AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Embrasse-la [PV Willy & Aly-chérie]

Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
Embrasse-la What a Face

17 Février 2006

Déposant une dernière goutte de parfum dans son cou, Gladys adressa un petit sourire satisfait à son reflet. Elle était parfaite. Et, pourtant, cela ne suffisait pas pour réduire le noeud qui s'était formé et qui s'agrandissait affreusement à l'approche de la soirée d'aujourd'hui. Elle allait revoir Alicia. L'ex de William. Son coup de foudre monumental. L'hétéro en puissance. Comment allait-elle faire ?

Décidant de remettre ses réflexions à plus tard, Gladys prit la poudre de cheminette, pénétra dans l'âtre et, quelques secondes plus tard, elle était dans l’appartement de son Willy à elle. Souriant largement à son ami, tout en empêchant ses joues de rougir furieusement et son coeur de battre à la folie en voyant qu'Alicia était déjà arrivée, elle sortit de la cheminée et prit William dans ses bras.

- Willy, amour de ma vie ! s'exclama-t-elle en ébouriffant ses cheveux lorsqu'elle se dégagea de leur étreinte.

Elle lui tendit une bouteille de whisky, petit rituel, puis se tourna vers Alicia. Elle hésitait sur la manière à se tenir, la façon de la saluer, la vouvoyer ou la tutoyer, puis décida qu'elle se prenait bien trop la tête et parla finalement.

- Alicia, un plaisir de vous... te revoir, murmura Gladys en lui tendant poliment la main, alors que tout son être lui criait de prendre son visage entre ses mains et de l'embrasser passionnément.

Foutu coup de coeur.



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Elle n’aurait pas dû venir. Evidement, qu’elle n’aurait pas dû venir. Pourquoi avait-elle accepté, d’ailleurs ? Pourquoi n’avait-elle donc pas dit à William qu’elle était persuadée que ce serait une mauvaise – très mauvaise – idée ? Adressant un vague sourire à son ami, Alicia s’efforça à respirer profondément, adoptant un visage calme afin de masquer ses troubles intérieurs. Dans le pire des cas, il ne s’agissait que d’une soirée à passer, dans le meilleur… Elle ferma les yeux. Etrangement, elle ne voulait même pas y songer. Puis après tout, qu’avait-elle à craindre ? Rien. N’est-ce pas ?

Quelques secondes après sa réflexion, le bruit caractéristique d’une arrivée par cheminée se fit entendre dans l’appartement du concierge. Se levant du canapé, la jeune femme tritura nerveusement une de ses mèches de cheveux, avant de se gifler mentalement. Elle était stupide, complètement. Cependant, en observant Gladys Bell – qui venait d’arriver, donc – enlacer William, Alicia ne pu s’empêcher à nouveau de ressentir un sentiment de malaise. Elle n’était pas à sa place. Ou alors, peut-être que justement, elle l’était un peu trop. Par Merlin, elle détestait se sentir confuse comme ça, pesta-t-elle intérieurement tandis que la journaliste s’avançait vers elle pour la saluer.

« Plaisir partagé. » répondit-elle poliment, l’ombre d’un sourire aux lèvres. « Comment allez-vo… vas-tu ? » rectifia-t-elle de justesse, bien que mal à l’aise avec le tutoiement.

Jetant un coup d’œil à William avant de reporter son attention sur celle qui lui faisait face, l’étudiante retint un soupir. Elle n’était jamais à son aise, dans ce genre de situation. Et encore moins aujourd’hui.



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William discutait paisiblement avec Alicia ou plutôt, Will parlait et Ali écoutait alors qu'ils attendaient l'arrivée de Gladys. Le concierge était très fier de lui, il avait invité ses deux amies pour une soirée afin que ces dernières ne fassent connaissance. C'était vraiment un super bon plan, enfin, de son point de vu.

Un bruit de cheminée se fit alors entendre et il vit le visage de sa meilleure amie apparaître, cette dernière l'enserra dans ses bras, étreinte que William lui rendit, un immense sourire aux lèvres alors qu'elle se reculait en lui ébouriffant les cheveux. Il râla légèrement pour la forme et se saisit de la bouteille que Gladys lui avait apporté.

Il était heureux que le petit rituel perdure, il abandonna un instant, les deux jeunes filles pour leur laisser le temps de se saluer mais surtout pour aller chercher les trucs que Toby lui avait préparé. D'ailleurs ce dernier encore une fois, c'était montré plus que ravi de l'aider. Heureusement que tous les elfes n'étaient pas comme Kimy.

Il revint donc vers le salon et demanda un léger sourire aux lèvres.

"Bon les filles, je vous sers quoi ?"



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Gladys Bell le Dim 17 Mar 2013 - 20:19, édité 1 fois
Gladys fit un grand sourire sincère à Alicia lorsqu'elle lui affirma que le plaisir était partagé, son coeur battant légèrement plus fort à l'entente de ces deux mots. Bon dieu, elle était ridicule. Gladys repondit finalement à la question posée par la jeune femme, cherchant du regard William qui les avait laissées un instant. Évitant de la fixer trop clairement, Gladys s'exclama :

« Journée des plus reposées à rester chez moi, je vais parfaitement bien ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de demeurer tranquille ainsi, vu que je passe quasiment toutes mes journées aux bureaux ou à l'étranger, » expliqua-t-elle en souriant doucement, avant d'ajouter : « Et toi, comment vas-tu ? Tu survis au cas Fernoys ? »

Et, William apparaissant de nouveau afin de leur demander ce qu'elles souhaitaient boire, Gladys eut un grand sourire :

« Ce sera la même que d'habitude pour moi, joli coeur ! »

Un whisky, évidement. Gladys se rappela soudainement la boisson commandée par Alicia lors de leur rendez-vous. Se tournant vers elle avec un sourire, elle fit, en référence à ce moment :

« Tu sais pourquoi j'ai accepté de te revoir ? Tu fais partie des whiskyoliques anonymes ! William et moi avons comme rituel de partager une bouteille de whisky lorsque nous nous voyons, c'est notre boisson préférée. Enfin, la mienne du moins, peut-être que je m'impose en vrai ? Mon dieu, c'est le cas Willy ? » réalisa-t-elle soudainement, un léger rire la prenant.

Merlin, elle racontait n'importe quoi. Aussitôt, de belles rougeurs apparurent sur ses joues.

Edit Modération: presque 30 lignes, attention à la longueur!
Modifié, désoulée, je ferais attention !



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Alicia L. Jones le Dim 17 Mar 2013 - 9:00, édité 1 fois
Observant Gladys Bell, en face d’elle, un sourire apparu sur les lèvres d’Alicia, sans qu’elle ne parvienne à le réprimer par la suite. Elle devait avoir l’air stupide, et cette impression lui déplaisait. Complètement, même. Cependant, faute de pouvoir ravaler ce sourire niais, la jeune femme se contenta d’écouter attentivement Gladys parler, avant de secouer négativement la tête à la fin de ses paroles

« Non, je ne m’occupe plus du cas Fernoys. » répondit-elle ensuite, « Les observations ont finies par révéler qu’elle n’était sous l’emprise d’aucune potion lors du crime. Mais elle s’envole bientôt pour la Nouvelle-Zélande. » ajouta Alicia en secouant doucement la tête, bien consciente que la situation pouvait sembler… Improbable.

William revint alors, leur demandant ce qu’elles voulaient boire. Le sourire d’Alicia s’accentua à l’entente des paroles de la journaliste, qui semblait nerveuse. Des rougeurs apparues sur ses joues, et, instantanément, les yeux de l’étudiante se mirent à pétiller. Merlin, elle était belle, magnifique, envoûtante. Son sourire, sa voix, tout, tout lui plaisait chez la jeune femme. Fronçant légèrement les sourcils, Alicia se gifla mentalement. Elle ne devait pas penser à cela. Reportant son attention sur William, non sans un léger regret, elle débuta :

« La même chose pour moi, s’il te plait Will. Le whisky a toujours mon alcool préféré. » avoua-t-elle ensuite à Gladys, « Les whiskyoliques anonymes ? J’adhère. »


Edit Modération: 20 lignes, c'est encore trop long
Edit : Post raccourci, je ferais plus attention la prochaine fois



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William fut heureux de constater que ses deux amies semblaient s'entendre à merveille. Il avait eu une super idée quand même. Il demanda alors ce qu'elles prenaient et fut peu surpris que Gladys lui réponde du Whisky, il esquissa même un sourire lorsqu'elle expliqua à Alicia qu'ils faisaient partis des Whiskyoliques anonimes.

"Mais non Glagla chérie. Si le Whisky n'était pas l'un de mes points faibles, je te l'aurais dit depuis longtemps, rassura-t-il son amie. Et surtout, je t'aurais pas demandé de venir me voir aussi souvent, ajouta-t-il presque inaudiblement, un sourire taquin aux lèvres.

Le jeune homme servit donc un verre de Whisky aux deux jeunes femmes puis se servit également avant de lever son verre.

"Je propose de porter un toast au whiskyolique club."

Il lança un léger sourire complice à ses deux amies avant de tremper ses lèvres dans le liquide ambré. Gladys avait vraiment bien choisi, il était excellent ce whisky.



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
- Vers la Nouvelle Zélande ? s'exclama soudainement Gladys, estomaquée.

Son informateur ne l'avait pas informé de ceci. Il fallait qu'elle se renouvelle, et rapidement, ça n'allait plus du tout ! Gladys répondit ensuite à son ami, demandant un whisky, avant de s'immobiliser en entendant ses paroles. Mon dieu ! William ne venait pas de l'appeler Glagla devant Alicia, si ? Il n'avait pas osé ! Et il en rajoutait une couche en insinuant qu'elle ne lui servait qu'à remplir son bar ! Rougissant brusquement, Gladys lui tira puérilement la langue :

- Continue, et la prochaine fois, c'est du whiskomy que je te ramène ! Et ne m'appelle pas comme ça, vil serpent ! râla-t-elle en le repoussant légèrement en arrière.

Mon dieu. Glagla ! Quand ils n'étaient que tous les deux, d'accord, mais devant Alicia ! Merlin ! Et, zut, elle se prenait trop la tête là-dessus. Prenant précipitamment son verre, elle le leva rapidement pour porter un toast à la création du club et l'adhésion d'Alicia, qui était définitivement parfaite... N'avait-elle pas dit qu'elle arrêtait ? Et si elle était prise, hein, d'ailleurs ? ... Non. Ce n'était pas possible. Gladys lança, l'air de rien :

- Alors, la vie, les amours ?



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
« Oui, la Nouvelle-Zélande. Une histoire assez compliquée. » ajouta-t-elle avec une légère grimace. Une histoire aussi longue que compliquée. Et elle n’avait pas envie de s’étendre dessus durant toute la soirée, de peur de la gâcher… Mais elles pouvaient toujours en reparler, un autre jour, après tout… songea-t-elle en ayant un sourire.

Observant avec amusement Gladys s’offusquer du surnom que William lui avait attribué, l’étudiante nota la complicité apparente et attendrissante entre les deux adultes. Elle les enviait un peu, à vrai dire, même si – fort heureusement – elle avait son frère pour occuper le rôle de confident…

« Les surnoms… » ria-t-elle avant de tremper ses lèvres dans son Whisky, alors que plusieurs sobriquets plus ou moins ridicules lui revenaient en mémoire.

La question qui suivit la laissa cependant muette quelques instants, avant que des rougeurs ne viennent lui parsemer le visage. Par Merlin, pourquoi rougissait-elle ainsi ? Elle s’affligeait.

« Pas plus avancés que lors de notre dernière rencontre. » avoua-t-elle finalement. « Mais tout se passe bien dans ma vie. » affirma-t-elle « Et toi ? » finit-elle par demander, avant de se tourner vers William : « Et toi Will, avec ta Rachelle ? »



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William éclata de rire lorsque Gladys le poussa gentiment, outrée par le surnom qu'il lui avait donné. Pourtant c'était mignon Glagla chérie. Et puis Alicia n'allait pas se moquer, de toute façon, elle était logée à la même enseigne avec lui. Elle devait avoir l'habitude des surnoms maintenant. C'était vrai que c'était un peu puéril mais lui, ça lui faisait du bien de garder son âme d'enfant.

Gladys se tourna alors vers Alicia et demanda innocemment où en était sa vie et ses amours. Mais William n'était pas dupe, sa meilleure semblait en pincer sérieusement pour Alicia. Il lança un léger sourire suggestif à Gladys avant de jeter un coup d'oeil à Alicia. Ce serait cool quand même que ses deux amies se mettent ensemble. Du moins, si Ali était attirée par les femmes, point sur lequel il s’interrogeait de plus en plus. Surtout lorsqu'il voyait les rougeurs sur les joues de son amie.

Alicia répondit simplement et honnêtement à la question puis détourna la conversation vers lui. Elle avait l'art de rapporter toutes les conversations à lui, c'était dingue ça.

"Et bien avec Rachelle, ça se passe plutôt bien. Je crois que je serais capable de m'engager avec elle."

Un léger sourire niais s'afficha sur ses lèvres. Oui, Rachelle était sans aucun doute, la femme de sa vie. Il jeta un léger regard à Gladys. Elle qui savait à quel point ses paroles avait un sens. Puisqu'adolescent, il avait toujours clamé haut et fort qu'il ne se marierait jamais, préférant profiter de la vie. Jugeant qu'une femme l'empêcherait de pouvoir faire tout ce qu'il voulait faire et que c'était comme un poids qui nous ancrait à un endroit sans qu'on puisse s'en défaire. Des obligations qui obligeaient à grandir. Et lui, il avait toujours voulu rester un enfant. Mais aujourd'hui, il était prêt à grandir pour Rachelle.



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Alicia annonça que sa vie amoureuse n'était pas plus avancée que la dernière fois, Gladys sentit son coeur s'agiter, et elle plongea rapidement son nez dans son verre afin que l'on ne s'aperçoive pas des rougeurs grandissantes sur des joues. Diable, si William ne se doutait de rien, elle avait vraiment beaucoup de ... Et, évidemment, un petit sourire suggestif ! On ne pouvait décidément rien lui cacher. Lançant un regard noir à son meilleur ami, lui interdisant de faire quoique ce soit, Gladys mit un certain temps avant de répondre :

- Je n'ai personne non plus, ma copine m'a plaquée il y a trois semaines.

... Et référence à ses préférences sexuelles faites. Ce n'était vraiment pas discret, et même pas tout à fait intentionnel, mais c'était bel et bien là ; Gladys appréhendait vraiment la réaction de la jeune femme, espérant de tout son coeur qu'elle soit positive... Seulement, Gladys n'eut pas le temps de plus s'appesantir là-dessus ; son meilleur ami venait de lâcher une bombe.

- T'engager avec elle !? OH MERLIN ! Il faut absolument que je la voie, William, ça ne va plus du tout ! T'engager ! Te fiancer ! Mon Willy, mon petit ! TOI ! Te fiancer ! ... TOI ! Je te préviens, si je ne l'aime pas, je pose mon droit de veto !

Puis, arrêtant de parler un instant, vraiment stupéfaite, Gladys finit par éclater de rire et serrer fort son ami dans ses bras :

- Mon dieu, te marier ! Ca me donnerait presque envie, moi aussi ! Tiens, tu veux bien être ma femme ? s'enquit-elle en se tournant vers la seule autre personne de la salle, Alicia donc, avant de réaliser ce qu'elle avait dit. Rougissant, elle reprit : Aah, oublie ça, l'alcool et l'émotion qui me montent à la tête !

Et une part d'envie et de vérité, très très au fond.



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Sa copine. Sa copine. Gladys était donc attirée par les femmes. Observant quelques instants la journaliste, Alicia baissa alors brièvement les yeux, pour les relever aussitôt et les poser à nouveau sur celle qui lui faisait face. Rougissante, elle se mordilla la lèvre inférieure avant de baisser le regard sur celles, tentatrices, de Gladys. Par Merlin, non. Elle devait cesser de… De ça, se reprit-elle en se giflant mentalement. Quelle abrutie elle faisait.

« Je suis désolée pour toi… » finit-elle par déclarer, peu à l’aise avec ce genre de situation.

Rapidement, elle reporta son attention sur William, qui ne tarda pas à déclarer une chose qui détourna complètement la conversation. Imitant Gladys, la future médicomage se leva à son tour pour se diriger vers le concierge.

« Félicitations, Will. » souffla-t-elle alors en le serrant brièvement contre elle.

Se reculant, elle reporta alors son attention sur la journaliste qui continuait à parler jusqu’à ce que… Oh, Morgane. Luttant pour ne pas retrouver les rougeurs qu’elle avait abordé auparavant, Alicia d’esquissa un nouveau sourire, tentant vainement de vaincre l’état de fébrilité dans lequel elle était. Pitoyable, vraiment.

« Avec plaisir. » finit-elle par répondre en balayant les dernières paroles de la jeune femme d’un mouvement de main, l’observant avec amusement. « Tu as déjà prévu la date de ta demande ? » demanda-t-elle ensuite en se tournant vers William.

L’alcool aide beaucoup, parfois.



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
La réaction de Gladys ne se fit pas attendre, il dut d'ailleurs se mordre les joues pour ne pas éclater de rire. Il fronça un peu les sourcils lorsqu'elle affirma qu'elle mettrait son droit de veto si Rachelle ne lui plaisait pas.

"Ah non, s'écria-t-il. T'as pas le droit au veto. De toute façon, tu vas l'a-do-rée c'est obligé. Ceux qui n'aime pas Rachelle, ben c'est des imbéciles."

William avait bien conscience que ses paroles étaient très très très puéril mais en même temps avec Gladys, ça revenait instinctivement. Il esquissa d'ailleurs un léger sourire pour montrer qu'il ne se prenait pas vraiment au sérieux. Alicia lui demanda alors pour quand était prévu sa demande.

"Euh... Et bien..., le jeune homme se passa la main dans les cheveux. Je ne sais pas trop encore en fait. Pour bientôt. J'ai un peu peur de me prendre un vent en fait. Parce que au fond, ça fait pas si longtemps que ça qu'on est ensemble. Elle va peut-être dire que c'est trop tôt. Enfin, ça n'empêche que je suis certain que c'est avec Rachelle que je veux passer le reste de ma vie. Donc voilà, je pense que je vais attendre encore un peu."

Le joues du jeune homme s'étaient légèrement empourprées. C'était quand même un peu gênant de parler de ça. Heureusement Gladys détourna la conversation puisqu'elle demanda Alicia en mariage. Ce qui fit bien rire Will d'ailleurs, surtout lorsqu'Alicia répondit par l'affirmative à la demande de sa meilleure amie. Ces deux là étaient faites pour s'entendre, il l'avait toujours su. Il les regarda alors attendri.

"Chouette deux mariages d'un coup. Glagla d'amour et Ali chérie. Je vous déclare donc... euh... femme et femme."

William éclata alors de rire. Il aimerait quand même beaucoup que ses paroles soient vraies un jour.



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
- Han, j'ai pas le droit de veto ! Mais ! Ça ne va pas du tout ça ! s'exclama aussitôt Gladys, faussement offusquée avant de continuer : Bah, je me fie à tes bons goûts...

Vu comment Alicia était charmante, sa Rachelle était certainement tout à fait bien, fréquentable, admirable et... Et puis, que William veuille se marier, ça voulait bien tout dire ! Réalisant brusquement l'ampleur de la nouvelle, les yeux de Gladys s'humidifièrent et elle chuchota « Mon petit garçon, ça grandit si vite ! » alors qu'il disait ne pas trop savoir quand il allait lui demander, effrayé a l'idée de recevoir un vide. Gladys retint un rire et lui assura que tout irait bien, et de toute façon, elle se marierait aussi tiens. Avec Alicia même !

Ses rougeurs s'accentuèrent lorsqu'Alicia accepta avec plaisir. Avec plaisir. Retenant un sourire monstre de lui dévorer le visage, Gladys éclata de rire, suivie par William qui célébra gaiement sa demande, les disant femme et femme. Sur une impulsion, Gladys se rapprocha et effleura sa joue des doigts, murmurant :

- La mariée peut embrasser la mariée.

Et, lentement, tremblant de tous ses membres, oubliant William, Gladys déposa ses lèvres sur celles d'Alicia. Mon dieu.



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Les inquiétudes de William à propos de sa demande en mariage eurent don de faire sourire Alicia, qui hocha la tête pour approuver les paroles de Gladys. Evidement, que tout se passerait bien. Rien qu’en observant le concierge parler de sa probable future-femme, l’étudiante ne pouvait qu’être persuadée qu’il faisait le bon choix en demandant sa Rachelle en mariage. Après tout, pourquoi attendre, s’il était certain des sentiments qu’il éprouvait à son égard ?

D’ailleurs, elle aussi allait se marier, songea-t-elle avec amusement en reportant son attention sur Gladys. Riant également après avoir déclamé qu’elle acceptait avec plaisir sa demande, Alicia porta son verre à ses lèvres et le termina d’une traite, avant de réprimer tant bien que mal un sourire à l’entente des paroles de William qui les déclarait femme et femme. Un rire légèrement nerveux la secoua tandis que la journaliste se dirigeait vers elle et effleurait sa joue avec ses doigts.

Puis, ce fut simplement la sensation des lèvres de Gladys sur les siennes qu’elle retint. Par Merlin. D’abord hésitante, voir réticente, Alicia se laissa finalement aller à ce baiser imprévu. Et tant pis si cela n’était pas… normal, songea-t-elle en passant une main dans la nuque de la jeune femme. Tant pis parce que qu’elle appréciait ce contact, tant pis parce qu’elle aimait cette sensation, et tant pis parce que, Merlin, elle attendait ça depuis peut-être un peu trop longtemps.

Se dégageant finalement doucement, les joues rosies, elle baissa les yeux.

« Désolée.. » finit-elle par souffler, sans vraiment savoir pourquoi. Elle n’était pas désolée. Pas le moins du monde, même.



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu'il s'improvisait marieur, Gladys souffla que la mariée pouvait embrasser la mariée. Et avec ébahissement, il regarda sa meilleure amie s'approcher d'Alicia et poser ses lèvres sur les siennes. Mais ce qui le laissa sans voix, ce fut le fait qu'Alicia rende son baiser à Gladys.

Il n'était pas sûr de ce qu'il voyait pour le coup, il devait très certainement être en train de rêver. C'était juste trop beau, un immense sourire vint éclairer son visage alors qu'Alicia s'excusait, il ne savait pas trop pourquoi d'ailleurs.

Il fallait qu'elles parlent seule à seule, il était visiblement de trop, il fallait qu'il s'éclipse discrètement.

"Hum je vais chercher des trucs à manger."

Le jeune homme se dirigea donc vers sa cuisine, à la recherche des trucs que Toby avait eu la gentille de lui préparer. Il s'attarda plus que nécessaire, mangeant quelques olives afin de laisser un peu de temps aux deux jeunes femmes. Puis revint les bras chargés, un petit sourire aux lèvres. Il déposa les plats sur la table avant de s'avachir dans son canapé.

"Je crois que je vais organiser des faux mariages plus souvent moi."

Il jeta un regard en coin à Gladys avant de regarder fixement Alicia. Il ne savait pas si elle venait juste de se rendre compte qu'elle préférait les femmes mais il était vraiment heureux pour elle. En fait, il était heureux pour elles quoiqu'il arrive . Elles le méritaient.



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
Elle répondait à son baiser. Alicia répondait à son baiser. Oh, oh, oh bordel. Alicia répondait à son baiser ! Elle l'embrassait, ses lèvres touchaient les siennes, ses mains se glissaient dans son cou ! Défaillante, Gladys ferma plus fort les yeux et redoubla d'ardeur. Finalement, Alicia se dégagea légèrement, laissant Gladys les joues rougies, le souffle court.

Mais... Pourquoi s'excusait-elle ? Regrettait-elle ? Pitié, non.. Un poids tombant dans le coeur de Gladys, elle balbutia :

" Non ! Non, pourquoi tu t'excuses ? Je... C'est moi qui... Je suis désolée, je n'aurais pas du... Mais... Tu n'as pas... " Tu n'as pas aimé ? Allait-elle vraiment poser cette question, comme une petite adolescente ? Non, quand même pas. Un peu de dignité, Gladys, quand même, s'il te plait.. " Tu n'as pas aimé ? " ne put-elle s'empêcher de souffler, quasiment inaudible. Incontrôlable.

Le coeur lourd, elle se détourna finalement lorsque William revint et parvint à sourire à ses propos :

" C'est cool les faux mariages, hein ! Mais... Avant de se marier... Elle se retourna vers Alicia, tout courage retrouvé, fière Gryffondor : " Il faudrait peut-être apprendre à se connaitre, non ? "

Et voilà, rendez-vous demandé. Mon dieu.



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi s'excusait-elle ? Pourquoi, par Merlin, venait-elle de s'excuser auprès de la journaliste ? Parce qu'elle avait répondu à son baiser ? Parce qu'elle avait encore une main posée sur sa nuque ? Parce qu'elle se sentait désolée d'avoir apprécié ce contact ? Indécise, elle observa quelques secondes Gladys avant de se pencher vers elle avec une audace qu'on ne lui connaissait guère :

"Si." souffla-t-elle en effleurant les lèvres de la jeune femme, avant de se dégager doucement mais cette fois complètement, tandis que William revenait dans la pièce, les bras chargés, déclarant qu'il devrait organiser des faux-mariages bien plus souvent, aussitôt appuyé par Gladys, ce qui eu don de la rendre rougissante. Elle s'apprêtait à intervenir, lorsque les paroles de la journaliste la laissèrent sans voix. Un rendez-vous. Elle se tourna vers elle, silencieuse. Elle pouvait encore tout arrêter, retourner à sa petite vie tranquille, peuplée de questions existentielle. Ou alors, elle pouvait essayer d'y répondre, enfin.

"Effectivement ! Parce que je suis intraitable, les noces seront impossibles si tes goûts musicaux se résument à Célestina Moldubec..." plaisanta-t-elle avant d'attraper un petit four, dans lequel elle croqua pour masquer son peu de gêne restant.



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsqu'il revint dans la pièce, une légère gêne semblait s'être installé. Il ne s'en formalisa pas et proposa de faire des faux-mariages plus souvent tout en se déchargeant les bras sur la table du salon.

Il avait vraiment l'impression d'être de trop, Gladys venait de fixer un rendez-vous à Alicia et Aly ne semblait plus aussi timide que d'habitude, ce qui était une bonne chose d'ailleurs. Mais lui dans tout ça, il était au milieu et regardait ses amies avec un air niais sur le visage.

Il éclata de rire lorsque Alicia ajouta qu'il était hors de question qu'elle épouse Gladys si elle écoutait Moldubec et Will se sentit obligé de mettre son grain de sel.

"T'inquiètes Aly chérie. Glagla n'écoute que de la bonne musique. Hein que c'est vrai la vieille ?"

Et comme pour confirmer ses paroles, il agita sa baguette et son tourne disque fit s'élever dans la pièce le dernier titre des Bizarr'Sisters.



Team Ornithorynques
Gladys BellMolduavatar
Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur
- Moi, écouter du Célestina Moldubec ! 

Gladys se tourna aussitôt vers William qui éclata de rire et rassura aussitôt la jeune interne ; évidemment qu'elle n'avait que des goûts géniaux en musique ! Bon, la plupart était moldu, alors peut-être -surement même- qu'Alicia n'en connaitrait rien, mais c'était de la bonne musique quand même, d'abord !

- Oooh, c'est les Bizzar'Sisters ! Viens Willy d'amour, dansons ! Oh, et tu m'appelles encore une fois la veille, et mes muscles te montreront qu'ils n'ont pas vieilli d'un poil, gamin, s'exclama-t-elle d'un air faussement menaçant en saisissant ses mains et en l'entrainant au beau milieu du salon, se trémoussant doucement. Tu viens danser ? s'enquit-elle auprès d'Alicia, avec un petit clin d'oeil.

Et ils passèrent la soirée ainsi, entre danses, boissons, taquineries, flirts légers au grand dam de William et rires. Heureuse, Gladys revêtait le sourire le plus sincère qu'elle n'avait jamais eu depuis de longues années - cette Alicia ne s'annonçait que prometteuse.

[Fin pour Gladys, dites-moi si vous voulez que je modifie qqch]



♥ We're perfection ♥
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
"On ne sait jamais !" se défendit-elle avec un rire.

Elle ne connaissait pas Gladys Bell, après tout, elle. Et la journaliste pouvait très bien se révéler être une fan incontestée de Célestina Moldubec ! Mais visiblement - et heureusement - cela ne semblait pas être le cas, puisque la jeune femme s'était insurgée, et que William avait démenti ses propos. Elle haussa les épaules et leva les mains en riant. Très bien, elle reconnaissait son erreur, songea-t-elle en souriant, alors que le concierge lançait un air des Bizarr'Sisters relativement connu dans tout le monde magique. Elle observa les deux amis danser, avant écarquiller les yeux lorsque Gladys lui proposa de les rejoindre.

"Je, euh... Non non, vraiment, c'est bon." lui assura-t-elle, alors que sa timidité naturelle reprenait le dessus.

Elle se laissa tenter au bout de plusieurs autres verres, et adressa un sourire à la journaliste. Qui aurait cru que cette soirée se terminerait ainsi ? Sûrement pas elle, en tout cas.

Fin pour Alicia



Kit par Daisy ♥
William SilversterAncien personnageavatar
Messages : 261

Voir le profil de l'utilisateur
William éclata de rire lorsque Gladys le menaça de lui prouver que ses muscles n'avaient pas vieilli d'un poil, ce dont il doutait fortement mais ne dit rien en se laissant entraîner par son amie. Ils dansèrent sous l'oeil amusé d'Alicia qui finit par les rejoindre après plusieurs verres.

Lui même en avait ingurgité un certain nombre, trop pour tous les dénombrer et vu son état d'euphorie avancé, il allait avoir une sacrée gueule de bois le lendemain. Mais ce n'était pas grave parce qu'il était vraiment heureux entouré des ses amies.

Qui, il en était sûr allait très vite se revoir, il était quand même trop fort dans le genre entremetteur. Un sourire s'étira sur ses lèvres et la soirée continua alors que Gladys flirtait ouvertement avec Alicia et que lui se retrouvait à tenir la chandelle. Mais au fond ça ne le dérangeait pas vraiment.

Fin du Rp



Team Ornithorynques
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Embrasse-la [PV Willy & Aly-chérie]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NOIRISME/MULATRISME: WILLY POMPILUS EST DANGEUREUX, IL JUSTIFIE L'ELIMINATION ET
» ARNOLD/ WILLY DEUX COPAINS ADOPTES PAR CHIYOU (ex VERDUN)
» Une longue journée en perspective... [Riri/Willy] [Terminé]
» My friend Willy #2
» J'embrasse ou J'embrasse pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-