là ! Je jouais la comédie pour que Killian le démolisse, c'était stratégique." Elle décomposa le mot "stratégique" comme si elle avait employé un terme que le Gryffondor ne pouvait pas connaitre.

Andrew était prévisible. Elle savait parfaitement quels arguments étaient susceptibles de le toucher, de le faire sortir de ses gonds, alors pourquoi n'arrêtait-elle pas cette conversation tout de suite ? Elle savait ce qu'elle avait à dire pour que tout s'arrange, elle savait comment s'excuser pour qu'il se calme, pourtant elle ne le faisait pas. Elle n'avait pas envie de s'excuser parce qu’elle avait raison, elle en était persuadée. Andrew attaquait une professeur admirable qu'il ne connaissait même pas, et elle lui en voulait. Elle lui en voulait d'être si borné, si susceptible, si prévisible, si Gryffondor ! Les critiques à peine voilée qu'elle formula à l'encontre de sa maison adorée n'eurent cependant pas les effets auxquels elle s'attendait.

- Vas te faire voir, Benson.

Sasha ouvrit la bouche, et la referma aussitôt. C'était allé beaucoup plus loin qu'elle ne le pensait. Ce n'était pas tant l'insulte en elle-même qui l'offensait mais le fait qu'il l'ait appelé par son nom de famille. Parce que ça voulait dire qu'ils n'étaient plus amis, du tout. Pourtant ça arrivait que des amis se disputent tout en restant amis. Il y avait les petites disputes, et les grosses disputes. Sasha était devenue experte en la matière après avoir vu et entendu ses parents se déchirer pendant des années. Et celle-ci était une grosse dispute. De celles qui se terminaient par son père quittant la maison en claquant la porte et par sa mère s'enfermant dans sa chambre pour pleurer, oubliant de préparer le diner. Et Sasha savait très bien comment se terminait les grosses disputes : en séparation. Pour toujours. Et elle ne voulait pas que ça se termine comme ça, mais c'était déjà fini. Andrew s'éloignait et elle ne fit rien pour le retenir. Ils n'étaient pas fait pour s'entendre finalement. Cette dispute le prouvait rien. Et elle savait, au fond d'elle, qu'une séparation rapide et définitive valait mieux que des années de confrontations douloureuse. Elle savait tout ça mais ça faisait quand même un peu mal. Elle avait appris à vraiment apprécier Andrew. Elle l'aimait pour ses qualités, parce qu'il était gentil, drôle, et courageux. Mais elle l'aimait aussi et surtout pour ses défauts, parce qu'il était impulsif, tellement fier de sa maison, et mauvais joueur. Tant pis, elle s'en passerait. Elle n'avait pas besoin de lui. La fillette hissa son sac sur ses épaules et s’apprêtait à prendre le chemin de sa salle commune quand Andrew se retourna. Pendant un instant elle eut l'espoir qu'il allait lui sourire, qu'elle lui sourirait aussi et que tout serait oublié. Mais le Gryffondor ne fit que lui adresser une ultime pique sous la forme d'une menace.

"Mieux vaut être seule que mal accompagnée." débita-t-elle froidement.

Alors qu'Andrew tournait les talons et partait pour de bon, Sasha se laissa tomber sur le banc sur lequel ils étaient assis un instant plus tôt et réfléchit à ses propres paroles. Était-ce vrai ? La solitude valait-elle mieux qu'une mauvaise compagnie ? Elle n'en était pas sûre, surtout qu'elle ne considérait pas tellement Andrew comme une mauvaise compagnie. Il l'avait énervé, il l'avait déçu, il l'avait vexé, mais elle se souvenait avoir passé de bon moments avec lui. De toute façon elle n'avait pas à choisir. On était toujours seule au sommet et c'est au sommet qu'elle voulait aller, autant s'habituer à la solitude tout de suite. Elle devait se faire à l'idée de ne plus jamais avoir de véritable ami avec qui jouer à des jeux enfantins, faire des paris stupides et discuter de tout et de rien. Ça lui manquerait au début, ce serait dur, mais elle y arriverait. C'était pour son bien, c'était pour réussir.

Déterminée, elle ouvrit son sac et en ressortit la gazette de jour. Elle la déplia et recommença sa lecture. Elle ne devait plus penser à Andrew. C'était terminé. Il ne l'empêcherait pas d'avancer. Elle se força à se concentrer mais vit une larme tomber sur la fin du mot "Slovaquie" et faire couler un peu l'encre du journal. C'était idiot de pleurer. Elle était idiote. Elle accordait beaucoup trop d'importance à cette dispute. Elle ne devait pas s'arrêter là dessus, elle avait des ambitions plus grandes, bien plus grandes que de simples histoires entre camarades. Parce qu'ils n'étaient plus que ça désormais, des camarades, et c'était très bien. Elle n'avait pas besoin de plus de toute façon, elle s'en sortait très bien toute seule.


RP Terminé



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Les sujets tabous [Sasha]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Mario Andresol s'exprime sur des sujets chauds
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» Sujets de Melissa Hastings
» SASHA VLADIMIRA - terminée (aa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Couloirs,-