AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 You are Nott alone (Olivia & Théo)

Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Théo Nott le Mer 20 Fév 2013 - 23:53, édité 1 fois
Samedi 27 janvier 2007

Ces autorisations de sortie pour les redoublants, quelle bénédiction ! Théo n'avait jamais autant fuis le château que depuis la rentrée, et ce malgré le froid et la neige de janvier. Emmitouflé dans une cape de fourrure, Théo se baladait dans les rues de Pré-au-Lard, la fine couche de neige crissant sous ses pas. Après une semaine passée à s'ennuyer à Poudlard, le jeune Poufsouffle avait hâte de fuir l'ambiance confinée et pesante de l'école. Entre l'affaire Artémis-Cécilya, les Serpentard qui étaient devenus fous et les rumeurs qui couraient sur son ami Samaël, plus rien n'allait droit dans ce maudit château et Théo se sentait plus isolé que jamais. Bien sûr, c'était en partie sa faute si Artémis lui en voulait toujours, s'il en voulait toujours à Cécilya, et s'il évitait Samaël... Son pauvre camarade de dortoir n'avait rien fait de spécial pour mériter un tel traitement, seulement voilà, il avait eu le malheur d'annoncer qu'il était homosexuel. Si Théo pouvait passer outre un certain nombre de choses par amitié pour le Poufsouffle, comme le fait que son père ait combattu contre les mangemorts lors de la Grande bataille de Poudlard, il avait en revanche beaucoup de mal à se faire à l'idée que Samaël aimait les hommes. Sans chercher confirmation de la rumeur auprès du principal concerné, Théo, qui se sentait très mal à l'aise en sa présence, se contentait de se montrer distant. Nul doute que la conversation aurait un jour lieu entre les deux mais il tenait à repousser ce moment le plus longtemps possible...

Ne sachant comment remédier à ces trois situations, le jeune homme se contentait pour l"instant de se satisfaire de sa solitude croissante, s'occupant le mieux possible. Il n'avait pas d'excuse particulière pour venir dans le petit village magique et se contenta de se promener dans les rues en jetant un vague coup d'oeil aux vitrines. De façon prévisible, ce fut celle d'une petite librairie qui l'attira. Théo acquis un roman fantastique dans la boutique puis sortit à nouveau dans les rues. Une fois arrivé devant les Trois Balais, hésitant à entrer dans l'établissement de madame Rosmerta. Une bonne biéraubeurre ne pouvait pas lui faire de mal mais boire tout seul, c'était triste... C'est alors qu'il vit arriver la solution à son dilemme, sous la forme d'une de ses camarades de classe.

Un petit sourire ravi illumina le visage de Théo lorsqu'il reconnut Olivia. Parfois, Merlin faisait bien les choses, songea-t-il en se demandant ce que la jeune fille venait faire toute seule au village. Quoi qu'il en soit, c'était une particulièrement bonne coïncidence. Cela faisait quelques semaines que Théo observait la jeune fille, voulant la connaître et trouver un moyen de l'approcher. L'idée de tenter de la séduire lui était venue lors de ses achats de Noël avec Juliet, l'amie d'Olivia. Persuadé qu'une petite-amie égayerait sa solitude et rendrait plus agréable ses derniers mois à Poudlard, il s'était mis en tête qu'Olivia était la meilleure pour tenir ce rôle. Sans nul doute, Olivia était remarquablement belle mais elle était également drôle et vive, déterminée, populaire... Tout ce qu'il n'était pas, parfait pour le sortir de sa morosité.

Mais comment l'approcher, comment lui plaire ? Parfois, Théo se disait que sa vie aurait été plus facile s'il avait été né moldu. Bien sûr, il aurait été moins puissant, moins intelligent, mais peut-être aussi moins malheureux. Il aurait désormais un look à la Gray, qui plaisait tant aux filles, la preuve avec Juliet ! Peut-être qu'il fumerait ces machins moldus qui détruisaient la santé, et qu'il vivrait dans un immeuble au milieu du peuple et des filles faciles... Mais il n'était pas un moldu, il n'était pas Gray, il était un sorcier noble et distingué qui voulait une jeune fille digne de son rang. Une jeune fille brillante et élégante comme Olivia, et non une fille vulgaire comme Kelsey avec qui il avait fait une erreur, une fois... Il en était sûr, Olivia le rendrait heureux, ou au moins un peu moins malheureux.

Théo avait besoin de compagnie et il était bien déterminé à obtenir celle de sa charmante camarade. Ravi d'avoir acheté un livre qui lui servirait d'une excuse plus acceptable pour venir à Pré-au-Lard que "je m'ennuyais tout seul dans mon coin", Théo adressa un signe à Olivia pour attirer son attention.

"Salut Olivia !", dit-il d'un ton courtois, "qu'est-ce qui t'amène à Pré-au-Lard ?"
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Olivia se baladait de bonne humeur dans les rues de Pré-Au-Lard. La jeune femme était d'humeur à faire quelques amplettes aujourd'hui. Certes, il y avait eu Noël très récemment, mais elle n'y pouvait rien. Elle aimait bien acheter. D'ailleurs, elle se disait souvent qu'elle avait de la chance d'avoir les moyens de s'acheter ce qu'elle voulait. Elle se voyait mal dans le cas d'une personne sans trop de moyens. Comment ferait-elle pour ne pas acheter cette jolie petite paire de chaussures qu'elle venait de remarquer dans la vitrine ?

Reprenant ses esprits, Olivia se décrocha à grands regrets de cette vitrine, pensant qu'il serait bien difficile de porter ses sacs après. La jeune femme décida qu'elle devait se désaltérer avant de retourer au château. Elle s'assit un instant sur un banc et contempla ses amplettes. Elle avait pris tout ce qu'elle souhaitait. Elle regrettait cependant la qualité des robes qui ne valaient pas celles vendues chez T&T. Mais, à son plus grand bonheur, elle avait trouvé une jolie petite parure pour Juliet. Un collier, des boucles d'oreille et un petit bracelet. Elle avait pris deux ou trois choses pour ses parents, aussi.

Une fois son inventaire faire, Olivia entra dans l'établissement de Madame Rosmerta. Une petite Bierraubeurre ne pouvait pas lui faire de mal. Il la réchaufferait, en cette froide journée d'hiver. Olivia aperçut un peu plus loin, Théo. Elle ne comprit pas vraiment pourquoi il se mit à sourire. Il était évident que ce sourire ne lui était pas adressé. De toute manière, ils ne s'étaient pas beaucoup parlé durant toute leur scolarité. Olivia s'assit donc, et passa sa commande.

Cependantt, il s'avéra que ce sourire s'adressait à elle puisque Théo lui fit un petit signe de main quelque temps après. un peu étonnée, Olivia ne répondit pas de suite. Il était évident que se trouver en charmante compagnie ne la dérangeait pas le moins du monde. Alors, Olivia répondit avec un large sourire :

" Coucou Théo ! Je ne m'attendais pas à te trouver ici dis moi ! "

Olivia hésita un instant sur la réponse à apporter à sa question. En réalité elle avait bien envie de lui faire la liste de ce qu'elle avait fait, maiis elle ne voulait pas l'effrayer en parlant beaucoup. Cependant, elle ne put s'empêcher de parler plus que de raison :

" Hé bien écoute, j'ai fait le tour de chaque boutique. D'ailleurs, j'ai même trouvé un joli cadeau pour Juliet ! En plus, si je dois te donner un conseil, il ne faut pas aller dans ce magasin de vêtements. T&T est nettement mieux. Enfin, ce n'est que mon avis ! Et toi , que fais-tu ici ? ... "

Remarquant que le jeune homme tenait un livre dans ses mains, Olivia en déduit qu'il avait du faire un tour à la bibliothèque. Alors, elle ajouta :

" Ah, tu as du aller acheter un livre, pas vrai ?

La jeune femme eût un petit rire nerveaux. Un peu comme à son premier rendez vous. Elle ne lui avait presque jamais parlé, et là elle se mettait à débiter des dizaines de paroles à la seconde. La jeune femme se promit de se taire. Cependant, elle ne voulait pas vraiment que la conversation s'arrête là. Tant qu'il y étaient, ils n'avaient qu'à faire connaissance. Théo n'était pas réputé pour son aptitude aux bavardages inutiles. Olivia lui posa alors une question dont, pour être honnête, la réponse lui importait peu :

"Il est bien, ce livre ?"

Peut-être que Théo trouverait quoi dire après cela. D'ailleurs, Olivia se demandait pourquoi est-ce que Théo n'avais pas plus de succès. Il avait l'air très gentil. peut-être que son nom faisait peur. Mais après tout, ce n'était qu'un nom. Ce n'était en rien représentatif de la personnalité. Du moin, Olivia l'espérait. Pour se détendre, elle offrit son plus beau sourire à Théo.


Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Visiblement étonnée qu'il s'adresse à elle, Olivia ne lui répondit pas immédiatement et Théo en profita pour faire signe en direction de Mrs Rosmerta. Maintenant qu'il était en bonne compagnie, rien ne l'empêchait de savourer une petite biéraubeurre. Aussi chaleureuse qu'elle en avait l'air, Olivia vint s'asseoir à sa table et lui répondit avec entrain, un large sourire aux lèvres.

"Coucou Théo ! Je ne m'attendais pas à te trouver ici dis moi !"

"J'avais envie de prendre un peu l'air."

Ravi de la tournure que prenait son après-midi, Théo rendit son sourire à la jeune fille. Olivia se mit à parler avec enthousiasme, confirmant l'impression que Théo avait d'elle, à savoir celle d'un moulin à paroles. En cours, il n'était pas rare qu'un enseignant la reprenne avec Juliet parce qu'elles bavardaient un peu trop... En plus, Olivia avait une belle réputation de commère ! C'était le genre de personnes qu'il aurait plutôt eu tendance à fuir d'ordinaire, mais ces derniers temps il n'était pas contre un peu d'animation dans sa vie. Nul doute qu'une fille comme Olivia saurait chambouler un peu sa petite routine quotidienne. Et puis ses journées seraient moins silencieuses avec une petite amie pareille... Mais la question restait de savoir comment réussir à la séduire. Elle était si jolie que Théo avait probablement de la concurrence !

Se perdant dans ses rêveries d'un possible futur avec sa charmante camarade de classe, Théo la couvrit d'un regard empli d'admiration et de désir. Il ne revint à ses esprits que lorsqu'elle lui posa une question, et se donna une claque mentale pour se ressaisir. Baver sur elle comme un imbécile concupiscent n'allait probablement pas servir sa cause !

"Oui, je me suis rendu à la librairie, je cherchais un roman."

Il montra Game of Thrones à sa camarade qui semblait y porter un certain intérêt.

"Je ne sais pas s'il est bien, je n'en ai jamais entendu parler, mais il a l'air passionnant !"

La serveuse vint leur porter leurs consommations pile au moment où Olivia lui adressa un somptueux sourire, qui le fit chavirer. Saisissant sa bourse pleine de gallions, Théo déposa quelques pièces dans la main de la serveuse.

"C'est pour moi", dit-il à l'intention d'Olivia, lui adressant un petit clin d'oeil. Payer un coup à une jolie file, voilà une façon de dépenser son argent qui ne lui était pas familière mais qui se révélait être plutôt agréable ! Olivia avait l'air aussi généreuse que dépensière, et il songea qu'il serait ravi de lui offrir de jolis cadeaux s'ils devenaient plus proches. Avoir un Nott n'avait pas que des inconvénients, comme le prouvait leur compte en banque de Gringotts bien rempli !

"Alors comme ça, tu as choisi un cadeau pour Juliet ? Qu'est-ce que c'est ? C'est amusant, je l'ai justement croisée pendant qu'elle faisait ses courses de Noël, je me souviens du cadeau qu'elle t'avait choisi... Il t'a plu ?"

Il avala quelques gorgées de biéraubeurre le temps qu'Olivia lui réponde, puis rebondit sur ses paroles précédentes :

"Moi aussi je préfère T&T, je ne vais que dans Londres pour me vêtir... La boutique de la mère de Swann est raffinée et de bon goût, même si je trouve qu'elle se popularise un peu trop. Je connais quelques petites boutiques londoniennes où je trouve toujours mon bonheur. Bien sûr il faut connaître et être plutôt fortuné, ce n'est pas donné..."

Ne sachant pas si la mode était un sujet qui intéressait sa camarade, il n'en dit pas plus et se contenta de lui adresser un sourire charmeur.
Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Olivia l'écoutait parler de son roman sans vraiment l'écouter. Bien évidemment, elle avait l'art et la manière de faire croire qu'elle était intéressée mais si elle ne l'était pas. La lecture et ce livre étaient surement passionnants mais Olivia préférait lire les étiquettes des vêtements que celle des livres. Soit. De toute manière le jeune homme finirait bien par changer de sujet, et s'il ne le faisait pas, Olivia le ferait. La jeune femme n'était jamais à court de paroles, après tout.

Lorsque la serveuse leur apporta les verres et que Théo paya en annonçant que c'était pour lui, Olivia le contempla un instant avec un petit sourire. Il était rare de trouver des gens généreux comme lui. Pour le remercier, Olivia lui dit alors :

"Merci beaucoup, c'est très gentil à toi Théo ! "

Ce jeune homme était vraiment de très bonne compagnie. D'ailleurs, Olivia ne le voyait pas trop comme ça. On lui avait souvent répété qu'il n'était pas très bien de se fier aux apparences, mais c'était plus fort qu'elle. Elle voyait Théo comme un jeune homme renfermé, pas très bavard et pas très sympathique. C'est un peu ce qui l'avait poussée à ne jamais trop lui parler, et elle était ravie de remédier à cela aujourd'hui.

Théo lui parla alors de sa rencontre avec Juliet. Il avait décidément une sacrée bonne mémoire! La jeune fille ne put alors s'empêcher de disserter sur le cadeau de Juliet. Elle répondit avec entrain :

"Oh oui ! Il était vraiment génial ! D'ailleurs, je m'attendais un peu à cela, mais bon, j'en étais vraiment ravie! Elle est une amie extraordinaire, j'ai vraiment de la chance de l'avoir !

Olivia hésita un instant entre complimenter Théo pour s'en être souvenu et attendre qu'il lui réponde. Elle allait opter pour la première option lorsqu'il lui répondit. Dommage, elle trouverait l'occasion de le caler autre part. Elle n'était pas prête de partir après tout. Elle comptait rester ici encore quelques heures. Peut-être pas, mais bien une heure. Ou deux. De toute manière, elle verrait bien. Elle se sentait bien avec lui, alors il n'y avait aucune raison pour écourter cet échange.

Olivia manqua de tomber dans les pommes lorsque Théo lui parla de mode. Un garçon qui parlait de mode. Le Poufsouffle grimpa dans l'estime d'Olivia. Elle ne parlait pas vraiment de vêtements avec les garçons. Alors ce fut l'occasion inespérée de confronter son point de vue à celui de Théo. Elle était d'accord concernant la qualité des vêtements de T&T mais pas concernant sa fréquentation. Elle répondit donc :

" Je suis tout à fait d'accord avec toi ! T&T est une enseigne formidable, on y trouve de tout, et c'est vraiment chouette ! Par contre, je ne trouve pas que ça se popularise vraiment. Bon après, elle est sur le Chemin de Traverse, un peu tout le monde passe ici, c'est normal de ne pas avoir que des gens extrêmement fortunés. Mais je trouve que Swann font un remarquable travail dans cette boutique ! Et les boutiques un peu fermées je trouve ça chouette, aussi !"

Olivia but une gorgée de Bierraubeurre et réfléchit à ce qu'elle pouvait dire. Il ne fallait pas qu'ils discutent de T&T toute la soirée, même si elle aimait beaucoup cet endroit. Au sourire charmeur de Théo, Olivia répondit par un autre sourire tout aussi charmeur et dit d'un air innocent :

"D'ailleurs, je devais y aller avec Juliet mais elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas, c'est bien dommage."

Elle avait déjà fait mieux comme tentative d'approche. Si Théo y croyait, c'était qu'il était vraiment naïf. Mais Olivia était persuadé qu'il avait compris. Elle attendait impatiemment sa réponse lorsqu'elle se rendit compte que durant leur courte discussion, ils avaient vidé leurs verres de Bieraubeurre. Alors, elle commanda deux nouveaux verres, paya la serveuse et dit à Théo sur le même ton qu'il avait fait précédemment :

"C'est pour moi!"

Olivia rit à sa blague. Elle avait vraiment envie que ça dure un peu plus longtemps.


Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Avec un sourire ravi, Théo écouta Olivia lui répondre qu'elle avait beaucoup apprécié le cadeau de Noël de Juliet. Etant donné que c'était lui qui avait repéré les boucles d'oreilles, il était content de savoir qu'il avait vu juste. Un jour, il lui offrirait un beau bijou, foi de Nott !

"Oui, c'est une fille bien", approuva Théo à propos de Juliet. Il repensa à la mise-en-garde qu'elle lui avait fait, lui intimant de ne pas blesser son amie. A en juger par l'air surpris qu'avait eu Olivia lorsqu'il l'avait abordé un peu plus tôt, Juliet ne lui avait pas raconté leur discussion à son sujet. C'était aussi bien, comme ça Olivia ne s'attendrait peut-être pas à ce qu'il lui fasse des avances... Théo n'avait pas l'habitude des jeux de séduction, plutôt du type à attendre que les relations romantiques naissent d'elles-mêmes. C'est ainsi qu'en quatrième année, il avait entendu d'être presque certain que ses sentiments pour sa binôme de runes, Sarah, soient partagés avant de lui déclarer sa flamme. C'était plus facile ainsi, il fallait bien l'avouer, mais il ne pouvait en faire de même avec Olivia. Ils vivaient dans des sphères trop séparées pour qu'une histoire puisse naître entre eux sans que l'on ait forcé le destin... Voilà pourquoi il lui fallait désormais s'essayer à la séduction, même s'il ne savait guère comment s'y prendre...

Heureusement, les choses s'avéraient plutôt simples avec Olivia. Théo avait l'impression que le courant passait bien entre eux et qu'ils avaient des intérêts en commun, à en juger par l'enthousiasme avec lequel Olivia rebondit sur ses propos concernant la mode. Bien sûr, elle ne partageait pas son avis sur T&T, cela n'était pas étonnant. Théo avait conscience d'être un peu snob parfois, mais c'était du à son rang et il ne s'attendait pas à ce qu'une fille comme Olivia le soit également... Il hocha la tête en signe d'approbation lorsque sa camarade souligna le bon travail effectué par Swann et sa mère. Il ne doutait pas que la jeune Serpentard ferait une redoutable femme d'affaire un jour, et que ses créations rivaliseraient de talent. Swann était le genre de personnes qu'il était bon d'avoir dans son carnet d'adresse. Même si Théo ne la connaissait pas très bien, il avait toujours pris soin d'être poli et aimable avec elle, l'admirant pour ses innombrables qualités - même si ses choix en matière d'hommes laissaient grandement à désirer...

C'est alors qu'Olivia prononça une phrase énigmatique, l'accompagnant d'un délicieux sourire :

"D'ailleurs, je devais y aller avec Juliet mais elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas, c'est bien dommage."

Tout en jouant distraitement avec son verre, Théo plongea son regard dans les pupilles brunes de la jeune fille. S'agissait-il là d'une phrase en l'air, ou bien d'une suggestion déguisée ? S'il n'était pas sur de bien interpréter les paroles d'Olivia, Théo décida malgré tout de tenter sa chance. Il ne fallait pas manquer une opportunité ! Pendant qu'il réfléchissait à la façon adéquate de répondre, Olivia commanda à nouveau et paya à son tour. Théo joignit son rire à celui d'Olivia et la remercia, puis but une longue gorgée avant de revenir sur ses propos précédents.

"Pour T&T, c'est bien dommage, en effet", répondit-il avec un petit sourire en coin, "Peut-être que je pourrais la remplacer et t'accompagner ? Je suppose que tu as l'habitude d'y aller avec Juliet mais ainsi tu aurais de la compagnie et un avis masculin. Cela pourrait être..."

Il hésita un quart de secondes, puis décida de jouer franc-jeu. Il préférait que ses intentions soient claires, quitte à se faire envoyer balader, plutôt qu'Olivia le prenne pour son bon copain avec qui elle faisait du shopping... Se penchant légèrement, Théo avança sa main vers celle d'Olivia et effleura doucement ses doigts, avant d'achever sa phrase.

"...intéressant."

Abrégeant le contact, il retira sa main et se bascula dans sa chaise, son regard toujours rivé dans celui d'Olivia alors qu'il attendait son verdict.

"Qu'en dis-tu ?"


Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Quand il lui dit que Juliet était une fille bien, Olivia se demanda d'où est-ce qu'il connaîssait Juliet. C''est vrai, elle ne les avait jamais vus ensemble. Olivia nota mentalement qu'elle devait faire shbir un interrogatoire à Juliet afin de connaître ses relations avec Théo. La jeune femme fut encore plus ravie de voir qu'il rit lorsqu'elle commanda un verre. Elle aimait bien faire rire les gens. dans son esprit cela voulait dire qu'ils lui apportaient un peu d'importance. Et elle était très contente de voir que Théo lui en apportait.

La jeune femme ressentit un drôle de sentiment lorsque Théo la regarda. Elle soutint le regard du jeune homme, ne voulant pas montrer quelconque signe de faiblesse. Quand elle était petite, elle jouait au jeu du regard avec ses copines, et elle faisait toujours en sorte de gagner. Là, c'était bien évidemment différent, mais les restes de ses jeux de petite fille étaient là. Alors, elle restait là, les yeux rivés dans ceux de Théo, savourant intérieurement ce contact visuel. Olivia s'apprêtait à le relancer sur sa proposition lorsque Théo y répondit.

Olivia qui s'attendait à une réponse comme celle-ci ne fut pas franchement surprise. Cependant la suite l'étonna beaucoup. La main de Théo effleurant la sienne, Olivia retin son souffle. Elle ne savait pas si elle le retenait tant elle était surprise ou bien parce que ce contact était agréable. Elle ne savait pas si elle retenait son souffle parce qu'elle était ravie de la réaction de Théo, ou alors parce qu'elle ne savait pas quoi dire. Elle l'avait lancé sur cette voie, c'était vrai mais ... Jamais il n'aurait dû réagir aussi promptement. Olivia s'attendait à ce qu'il y ait un petit jeu entre eux. Elle n'imaginait pas Théo faisant des avances clairement, comme cela. Pour la première fois depuis un moment, la jeune femme resta sans voix.

Elle se reprit, ne voulant pas que son étonnement se voie sur son visage. Elle se devait de rester élégante et faire bonne figure. Puis, elle répondrait par un "oui" à Théo. Mais elle devait rester mesurée, même si cela représentait un effort plus qu'important pour elle. Puis, si Théo remarquait son étonnement, il pouvait s'imaginer que la jeune fille refusait de sortir avec lui. Et ça, c'était la chose à éviter. Alors, sans quitter du regard Théo, Olivia répondit avec délicatesse :

" J'en dis que ce serait une bonne idée ..."

Il ne fallait pas qu'elle ne dise que ça. Olivia devait un petit peu argumenter sa réponse, non ? Enfin, c'était ce qu'elle pensait. Ne trouvant rien d'autre à dire, Olivia continua :

"Il est vrai que ... Un avis masculin pourrait être très ... Intéressant."

La jeune femme ponctua sa phrase d'un petit sourire. Un petit sourire qui était censé être amical mais qui se retrouvait être quelque chose qui voulait dire "Coucou Théo, moi c'est Olivia et j'ai vraiment bien envie de sortir avec toi, tu es tellement mignon!" . Bref, rien de bien discret. Pas comme Olivia l'avait imaginé. Un jour, elle apprendra la subtilité. Olivia souhaitait définir une date précise pour ce rendez vous. Puis parler lui enlèverait cet air idiot qu'elle avait l'imression d'avoir. Comme d'habitude, elle fit un grand sourire à Théo et, elle se rapprocha un peu de lui. Elle baissa les yeux une moment puis les releva et demanda :

" Que dirais-tu de samedi prochain ? On pourrait y faire un tout le matin et passer la journée sur le Chemin .. Si cela ne te dérange pas, bien sur!"

La jeune femme lança un dernier regard à Théo avant d'attendre sa réponse. Elle n'avait jamais été très douée pour ce genre de choses et la dernière fois qu'elle avait tenté de séduire un garçon, c'était O'Connor dans les vestiaires, et elle n'était pas prête de se relancer dans un tel fiasco. Les sentiments se bousculaient. D'un côté elle voulait prendre son temps, mais d'un autre elle était pressée de se retrouver en si bonne compagnie.


Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Le coeur battant, Théo attendait la réponse d'Olivia qui tardait à venir, scrutant son visage, épiant une réaction. Peut-être avait-il été trop direct, peut-être l'avait-il brusqué, peut-être même avait-il mal interprété sa phrase précédente, n'entendant que ce qu'il voulait entendre. Etait-elle au contraire hésitante, tentée, charmée ? Les hypothèses se bousculaient dans la tête de Théo, qui resta figé jusqu'à ce qu'Olivia lui réponde enfin. Lorsqu'elle accepta, il laissa échapper un petit soupir de soulagement, un sourire réjoui s'épanouissant sur ses lèvres. Ce sourire s'accentua alors qu'Olivia se rapprochait de lui. Alors qu'elle baissait les yeux, le jeune homme ne détourna pas le regard, lui, savourant la perspective de passer plus de temps avec sa si jolie camarade.

Olivia concrétisa sa proposition en suggérant une date, ce à quoi Théo répondit avec enthousiasme.

"Cela ne me dérange pas du tout, au contraire. Je vais attendre ce moment toute la semaine."

Il lui adressa un petit clin d'oeil et porta son verre à ses lèvres pour se donner une contenance. Il fallait qu'il modère son enthousiasme au risque de détruire son image de jeune homme réservé. D'un autre côté, il doutait qu'Olivia s'en formalise, vu qu'elle était de loin la plus gaie des deux. Un léger silence suivit ses paroles, chacun des deux jeunes gens s'observant du coin de l'oeil. S'il s'était écouté, Théo aurait poussé sa chance jusqu'à tenter de l'embrasser, mais il doutait que ce soit une bonne idée. Certes, Olivia avait accepté sa proposition et n'avait pas dégagé sa main un peu plus tôt, mais elle n'avait pas non plus fait de tentative d'approche alors mieux valait patienter. Il ne voulait pas qu'elle s'offusque et le plante là alors qu'ils avaient pris un si bon départ !

De plus, Théo préférait apprendre à la connaître avant tout. Ainsi, peut-être qu'il se sentirait un peu plus détendu autour de sa camarade ! Après avoir bu une dernière gorgée de whisky pur feu, il décida de relancer la conversation sur un terrain plus neutre.

"Je suis content que l'on apprenne enfin à se connaître. Après plus de sept ans dans la même classe, il était temps ! Alors, parle-moi de toi, Olivia. Qu'y a-t-il à savoir sur la plus jolie des poursuiveuses de Gryffondor ?"

Il laissa échapper un petit rire devant son compliment un peu pathétique et attendit la réponse d'Olivia, l'air intéressé. Au-delà de son envie de séduire la jolie fille, Théo était réellement heureux d'apprendre à connaître quelqu'un d'autre. Passer du temps dans ce bar en bonne compagnie le changeait agréablement, et il passait un des moments les plus appréciables, ce qui était bien plus rare à Poudlard. Eh oui, il devait bien être le seul élève de cette école fabuleuse à ne pas aimer vivre au château... Et pourtant, il bénissait les autorisations de sortie octroyées aux élèves de sa promotion qui lui permettaient de respirer un peu.

Théo devait bien l'admettre, être un peu sociable n'avait pas que des inconvénients... A être trop exigent, il avait fini par se retrouver quasiment seul, voilà pourquoi la perspective de devenir plus proche d'Olivia le réjouissait tant. Malheureusement, cela signifiait également qu'il allait être obligé de rompre le traitement du silence qu'il octroyait à Samaël, ne se voyant pas sortir avec l'ex petite-copine de son ami sans lui en parler au préalable. Il espérait fortement que Samaël n'aurait rien à y redire car il ne se voyait pas plus renoncer à cette journée avec Olivia. Théo sentit son ventre se serrer à l'idée d'avoir la fameuse discussion avec Samaël, même s'il savait que c'était inévitable. De toute façon, son ami lui manquait trop pour que la situation s'éternise...

Soupirant lentement pour tenter d'évacuer son appréhension, Théo reporta à nouveau son attention sur Olivia, se retrouvant presque malgré lui à la dévorer des yeux.


Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Olivia fit mine de ne pas remarquer le grand sourire que Théo lui adressait. Elle détourna les yeux afin d'observer quelque chose distraitement. En réalité, elle ne voulait pas que Théo remarque que ses joues avaient viré au pourpre lorsqu'il lui avait dit qu'il attendait cette journée qu'ils passeraient seuls la semaine prochaine. Olivia attendait impatiemment ce moment elle aussi, mais n'en dit rien, se contentant de faire un petit sourire à Théo, en attendant qu'il prenne la parole. La jeune femme avait peur de dire une bêtise, alors elle préféra se taire.

Olivia observait furtivement Théo, en espérant qu'elle ne le voyait pas. La Gryffondor appréciait la compagine du jeune homme, même si elle n'était pas cependant certaine de pouvoir affirmer qu'elle voulait à tout prix sortir avec lui. Olivia se souvenait de sa relation avec Samael. Même si elle ne s'était finie comme Olivia avait pu se l'imaginer, la jeune femme avait passé beaucoup de bon temps avec Sam. Cependant, même si leur relation était la plus longue qu'Olivia n'ait jamais eue, Olivia ne l'avait pas trouvée compliquée. Enfin, elle n'avait pas eu du mal à lui avouer ses sentiments, à lui parler, à s'ouvrir à lui. Elle n'avait pas eu la moindre envie de prendre son temps avant de se mettre avec lui. Mais là, c'était différent. Lorsqu'elle est sortie la première fois avec Samael, elle ne le connaissait pas plus que Théo, mais cela lui importait peu. Mais aujourd'hui, cela lui semblait important. Elle voulait faire connaissance avec lui avant de s'engager dans quoique ce soit. Peut-être était-ce parce qu'elle n'avait plus les mêmes attentes que l'année dernière.

Théo n'était pas comme Samael, même s'il l'était un peu. Il semblait assez réservé. Cependant, il avait l'air d'avoir confiance en lui, ce qui plaisait assez à Olivia. De plus, il semblait assez intelligent, ce qui était encore mieux. Et, Olivia se devait de l'admettre, il était un très charmant jeune homme. Certes, il n'y avait pas que le physique qui comptait, mais il jouait quand même un certain rôle. Théo lui posa une question qui la sortit de ses réflexions. Le compliment la plus jolie des poursuiveuses de Gryffondor la fit sourire et Olivia joignit son rire à celui de Théo. Elle réfléchit un instant, ne sachant par où commencer.

" La plus jolie des poursuiveuse de Gryffondor ? Je te remercie ! Hé bien ... En gros, j'aime beaucoup parler, genre beaucoup beaucoup, tu vois ? Bon c'est vrai que j'essaie de faire des efforts pour y remédier, mais c'est pas encore gagné. Ensuite, j'adore la mode, les habits, les vernis à ongles, les sorts qui font changer de couleur de cheveux, ceux qui lissent les cheveux, qui les bouclent. Hmm ... Ensuite, je n'aime les cours qu'à moitié. Disons que certaines matières comme les sortilèges m'intéressent vraiment tandis que d'autres comme l'arithmancie me soulent un peu. D'ailleurs, notre professeur d'arithmancie est un peu étrange, tu ne trouves pas? Enfin, elle me fait carrément flipper ! Sinon j'envisage des études de journalisme, j'aime passer du temps avec mes amis, embêter Jeremy avec son petit surnom qui je lui ai trouvé et qui est tout à fait mignon, parler des heures avec Juliet au coin du feu. J'aime beaucoup les confiseries, aussi ! Je pourrais aussi te parler de ma passion pour le Quidditch et les parfums mais je pense que ça en fera trop après !"

Après son monologue, Olivia reprit son souffle et e put s'empêcher de rire. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas autant débité de mots à la seconde. Elle laissa passer un instant, regarda Théo et reprit avec un sourire charmeur :

" Et qu'y a-t-il de donc à savoir sur le plus beau jeune homme de Poufsouffle ?"

* Non Olivia, on s'arrête là, tu ne parles plus, tu arrêtes d'aggraver ton cas, d'accord. Oui voilà, c'est ça, sois gentille et tais toi un peu*

La jeune femme fit un tout petit sourire en guise d'excuse pour ce qualificatif assez étrange qu'elle avait trouvé pour Théo. Elle n'avait pas tort, mais bon, elle aurait pu trouver mieux. La jeune femme attendit alors sa réponse, buvant une gorgée de son verre. La jeune femme tripotait nerveusement son bracelet, ne sachant pourquoi.


Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Tout en achevant son second verre, Théo écouta Olivia qui répondait à sa vaste question en commençant par dire qu'elle aimait beaucoup parler. Un petit sourire amusé apparut sur le visage du Poufsouffle à cette révélation qui n'en était pas vraiment une. Tant mieux, c'était rarement lui qui menait les conversations alors il avait tendance à s'entourer de pipelettes. D'ailleurs, les filles qui entouraient le jeune homme avaient également tendance à avoir un sacré caractère et à prendre grand soin de leur personne. A en juger par les explications d'Olivia, la jeune fille ne faisait pas exception à la règle. Bien sûr, il avait déjà remarqué qu'elle était toujours bien présentée et qu'elle prenait soin de son apparence, ce qui selon Théo faisait partie de son charme. Pour le jeune Nott, une femme devait toujours prendre soin de son apparence. Il n'était pas le genre d'hommes à s'intéresser à une garçonne, à une fille peu féminine comme Pilliwickle ou McGowan... Voilà pourquoi il était plutôt satisfait que la seconde chose qu'Olivia ait cité pour la définir soit son goût pour la mode, les vernis à ongle et autres sorts pour les cheveux.

Conforté dans son entreprise de séduction par le monologue d'Olivia, Théo adressa un énième sourire à la jeune fille puis fit un nouveau signe en direction du comptoir. Le vendeur arriva bientôt avec deux verres qu'il déposa devant eux, avant de repartir une fois que Théo lui eut glissé quelques pièces. Trois verres, c'était peut-être un peu trop mais Théo se sentait bien à discuter avec Olivia et n'avait pas envie de compter ni d'écourter ce moment. Pendant qu'il commandait, Olivia avait continué de lui parler, expliquant qu'elle était moins séduite par les cours et en particulier par celui du professeur Sorden, puis lui parlant de ses amis, en particulier Jeremy et Juliet. S'il comprenait son affection pour Juliet, il avait beaucoup plus de mal à comprendre ce que la jeune fille trouvait à un type comme Baker, qui semblait n'avoir pas plus de plomb dans la cervelle qu'une huître avariée. Enfin, cette erreur de jugement s'expliquait probablement par la passion d'Olivia pour le Quidditch, qu'elle évoqua entre son envie de devenir journaliste, son amour des confiseries et du parfum...

Théo allait répondre lorsqu'il capta le regard charmeur d'Olivia et se figea, agréablement surpris. Il ne s'attendait pas à ce que ses tentatives d'approche de la jeune Gryffondor soient si bien reçues, au point qu'elle le qualifie de plus beau jeune homme de Poufsouffle... Flatté, Théo baissa les yeux en souriant presque malgré lui, et passa une main pensive dans sa barbe de trois jours. Le trouvait-elle véritablement beau ou disait-elle cela dans le seul but de lui retourner le compliment ? Bien sûr, il savait qu'il possédait un certain charme avec ses yeux bleus de Nott et sa grande stature, mais il était également conscient que le physique d'écossais pouvait ne pas plaire à tout le monde. Enfin, visiblement il plaisait à Olivia et c'était bien là l'important...

"Merci du compliment", murmura-t-il en redressant la tête.

Théo avisa alors Olivia qui jouait distraitement avec son bracelet et, impulsivement, saisit une seconde fois sa main pour examiner l'objet de plus près.

"Joli, très joli", commenta-t-il en rapprochant le poignet d'Olivia de son champ de vision, avant de relâcher sa main. "Voilà une première chose à savoir sur moi. J'aime énormément les bijoux, j'aurais aimé travailler dans la joaillerie sorcière si je n'avais pas pour ambition d'entrer au Ministère... J'aime beaucoup observer les bijoux que portent les gens, je trouve que ça en dit long sur eux."

Celui d'Olivia disait notamment qu'elle avait très bon goût et qu'il mourrait d'envie de l'embrasser et... Prenant conscience du fait que ses pensées dérivaient très largement, Théo détourna les yeux et planta son regard au fond de son verre ambré. Il avait un peu chaud et se sentait soudain nerveux et hésitant. Désireux de ne pas montrer son agitation, Théo ne laissa pas le silence s'éterniser.

"Contrairement à toi, je ne suis pas un grand bavard, je suis...plutôt discret. C'est agréable de discuter avec quelqu'un de différent ! Je trouve aussi que la prof d'arithmancie est bizarre, j'espère que le professeur Adamson sera nommée directrice même si cela ne nous concerne plus vraiment vu qu'on sera partis. Comme je te l'ai dis j'aimerais entrer au Ministère et avoir un poste important, comme un certain nombre de mes ancêtres. J'aime aussi prendre soin de moi et être bien habillé, j'estime qu'avoir une bonne apparence est important. J'aime beaucoup les filles qui aiment la mode, les vernis à ongle, le parfum et toutes ces choses là... Moi aussi, j'adore les confiseries. En revanche, et c'est un de mes petits secrets, je ne suis pas un grand passionné de Quidditch..."

Il se pencha vers Olivia et acheva avec malice :

"...même si je dois dire que je trouve un certain charme à l'équipe de Gryffondor."

Une chose qu'il fallait reconnaître à Baker : il savait s'entourer. Nul n'avait oublié les somptueuses pancartes du premier match de l'année des rouge et or, grâce auxquelles Théo avait été content de s'être traîné jusqu'aux tribunes. Ce match avait été particulièrement distrayant d'ailleurs, et le Poufsouffle se demandait encore quelle mouche avait piqué son camarade Darren ce jour là.


Olivia E. FowlerAncien personnageavatar
Messages : 207

Voir le profil de l'utilisateur
Voyant que son compliment assez étrange, absolument pas subtil et gros comme un Hippogriffe concernant Théo l'avait fait sourire, Olivia fut presque fière d'elle. Presque seulement, parce qu'elle était persuadée qu'elle pouvait mieux faire. Elle aurait pu trouver quelque chose en rapport avec ses beaux yeux clairs. Enfin, avec son imagination toujours débordante, elle aurait largement pu trouver quelque chose de mieux. Cependant, Olivia n'eût pas le temps de s'excuser pour son piteux compliment, étant donné que Théo lui saisit la main pour regarder son bracelet. Cette fois-ci, Olivia ne put s'en empêcher. Un léger frisson la parcourut toute entière. Olivia retint une deuxième fois son souffle, se surprenant à savourer le contact avec la main de Théo. Cependant, ce dernier retira sa main. Pour être honnête, Olivia ne l'écoutait pas vraiment, déchirée entre tenter de rétablir le contact avec sa main, ou bien de se jeter sur lui et de l'embrasser.

D'ailleurs, avant qu'il ne rompe le silence, Olivia avait vu que Théo n'était pas comme il avait pû l'être au début. Peut-être songeait-il lui aussi à l'embrasser. A cette pensée, un petit sourire assez idiot se dessina sur les lèvres d'Olivia qui eut bien du mal à l'effacer. Dans ses pensées, la jeune femme ne capta que la dernière phrase Théo, qui affirmait "trouver un certain charme à l'équipe des Gryffondors". Le petit sourire qu'Olivia avait tant de mal à effacer s'accentua encore plus et elle finit par lancer toute sourire :

" Hé bien ... Peut-être que tu devrais venir au prochain match même si tu n'aimes pas trop cela. Tu pourras venir admirer l'équipe. "

Olivia finit sa phrase avec un petit sourire. Elle ne savait pas quoi répondre à Théo, et cela devait se sentir. Elle cnahîna donc sur un tout autre sujet qui l'embêtait beaucoup. Elle dit donc, un air dépité sur la figure :

" J'ai tellement de devoirs pour demain et .. "

Olivia s'interrompit un instant, voyant que le ciel s'était nettement assombri depuis qu'elle était arrivée. Ils avaient dû rester là un assez long moment, et avec la quantité de travail qu'elle avait, la Gryffondor ne pouvait pas se permettre de rentrer trop tard. Olivia hésitait vraiment entre rester ici avec Théo, et tenter ... D'approfondir leur relation, ou bien de retourner au château pour travailler. La jeune femme se mordit la lèvre, puis se consola en se disant qu'elle reverrait Théo dans une semaine ,et qu'elle aurait aussi l'occasion de le croiser dans les couloirs. Alors, elle se leva et dit :

" Je suis désolée Théo, il commence à se faire tard et je dois vraiment y aller. J'ai vraiment adoré passer ce moment avec toi et ..."

Peut-être qu'elle pouvait prolonger ce moment avec le jeune homme un peu plus longtemps. Alors, elle lui demanda avec un grand sourire :

" Tu veux qu'on rentre tous les deux ? Au moins, on pourra continuer notre convesation !"

Voyant le jeune homme se lever et payer leur dernier verre, eût un grand sourire de satisfaction, et attrappa le bras de Théo lorsqu'ils sortirent du café.

[RP Terminé]


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

You are Nott alone (Olivia & Théo)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
» Olivia Jaliva.
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Présentation Olivia Wells [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-